[Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Ici, imaginez les situations les plus originales possibles ! Nouvelles attaques, nouveaux personnages, nouvelles stratégies... Soyez inventif !

Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 28 Aoû 2014, 22:00

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

J'ai pas la prétention d'être meilleur que les autres(en fait j'ai souvent tendance à me considérer comme un incapable) mais j'ai eu la malchance de tomber à chaque fois sur des gens qui ne voient pas au delà de ce que leurs yeux leur disent.

Euh...quand je disais chez nous, j'entendais en Europe...Mais maintenant je sais: 27 septembre...et je sais déjà ce qui va se passer dans le film...Un concours de musique va avoir lieu mais Sunset Shimmer(qui tente de se racheter sans succés) va découvrir que certaines concurrentes sont doté de pouvoirs magiques...Donc si tu te demandais c'était quelle Twilight, je crois que t'as ta réponse...

Je crois que je vais arrêter de parler de cette serie parce que j'ai une fic à faire moi...mais c'était agréable de discuter(j'ai pas souvent l'occasion)
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage

Lyokofan

Messages: 47

Inscription: 03 Oct 2013, 12:24

Localisation: quelque part sur la terre

Message 29 Aoû 2014, 13:05

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

houla ca devient trop sérieux changer sujet synopsis mis en spoil « Au Lycée de Canterlot, un événement musical se prépare, et Rainbow Dash, Pinkie Pie, Applejack, Rarity et Fluttershy sont prêtes avec leur nouveau groupe : les Rainbooms. Mais le groupe d’une nouvelle fille arrive au Lycée de Canterlot : les Dazzlings, ce qui convainc tout le monde que le sympathique événement musical va finir en combat entre les deux groupes. La tension monte entre les compétiteurs et Sunset Shimmer découvre que les Dazzlings ne sont pas normaux, mais quelque chose de bien plus sinistre pour être désignés Meilleur groupe de musique. Les Rainbooms décident donc de rappeler la princesse Twilight à l’aide pour leur permettre de faire une performance musicale contre le sort de leurs rivales, et déterminer le sort du Lycée. »
aller hop au trot nous on veut la suite sans vouloir vous commander serveur l'addition please :oops:
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 13 Sep 2014, 23:25

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Salut tout le monde, demain apres midi je poste le prochain chapitre "Amour système", je vous laisse imaginer...

par contre, je la poste pas le matin parce que je vais à...un truc dont j'ai oublié le nom (place du livre, je crois?). ça fait cinq ans qu'on me le conseille et que j'oublie d'y aller...mais pas cette fois Mouah ah ah :twisted: ...Pourquoi je rigole comme ça? :scratch:
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 14 Sep 2014, 12:31

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

toon a écrit:...Pourquoi je rigole comme ça? :scratch:

Parce que tu pourra dire "J'y étais". :mrgreen:

Blague à part, j'attends ce chapitre ! ;)
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 14 Sep 2014, 21:52

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Desolé du retard mais disons qu'une qualité que ma famille à c'est...que nos journées ne sont jamais prévisible! Je devais partir ce matin, finalement ce fut l'après-midi et on est pas rentrés tout de suite...Enfn bon, la suite...

CHAPITRE 46: Amour système.

Les lyoko-guerriers ont eu une aventure dans un autre monde rempli de créatures géantes. Si le groupe reste soudé, Angela n'a plus du tout la confiance de Laura et Sam...

Jérémy est à la bibliothéque, en train de travailler sur un devoir en attendant qu'un programme se télécharge dans son ordinateur...Alors qu'il termine de répondre, il remarque tout d'un coup que la fille qui avait collé un rateau à Rodrigue observe ses réponses...
JEREMY: D'où tu sors? Je t'ai pas entendu arriver...(Evelin lui jette un bref regard)Qu'est ce qu'il y a? T'arrive pas à comprendre?
EVELIN: Si.
JEREMY: T'aimes les sciences?
EVELIN: Ouaip.
JEREMY: Je crois que tu t'appelle Evelin, c'est ça?
EVELIN: Ouaip.
JEREMY: T'as déjà des amis?
EVELIN: Non.
JEREMY: O.K.........Je voudrais pas te chasser mais j'aime bosser tranquille donc tu peux...
La jeune fille se contente de partir sans rien dire...laissant Jérémy un peu ahuri...
JEREMY: Pas causante la nouvelle....

Ulrich s'entraîne au gymnase. Alors qu'il donne un coup de pied rotatif dans le vide, il manque de frapper Evelin...
ULRICH: Non mais t'es pas bien d'arriver comme ça dans le dos des gens. J'aurais pu te donner un coup.
EVELIN: Ouaip.
ULRICH: T'es dans notre classe, je crois?
EVELIN: Ouaip.
ULRICH: T'arrive à t'intégrer? C'est pas facile, même au premier trimestre...
EVELIN: Ouaip.
ULRICH: Ouaip, ouaip, tu peux pas dire autre chose?
YUMI(arrivant): Qu'est ce qui se passe?
ULRICH: Oh salut Yumi...T'es prête?
YUMI: Bien sur. (elle remarque Evelin)C'est pas le coup de cœur du moment de Rodrigue?
ULRICH: Si et elle est pas bavarde...
YUMI: Comment ça?
ULRICH: Laisse tomber...Tu compte rester là, toi?
EVELIN: Ouaip.
YUMI: Tu veux nous regarder nous entraîner?
EVELIN: Ouaip.
YUMI: Pourquoi ça?
ULRICH: Je parie qu'elle va te dire «Ouaip». Elle a de la chance que je me bat pas contre ceux qui ne savent pas.
Evelin ne répond pas mais elle saisit Ulrich par l'épaule et lui fait une prise de judo, faisant tomber le garçon au sol.
EVELIN: Un point pour moi.
Et elle part sans plus de cérémonie, laissant le couple un peu surpris...
YUMI: Effectivement, elle est pas bavarde...ça va?
ULRICH: Ça va, pas la peine de t'en faire.
YUMI(pensante): Même sans télépathie, je vois bien que sa fierté en a pris un coup...J'espère que ça va pas dégénérer comme à chaque fois.

Odd et William sont au foyer des élèves en train de faire une partie de baby-foot. Alors que la tension est à son comble, William marque un point.
WILLIAM: Yes j'ai gagné!
ODD: Juste un point...et puis j'avais le soleil dans les yeux.
WILLIAM: Mauvais joueur. T'es qu'un mauvais joueur.
EVELIN: Ouaip.
WILLIAM(surpris par Evelin): D'où tu sors?
ODD: T'es là depuis longtemps?
EVELIN: Non.
ODD: Ouf! Je me présente: Odd le magnifique.
WILLIAM: Vaut mieux pas que Sam sache que tu dragues une autre fille...
ODD: Je la drague pas, je me présente. Par contre, si c'est elle qui me drague, j'y serai pour rien. C'est pas ma faute si je suis beau. Hein? J'ai un corps de mannequin.
EVELIN: Non.
WILLIAM: Ooooooh....Et bim! Dans ta face.
Odd ne répond pas et se contente de tirer dans les but et de s'accorder le point...
WILLIAM: Eh mais...j'étais pas prêt.
ODD(après avoir remis la balle): Mauvais joueur.
Les deux garçons n'ont pas le temps de réagir que la balle va dans le but d'Odd et qu'Evelin accorde le point à William.
ODD: Qu'est ce que tu fais?
EVELIN: Partie remise.
WILLIAM: Tu veux faire équipe avec moi?
EVELIN: Ouaip.
ODD: D'accord mais on revient à zéro que je puisse vous battre comme il faut.

Rodrigue arrive à la bibliothèque où Jérémy travaille.
RODRIGUE: Salut Einstein.
JEREMY: Salut Rodrigue. Qu'est ce que tu veux?
RODRIGUE: Je cherche Anthony. J'ai besoin de lui demander...un...truc....il dit quoi ton ordi là?
Jérémy regarde son ordinateur: effectivement il signalait un truc étrange.
RODRIGUE: C'est pas lors de notre visite du cortex?
JEREMY: Si mais c'est bizarre...Mon ordi me dit que le transfert de données a bien marché pourtant depuis le temps j'ai rien trouvé...
RODRIGUE: Peut être que le transfert a bien eu lieu mais pas vers ton ordinateur...
JEREMY: Je vais à l'usine...
RODRIGUE(pensant): Je crois plutôt que ce sont les hallucinations d'Aelita...les données sont dans sa tête et c'est pour ça qu'elle a des visions...

WILLIAM: Odd, sois pas mauvais joueur.
ODD: Chuis pas mauvais joueur: vous étiez deux contre moi, tout seul, c'est pour ça que j'ai perdu.
WILLIAM: je te rappelle que tu étais d'accord...
ODD: Et comment je pouvais savoir que cette fille était aussi douée au baby?
WILLIAM: Jaloux?
ODD: Non pas du tout. Je dis juste que c'est pas normal qu'une fille soit aussi douée.
WILLIAM: Odd, calme toi.
ODD: Je suis calme.
WILLIAM: Alors conserve ton apparence humaine.
ODD(se rendant compte qu'il se transforme): Désolé...Une chance qu'elle soit plus là...

Evelin se promène toute guillerette d'avoir battu ce garçon avec une drôle de coiffure...Ce genre de sensation ne lui est pas arrivé depuis...depuis jamais en fait...alors pourquoi a-t-elle l'impression que ça lui est déjà arrivé? Alors qu'elle se cherche une réponse, elle se cogne contre quelqu'un. Elle s'apprête à s'excuser quand elle découvre qui elle a percuté: Angela. A ce moment, les deux filles se dévisagent l'une, l'autre. Evelin sait déjà à quoi ressemble Angela mais elle ne peut s'empêcher de ressentir du plaisir à la revoir...Elle a étrangement envie de la serrer dans ses bras...Angela ne sait quoi ressentir face à cette fille: cette étrange impression de la connaître va au-delà du simple fait qu'elle lui ressemble. Angela observe Evelin attentivement: elle a la même couleur de cheveux mais ils sont plus court; le visage est identique au sien mais les yeux sont différents: l'un est rouge mais l'autre est vert comme une émeraude au milieu d'une forêt de sapin; elle semble un an plus jeune qu'elle...Aucune des deux ne peut s'empêcher de fixer l'autre...
RODRIGUE: Eh salut ma jolie!
ANGELA: Depuis quand je suis ta jolie?
RODRIGUE: Oups! Mauvaise pioche...faut avouer que vous vous ressemblez beaucoup...
ANGELA: Je t'arrêtes tout de suite: c'est une pure coïncidence.
RODRIGUE: Bah j'espère bien. Si t'étais de sa famille, j'aurais aucune chance de sortir avec elle.
ANGELA: T'as déjà aucune chance.
RODRIGUE: Et pourquoi ça?
ANGELA: Elle est partie.

