La fin (Mini saison 2, épisode 6)

Comment et pourquoi Hopper a-t-il créé Lyoko ? Comment nos héros l'ont-ils découvert ? Racontez votre version ici !

Avatar de l’utilisateur

Fée mystique d'Avalon

Messages: 771

Inscription: 05 Juin 2004, 05:40

Localisation: en robe blanche étandue parmis les coquelicots.

Message 28 Avr 2005, 11:56

La fin (Mini saison 2, épisode 6)

La fin

Ecrit par Lyanne (Codelyanne), le 13 juillet 2004



L'homme aux beaux yeux verts, regarda Jérémie en espérant que celui-ci n’était pas trop effrayé de sa présence.
Jérémie s'était redressé de toute sa hauteur, les yeux encore humides de larmes, il fixa cet "individu"d'un mauvais regard.
"Que vient-il faire ici? Cela ne le regarde pas! Que veut-il? Qu'attend t'il de nous?" Pensa Jérémie, toujours aussi froid et distant.
L'homme tenta de s'approcher de Jérémie en douceur, mais le jeune garçon le fusillait du regard et reculait au fur à mesure que l'homme avançait.
L'individu s'arrêta voyant Jérémie, toujours méfiant.
L'homme : _Calme-toi Jérémie, Je ne te veux pas de mal, au contraire!
Il tendit sa main vers Jérémie qui se retenait de lui mordre les doigts.
Jérémie : _Qui êtes-vous?
L'homme : _Ecoute Jérémie.....
Jérémie : _JE VOUS AI POSE UNE QUESTION!
D'un air farouche, Jérémie fit un pas vers l’inconnu.
L'homme : _Je suis le créateur de Lyoko et de tout le reste! Dit-il à voie basse.
Jérémie, fut d'abord choqué par cette révélation, puis fit un rapide calcul dans sa tête avant de s'emporter d'un seul coup, comme une tempête.
Jérémie : _ALORS C'EST VOUS! C'EST VOUS QUI AVEZ CREE XANA.....
Il n'eut pas le temps de poursuivre, L’homme s’emporta à son tour.
L'homme : _NON! JE N'AI JAMAIS DIT QUE J'ETAIS RESPONSABLE DE LA CREATION DE CET IMMONDE VIRUS!!!!!
Jérémie : _Quel est votre nom?
L'homme : _Frantz Hopper!
Jérémie se calma, mais n'avait toujours pas confiance en ce "Frantz Hopper" dont il ignorait tout. Puis il sortit un bout de papier de sa poche et un stylo, il écrivit sur le bout de papier: "C'est Frantz Hopper, le créateur de Lyoko et du reste", et le passa à Odd. Celui-ci lu le papier et se figea sur place, il avait compris que l'homme était là pour les aider, mais était loin d'imaginer qu'il était le créateur en personne. Odd resta ébahi.



Ca ne fut pas facile pour lui de comprendre ce qui se passait autour de lui sans ses amis pour lui expliquer par pensée.
Frantz respira un grand coup afin de calmer ses nerfs.
Frantz : _Jérémie, je sais que tu n'as pas confiance en moi, et je te dois bien plus d'une explication, mais si tu as bien observé la catastrophe qui nous entoure, tu mettras ta méfiance de côté! Car non seulement, on n'a pas le temps pour des explications, et en plus, nous sommes pressés par le temps ! Xana est sur le point de gagner, et nous devons faire quelque chose pour l'en empêcher!



