Le retour vers le passé

Donnez ici vos hypothèses sur les questions sans réponses de Code Lyoko.

Avatar de l’utilisateur

Démolisseur de Mégatanks

Messages: 1428

Inscription: 10 Mai 2006, 10:50

Localisation: La tête dans les étoiles et les pieds sur Lyoko

Message 07 Déc 2006, 20:51

Un blessure, c'est réversible (bon parfois pas entièrement, ni parfaitement). La mort (définitive, je met à part les réanimations immédiate après un arrêt cardiaque) elle ne l'est pas (dommage, soit dit en passant).

Comme le temps, avec le SC, est un processus (je rajouterais "potentiellement") réversible, on peut supposer que tout processus réversible est affecté par ce retour contrairement aux processus non réversibles.

Ce raisonnement est quand même loin d'être sans faille (eau d'une rivière qui coule par exemple qui est difficilement réversible mais comme c'est aussi lié au temps qui lui est considéré comme réversible dans CL on peut considérer son écoulement aussi réversible, mais là ça devient tiré par les cheveux).
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 07 Déc 2006, 22:39

On ne sait pas, justement, si le cours des rivières est rémené à leur état initial après un retour dans le temps. Mais on s'en moque. la seule chose non remise en état, c'est la vie elle-même. On peut donc assimiler ça à la définition même de la vie, mais celle que nous ne connaissons pas vraiment.
Avatar de l’utilisateur

Démolisseur de Mégatanks

Messages: 1428

Inscription: 10 Mai 2006, 10:50

Localisation: La tête dans les étoiles et les pieds sur Lyoko

Message 07 Déc 2006, 23:30

Ce que je voulais dire, pour expliquer le fait que le rvp n'influe pas sur la mort, c'est qu'il n'influe pas sur les processus non réversibles, mais influe sur les processus réversibles et potentiellement réversibles.
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 07 Déc 2006, 23:32

Ne connaissant pas grand chose à la vie, on peut pas vraiment affirmer que c'est potentiellement moins réversible que le cours du temps, et il serait même illogique de le dire, de prime abord. Donc le problème reste le même.
Avatar de l’utilisateur

Tueur de Krabes

Messages: 782

Inscription: 18 Mai 2004, 16:02

Localisation: Je rêve avec Aëlita!…

Message 30 Mar 2007, 02:17

Je voudrais aborder une parenthèse…
Au fait, sérieusement, que sont les particules virtuelles ?

En fait ce sont des particules qui se forment à partir de l'énergie du vide, et qui disparaissent donc rapidement (immédiatement si leur énergie est infinie). On peut même faire correspondre une particule virtuelle à une variation de masse d'une particule réelle.
On peut emprunter de l'énergie au vide, mais faut lui rendre. Plus précisément, il faut que le produit énergie empruntée*délai pour lui rendre soit inférieur à la constante de Planck (inégalité d'Heisenberg)
On peut prendre une énergie infinie, si on la rend en même temps qu'on l'emprunte.
(Vous allez dire que le vide est radin, je fais remarquer qu'il accorde des crédits à taux 0!)


Je suggère une solution, si l'on sait que l'on doit rendre l'énergie du vide en même temps que l'on l'empreinte… Alors, pourquoi ne pourrait-on pas dupper cette énergie par un clône de ce que l'on empreinte! Un peut comme si l'on place une brique en même temps que l'on retire celle d'origine avec une vitesse égale ou infèrieure à un Nanomième de seconde! Ce qui ne laisserais pas le temps à l'énergie de réagir pour ce celui-ci impose sa loi d'obligation de rendre ce que l'on lui avait emprunté! Le problème restant est, comment et avec quoi pourrais t'on fabriquer ce clône à duper l'énergie du vide à l'heure actuel, tout en sachant que ce dernier fera comme son original et qu'il faudra le créer en direct et au même moment de l'échange!? Ensuite, pour pouvoir analyser cette énergie, il ne faudrais jammais intérompre les échanges tout en éssayant de trouver un indice ou un non-indice de pourquoi le vide existe! Un peut comme si l'on est contrain de rester connecté à une prise électrique pour pouvoir analyser ce qu'est un électron… Mais à une vitesse de réaction infiniment inférieure, avec les paliers de pauses temporelles agissant sur la (ou les) vitesses qui théoriquement doivent obligatoirement exister! C'est à dire (Pour ceux qui n'arrivent pas à suivre), l'instant Nul qui existe entre le moment où un éléctron cède sa place à son suivant!
La question qui se pose est, que se passerait-il réelement si l'on applique ma théorie à l'énergie du vide? J'éspère que je n'ais pas créé une nano-bombe à anti-matière!!!
Une chôse qui serait pire que la bombe atomique! Qui risquerais d'avaler nôtre univers tout entier avec nôtre planète sur laquelle nous vivons!!! :hein: :pale: :pale: :pale:
«Ulrich: Encore un seul proverbe bidon, et t'est mort pigée!?»
«Odd: J´en ai un! "Ulrich qui perds la tête, aurais mieux fais de rester sous sa couête!!!»
---
Jim Moralès: Jérémie! Reviens ici tout de suite!…
…Laissez moi faire, je m'en occupe!… bOOOm!!! (Dans le tronc d'ârbre!)
---
Image
Précédente

Retourner vers Hypothèses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com