Aelita a de nouveau eu une de ces sortes de visions: deux jeunes filles se ressemblant et qui joue ensemble...et ces deux filles ressemblent à Angela...Pourquoi a-t-elle des visions liées à Angela? Alors qu'elle se pose des questions, la jeune fille finit par croiser Rodrigue.
RODRIGUE: Tiens? Aelita...tu tombes mal?
AELITA: Pourquoi?
RODRIGUE: Je voulais te dire un truc...
AELITA: Alors je tombe bien.
RODRIGUE: Mais j'ai oublié, c'est quoi...
AELITA: T'y crois pas...
ANTHONY: C'est pas la phrase d'Odd?
AELITA: Chaque phrase est une marque déposé pour toi, hein?
ANTHONY: J'étais pas là au chapitre dernier? Il me semblait avoir parodier un dessin animé...
AELITA: Ecoute, c'est pas le moment là, on....
ANTHONY: Tu as des visions depuis que tu as tenté de pirater l'interface du cortex, t'en as parlé à Rodrigue mais tu lui a demandé de garder le secret et là il s'apprêtais à te dire que tes visions sont due en réalité au transfert des données du cortex mais il a oublié ce qu'il voulait te dire parce qu'il a encore essayé de draguer Evelin sans succés et ça t'énerve...
Aelita et Rodrigue ne peuvent s'empêcher de rester bouche bée devant l'incroyable description de la situation qu'Anthony avait parfaitement deviné...
RODRIGUE: Des fois, il m'épate...
AELITA: Comment t'as deviné?
ANTHONY: Une intuition...(Aelita le regarde suspicieusement)Bon, d'accord en fait, je voulais blaguer...Euh...Rodrigue? Tu m'as rien dit?
AELITA: Et toi, tu vas rien dire.
ANTHONY: Et kékj'y gagne?
RODRIGUE: Anthony...
ANTHONY: D'accord...Eh j'ai trouvé un proverbe sur les zombis: si tu vois un zombi, c'est que t'as trop bu; si t'en vois, c'est que t'es foutu; si t'en vois dix, c'est peine perdu; si t'en vois cent, fais gaffe à ton...
AELITA: Euh...pardon de t'interrompre, mais c'est quoi le rapport avec mes visions?
ANTHONY: Aucun mais je venais de la trouver, et comme j'ai pas fait la blague quand on était chez les zombis et que je la trouve excellente, je trouvais dommage de pas la sortir...
AELITA: Des fois, je me demande lequel de vous deux est le pire...
ANTHONY & RODRIGUE: C'est lui!

Odd est enfin calmé d'avoir perdu, pour l'instant, il a rendez vous avec Sam...Le garçon voit sa bien aimée dans le parc mais il remarque son air un peu anxieux...
ODD: Salut Sam...ça va pas?
SAM: Salut Odd...Si ça va?...Tu connais une fille appelée Angela?
ODD: Des cheveux bleus? Des yeux rouges?(Sam hoche la tête) Oui...mais c'est pas franchement une amie...
SAM: Tu m'étonnes: cette fille n'a pas arrêter de me raconter des bobards...
ODD: Des bobards? De quel genre?
SAM: Euh...faudrait que je te m...
Odd a alors un mauvais pressentiment: d'instinct, il saute sur Sam et la fait tomber à terre leur permettant d'éviter un éclair...
SAM: Wow! Jolie rêflexe...
ODD: Merci...mais je trouve ça bizarre...ça te dérange si je vais prévenir quelqu'un...
SAM: Je crois pas pouvoir refuser.

ANTHONY: Donc Aelita peut stocker des données dans son cerveau?
AELITA: Ou alors il y eu un bug, mais c'est pas vraiment le problème.
ANTHONY: Je préfère ma théorie mais j'ai juste une question: pourquoi faut que ça soit moi qui ai rien?
AELITA: Il remet ça sur le tapis.
ANTHONY: Sérieusement, Rodrigue peut résister à une bombe, Jérémy capte les chaînes, William peut décrocher la lune, Odd est un animal, Yumi contrôle la matière, toi, tu voles et Ulrich peut faire le tour du monde en dix secondes...
RODRIGUE: Je crois pas pouvoir survivre à une bombe...
ANTHONY: Et si t'imaginais des gonzesses en bikinis pendant qu'on discute...
RODRIGUE: Oh pour une fois que tu me l'autorises...Oh j'ai une meilleure idée...
ANTHONY: Non pas nue, contente toi du bikini.
RODRIGUE: Oooooooh...imaginer Evelin nue, c'est mieux que l'imaginer en bikini.
EVELIN: Non.
AELITA: Wow....D'où tu sors?
RODRIGUE: T'es là depuis longtemp?
EVELIN: Depuis l'autorisation.
RODRIGUE: Donc je suppose que j'ai plus aucune chance avec toi?
ANTHONY: C'est-y pas beau de rêver...Eh la nouvelle, je crois que t'as compris que vaut mieux pas lui parler.(Evelin ne répond) T'as entendu ce que j'ai dit?(Evelin se sauve)Qu'est ce que j'ai dit? C'est la première fois que je fais fuir quelqu'un sans le vouloir....
Le télèphone d'Aelita se met à sonner...Une attaque est lancée...Evelin qui s'est enfuie se sent honteuse...
EVELIN(rougissante): Il m'a parlé...

Jérémy arrive à l'usine où Yumi et Ulrich sont déjà présent.
JEREMY: J'avoue que des fois je t'envie, Ulrich. Je suis sur que j'aurai déjà trouvé un moyen de vaincre XANA si j'étais rapide comme l'éclair...
YUMI: En quoi consiste l'attaque?
JEREMY: Je sais pas encore...Allez. Plongez.

Aelita, Rodrigue et Anthony sont dans les égouts et se dirigent vers l'usine...quand un reptile assez massif leur bouche le tunnel...
RODRIGUE: C'est pas le croco de Lyoko?
AELITA: Non, il est plus petit et on ferait mieux filer...
ANTHONY: On dirait un mini...
AELITA: Anthony, fait pas ton fan idiot!
Le groupe se met à fuir, poursuivi par l'animal. La bête les course dans les tunnels, son énorme corps empêchant de la contourner, ils ne peuvent que courir...La bête se retrouve tout à coup stoppée: William l'a attrappé par la queue et tente de retenir le monstre...mais la créature est maligne. Elle devient intangible se libérant de l'étreinte de William avant de le balancer d'un coup de queue, assommant le garçon. Même si son intention était de retenir le monstre, ce fut futile. Les trois adolescents arrivent à un embranchement...Le chemin de droite est emprunté par Aelita et Rodrigue...et Anthony fait l'erreur d'aller à gauche...il tente de rejoindre les deux autres mais la bestiole arrive et jette son dévolu sur lui...
ANTHONY: Je vais finir par croire que je suis dans la fiction d'un sadique et qu'il m'aime pas...
Anthony commence à fuir et Rodrigue s'apprête à courir pour l'aider mais Aelita le retient...
AELITA: On aura plus de chance de le sauver en désactivant la tour...

Ulrich et Yumi sont sur le territoire des Montagnes mais ils ne croisent aucun monstre étrangement. Ils arrivent au lieu où se trouve la tour mais il n'y a rien...
ULRICH: Jérémy, où est la tour?
JEREMY: Bah? Vous devriez y être...Attendez...
Les écrans de Jérémy s'éteignent soudainement...Paniqué, le garçon se met à chercher la source du problème quand son écran se rallume...mais il n'affiche pas la carte de Lyoko: un visage a pris place sur ses écrans...celui ci se met à parler...
?????: Voyons si vous pouvez vous en sortir maintenant...
JEREMY: Oh non c'est pas vrai!
?????: Je ne peux peut-être pas détruire Lyoko de cette manière mais je peux vous gêner...
Sur Lyoko, Ulrich et Yumi ont tout entendu et commencent à craindre le pire...
YUMI: Tu crois que Jérémy nous a envoyé dans la mauvaise direction?
ULRICH: Vu ce que je viens d'entendre, oui. Il nous a bien eu cette fois ci....Comment on va trouver la tour?...
YUMI: Tu trouves pas le sol bizarre?
Dès le moment où Yumi dit ses mots, le sol se met à trembler...en réalité, ils sont sur le corps du serpent de Lyoko. Les choses ne pouvaient pas se passer plus mal...

Aelita et Rodrigue arrivent à l'usine. Alors qu'Aelita entre dans l'ascenseur, Rodrigue, lui, s'arrête...
AELITA: Rodrigue, qu'est ce que tu fais?
RODRIGUE: T'as pas vu quelque chose?
AELITA: Vu quoi?
RODRIGUE: J'en sais rien...Je vais vérifier...Tu peux te débrouiller seule sur Lyoko?

Jérémy est affolé: non seulement il ne sait pas ce qui se passe sur Lyoko mais en plus, celui qui a piraté ne cesse de le narguer...Alors qu'il cherche une solution, Aelita arrive...
AELITA: Jérémy, Anthony est en danger...
JEREMY: J'aurais préfèrer que tu me donnes une bonne nouvelle...
LA VOIX: Il semblerait que je méne le jeu...
AELITA: Qu'est ce qui se passe? Je peux pas aller sur Lyoko?
JEREMY: Le problème, c'est surtout que je sais pas où est la tour, ni comment vont Yumi et Ulrich...
LA VOIX: Eh oui...Cette fois, vous ne réussirez pas...
?????: Désolé de te décevoir mais j'ai besoin de réponse...
LA VOIX: Quoi? T'es qui toi? Arr...
Jérémy récupére enfin le contrôle, il commence à chercher la tour et finit par la trouver mais il n'a pas le temps de prévenir ses amis sur Lyoko que leur ennemi reprend le contrôle.
LA VOIX: Je sais pas qui l'a interrompu, mais ça m'arrange...Où est la fille en rose?

Odd est dans les égouts en train de se diriger vers l'usine: il a eu du mal à se séparer de Sam. Tandis qu'il avance, une odeur atteint ses narines:..... William!. Odd voit le corps inconscient du garçon flotter dans l'eau croupie des égouts...Il le sort de l'eau et tente de le réveiller...
WILLIAM(crachant l'eau de ses poumons): Argh...Je sens que je vais avoir ce goût dans la bouche pendant une bonne semaine.
ODD: J'espère que tu comptais pas embrasser quelqu'un...Tu peux me dire ce qu'il s'est passé?
WILLIAM: Une attaque...Un crocodile géant se ballade dans les égouts...
ODD: Je savais bien que c'était pas des légendes, cette histoire de crocodiles albinos vivants dans les égouts.
WILLIAM: Quoi? Peu importe, il s'est attaqué aux autres. J'ai essayé de le retenir...
ODD: N'en dit pas plus...Je vais à l'usine, toi tu fais quoi? Tu me suis ou tu pars à la chasse aux crocos?

Aelita est sur le territoire de la Banquise: la reprise de contrôle de Jérémy est courte mais,,,,, suffisamment longue pour voir où est la tour...Malheureusement, elle est forcée d'y aller seule, Yumi et Ulrich étant sur le territoire des Montagnes, et sans véhicule, à cause du piège de cet ennemi...Aelita active ses ailes et se dirige vers la tour: le fait d'avoir arrêter de vivre sur Lyoko n'a altéré en rien, sa connaissance de ces lieux. Elle se dirige vers la tour quand soudain quelque chose attrape sa jambe: un Rekins controlé par le résistant. Aelita s'en débarrasse à l'aide d'un champs de force mais à peine s'en libère-t-elle qu'un autre surgit de la Mer Numérique et tente de l'attraper...suivi d'un autre. Et encore un autre. Aelita continue son chemin, tentant d'esquiver comme elle peut les monstres qui lui saute dessus...Elle espère ne pas tomber sur le Gigandrilo.

Yumi et Ulrich sont sur leur véhicule, attaqués par le serpent de Lyoko. Ils tentent de trouver la tour activée ou une tour de passage mais sans Jérémy pour les guider, pas moyen de savoir où aller...Leurs chances de survie sont nulles...

William cherche la créature dans les égouts ce qui n'est pas évident car malgré le fait que la bête soit aussi grosse que les tunnels, elle ne laisse aucune traces....forte heureusement, ses rugissements restent perceptibles...

Aelita arrive enfin à la tour qui semble vierge de toute protection...Aelita se pose au sol et s'apprête à entrer dans la tour...Mal lui en prit; par son manque de vigilance le Gigandrilo l'attaque. La jeune fille se retrouve à la merci de la bête...quand Odd arrive en trombe et canarde l'animal...
ODD: Aelita, fonce!