Jérémie : _Moi! Coopérer avec vous? Vous plaisantez!
Dit-il en le repoussant, ce qui fit exploser la colère de Frantz.
Frantz : _OUI ! AVEC MOI! ET QUE CA TE PLAISE OU NON, TU N'AS PAS LE CHOIX ! A MOINS QUE TU PREFERES ATTENDRE LA MORT SUR TON TAS DE DEBRIS, COMME TOUT A L'HEURE? !!!!!
Jérémie n'aima pas du tout ce ton et cette remarque, même s'il n'était pas dans le faux.
Jérémie : _JE VOUS SIGNALE QUE J’ETAIS DESESPERE! DANS CE GENRE DE SITUATION, C'EST UNE REACTION TOUT A FAIT NORMALE!!!!!
Frantz : _NON! PAS QUAND ON PEUT FAIRE QUELQUE CHOSE POUR SAUVER CEUX QUI RESTENT !
Jérémie : _ALORS ALLEZ-Y! J'AIMERAIS BIEN VOIR CA!!!!!
Voyant Jérémie et l'homme s'engagés dans un conflit, Odd s'interposa entre les deux enragés et leur fit signe de temps mort. Jérémie ne répliqua pas, il se contenta de soutenir le regard furieux de Frantz, sans cligner des yeux.
Tout en serrant les points, tellement fort que ses ongles laissèrent la marque sur ses paumes.
Frantz, fit de même en serrant les dents pour ne pas laisser de paroles sortir de sa bouche.
Paroles qu'il aurait certainement regrettées, après tout, ce n’est qu’un gamin de 12 ans, entêté qui n’a, sans doute, pas tous ses esprits.
Jérémie retrouva son sang froid, et demanda d'une voix encore tremblante de colère:
_Alors? M. "Je sais tout faire", va certainement réparer le supercalculateur qui est plus qu'endommagé, je suppose?
Frantz releva le défit que Jérémie lui avait lancé du regard.
Frantz : _Parfaitement! Quant à toi! M »J’ai une tête grosse comme ça », tu vas aller réveiller tes amis qui font la sieste sous les débris ! A moins que ce soit trop d'effort pour tes petits membres fragiles !!!
Dit-il avec un petit sourire ironique qui fit enrager Jérémie.
Jérémie :_JE....
Odd plaqua sa main sur la bouche de Jérémie qui voulu répliquer.
Odd lui fit signe de se taire d'un geste ferme.
Jérémie fit volte face, entraînant Odd avec lui jusqu'au tas de débris sous lequel Yumi et Ulrick étaient assommés.
Odd aida son ami à retirer les grosses pierres lourdes et pesantes, des corps des 2 inanimés.
Jérémie était toujours énervé, et foudroyait Frantz du regard, dès qu'il en avait l'occasion.
Ce dernier bidouillait frénétiquement l'ordinateur, afin de le réparer le plus rapidement possible, mais avec le tremblement de terre qui venait de cesser, tous les débris retombaient dans la salle du labo.
Après un certain temps d'efforts acharnés, Frantz déclara avec une certaine fierté:
_L'ordinateur est réparé! Et moi, au moins, je n'ai pas pleurniché en attendant que la solution tombe du ciel!
Jérémie se sentit visé et quelque peu humilié.



Odd : _ON A RECUPERE ULRICK ET YUMI! ILS SONT TOUJOURS UN PEU SONNES ! QU'EST CE QU'ON EN FAIT?
Jérémie : _Odd! Pourquoi tu poses des questions, si tu ne peux pas entendre la réponse?
Odd : _QUOI? !!
Frantz : _Et toi, Jérémie, pourquoi tu lui poses des questions puisqu’il ne peut pas les entendre?
Jérémie bougonna dans sa barbe.



Frantz répondit :
_Si Odd m'a posé cette question c'est parce qu'il sait que tu ne seras pas fichu d'aligner trois mots pour me le demander à sa place!
Jérémie : _Oh! Vous! "Le créateur à la noix", on vous a rien demandé!
Frantz : _Mettez vos amis dans le monte-charge, je l'ai bien renforcé, ils y seront en sécurité! Dit Frantz en montrant le monte-charge du doigt.
Jérémie : _Si vous croyez que je vais vous obéir au doigt et à l’œil, vous vous…… Jérémie s’arrêta net, constatant qu’Odd avait déjà installé Ulrick et Yumi dans le monte-charge.
Jérémie : _Merci Odd! Un peu de soutient de ta part, ça fait toujours plaisir!
Frantz se tourna vers eux.
Frantz : _Bon! Il est temps de passer aux choses sérieuses! J'ai une invention qui permet de voyager dans le futur, et quand j'y suis allé, j'ai vu......
Jérémie : _AH AH AH!!!! Vous êtes devin maintenant! Laissez moi rire!
Frantz : _Jérémie, un peu de confiance de ta part serait trop demandé?
Jérémie : _Hummmmmm! Laissez moi réfléchir! Oui! C'est trop demandé! Surtout si ça vient de vous !