Anthony, poursuivi par le monstre, se retrouve acculé dans un cul-de-sac...Pas d'issue pour fuir et la bête qui se rapproche...
ANTHONY: Petit Jésus, petit Allah, dieux des arabes, dieux des italiens, donnez-moi la possibilité de survivre.(il voit le crocodile arriver)Je dois essayer de passer?...Bon, bah...This is SPARTA!
Le garçon, dans un effort désespéré, fonce sur la bête...quand elle disparait tout d'un coup, soulageant le garçon...
ANTHONY: Merci Saint-juste.
WILLIAM: Tu pries toi, maintenant?

Au labo, Jérémy a repris le contrôle de ses écrans. Dès la désactivation de la tour il a a ramené Odd et Aelita.Pour Ulrich et Yumi, ce fut inutile car ils n'ont pas tenus face au serpent...
JEREMY: Bien joué, Odd. T'as assuré sur ce coup...
AELITA: C'est vrai: si tu n'étais pas intervenu, je me serai fait dévirtualisée.
ODD: Oh arrêtez, vous me gênez....Yumi, à ton tour.
YUMI: Ils sont où William et les deux dingos?
ODD: Eh je rigolais quand je vous disais d'arrêter...
AELITA: Anthony était la cible de l'attaque, Rodrigue a cru voir quelque chose dans l'usine et William a été assommé durant l'attaque...
ODD: Je l'ai trouvé dans les égouts et il est parti sauver Anthony...
Les portes de l'ascenseur s'ouvrent et révèlent alors William et Anthony...
ANTHONY: Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi j'ai autant la poisse, je suis tout ouïe...Et le premier qui me dit que c'est le karma, je lui pète la tronche...
ULRICH: Tu t'en crois capable?
ANTHONY: Bien sur que non.
ULRICH: Alors c'est le karma.
ANTHONY: (grognement)Où est Rodrigue?
AELITA: Il a vu quelque chose dans l'usine...
JEREMY: Vous croyez que ça a un rapport avec le perte de contrôle de l'autre...
YUMI: De quoi tu parle?
JEREMY: Le résistant a piraté l'appareil, c'est pour ça que je vous ai envoyé sur le mauvais territoire mais pendant un instant...quelqu'un a stoppé son contrôle...
ULRICH: Qui?
JEREMY: Sa voix était trafiquée...
WILLIAM: Angela, peut-être?
ULRICH: Pourquoi elle changerait de camp?
WILLIAM: Je suis du genre optimiste...
AELITA: Ce qui m'inquiète, c'est que si il a réussi ce tour de force...
YUMI: Il ne risque pas de...
JEREMY: C'est toute la question.
L'ascenseur arrive alors et Rodrigue en sort avec un appareil photo...
RODRIGUE: Il devient dangereux l'autre...(il lance l'appareil à Jérémy)
JEREMY: Qu'est ce que c'est?
RODRIGUE: Emmanuel essayait de le récupérer quand je l'ai chopé...apparement, il en a planqué des tonnes dans l'usine pour tenter de nous griller...
AELITA: C'était lui que t'avait vu?
RODRIGUE: Non, c'était une fille...Je l'ai suivi un moment et je l'ai entendu dire qu'elle voulait des réponses et je peux te dire, une voix féminine, ça se reconnait...
JEREMY: Ce serai elle qui nous aurait aidé?
RODRIGUE: Je pourrai pas te répondre: elle m'a entendu et, va savoir comment, elle a réussi à m'échapper alors qu'elle était dans une impasse...
ANTHONY: T'es sur de toi?
RODRIGUE: Je sais ce que je dis! Et c'est en essayant de la suivre que j'ai découvert ça...
WILLIAM: En essayant?
RODRIGUE: Elle apparaissait et disparaissait...
ANTHONY: Bon, moi, je vais chercher une bouteille de tequila: cette histoire, même XANA s'arracherait les cheveux...
YUMI: Attends. D'abord on va chercher tous les appareils photos...
ANTHONY: Tu plaisantes là?

Dans la chaufferie du lycée, l'espace se replie sur lui même et un portail se forme dans l'air...Un portail d'où sort...Evelin...La jeune fille a vraiment eu chaud: le dragueur est vraiment collant mais il ne l'intéresse pas...D'ailleurs pourquoi? Elle n'est pas vivante à l'origine...Elle est persuadée que son maître cache quelque chose sur les raisons de sa conception mais quoi? Ce qui est sur, c'est qu'elle doit s'assurer de la survie de ces lyoko-guerriers pour trouver des réponses...
EMMANUEL: Toi aussi, t'es un monstre?
EVELIN: Un stalker? Aaaaaaah!
JIM(entrant dans la chaufferie): Qu'est ce qui se passe ici?(il voit les deux adolescents)Qu'est ce que vous faites ici?
EVELIN: On me suivait, j'ai eu peur alors je me suis cachée.
EMMANUEL: Quoi? Eh c'était pas moi...
JIM: Sortez d'ici! Quand à toi, Emmanuel, je te conseille de te tenir à carreaux: j'ai pas oublié tes techniques de triche...
Emmanuel sort rapidement mais il jure que cette fille subira un jour le même sort qu'Anthony....

à suivre...

Heureusement, j'ai pas perdu ma journée: j'ai découvert un truc interessant et Smooth Mcgroove a fait une vidéo sur One-winged angel(c'est un youtubeur qui fait des vidéo special sur es musique de jeux video) et j'ai un nouvel ordi plus performant....mais ça a completement modifié mon OpenOffice donc j'ai eu quelques souci de nombre de page...

Prochain chapitre: "Croissance, caoutchouc et...maman?" je vous laisse imaginer...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 15 Sep 2014, 20:08

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Chapitre peut-être un peu plus court que les autres, mais j'aime (et je me suis marré comme un malade). A un moment je voulais voir comment ça faisait, les "ouaip" constants d'Evelin, du coup j'ai parlé à haute voix et mon frère à débarquer dans ma chambre pour voir si j'allais bien... j'ai réondu ouaip et j'ai explosé de rire tout seul :sm27:

Et puis... merci Anthony pour le conseil de la tequila (c'est féminin hein) parce que c'est n'importe quoi... m'enfin c'est pour ça qu'on aime ! :thumbleft:

D'ailleurs, Anthony... est un peu taré sur les bords non ? :
Image
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant

Lyokofan

Messages: 47

Inscription: 03 Oct 2013, 12:24

Localisation: quelque part sur la terre

Message 15 Sep 2014, 21:00

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

point culture zombie avec cette phrase "si tu vois un zombi, c'est que t'as trop bu; si t'en vois, c'est que t'es foutu; si t'en vois dix, c'est peine perdu; si t'en vois cent, fais gaffe à ton... " 300 this is sparta et my little ponie avec le fameux ouep de big mackintosh et le fameux coup de pinkie dans equestria girl avec le fait qu'elle raconte tout tout le monde la regarde sidéré "comment tu sais ca" et elle "une intuition" :thumbleft:
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 16 Sep 2014, 18:06

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

XANA's heir: J'avoue que l'idée d'un personnage qui se contente de dire Ouaip me plaisait mais je craignais que ça ne colle pas à un personnage feminin. :?
Anthony... est un peu taré sur les bords non ?

je dois avouer que ce personnage est celui que j'ai le plus modifié depuis le début de mon idée: à la base, je pensais en faire une forme que XANA prendrait pour survivre au système multi-agent de Jérémy mais il finit amnésique, vit des aventures avec eux et finit par s'en faire des amis mais je trouvais le scénario un peu niais donc je l'ai changer. Ensuite, je me suis demandé ce que ça ferait si quelqu'un de malade allait sur Lyoko(je parle pas de quand ils perdent des codes ou sont blessés mais de grippe etc...) et j'ai donc fait du personnage un torturé car son temps était compté, et j'avais prévu 10 chapitre mais au fur et à mesure que j'écrivais, j'ai eu de nouvelles idées, je trouvais le sujet trop épineux et j'avais pas envie d'arrêter d'écrire donc j'ai réinventer l'histoire...voilà donc Anthony est passé de la réincarnation de XANA au mourant torturé pour finalement en faire l'équivalent de Deadpool. Donc si tu le trouve taré, dis toi bien que pour l'instant, il a encore toute sa tête... :sm27:

fredericdu2375: T'as vraiment cherché toute les references? :lol: Je tiens à signaler que si j'en fait, c'est d'abord parce que j'aime ça et ensuite ça me permet de compenser un truc que je ne maitrise pas: l'humour. Certes il y a des scenes droles mais dites vous bien que pour les faire, il me faut cinq jours pour trouver, cinq jours pour comprendre...donc au naturel, je suis pas drôle. Il y a deux références que t'as pas trouvé: le croco géant des égouts est tiré d'un jeu vidéo(le premier survival horror que j'ai aimé) et le dernier paragraphe contient un détail qui peut faire penser à un autre jeu...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage

Lyokofan

Messages: 47

Inscription: 03 Oct 2013, 12:24

Localisation: quelque part sur la terre

Message 17 Sep 2014, 16:25

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

resident evil 2 :scratch: lol et pour l'autre jeu i dont know
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 14 Oct 2014, 16:50

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Salut tout le monde, nouveau chapitre aujourd'hui...Alors j'ai fait pas mal de modification de dernière minute...

3 choses importante pour ce chapitre: Aelita possède un nouveau pouvoir, de même pour Yumi et une attaque un peu spéciale.

CHAPITRE 47: Croissance, caoutchoux et...maman?

Les lyoko-guerriers sont épuisés: ils sont sans arrêt aux aguets car Emmanuel place des caméras et des appareil photos partout. Seul Odd arrive à les détecter: ses mauvais pressentiments, due aux prémonitions qu'il avait sur Lyoko, sont en fait une sorte de sixième sens. Mais la vraie question qu'il se pose, c'est: qui est cette mystérieuse personne qui les a aidée?

Les lyoko-guerriers sont réunis à l'usine: Jérémy a conçu une surprise pour ses amis...mais Rodrigue est en retard. Heureusement, Anthony a prit un paquet de carte et Ulrich, Odd et William jouent en attendant le retardataire pendant que les autres observent. Chacun est persuadé d'avoir la meilleure main, alors tous se dévoilent: Ulrich a un full de reine, William, un carré de neuf, Odd n'a que des as et Anthony....que des jokers?
ODD: J'espère que ça vaut le coup parce que je suis pas sur que ta définition de la surprise soit la même que la nôtre...
JEREMY: Très drôle...Qu'est ce qu'il fait, Rodrigue?
ANTHONY: Je crois qu'il est avec sa dernière conquête...Une certaine Marlène, je crois.
ODD: Ah oui, je me souviens les avoir vu ensemble. J'étais sorti avec elle...
ULRICH: C'est pas la dernière avant le retour de Sam.
ODD: Si, c'est elle...
ANTHONY: Franchement, t'es moins coureur de jupons depuis le retour de ta hell's angel mais d'un coté, c'est mieux qu'un pervers.
ODD: Je dois le prendre comment?
ANTHONY: Comme tu veux.
AELITA: Donc on commence tout de suite?
ANTHONY: Nan: ses escapades durent jamais très longtemps....même dans les simulations de drague...
WILLIAM: Parce que ça existe ce genre de jeu?
ANTHONY: Ouais mais je trouve ça débile: pas parce qu'on peut pas toucher la gonzesse mais parce que lui saisir le nez au bout de deux minutes de rendez-vous, jouer avec ses lèvres et qu'il faut faire des mouvements de la tête bien ample qui te font passer pour un prédateur en chaleur...
YUMI: Oui bon ça va.
ODD: Il me semblait que Marlène n'aimait pas les jeux vidéos...
ANTHONY: Ah bah alors, il devrait déjà être là...
Rodrigue arrive enfin, un peu essouflé. Jérémy décide donc de commencer sans plus attendre...
JEREMY: Bon comme vous le savez, depuis quelques temps, on se retrouve dans des mondes étranges et généralement, on se retrouve séparés...
ANTHONY: Temps mort, Einstein. Je me doute que c'est important mais l'anecdote de Rodrigue m'a l'air plus intéressante alors passe à ta surprise tout de suite...
JEREMY: Bon d'accord...J'ai fait ça...
Jérémy sort de ses poches de petites oreillettes de différentes couleurs...
ODD: Kézako?
JEREMY: C'est simple: tu en mets un dans ton oreille, t'appuies sur le bouton et ça permet de communiquer...
WILLIAM: Waouh! C'est comme dans les films d'espionnage...T'es génial!
JEREMY: Je sais. Il m'a fallu un moment pour les concevoir. Ils sont imperméable et discret. Et on moins, on est sur de pas les perdre.
ANTHONY: Mouais, j'aime assez l'idée...maintenant, Rodrigue, dis moi, qu'est ce qui t'as retenu?
AELITA: Si tu t'en fous, on peut donner le tiens à quelqu'un d'autre...
RODRIGUE: Tu sais la fille Marlène...à un moment, je lui dit que je joue souvent au jeux videos et devine ce qu'elle me dit...
ODD: "Eh faut grandir un peu: les jeux vidéos, c'est pour les enfants"? Je le sais: c'est ce qu'elle m'a dit avant de me plaquer.
RODRIGUE: Et t'as jeté un oeil à son portable? Il y a trois pages de jeux: Candy crush, Puzzle bubble...Elle joue autant que nous.
ODD: Oh la garce!
RODRIGUE: Et le pire, c'est qu'elle me dit que c'est pas des jeux vidéos.
WILLIAM: Quoi? C'est quoi alors?
RODRIGUE: Des applications...
JEREMY: Alors...qu'Anthony te trouve plus intéressant que mes oreillettes, ça m'énerve...mais là, vu ce que tu nous dit, ses applications sont dans celles qu'on trouve dans la catégorie jeux et ça se joue sur un écran donc pour moi, c'est des jeux vidéos.
RODRIGUE: Exactement ce que je lui ai dit et c'est ensuite sur cette phrase que je l'ai plaqué.
ODD: Ooooooh....Douce vengeance.
YUMI: Les garçons et leurs jeux vidéos...
ANTHONY: Dixit la fille qui voulait pas me rendre mon jeu et qui encourageait son adorable petite bouboule rose.(imitant Yumi) Allez mon petit...
Yumi utilise alors sa télékinésie pour empêcher le garçon d'ouvrir la bouche, rendant ses mots incompréhensibles...
YUMI: Dans une seconde, je vais libérer tes lèvres et t'as intérêt à fermer ton clapet.(elle relâche son emprise)
AELITA: C'est fou comment il a changé de sujet en deux secondes.
ANTHONY: C'est qui ta prochaine cible?
RODRIGUE: Je sais pas encore...heureusement que Yumi est la seule japonaise du bahut: j'aurai moins de chance de tomber sur une planche à pain.
YUMI: Pardon?
AELITA: Aouch! Je le sens mal...
ANTHONY: J'te jure que c'est pas moi qui dit ça?
RODRIGUE: Non, c'est un geek qu'on a rencontré à une convention de manga: il disait que les filles dans les mangas était aussi bien proportionnée parce qu'au Japon...
Yumi, en colère, réutilise sa télékinésie et force Anthony et Rodrigue à se mettre leur pouce dans la bouche...
ODD: Euh...elles ont quoi les japonaise?

Devant un entrepôt abandonné, un homme descend de son camion. Il avance vers l'arrière de son camion et l'ouvre: la remorque est rempli de caisson et de matériel scientifique. Il se saisit d'une télécommande et appuit sur le bouton, ce qui a pour effet d'ouvrir un caisson. Et de ce caisson, une créature en sort...

Yumi rentre chez elle, la journée étant finie. Sur le chemin, elle ne sent la force de ses jambes et trébuche. Elle se relève et touche ses jambes...Bien qu'elle est des sensations, ses jambes sont semblent molle au toucher...Une fois rentrée chez elle, Yumi va dans sa chambre, se demandant ce qui lui ai arrivé...Si ça a un rapport avec les xénergie, ses parents ne doivent pas être au courant...A ce moment, son pett frère l'appelle à la demande de leurs parents: elle doit venir manger et fermer la fenêtre de sa chambre. Yumi se dirige vers sa fenêtre et la ferme...et se coince les doigts...mais ne ressent aucune douleur...Elle rouvre la fenêtre et regarde ses doigts: pas une seule égratignure...

Après une journée sans trop de problème, Aelita est retournée dans sa chambre. La jeune fille se sent étrangement serrée dans ses vêtements et fatiguée...Est-ce que ça un lien avec ses pouvoirs? Dans le doute, la jeune fille ferme la porte de sa chambre à clé...elle tente de mettre son pyjama mais éprouve quelques difficultés à le mettre...Une fois qu'elle a réussi, elle se met dans son lit et s'endort.

Ulrich est réveillé et part se doucher tandis qu'Odd dort toujours. La routine. Alors qu'Ulrich est parti, Odd se réveille soudainement à cause d'un mauvais pressentiment. Un danger se profile à l'horizon...

Aelita se sent à l'étroit dans son lit...même dans la pièce...Elle ouvre les yeux et se rend compte qu'elle est enfermée dans une petite pièce...En regardant plus attentivement, cette pièce n'est autre que sa chambre...La pièce n'a pas changé mais c'est Aelita qui a grandi...La jeune fille essaie de se calmer: si c'est un pouvoir à elle, elle doit pouvoir récupérer sa taille...elle se calme et se concentre...Quand elle rouvre les yeux, elle se rend compte qu'elle a bien une nouvelle capacité mais qu'elle ne contrôle pas encore: elle a rétrécie...mais un peu trop...
AELITA: Heureusement que c'est arrivé pendant la nuit...Par contre, faut trouver un truc pour nos vêtements...

Dans le réfectoire, Jérémy, Ulrich, William, Aelita et Odd sont réunis à leur table habituelle mais la discution n'est guère réjouissante...
JEREMY: T'es sur de toi?
ODD: Mon sixième sens est peut-être moins précis que mes flash de prémonition mais il est tout aussi efficace...
JEREMY: Mais le superscan n'a détecté aucune tour activée...
ULRICH: Il l'a peut-être fait bugué...
WILLIAM: Ou autre chose...
AELITA: Tu crois qu'Odd peut sentir quand on va se retrouver dans un autre monde?
ODD: Qu'est ce que j'en sais? Ce que je comprend pas, c'est que Jérémy me les avait supprimer...
JEREMY: En théorie, tout nos pouvoirs sont basés sur ce qu'il s'est passé sur Lyoko...même les échecs ou les supprimés...
WILLIAM: Dès que Yumi arrive, faudra la prévenir du danger...s'il y en a un.
ODD: Tu doutes de mon sixième sens?
WILLIAM: Il est peut-être pas infaillible, ton sixième sens...
ULRICH: Et le Muppet show, qui le prévient?

Yumi arrive au lycée...Alors qu'elle marche, elle entend un bruit dans les buissons. Elle s'approche...et du buisson sort une créature que Yumi stoppe en l'air grâce à sa télékinésie...Cette bête n'est pas naturelle: elle a un corps longiforme, une bouche s'ouvrant en quatre remplie de dents pointues et des espèces de tentacules près de la bouche. Yumi comprend qu'il y a une attaque. La créature crache un liquide gluant dans les yeux de la japonaise. Aveuglée, Yumi perd sa concentration, relâchant la bestiole qui en profite pour filer. La jeune fille retire le filet gluant de ses yeux mais la créature a déjà disparu...

Durant la pause, le groupe se réunit discrètement dans la chambre de Jérémy.
WILLIAM: Ce serait la bestiole qui a attaquée, la menace?
YUMI: Peu importe, c'était pas une créature naturel...
ODD: Rien n'est naturel dans le labo du Docteur Schrenk...
JEREMY: Odd, c'est sérieux: si il a lancé une attaque....
AELITA: Si je vais sur Lyoko, je pourrai peut-être vérifier si il y a une tour activée...
ULRICH: A l'ancienne...
ANTHONY: Mais punaise! Je recule pour feinter et les pics qui font: "on est là(chantant)On saura, pour sauver notre existence"...
AELITA: ANTHONY! T'as entendu ce qu'on disait?
ANTHONY: Yumi a laissé s'échapper une bestiole dangereuse, Odd a parlé du docteur et Aelita a proposé une méthode à l'ancienne...C'est pas parce que je m'énerve sur un jeu que j'écoute pas. Y a pas que les filles qui savent faire deux trucs en même temps...
YUMI: Il m'énerve avec ses blagues sexistes...
ANTHONY: Que veux tu? On ne vit pas dans (chantant) Un monde sans danger...
ULRICH: Pitié, chante pas.
ANTHONY: Okay...
JEREMY: Bon, Aelita et moi, on va manquer les cours...
RODRIGUE: On invente quoi comme excuse?
ANTHONY: Eh Einstein, tu te rappelles quand tu me disais que j'avais pas une marque déposée?
AELITA: T'as déjà un plan?
ANTHONY: Non...J'en ai plein...et au moins, ça aura l'air vrai.

Jérémy et Aelita ont réussi à se faire porter pâle grâce aux plan d'Anthony: il a réussi à leur faire simuler une faible allergie...mais ils ne trouvèrent rien sur Lyoko et la journée passa sans encombre...
ULRICH: Le sixième sens d'Odd n'est pas infaillible...
YUMI: Et la bestiole qui m'a attaquée?
ANTHONY: Peut-être une espèce mutante qui a eu peur de toi...
YUMI: Toi, c'est clair que t'as pas vu la tronche du truc...
ANTHONY: Oh realy...
AELITA: Arrêtes tes sarcasmes.
WILLIAM: C'était quoi sur l'écran?
Le groupe regarde les écrans et voit...Angela.
ANTHONY: Je savais que j'aurais dûe ramener de l'ail...
ULRICH: Qu'est ce qu'elle vient faire ici?
WILLIAM: Elle poursuit la bestiole qui vient de passer...
RODRIGUE: Quelle bestiole?
WILLIAM: Oh peu importe...Je vais la voir.
ULRICH: Tu comptes la draguer longtemps?
WILLIAM: Je suis sur qu'elle pourrait nous rejoindre...
YUMI: Tu n'abandonnes jamais? Je sais pas si ça doit être encourageant ou désespérant....
WILLIAM: Désespoir, qu'est ce que c'est? Ca se mange?
ANTHONY: Il connait pas ce po...
AELITA: Fais une blague et je te tue.

Angela cherche la créature qu'elle ne connait que trop bien: un parasite. Ces saletés rentrent par la bouche de leur victimes afin d'en prendre le contrôle. Celle ci semble un peu différente mais elle connaît le danger. Alors qu'elle cherche le parasite, une main se pose sur son épaule...
ANGELA: Encore vous? Vous pouvez pas vous mêlez de vos affaires?
ULRICH: C'est plutôt toi qui traine dans les nôtre.
WILLIAM: Tu cherches l'espèce de ver?
ANGELA: Un parasite: ces saletés peuvent contrôler les gens...tout du moins, ceux que j'ai vu jusqu'à présent...
ULRICH: Ouais très intéressant...
ANTHONY: Euh...Le "jusqu'à présent", il me dérange, hein? Je vous cache pas...
ULRICH: Parce que tu crois que...
RODRIGUE: Fout moi la paix, sale....
La voix de Rodrigue surprend les trois garçons. Il court voir ce qui se passe et le voit évanoui
ANTHONY: Bah qu'est ce qui lui est arrivé?
ANGELA: Reculez.
WILLIAM: Qu'est ce que tu comptes faire?
ANGELA: Abréger ses souffrances.
ANTHONY: KÔA? Nononononononon! Ce serai Ulrich ou Odd je ferais une blague d'abord...
ULRICH: Hé! Je suis là et je t'entends.
ANTHONY: Oui moi aussi, je t'entends, je te reçois...(à Angela)Mais avec Rodrigue, la réponse est non, niet, no, nein, iie, nada, nope...
ANGELA: Tu vas pas le dire dans toute les langues?