Jérémie lui tournait à présent le dos.

Frantz : _Très bien, si tu as besoin de voir pour croire, je vais te montrer!

Il sortis de sa poche, un petit sablier noir quelconque, sur lequel brillait une puce électronique.

Jérémie : _C'est quoi ce petit machin sans importance?
Dit-il en ricanant.

Frantz : _Oh! Tu ne sais pas reconnaître un sablier, Jérémie? C'est navrant !

Le jeune garçon se remit à bouillir.

Frantz : _C'est un sablier normal, sur lequel j'ai implanté une puce électronique très puissante! Normal, c'est moi qui l'ai conçu! Elle permet de nous montrer le futur! Jérémie regarda l'objet avec plus d'interêt.

Frantz : _Accrochez-vous à moi, je vais tourner le sablier!

Jérémie pris la main d'Odd pour l'accrocher au bras du créateur, puis il fit de même.
Frantz tourna plusieurs fois le sablier et fut emporté dans une spirale colorée avec Jérémie et Odd qui se cramponnaient à lui.


Peu de temps après, ils se retrouvèrent sur une planète qui leur semblaient inconnu.

Le sol était blanc, couvert de poussière, une légère brume blanche jonchait le sol. Le ciel, au-dessus d'eux, était d'un noir infini, semblable à de l'encre de chine. La terre semblait être un éternel désert, sans eau, sans plante, sans âme qui vive.

Tout était silencieux et paisible.

Un léger vent animait la brume.
Jérémie voulut se regarder, mais ne vit pas son corps, il paniqua.

Jérémie : _Mon corps! Il a disparu!!!!!!

Frantz : _Calme-toi Jérémie! J'ai oublié de te prévenir que seul nos esprits voyagent dans le futur, nos corps sont restés dans notre présent.

Jérémie : _Mais pourquoi?

Frantz : _Parce que dans ce futur, qui est le nôtre, nous n'existons plus! Que vois-tu Jérémie?

Le blondinet scruta l'infini désert qui l'entourait avant de répondre. Jérémie : _Bah... Rien!

Frantz : _Justement! Voilà ce qui nous attend! Rien! Le néant! Moi-même, j'ai du faire plusieurs voyages dans le futur pour comprendre ce qui c'était passé.
Jérémie perdit quasiment toute la rancune et toute la colère qui l'éprouvait à l'égard de l'informaticien et lui parla d'une voie calme et apaisante.

Jérémie : _Que s’est-il passé?

Frantz : _Et bien, tout remonte au 23 mars 2004, c'est à dire aujourd'hui, dans notre présent ! Xana avait gagné, il nous avait tous tués dans l'usine, et par la suite il a matérialisé ses monstres, qui ont envahi la terre ! Les armées militaires du monde entiers se sont livrées à une guerre sans pitié contre Xana et ses machines, mais aucun ne connaissait notre secret, alors personne n’a eu l’idée de débrancher Xana, donc la guerre à continué jusqu’à ce que la mort s’en suive!
Jérémie : _Et alors? Qui a gagné? Comment le monde s'est-il retrouvé comme ça?
Frantz : _Tu ne le devines pas, Jérémie ?

Celui-ci regarda Frantz avec amertume, d'une manière, il avait déjà une petite idée de la réponse.
Frantz poursuivit:
_Les humains et Xana on eut recourt aux bombes nucléaires pour se détruire les uns les autres! Ils en ont fait exploser des milliers, et à force, la terre s’est détruite. A présent, il n'existe plus d'hommes, plus de machines ni de Xana, plus de nature, plus rien ! Tout n'est plus que néant ! La terre est devenue une planète morte ! Voilà le destin qui nous attend si nous ne débranchons pas Xana aujourd'hui même, dans notre présent !

Frantz retourna le sablier et ils furent à nouveaux emportés dans la spirale temporelle qui les ramena dans le présent.


Une fois de retour, Odd se mit dans tous ses états.

Odd: _C'ETAIT HORRIBLE! J'ETAIS SUR UNE PLANETE BIZZARD ET J'AVAIS PLUS DE CORPS!!!!!

Jérémie, exaspéré, ressortit le bout de papier, et se mit à écrire "C'était notre futur, Odd, c'est pourquoi il faut débrancher Xana aujourd'hui! Et ne me pose plus de question, je n'ai plus de place sur le papier pour te répondre« !

Odd lu le message de Jérémie et se tut.

Jérémie se tourna vers Frantz avec une triste mine.
Jérémie : _Et Aelita?

Frantz : _Jérémie, je tiens énormément à Aelita, et il est hors de questions de la laisser mourir! Mais cela demandera tout de même quelques sacrifices!

Jérémie : _On peut toujours envoyer Odd sur Lyoko pour......

Frantz : _Non, Jérémie, cela prendrait trop de temps, il faut en finir maintenant, sinon Xana gagnera! Et ce n'est pas ce que tu souhaites!

Jérémie : _Non, mais si Aelita doit mourir, je veux........

La gorge de Jérémie se serra, ses yeux se remplirent de larmes qu'il retenait avec grande peine.
Jérémie : _........je veux aller sur Lyoko pour mourir avec elle!
Dit-il enfin, avec un grand pincement au cœur qui le fit souffrir.

Frantz, touché par tant d'amour, s'agenouilla à ses côtés et posa une main réconfortante sur son épaule.

Frantz : _Je suis content qu'Aelita soit tombée sur toi. Tu es quelqu'un de très bien, et si Aelita doit se marier un jour, j'aimerai que se soit avec toi, Jérémie! Il n'est pas question de laisser Aelita mourir! D'ailleurs...

Il sortit un CD de sa poche, protégé par une pochette.

Jérémie regarda le CD avec intrigue, mais oui! C'était bien ce qu'il pensait.
Jérémie : _Que... Vous voulez dire que... ? Non, ce n'est pas possible!

Frantz : _Et si! Cela fait 6 mois à peu près que je vous surveille! Et 6 mois avant que tu ne découvre quoi que ce soit sur la clef de la matérialisation d'Aelita, j'ai fait un petit voyage dans le futur, ou j'ai vu ton "futur programme de matérialisation" que j'ai étudié attentivement! J'ai vu aussi qu'Aelita allait avoir besoin d'un antivirus pour son "futur virus"! Alors, en étudiant ton programme, avant de revenir
Dans le présent, j'ai pu travailler 6 mois à l'avance sur cet antivirus compatible avec ton programme de matérialisation. Et maintenant le voici!

Frantz fit un grand sourire en désignant le CD qu'il tenait entre ses mains.

Jérémie voulu bondir de joie et hurler son bonheur, mais il se retint, c'était trop beau pour être vrai!

Mieux valait ne pas se réjouir trop vite. Mais une humeur plus que joyeuse le parcourut malgré tout.

Odd essaya de comprendre, avec grand mal, quel bonheur pouvait éclairer le visage de Jérémie à ce point.
Mais il fut déconcentré par une main qui se posa sur son épaule.

C'était Yumi, suivit d'Ulrick qui venait de se réveiller.

Yumi (par pensée) : _"Qu'est ce qui c'est passé"?

Odd (par pensée): _"Vous avez été assommé par une pluie de débris à cause de l'écroulement de l'usine"!

Yumi (Par pensée): _"Oui, ça je me souviens!" (dit-elle en frottant sa tête encore douloureuse) » Mais que s’est-il passé d’autre?"

Odd (par pensée): _"J'en sais trop rien, j'entends plus"!
Ulrick (par pensée): _"Ca ne change rien à d'habitude! Bon, il faut aller en salle des scanners, Aelita conte sur nous!"