Le groupe est de retour au labo et fait passer un scanner à Rodrigue, tandis qu'Angela afutte ses griffes.
ANTHONY: Franchement, même des ongles de cette taille me conviendrait...
ANGELA: T'es le seul à ne pas avoir de pouvoirs, si je comprend bien?
ANTHONY: Ouaip....malheureusement.
ANGELA: Donc j'aurai pu te passer sur le corps sans problème...mais de là d'où je viens, avoir des pouvoirs signifie soit succomber à ses plus bas instincts, soit avoir un physique monstrueux...
WILLIAM: Il y a moyen de résister à ses instincts...
ANGELA: Seul les lyoko-défenders y arrivent et ils sont contre nous...
ULRICH: Nous? Qui ça, nous?
ANGELA: Oh écrase.
JEREMY: C'est censé contrôler les gens, non?
ANGELA: C'est ce que je répète depuis tout à l'heure...même si ce parasite a une apparence différente de ce que j'ai déjà vu...
JEREMY: Ouais, vraiment différent...
RODRIGUE: Alors qu'est ce que j'ai?
JEREMY: La créature s'est réfugiee dans ton estomac dans le but de continuer son développement et son évolution.
RODRIGUE: En clair, ça donne?
AELITA: Euh...Pour résumer, t'es enceinte...
RODRIGUE: Bon sang...j'étais sur que ça finirait par arriver. Toutes des menteuses.
ODD: (pouffant) 'Scuse-moi...Un mec enceinte...
ANGELA: C'est nouveau, ça?
WILLIAM: J'ai déjà vu le film, sauf que dedans c'était des aliens et ils naissaient par une violente césarienne...
RODRIGUE: Euh...Je suis pas sur d'avoir un estomac en béton...
ANGELA: Tu veux des pruneaux?
YUMI: Tu nous aide pas, là.
ANGELA: Et pourquoi je vous aiderais?
WILLIAM: S'il te plait, tu vas pas me faire croire que t'es aussi cruel?
ANGELA: (soupir)...à moins de pouvoir détruire la bestiole à l'intérieur, moi j'ai pas d'idées.
ULRICH: T'as pas une machine à rapetisser?
WILLIAM: Ulrich, laisse la tranquille...
AELITA: Euh...Anthony? Qu'est ce qui t'arrives? T'as rien dit depuis un moment...(Anthony ne répond)T'as un problème?
RODRIGUE: Il se retient de rire...
AELITA: Ah d'accord...Bon, si quelqu'un a un plan...
JEREMY: Je parie qu'Anthony en a déjà un mais vu qu'il peut pas ouvrir la bouche sans risquer de rire...
Anthony n'en peut plus et explose de rire, au point de tomber par terre et de se tenir les côtes...
ANGELA: Je sais si on doit l'envier de rire dans moment aussi grave ou le détester.
AELITA: Toi, t'as pas à le supporter plus que ça.
JEREMY: Au fait, Aelita, ton programme de détection de pouvoir a détecter quelque chose chez toi...
AELITA: Ah oui, ce matin, j'ai changé de taille, littéralement...
RODRIGUE: Si tu peux rétrécir, tu pourrais rentrer dans mon ventre...
ANTHONY(Ayant fini de rire): Rodrigue, tu ferais bien d'attendre qu'elle maîtrise ses pouvoirs parce que si par accident, elle récupère sa taille dans ton ventre...Fiou! J'ai une larmichette...
AELITA(pensante): Et surtout mes vêtements ne changent pas de taille(à voix haute)De plus, vu ce qu'il a dans la tête, j'ai pas envie de savoir ce qu'il a dans l'estomac...
RODRIGUE: Tu t'imagines que je bouffe quoi?
YUMI: J'y pense: moi, hier soir, je me suis écrasé les doigts mais j'ai rien du tout...
RODRIGUE: Je suis pas sur que ça m'aide à me débara...
Le garçon se sent soudain prit d'une envie de vomir, et crache trois créatures: deux semblable à celle qu'il a avalé et une radicalement différente: plus reptilien et moins insectoïde. A peine ces créatures sont-elle apparues que l'une d'entre saute sur Aelita mais Yumi l'arrête en plein vol grâce à sa télékinésie mais les deux autres bestiole ont fuit.
ANTHONY: Ah...sont moche. A un concours de beauté, t'es sur d'être dernier avec ces trucs.
ULRICH: Dites, il n'y a pas un risque à ce que ces bestioles se soient barrés?
ANGELA: Tu veux mon avis?
ANTHONY: Mais non, y a aucun risque. Ces bestioles vont se balader dans la rue, attaquer des gens, révélant nos secrets, se reproduire dans le corps des gens normaux, leur exploser la panse en naissant parce qu'ils n'ont pas un estomac en béton, éliminant petit à petit l'humanité JUSQU'A LA TA TOTALE EXTINCTION!
ODD: Super. Maintenant, je suis rassuré...
YUMI: Et je fais quoi de celle-là?
Personne n'a le temps de répondre qu'Angela tranche le ver en deux...
ODD: Wow! Fatality!
ANTHONY: Eh! C'est mon rôle de faire des références...

Les héros cherchent les créatures qui se sont enfuies dans l'usine. Ils doivent les retrouver avant qu'elles ne quittent l'usine...ils restent en contact grâce aux oreillettes de Jérémy qui est resté au labo avec Aelita, Rodrigue et Angela.
ANTHONY: Pourquoi je dois chercher cette bestiole, moi aussi? J'ai pas de pouvoir, moi!
YUMI: Je te rappelle que c'est toi qui a émis l'hypothése d'un scénario catastrophe...
ULRICH: Et ne dis pas que t'en pensais pas un mot: c'est sur que tu pensais tout ce que t'as dit.
ANTHONY: Mais Rodrigue a un estomac en béton armé et il en a déjà gobé un. J'aurai préfèrer rester avec Jérémy et Aelita au labo...
JEREMY: Sauf que Rodrigue sait se servir d'un clavier, lui.
AELITA: Et il a une moins grande gueule que toi, lui.
ANTHONY: Très bien, si c'est juste la question de parler, je me fais tout petit, je me la boucle. Non mais vraiment, je me tais. Je ferme la boutique, je...
ANGELA: Oh le boulet...
ANTHONY: Du poulet? Où ça?
Un cri se fit entendre. Le cri d'une bête agonisante...L'un d'entre eux avait réussi à éliminer une de ces créatures...
ODD: Je viens d'en avoir une...Au moins sur Lyoko, on a pas besoin de nettoyer...
WILLIAM: Moi aussi, j'en ai eu un.
ULRICH: Reste l'espèce de chef...
ANTHONY: Et qu'est ce qu'on parie que je vais tomber dessus? Si vous me retrouver à me baigner dans mon propre sang, ce sera votre faute.
JEREMY: On t'offrira un beignet en compensation......Ben alors tu dis plus rien?
ANTHONY: Euh...Z'êtes sur d'avoir tué Pepito et Granola?
RODRIGUE: Quoi? Pourquoi tu parles de gâteaux?
ANTHONY: Bah disons que...T'es maman depuis même pas cinq minute que Oréo est déjà en train de faire des petits...Et j'ai pas envie de parier que je mangerais qu'un Granolas...
ANGELA: Il peut pas parler plus clairement? Je comprends rien à ses métaphores...
ANTHONY: J'aurais due les appeler comment? Xanasheir et Frederic?
AELITA: Me dit pas que tu parles des bestioles?
ANTHONY: De quoi d'autres tu veux que je parle, franchement? Je ne suis pas du genre à gueuler pour rien...Oh oh! Hashtag problème...Waaaaaaarggggggghhhhh!
JEREMY: Anthony? Anthony!

Yumi cherche à travers l'usine mais aucune trace du garçon....Elle finit par découvrir une trainée de sang...Elle la suit et finit par arriver à une porte fermé à clé...Elle se souvient de cette piéce: la piéce où l'alien en plastique et la bande de motards avaient failli la tuer....Pas moyen d'ouvrir cette porte...Yumi se remémore ce qu'il s'est passé chez elle...Elle place ses doigts sous la porte et réussi à les faire glisser en dessous: son corps est devenu élastique. Alors qu'elle tend son bras, d'énormes griffes manquent de lui trancher le bras de l'autre coté de la porte, Yumi récupère son membre et s'éloigne de la porte...
YUMI: Les gars. J'ai trouvé la bestiole et...
La créature démollit la porte et laisse entrevoir sa tête semblable à un dragon mais elle ne peut passer son corps entier dans la fente qu'elle a faite. Ne réussisant pas à passer, la créature se résigne...avant de charger et de détruire la porte. Elle saisit Yumi par la tête, la traîne sur le sol jusqu'au monte-charge et la jette en chute libre dans la cage d'ascenseur. Persuadée de l'avoir tuée, la créature part tuer un autre lyoko-guerrier...ignorant que la japonaise a survécu en étirant ses bras...
YUMI: Pfiou...J'ai obtenu ce pouvoir à un bon moment. C'est moins pénible que ma télékinésie.

Aelita est partie à la recherche de la créature, tout comme Jérémy, Rodrigue et Angela. Alors qu'elle cherche, la jeune fille tombe sur une ribambelle de vers monstrueux. L'un d'entre saute sur Aelita, mais n'attrape que du vide: la jeune fille a disparue. Les créatures, dépités, s'en vont sans se douter qu'Aelita n'a en fait pas bouger mais juste rétrécie...
AELITA: J'ai l'impression d'être un insecte comme ça...Eh une minute! Pourquoi mes vêtements ont rétrécis aussi? Est ce que seul mon corps peut changer de taille ou...

Jérémy méne son enquête de son coté pour chercher les monstres, il finit par trouver plusieurs créatures reptiliennes...celles ci lui foncent dessus et plaquent le garçon au sol...Jérémy réussit par chance à saisir un cable électrique: le choc touche alors le garçon et élimine toutes les créatures qui s'étaient jetées sur lui...
JEREMY: Pfiou...Heureusement, que je ressens pas les chocs électriques...Par contre, si ces saleté grandissent comme ça, on est dans un sacré pétrin...(Son télèphone sonne)Allo? Rodrigue? T'es au courant que t'as une oreillette?...Redis moi ça...