Mais Ulrick fut retenu par une Yumi stupéfaite et raide de frayeur.

Elle avait aperçu l'homme du musée qui se tenait près de Jérémie en faisant de grand sourire.

Quand Yumi expliqua par pensée ce qu'elle voyait à Ulrick, celui-ci se raidit à son tour.
Ulrick : _Jérémie, ne me dit pas que tu fais confiance à ce dingue!!!!!

Frantz se tourna vers Jérémie avec une grimace.
Frantz : _Dis-moi, ils sont toujours aussi chaleureux tes amis?

Jérémie : _Vous plaignez pas! Ca aurait pu être pire!

Yumi (par pensée):_"Odd! Quand je te demande ce qui s'est passé d'autre, j'attendais une réponse"!

Odd (par pensée):_"Ah oui! J’avais oublié ce détail! Ben voilà, c'est très simple, Cet homme s'appelle Frantz Hopper et c'est aussi le créateur de Lyoko etc......"

Yumi, exaspérée, leva les yeux au ciel.

Jérémie : _Frantz à trouvé une solution!
Ulrick : _Jérem, ralentis! J'ai une big migraine, et j'ai du mal à comprendre là!

Soudain, le tremblement de terre qui s'était calmé, reprit de plus bel, et cette fois ci, ce fut le sol qui commença à s'écrouler!

Jérémie : _Le sol s’effondre!!!!!! Il faut se réfugier dans le monde charge!!!!
Frantz : _Allez-y! Je n'en ai pas pour longtemps!

Les 4 amis s'abritèrent dans le monte-charge, pendant que l’informaticien se concentrait sur son travail.

Jérémie vit le sol s'effondrer de plus en plus, si Frantz ne se dépêchait pas, il finirait pas passer au travers.
Puis son cœur se remplit d'inquiétude.

Jérémie : _Frantz! Je vous en pris! Dépêchez-vous!!!!!!

Frantz : _Oui! Ca viens, ça viens!
Il établit la connection avec lyoko et la tour dans laquelle, Aelita demeurait encore inconsciente sur la plate forme.

Il incéra le CD de l'antivirus, et se mit à taper à grande allure sur le clavier.

Le sol se fissurait sous les pieds de Frantz qui ne se laissa pas distraire pour autant.

Jérémie était tellement inquiet qu'il s'en mordait les doigts.

Quant aux autres, ils se cramponnaient les uns aux autres pour ne pas perdre l’équilibre.

La monte charge tremblait énormément, il fallait descendre au plus vite.

Le créateur constata avec un soulagement, que l'antivirus avait réussi son travail, et incéra le programme de matérialisation, que Jérémie laissait toujours dans le labo. Le programme s'effectua à merveille.

Frantz sauta de joie de voir que l'antivirus et le programme de Jérémie étaient bel et bien compatible, puis faillit perdre l'équilibre ce qui le rappela à la réalité.
Il se mit à courir en direction du monte-charge, faisant ses pas les plus légers possible pour ne pas au travers du sol fissuré.

Jérémie se pencha au maximum en lui tendant la main.

L’informaticien lui tendit la main à son tour, mais il sentit le sol se dérober sous ses pieds.

Ses doigts effleurèrent ceux de Jérémie, puis le jeune garçon à lunettes, vit le créateur tomber en chute livre devant ses yeux embués de larmes.
Comme une déchirure, Jérémie sentit son cœur se fendre en deux. Il cria:
_FRAAAAAAAANNNNNNNNTZ!!!!!!!!!!!

Yumi pressa le bouton rouge précipitamment afin de faire descendre l'engin. Ulrick et Odd retenaient d'un geste vif, Jérémie, qui avait basculé en avant.

Jérémie se détesta au plus haut point de n'avoir pas pus retenir Frantz avant sa chute.

Il s'était beaucoup attaché à cet homme, malgré tout!

Même s'il ne voulait pas laisser paraître ce sentiment si fort qui le rattachait à lui bien plus de ce qu'il ne voulait l'admettre.


Le monte-charge descendit en salle des scanners, les portes s’ouvrirent dans un grincement assourdissant.
Jérémie se précipita à l'intérieur de la salle et pâlit devant un énorme tas de débris, Frantz était certainement en dessous.
Il commença à dégager les pierres, ses bras n'en pouvaient plus, il était parcourut de douloureuses courbatures.
Et voyant que ses efforts étaient inutiles, il s’agenouilla et parla d’une voie basse et pleine d’amertume.
Jérémie : _Oh! Frantz! Je vous en prie, vous ne pouvez pas nous quitter comme ça, je n'aurais rien pus faire sans votre aide!
Une douleur le frappa au cœur, et une larme coulait lentement sur son visage, lui brûlant la joue.
Puis une main le saisit par l'épaule, il se retourna et vit.....
Jérémie : _Frantz!!!!!!
Frantz : _Eh! C'est pas le moment de pleurer! L'instant émotion ça vient après le débranchement!!!!!
Dit-il avec ironie.
Jérémie, le visage éclairé, le regarda avec admiration.
Jérémie : _Vous êtes incroyable!!!! Comment avez-vous fait?
Frantz : _Et bien, j'ai toujours mon porte-clefs de projection astral sur moi! C'est une de mes plus grandes inventions, mais c’est aussi très pratique! Je l'ai utilisé pendant que vous descendiez!!!!
L'homme aux yeux d’émeraude sourit amicalement avant de retrouver un air triste.
Il devait annoncer une terrible nouvelle qu'il n'avait pas très envie de dire.
Frantz: _Je dois vous parler du sacrifice au quel j'ai fait allusion!
Jérémie: _Nous vous écoutons Frantz! Dit Jérémie avec inquiétude.
Frantz : _Et bien... ...Quand Aelita aura apparu dans l’un des scanners, il faudra immédiatement débrancher Xana! Nous n'avons pas le temps de désactiver les tours, et puis de toute façon, une fois que les réseaux entre lyoko et le monde réel seront coupés par le débranchement, les tours activées n'auront plus de répercussion sur la terre! Et Lyoko se détruira 24 heures après la destruction immédiate du virus ! Mais il n'y aura pas de retour vers le passé, donc les dégâts resteront tel quel, et le plus terrible, c'est que vous ne pourrez jamais retrouver vos sens ! Alors j'ai besoin de votre accord, je vous demande d'y réfléchir maintenant et vite!

Frantz se sentait honteux et coupable de demander une telle chose à de jeunes adolescents qui avaient encore toute leur vie devant eux.
Yumi expliqua la situation à Odd par pensée, celui-ci répondit:
Odd : _JE SUIS PRES A RENONCER A MON SENS SI CA PEUX AIDER DES GENS!
Déclara t-il avec peine.
La question ne se posa pas pour Yumi, elle envoya sa réponse par pensée à Ulrick.
Ulrick : _Yumi et moi sommes d'accord! Nous n'avons pas le choix de toute façon, et puis si c'est pour le monde, on est près à tout!
Yumi avait les larmes aux yeux, sachant qu'elle ne pourrait plus jamais prononcer un mot puis tourna son regard vers Ulrick qui baissait la tête pour cacher sa peine, ses yeux pâlissaient de plus en plus, car lui, ne pourra plus jamais voir autre chose que l'obscurité.
Yumi restait forte malgré tout, car de toute manière, elle devra apprendre à vivre avec son handicap, tout comme ses 2 amis.
Frantz se sentait coupable de ce qui arrivait, mais il savait qu'il n'y avait pas d'autre solution, il reprit la parole, la gorge serrée.
Frantz : _Vous êtes de vrai héros, bien plus que moi! Je suis le seul responsable de tout ce qui arrive, et je suis le seul qui n'a rien perdre dans cette histoire! C'est injuste!
Jérémie : _Non, Frantz! Ne dîtes pas ça! C'est grâce à vous que le monde est sauvé!
Puis, soudain, l'un des scanners s'ouvrit répandant une lumière aveuglante, mettant fin à la conversation.
Frantz : _Ce doit être Aelita! Vite, descendons!