Le groupe rejoint Rodrigue dans les égouts et ont droit a une surprise de taille...Une créature insectoïde au corps informe dont la chair paraîssait en ébullition et produisait une horrible odeur de putréfaction. La tête ressemble à un tentacule noire dotée d'un oeil triple et rouge. Les organes étaient visibles sous la peau de la bête et semblaient se contorsionner telles des tentacules sous la peau de cette monstruosité. Les pattes faisait penser à un bouc mais des gueules béantes d'où sortaient des vers semblables à ceux qui les attaquent faisait office de sabots. Cette chose ne ressemblait à rien de connu...Le groupe devait éliminer cette monstruosité mais la question est: comment?
ULRICH: Il a drôlement grandit le petit...
ODD: Comment je vais pouvoir appeler ça?
ANGELA: Bonne question...Si on fait s'effondrer le tunnel, ça réglera...
YUMI: Attend...T'as dit quoi?
ANGELA: Si le tunnel s'effondre, la bestiole va se retrouver écrasée.
WILLIAM: Et les fondations au dessus vont s'écrouler et des innocents seront blessés...
ANGELA: Je préfère en tuer peu pour en sauver beaucoup...
JEREMY: Pas nous...
ANGELA: La seconde option serait d'avoir des rayons X pour trouver le point faible de la carapace mais...
AELITA: Des rayons X? Jérémy en a.
RODRIGUE: J'avoue que je l'envie...
ANGELA: Bon tu cherches le point faible du truc? Chaques secondes permettent à ce monstre de faire grossir son armée...
Jérémy se concentre et utilise ses rayons X et regarde la créature...toutefois en voyant ses entrailles, le garçon a une surprise...
JEREMY: C'est pas vrai...Il y a quelqu'un à l'intérieur...et il est toujours vivant...
ANGELA: Rassure-moi, vous comptez pas le sauver? Parce que ce sera sans moi...
ULRICH: Bah tant mieux...
ODD: Attention!
Le groupe se retourne et voit plusieurs créatures prêtes à les attaquer. L'effet de surprise était ratée. Chacun était prêt à se battre mais, Aelita, ne controlant pas totalement son nouveau pouvoir, se met à grandir, propulsant tout le monde. Yumi et Angela se retrouvent près de la créature. Angela réagit avant la créature et la transperce de ses griffes. La créature se met à gigoter de douleur mais les griffes d'Angela étant coincés dans la chair flasque de la bête informe, elle se retrouve ballotée jusqu'à ce que ses griffes se cassent. Un bruit étrange retentit soudain et un laser transperce la créature sans que personne ne puisse en trouver l'origine. La créature s'écroule alors sur Yumi et se meurt...toutes les autres ont disparues...
ODD: Heureusement que ces bestioles sont aussi proches de leur maman...
ULRICH: Yumi! Aelita, rétrécie, vite.
AELITA: Je sais pas comment faire...ça me plaît pas plus que toi de vous écraser...
RODRIGUE: Moi, ça me dérange pas...
Aelita s'inquiète de savoir ce que veut dire Rodrigue et se met à rétrécir jusqu'à atteindre la taille d'un insecte...Ulrich, libre, fonce sauver Yumi mais celle ci n'a apparemment rien...
JEREMY: Aelita, ça va...?
AELITA: Oui mais j'arrive pas à me contrôler.
ODD(pouffant): T'as une drôle de voix...
ULRICH: Dites, vous pourriez m'aider?
AELITA: Euh...Ulrich?
Le garçon regarde sa bien-aimée qu'il tente de tirer de sous la créature mais il découvre que les jambes de Yumi sont toujours sous la créature mais que son corps s'est étiré...Surpris, Ulrich lâche Yumi qui revient à sa place...
WILLIAM: Bon, je m'en occupe...(il soulève la créature et Yumi se dégage)
ODD: Yumi est élastique et Aelita peut changer de taille? C'est quoi le rapport avec leurs pouvoirs sur Lyoko?
JEREMY: Je dirais le pouvoir de synthétisation et le bâton...mais ce ne sont que des hypothèses...
AELITA: Bah moi, j'aimerais réussir à me contrôler parce que...
?????: Y a quelqu'un?
Une voix sortit du ventre de la créature. Une voix qu'ils reconnaissent immédiatement.
AELITA: C'est pas vrai...Pas lui...
RODRIGUE: Anthony? C'est toi?
ANTHONY: Non, c'est Pinocchio. Evidemment que c'est moi!
RODRIGUE: Désolé.
ANTHONY: Non! Non! Non! Tu peux pas être désolé: si tu marches sur le pied de quelqu'un dans une file d'attente, là, tu peux. Tu peux l'être aussi, quand tu dis à une dame: "eh bah alors, comment il va le bébé", alors qu'elle est juste grosse!
ULRICH: Tu la fermes ou on te laisses te débrouiller pour sortir du ventre de ce truc.
ANTHONY: Et je fais comment? Je vais pas laisser faire la nature?
WILLIAM: Vu qu'il est mort ce truc...mais je crois que c'est l'idée.
ULRICH: T'as compris? Pas un mot jusqu'à ce qu'on te sorte. Compris.(Anthony ne répond pas)Est ce que tu as compris? Répond.
ANTHONY: Savoir ce que tu veux: tu m'as dit de la boucler.


Après avoir libérer Anthony, le groupe est retourné au labo pour disserter sur le cas d'Angela.
JEREMY: Bon alors, tu nous as aidé à nous débarrasser de cette chose mais...
ANGELA: Ecoutez, quoique vous décidiez, je m'en fiche. On a un ennemi commun, c'est tout.
JEREMY: Très bien...(William lui donne un coup de coude discret)...mais si tu veux nous rejoindre...
ANGELA: Quand j'aurai plus de raison de vous rejoindre peut-être...(elle s'en va)
ANTHONY: Bon, maintenant qu'elle est partie, qui a une idée où on va planquer la bestiole d'Howard Phillips Lovecraft?
ODD: Tu parles de la Reine alien? Pourquoi tu l'appelles O...truc warcraft?
ANTHONY: T'es pas fan de littérature, toi, pas vrai?
WILLIAM: C'est vrai que si un gars de l'entretien des égouts trouve ce truc...
JEREMY: Moi, j'aimerais savoir d'où provenait le coup de feu qu'on a entendu: ça fait deux fois que quelqu'un nous aide sans qu'on sache qui c'est...
ODD: On va pas se plaindre d'avoir un ange gardien qui veille sur nous...
ANTHONY: Sauf qu'un ange gardien, c'est un nain qui fait des tours de magie en claquant des doigts...
AELITA: Stop...
En hurlant, Aelita se met à grandir jusqu'à se cogner au plafond, ce qui l'énerve quelques peu...
ANTHONY: Je voudrais pas passer pour un pervers, mais ses fringues devraient pas être déchirées?
WILLIAM: Je crois qu'il faut vraiment qu'elle s'entraîne...
ODD: Ouais...et Anthony, prendre un bain...quand je pense que vous vous plaignez de mes odeurs de pieds...
ANTHONY: T'es sur que c'est pas parce que t'as l'odorat fin?
YUMI: Désolé de te décevoir mais en temps normal, sur une échelle de un à dix, un étant un rat crevé et dix les pieds d'Odd.
ODD: Eh!
ULRICH: Mais là, les pieds d'Odd sont descendus à un et ton odeur dépasse le maximum de l'échelle...
ANTHONY: Dis tout de suite que mon odeur est au dessus de neuf mille!

Evelin est inquiète: que faisait cette créature ici? Cette expérience que son créateur avait créée en manipulant les génes de divers créatures afin de...de quoi, au juste? Evelin se rend compte qu'elle lui obéissait sans se poser de question et sans savoir pourquoi il faisait ça...Est ce vraiment pour sauver l'humanité?
EMMANUEL: Cette fois, je vous tiens....
Emmanuel est fier de lui: il a enfin une preuve. Une photo des monstres. Evelin, voyant ça, claque des doigts et cela fait apparaitre un portail juste sous les pieds du garçon. Emmanuel tombe et réatterit devant Evelin...Celle ci rattrappe le portable du garçon, fait apparaître un autre portail en claquant des doigts et y jette le téléphone...
EMMANUEL: Mon portable? Qu'est ce t'en a fait? C'était mon dernier...
EVELIN: T'es pas prêt de détruire leur secret.

Dans un entrepot transformé en laboratoire, un homme attend le retour de ses sujets. Ceux ci se montrent alors: ce sont celles qui ont attaqués les lyoko-guerriers...Les créatures se mettent à genoux devant l'homme...
L'HOMME: Expérience numéro deux cent soixante deux:... échec.(il appuie sur un bouton et les créatures se meurent) La reine a échoué à cause de ce nouveau pion dans l'échiquier...encore. Qui peut bien aider ces lyoko-guerrier? Ils empêchent mon destin et celui d'Angela de se réalisssser....Non, non...calme- toi. Je veux pas qu'elle voit cette partie de moi....XANA est prisonnier, je n'ai qu'a tué ces gosses pour gouverner le monde avec Angela à mes cotés...et surtout celui là. Cette fois, je vais m'en occuper(sa voix devient inhumaine)PERSONNELLEMENT!

Prochain chapitre: Seul dans les ténèbres...Anthony et Sam seront confronté à un dingue...
J'ignore si le chapitre est assez long car mon OpenOffice a été modifié avec le nouvel ordi que j'ai reçu, donc j'y suis pas encore habitué.
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 29 Oct 2014, 13:55

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Salut tout le monde! c'est pour prévenir que le prochain chapitre sera pour Lundi au plus tard...Il y aura quelques révélation d'aileurs...Donc à la prochaine...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 01 Nov 2014, 18:52

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

toon a écrit:Il y aura quelques révélation d'aileurs...Donc à la prochaine...

Miam, des révélations ! ^^

J'attends ce chapitre avec toute l'impatience qui me caractérise ! :mrgreen:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 02 Nov 2014, 19:06

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Finalement ce sera aujourd'hui car demain c'est la rentrée et je suppose que comme moi, vous faites vos devoirs au dernier moment...ou pas du tout...Donc histoire de vous donner une excuse demain parce que vous les aurez pas fait, vous pourrez dire: "c'est la faute à Toon: il a écrit un nouveau chapitre passionnant" ;) Si vos prof m'aiment pas, sachez que moi non plus je les aime pas...même si je les ai jamais vu :P

CHAPITRE 48: Seul....dans les ténèbres.

Des attaques de monstres difformes, des pouvoirs imprévisibles, un ange gardien mystérieux, un espion...Pour les lyoko-guerriers, il est loin le temps où ils affrontaient XANA sur Lyoko...