Les 4 amis et le créateur descendirent dans le dernier sous-sol de l'usine.
Pendant ce temps, la silhouette d'un homme sortit du scanner et s’approcha silencieusement de l’endroit ou se trouvait le monte-charge avant de descendre.
Il se pencha au dehors, s'accrocha à l'échelle, puis remonta jusqu'en haut et partit discrètement de l'usine.
Toujours dans la salle des scanners, l'un d'eux dégagea, à son tour, une lumière blanche et éblouissante.
Aelita demeurait, encore toute étourdie, dans le cylindre lumineux.
Mais alors, qui était cette silhouette?


Les 4 amis, accompagnés de l'informaticien, arrivèrent dans la grande salle de débranchement.
Jérémie s'avança vers Frantz avec un sourire.
Jérémie : _allez-y Frantz!
Frantz : _Non, Jérémie! A toi l'honneur, car sans toi, je ne sais pas ce que serait devenu Aelita et le reste du monde!
Jérémie hésitait lourdement, il tourna son regard hésitant vers ses amis qui lui faisaient signe d'y aller.
Jérémie fixa, de loin, le levier qu'il devait abaisser, quelle était cette sensation étrange qu'il ressentait en cet instant?
Peu importe!
Il se redressa au maximum, la tête haute, et se décida à avancer.
Il marchait d'un pas rapide et assuré, saisit le levier d'une poigne ferme!
Et d'un coup sec et déterminé, il abaissa le levier et vit le petit signe rouge de Xana s'éteindre.
C'était finit.
Tout remué, il se retourna vers ses amis qui vinrent l'étreindre, c'était bel et bien finit, ce cauchemar était terminé!
Jérémie, ému, serra ses amis dans ses bras.
Frantz resta à l'écart, et adressa un sourire rayonnant à Jérémie qui le lui rendit.
"Quel courage! Ils ont un sacré cran, ces gamins"! Pensa Frantz avec admiration.
Frantz: _Allons voir Aelita!
En prononçant ses mots, le créateur avait les yeux pétillant de joie, comment un créateur pouvait être aussi attaché à un programme?


Les 4 amis et l'informaticien se précipitèrent dans le monte-charge qui remonta dans la salle des scanners.
Une fois arrivée, ils virent Aelita, debout et consciente devant les scanners.
Jérémie sentit son cœur faire le plus grand bond dans sa poitrine, ça avait marché, Aelita était là, Xana n'existait plus, sa vie allait enfin changer.
Il voulut se précipiter vers elle, bien qu'il avait encore du mal à réaliser, mais Yumi le retint.
En effet, Jérémie comprit pourquoi, Aelita n'avait accordé aucune attention à ses amis, elle regardait intensément Frantz Hopper, rayonnante de bonheur.
Jérémie souffla à Yumi :
_Qu'est ce que ça veux dire tout ça??
Frantz pleurait à chaudes larmes, atteint par l'émotion, lui aussi était éclairé par la joie.
Il murmura :
_Aelita! Enfin on se retrouve!
Aelita laissa couler une larme et murmura un mot à peine audible.
Aelita :
_Papa!
Les regards de ses amis se figèrent, pris de court par la révélation inattendu, l'étonnement était au rendez-vous, trop ébahi pour dire quoi que ce soit.
Sauf Odd qui n'avait rien entendu, comme d'hab, et qui, sous l'émotion du moment, pleurait lui aussi.
Odd (ravalant ses larmes): _QUELQU'UN VEUT UN MOUCHOIR? !!!!!!!

A suivre...

Superstar

Messages: 3549

Inscription: 24 Avr 2004, 21:12

Localisation: Chez les flics ^^

Message 25 Nov 2005, 19:43

Quelle belle preuve de courage et d'amitié que ce sacrifice! J'avais lu ton histoire mais je ne m'en souvenais plus très bien mais le passage du sacrifice m'emeut autant que la 1ère fois
tu as vraiment un don pour transmettre les sentiments :p

Retourner vers Le pourquoi du comment

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com