Aelita s'entraîne à maitriser sa taille à l'Ermitage: c'est presque semblable à son don de synthétisation mais c'est moins évident à contrôler. Jérémy arrive et surprend Aelita concentrée qui perd le contrôle et prend une taille qui chamboule la pièce...
JEREMY: Désolé si je t'ai fais peur...
AELITA: Non, c'est rien...(elle reprend sa taille normale)Le problème, c'est que ma taille est un rêflexe: dès que j'ai peur, je change de taille...C'est embarrassant...
JEREMY: Avant je pouvais te voir qu'à travers mon écran: même si j'ai besoin d'une loupe...
ANTHONY(arrivant):...même si tu ne deviens que vent, à jamais, je serai ta coupe.
AELITA: Très poétique. T'as bossé ça combien de temps?
ANTHONY: Total impro. Je me suis découvert l'âme d'un poéte lors de mon premier et dernier coup de foudre.
JEREMY: T'as un coeur, toi?
ANTHONY: Il s'est brisé, ce jour là. C'est d'ailleurs là, que j'envie les deux coeurs d'artichaut de notre petite bande.
AELITA: On peut savoir ce qui nous vaut l'honneur de voir le dessous de la coquille?
ANTHONY: J'ai chercher une explication à la façon dont fonctionne vos pouvoirs, mais je peux pas vraiment en parler avec les autres: je pense pas qu'ils comprendraient.
JEREMY: Et pourquoi t'as cherché ça?
ANTHONY: On serait dans une série faudrait bien une explication à un moment où un autre. Et puis moi, j'ai besoin de cogiter: j'ai l'impression de passer pour un imbécile ces derniers temps...ou pour un dingue.
AELITA: Manquerais plus que tu t'imagine être un personnage de fiction dans une histoire que des millions de gens lirait sur Internet.
ANTHONY: Je dirais plutôt vingt milles. Par contre, les blagues de ce genre, t'es gentille, tu me les laisse.
AELITA: Si tu veux. T'en pense quoi, de nos pouvoirs?
ANTHONY: William posséde une masse musculaire supérieur à un être humain normal, il est capable de contrôler sa masse de calcium et semble légèrement capable de résister à la gravité terrestre. Sur ce dernier point, j'ai pas d'explication. Sans compter qu'on sait que vos pouvoirs sont liées à ceux que vous avez sur Lyoko.
JEREMY: Ouais, sa force vient de son épée, ses os de son bracelet à pointe et son vol de son Supersmoke.
ANTHONY: Odd est censé être à moitié chat...
AELITA: Oui mais il a eu l'idée d'emmener Kiwi sur Lyoko mais il a fusionné avec...
ANTHONY: D'où son coté loup-garou. Ses mauvais pressentiments sont due à des visions qu'il pouvait avoir, à ce que je sais, mais sur terre, ça ressemble plus à un instinct animal. Ulrich, j'ai toujours pas compris pourquoi il était pas affecté par la friction de l'air: peut-être une sorte de champs de force. Pareil pour la télékinésie de Yumi, j'ai toujours pas trouvé d'explication. Autant son élasticité, c'est peut-être parce que sa peau a une structure moléculaire semblable au caoutchoux mais autrement...
JEREMY: Ce qui me plait chez toi, c'est que t'arrive mieux à comprendre ce qu'on dit, même si t'écoutes pas souvent.
ANTHONY: Merci. Et vos pouvoirs, ça se passe comment? Aelita, je pense qu'elle peut cacher ses ailes sous sa peau mais sa taille, j'ai comme supposition qu'elle produit une sorte d'énergie qui fait que son corps absorbe le carbone, l'hydrogéne, l'oxygéne et l'azote directement dans l'air pour accroître sa taille et cette énergie affecte ses vêtements...
AELITA: Dommage que tu ne fasse pas preuve de sérieux plus souvent.
JEREMY: J'ignore quelle théorie tu as pondu pour mes pouvoirs mais j'ai appris à faire un truc...
Jérémy ferme les yeux et quand il les rouvre, de la lumière sortit de ses yeux comme des lampes torches...
ANTHONY: On t'as enfoncé une lampe de poche dans les oreilles et elle est arrivée jusqu'à ton cerveau?
AELITA: T'aurais préféré qu'il balance des lasers?
JEREMY: Bah en fait...
ANTHONY: Tu peux balancer des lasers? Déjà que tu peux absorber l'énergie dans ton corps, si tu peux la canaliser et projeter...Je me demande si ça se voit dans votre sang ou...
AELITA & JEREMY: L'examen médical!
Les deux génies partirent en trombe, laissant le garçon seul, un peu pénaud...
ANTHONY: Pourquoi faut il toujours que je me retrouve seul comme un idiot? Hein? Je te cause à toi, là, qui me fait vivre ça! Je cause à qui, moi? J'me mets vraiment à croire que je suis qu'un personnage de fiction...Pourquoi je fais un monologue?
Un bruit à l'étage surprend le garçon, pourtant ses amis viennent de passer par la porte...Le garçon monte à l'étage et le bruit ne se fait qu'encore plus fort. Anthony s'approche de la porte et s'apprête à tourner la poignée quand la porte s'ouvre et révèle...William.
ANTHONY: Oh c'est toi! J'ai eu peur...
WILLIAM: Tu t'attendais à quoi?
ANTHONY: Oh tu sais depuis que je vous connais, je m'attendrai presque à voir un éléphant dévaliser une banque et filer en trompe...Euh! En trombe!
WILLIAM: Dit plutôt que tu t'es cru dans un film et que tu t'attendais à voir un psychopathe avec un masque de hockey.
ANTHONY: Non: dans un film, le tueur apparaît après que la victime se soit sentie en sécurité. Il s'est passé quoi?
WILLIAM: J'ai raté mon atterrissage...
ANTHONY: T'arrive à sauter sur trois kilomètre et à réatterrir sans dommage mais t'es pas fichu de voler et te poser sans problème.
WILLIAM: Toi, t'as rien, tu risque pas d'avoir ce genre de problème.(Il repart en volant par la fenêtre)
ANTHONY: JE DEMANDE QUE CA D'AVOIR DES POUVOIRS.
Le garçon sort de la piéce, faché, mais n'a pas le temps de jurer qu'il se retrouve face à face avec un homme masqué.
ANTHONY: Je suppose que c'est toi le psychopathe.
L'homme masqué attaque Anthony, le plaque contre un mur et tente de le poignarder mais le garçon réussit à attrapper les poignets de son agresseur et tente de le retenir mais celui ci est assez fort. Anthony donne un coup de genou dans le ventre du tueur, lui permettant d'échapper à son étreinte mais l'agresseur s'en remet vite et lance son couteau. Anthony a juste le temps de se retourner, de voir le poignard arriver mais l'esquive est aussi salvatrice que ratée: si l'arme n'atteint aucun points vitaux, elle trancha le garçon aux niveau des joues mais malgré la douleur, il réussit à s'enfuir....

Jérémy et Aelita arrive à temps pour l'examen médical. Ulrich et Odd sont déjà présent. Le couple de génie ont là une bonne occasion de prévenir leurs deux amis...
ODD: On croyait que vous viendrez jamais...
JEREMY: Odd, si tu pense utiliser tes...compétences, pour l'examen médicale, je te conseille d'oublier...
ODD: Quoi? Mais elle va encore me traiter de maigrichon.
AELITA: Oui mais si tu te modifie ton corps, elle va trouver ça louche, faire des recherches...
ULRICH:...et probablement remonter jusqu'à notre secret.
ODD: Oh flûte! J'y avais pas pensé...
JEREMY: Mais il y a un autre problèmes dont on a jamais pensé: vous imaginez si un jour on doit nous faire une prise de sang?
ODD: Comme si Yolande allait faire ça...
AELITA: T'as déjà écouter le coeur d'Ulrich?
Odd plaça son oreille près de la poitrine d'Ulrich: en trois seconde, il entendit trente battements.
ULRICH: Et encore, tu verrais quand je fait un footing jusqu'à Hawaï...
ODD: Alors on doit quand même renoncer à...
YOLANDE: Suivant.

Anthony est dans les égouts, le couteau toujours fiché dans ses joues. Le garçon se sentant enfin en sécurité, il arrache le poignard de ses joues, s'arrachant les derniers morceau de chair séparant sa bouche...La douleur est atroce: c'est à peine si il arrive à garder conscience mais les égouts ne sont pas sur...Le garçon met sa capuche afin de tenter de cacher ses joues lacérées...Luttant contre l'évanouissement, il réussit à rejoindre la chambre de Jérémy, malgré le tourni l'empêchant de marcher droit...Se sentant enfin à l'abri, Anthony se laisse tomber, inconscient, sur le lit...

Le groupe s'est réunis et vient de parler de la théorie du danger médicale: leur visite médicale s'est certes bien passé mais et les suivants?
WILLIAM: J'avais pas vu la chose sous cet angle...
ODD: Quand je pense que je commençais à trouver ses pouvoirs super-cool.
AELITA: Plains toi à Anthony: c'est lui qui a émis cette théorie...
ULRICH: Heureusement qu'il m'a dit qu'il me serait probablement possible de contrôler la vitesse des battements de mon coeur...
YUMI: En parlant de la grande gueule, où il est? Je l'ai pas vu en cours...
RODRIGUE: C'est pas son genre...
JEREMY: On avait remarqué: il se plaint à chaque fois qu'on doit sécher pour sauver le monde...
ULRICH: Alors qu'il se plaint des cours?
RODRIGUE: Faut le retrouver!
WILLIAM: Qu'est ce qui te fais croire qu'il est en danger?

Anthony se réveille brusquement, hanté par ce souvenir. Il se rappelle le métal froid du couteau transpercer ses joues aussi facilement que du beurre et passe sa main sur ses joues...Ces mains sont pleines de traces de sang mais ne sent pas les blessures qu'il a reçut...La porte de la chambre de Jérémy s'ouvre brusquement et il voit toute la bande...
ANTHONY: Pourquoi cet air si sérieux?
AELITA: On t'as pas vu de la journée...
ANTHONY: Tu veux la version la plus ou la moins crédible?
YUMI: La plus crédible...
ANTHONY: J'ai croisé un dragon et j'avais envie de le peindre mais il avait un katana, c'était un dragon samouraï, un dracauraï.
ODD(pouffant de rire): Elle est excellente! Je peux la réserver pour une prochaine fois?
ULRICH: Je savais qu'il n'y avait rien à craindre...
ANTHONY: Et sinon, on doit s'inquiéter du fait qu'un type a essayé de me tuer?

Sam est dans le parc quand elle entend des voix...
ODD: T'as vraiment le chic pour te retrouver dans des embrouilles sans nom...
ANTHONY: J'y suis pour rien si une force invisible me met tout les problèmes sur le dos...
ULRICH(dans les égouts): Eh Raoul le maboul! Tu te magne?
ANTHONY: T'es au courant que je blaguais quand je disais être marié à un ananas?
ODD: Hmmm?
ANTHONY: Kezako?
ODD: Un danger...Les gars! Attention!
Odd saute dans le trou mais par instinct, il s'écarte dès qu'arrive une grenade qui congela le groupe...Odd se retrouva avec seulement le pied gelé mais le reste du groupe est congelé dans une fleur de glace...
ANTHONY: C'est quoi le thème de la fête, ce coup-ci?
Le garçon n'a pas le temps de recevoir une réponse qu'il ressent une douleur au niveau des reins ainsi que la froideur du métal...Il vient de se faire poignardé...

Anthony finit par se réveiller dans une piéce sombre avec comme dernier souvenir Odd sautant dans les égouts. Le garçon se lève brusquement et se cogne contre un tiroir de bureau...
ANTHONY: Aouch! Mal foutu, ces meubles...Au moins avec le sol, les filles ont pas besoin s'inquièter de leur genoux...
?????: T'es toujours vivant? Pas surprenant de la part d'un cafard...
ANTHONY: Euh...C'est qui le cafard?
Il ne reçut comme réponse qu'une main qui l'empoigne, le traîne et le force à s'assoir sur une chaise métallique...
ANTHONY: Euh...Je dit ça comme ça mais je suis pas fan de masochisme...
?????: Je te préviens, ça va peut-être piquer un peu...
ANTHONY: Euh...Cinq minute de souffrance pour trois seconde de plaisir, c'est pas mon...
Le garçon ne put terminer sa phrase que des pointes transperce ses bras et ses jambes et l'empêche de bouger...
?????: Que tu vive ou que tu meurs, modifier le code pour en faire un virus l'assujetissant restera possible...la seule différence est que ça aurai été plus doux pour toi, si t'étais mort...
Le garçon ne pouvant bouger et agonisant, tente d'écouter sans tomber dans les pommes, mais ne peut empêcher l'inconnu d'installer ses appareils...La torture commence....

Odd réussit enfin à extraire sa jambe des glaces mais elle est congelé et elle lui fait mal...mais il n'a pas les temps de se plaindre: ses amis sont toujours prisonniers...Alors qu'il cherche une solution, il voit Ulrich avancer dans la glace et en sortir...
ODD: Ulrich? Comment tu....?
ULRICH: J'ai fait battre mon coeur si vite que ça a chauffer mon corps et fait fondre la glace...(il remarque le regard surpris d'Odd)Anthony me donne des cours du soir mais il a la sale manie de changer de sujet et à sortir toutes sortes de manière d'utiliser nos pouvoirs...
ODD: Ah ouais, je me disais aussi: avec ton niveau en physique proche du zéro...Tu peux me réchauffer le pied?
JEREMY: D'abord on libére les autres.
ULRICH: Jérémy? Tu t'es libéré comment?
JEREMY: Avec un peu de concentration, j'arrive à produire de la chaleur avec l'énergie que je peux stocker dans mon corps...Houla! Ton pied est complètement gelé...Je vais libérer les autres. Ulrich, essaie de chauffer son pied en le massant pour éviter qu'il pourrisse...
ODD: Comment ça "pourrisse"?
ULRICH: Comme si tes pieds ne puaient pas assez...
Alors que Jérémy cherche comment faire fondre la glace, celle autour de Yumi se liquéfiait, libérant la jeune japonaise....mais les veines au niveau de ses tempes sont explosées et le sang coule sur son visage....
ULRICH: Yumi!
ODD: Eh attend! Et mon massage?
YUMI: J'ai un de ces mal de crâne...c'est horrible...
JEREMY: Tu t'es libérée comment?
YUMI: Anthony disait que ma télékinésie était au niveau moléculaire....Malheureusement, à ce niveau, ma concentration est...(elle tombe affaiblie)
JEREMY: Je commence à me demander si ils ont besoin d'aide....
Alors que Yumi tente de se remettre, des éclairs parcourent la glace entourant Aelita...La glace fini par se briser, affranchissant la gardienne de Lyoko qui frissone encore de froid...
JEREMY: Aelita?
AELITA(frissonante): J'ai froid...
ULRICH: Je rêve ou elle a balancé des éclairs...
ODD: Dis, tu chauffe mon pied avant qu'on soit forcé de me le couper?
Jérémy tente de réchauffer Aelita mais il n'a plus d'énergie, tandis qu'Ulrich tente de réchauffer le membre congelé du maigrichon...Prisonnier des glaces, William bande ses muscles et brise sa prison...
WILLIAM: Ouf...Heureusement que j'ai de la force...Vous êtes déjà libres?
ODD: En fait, il reste Rodrigue...et moi, y a eu que mon pied...
William regarda le garçon toujours prisonnier des glaces. Alors qu'il l'observe, il voit les yeux de Rodrigue bouger: le garçon est conscient mais ne peut se libérer seul. William brise la glace d'un coup de poing et rend sa liberté au lyoko-guerrier...
RODRIGUE: Ah....Merci. Dommage que j'ai pas la force en plus de la peau d'acier...Où est Anthony?
ODD: Il était encore en haut quand je suis descendu...mais je l'ai pas vu venir...
JEREMY: Si on va à l'usine, je devrai pouvoir le localiser...J'ai mis un GPS de poche dans nos oreillettes...
ULRICH: Je te rappelle qu'on est tous un peu gelé, là...

Anthony se réveille encore une fois, le corps endolori par les empalements, les succions de sang, les arrachages d'ongles, les prélévements de moëlle épinière...Même à la Forteresse de l'espoir, ils étaient moins cruels...Alors qu'il ouvre les yeux, il voit deux aiguilles s'approcher de ses yeux....Il tente de fermer les paupières mais elles sont maintenues par une machine...Il tente de se débattre mais il est attaché sur une table...
?????: Tu es réveillé? T'es drôlement résistant pour un parasite...
ANTHONY: Je sais pas qui c'est ta copine mais je commence à comprendre pourquoi elle t'a largué...
L'inconnu transperce la main du garçon avec un scapel et ce, plusieurs fois de suite, déchaînant sa rage, preuve qu'Anthony a touché un point sensible...
?????: Tu ne sais rien d'Angela...Ce que je fais, je le fais pour elle...
ANTHONY: Angela? La vampire?
?????: Je t'interdis de l'insulter!(il remue le scalpel dans la plaie)
ANTHONY: Aïe! Tu....dois être...le fameux....James...
JAMES: Je vois qu'elle t'a parlé de moi...
ANTHONY: Elle a parlé d'un mort...
JAMES: J'ai survécu....et maintenant je dois récupérer les codes sources...
ANTHONY: Les quoi?
JAMES: Quand les lyoko-guerriers ont éliminé XANA, il a transféré ses codes dans un corps humain. Cela ressemble à une tumeur mais il devait prendre le contrôle de l'hôte au bout de plusieurs années mais malheureusement pour lui, tu as déménagé...et les codes sources de XANA t'ont forcé à aller sur Lyoko, à t'interresser à l'usine alors que tu te fiche de l'informatique...maintenant XANA ne peut plus te contrôler donc il a envoyé la Méduse pour récupérer ses codes....mais ça je le savais déjà....tout est écrit...
ANTHONY: Si je comprend, tu avais tout prévue?
JAMES: Non...mais je sais que le temps est immuable, ce qui arrivera arrivera...Je ne peux prévoir toutes les vagues du temps mais je sais ce que je vais faire...et je vais gouverner ce monde....
ANTHONY: Avec des zombie, des kaïjus et des aliens...
JAMES: Ooooh....vous avez découvert mes projets? Peu importe: ils vont se produire...
James activa sa machine qui transperça les yeux du garçon, le faisant souffrir mais James se retrouva assommé par derrière: un mystérieux bienfaiteur vient de sauver Anthony...Il retire les aiguilles mais le mal est déjà fait: ses yeux sont dans un sale état...
ANTHONY: Je sais pas qui vous êtes mais merci...si vous êtes une fille, je vous demande tout de suite en mariage...
SAM: Je suis déjà avec Odd...
ANTHONY: Sam?...Qu'est ce que tu...
SAM: Je t'ai vu avec Odd et ses potes mais quand j'ai vu ce type te poignarder, j'ai préféré vous suivre quand j'ai compris que les autres étaient congelés...J'ai pas pu te sauver tout de suite: c'est un vrai labyrinthe cet endroit....Comment t'as pus embaucher Odd?
ANTHONY: Techniquement, je l'ai forcé à m'embaucher...
SAM: Quoi?(elle entend James qui se réveille et le réassomme)On parlera de tout ça dehors...
La jeune fille prend l'épaule du garçon et l'emmène vers la sortie...

Les lyoko-guerriers sont à l'usine où Jérémy cherche Anthony...
JEREMY: Je l'ai trouvé...Qu'est ce qu'il fait là bas?
ULRICH: Où ça? Je peux y être en une seconde...
JEREMY: Fais gaffe à toi....Oh! il est déjà parti...
ODD: Heureusement qu'on a des pouvoirs: on s'en serait pas tiré sinon...
YUMI: Anthony y est aussi pour quelque chose: il voit une façon d'utiliser nos pouvoirs qu'on aurait pas soupçonné...
RODRIGUE: Ouais, ça va, on sait qu'Anthony est un mordu de comics...Maintenant, on doit le sauver...
YUMI: Le prend pas mal, mais on est encore gelé...et on a pas une peau d'acier...
WILLIAM: Moi, je suis en forme, je pars avec Rodrigue rejoindre Ulrich...
AELITA: S'il a pas déjà sauvé l'autre grande gueule...

Dans l'entrepot servant de laboratoire, Sam traîne Anthony blessé et aveuglé vers la sortie...Elle lui a toutefois bandé les yeux car leur état la dégoutait....
SAM: C'est bon, on va être dehors...
ANTHONY: Ah merci....Promis je te dirais tout dès qu'on sera sortis...
Alors qu'ils se rapprochent, la porte explosa devant eux, les projetant en arrière...
JAMES: Rêve pas, tu m'échapperas pas...
SAM: Un lance-roquette? Mais il est taré....
James recharge son arme mais Sam et Anthony en profite pour fuir...
ANTHONY: J'aimerais savoir: t'as assommé ce psychopathe pas assez fort ou tu l'as tapé trop fort au point de le rendre fou?
SAM: Tais toi ou je te laisse avec lui...
Les deux adolescents se cachent dans un casier afin d'échapper au tueur. Tout deux sont serré comme des sardines, dans cette cachette de fortune...alors que tous deux arrêtent de respirer, Anthony sent quelque chose...
SAM: C'est pas parce que t'es aveugle que t'as une excuse.
ANTHONY: Oups! Désolé...T'en parlera pas à Odd?
SAM: Je veux pas le perdre...
ANTHONY: Et moi, je veux pas qu'il me bouffe...
SAM: Comment ça?
ANTHONY: Bah...
Anthony n'a pas le temps de répondre que Sam lui plaque la main devant sa bouche pour le faire taire...
JAMES: Où êtes vous, bandes de sssssales gosssssses?! Jjjjjjj'ai peut-être modifier les codes en toi mais jjjjjjjjje les zzzzzzais pas encore retiré.....
A l'intérieur du casier, les deux jeunes ne respire plus, apeuré, tandis que passe leur tortionnaire...Une fois sur qu'il est parti, les deus survivants sortent de leur abri...
ANTHONY: Si t'avais été avec Odd dans un casier comme ça, vous auriez fait quoi?
SAM: Mais pourquoi je t'ai sauvé?
ANTHONY: Je pense que t'espérais des réponses...Je me demande pourquoi il s'exprimait bizarrement...
SAM: J'en sais rien mais faut se barrer...
ANTHONY: Là, une sortie...
Sam regarda dans la direction que pointait le garçon, soulagée et ravie, mais ne vit rien...
ANTHONY: C'est la sensation que tu auras quand tu saura comment t'échapper...(il passe sa main devant ses yeux bandés pour rappeler sa cécité)Excuse-moi pour cette blague mais ça m'évite de paniquer...
SAM: T'as pas d'autres moyen de rester calme?
ANTHONY: Beuh....tu crois qu'on peut s'échapper par le toit?
SAM: C'est ça, passe du coq à l'âne....mais c'est peut-être une idée....

Au labo, le reste du groupe commence à se réchauffer, Aelita se découvre sa nouvelle capacité: la génération d'électricité.
ODD: On peut dire que vous vous complétez...
AELITA: Odd, c'est pas drôle....
YUMI: Vous croyez qu'il s'est passé quoi? XANA ou le résistant?
JEREMY: C'est la question...Qu'est ce qu'il fait?
ODD: De qui?
JEREMY: Ulrich. Il est immobile et ne répond pas depuis un moment...quand à Anthony, il ne répond pas non plus...Apparemment, son oreillette est abimée...
YUMI: T'as installé quoi d'autres dans tes oreillettes?
JEREMY: Je voulais rajouter un pacemaker obsionnel..

Sam et Anthony ont réussi à atteindre le toit, ils sont libres mais n'ont aucun moyen de descendre...
SAM: Bon, il doit bien y avoir une gouttière à escalader...
ANTHONY: Elle est là.
SAM: Tu m'as déjà fait le coup...
ANTHONY: Désolé, mais là, tu vois, je panique et sans mes yeux, je peux rien...
Le garçon entend un bruit derrière, se retourne et une boule de feu lui transperce le torse, n'y laissant qu'un trou béant où on peut voir son coeur qui pend, raccroché par seulement une artère...Anthony, au bord du toit, esquisse malgré l'approche de la mort un petit sourire narquois...
ANTHONY: Même pas mal...
Il tombe en arrière et chute, avec un sourire, empêchant de savoir si il tente de détendre l'atmosphère ou si il est vraiment heureux de mourir....

William et Rodrigue arrivent aux entrepots indiqués par l'ordinateur de Jérémy et il trouve Ulrich évanoui prés d'un mur en ruine et en feu...
WILLIAM: Ulrich? Qu'est ce qui t'es arrivé?
ULRICH(se réveillant): Aouch! C'était violent...Ils sont pas aussi abandonnés qu'ils en ont l'air...
RODRIGUE: C'est toi qui a explosé ça?
ULRICH: Non, ça a explosé quand j'allais ouvrir...
Un bruit surprend le groupe: apparement, il viendrait des toits des locaux.
RODRIGUE: C'était quoi?
ULRICH: J'en sais rien...mais cette fois, je préfère jouer la carte de la prudence...
WILLIAM: ON joue la carte de la prudence...

Sam est derrière la porte reliant les toits et l'intérieur du bâtiment mais les escaliers ont été détruits et de l'autre coté de la porte, James utilise un lance-flamme pour tenter de se débarrasser de Sam...La jeune fille pousse la porte pour éviter que les flammes ne pénétrent mais ça devient chaud...L'adolescente commence à se dire que ce coup ci, elle ne s'en sortira pas, quand elle ressent le froid extérieur, ce qui est plutôt étrange...Sam ouvre les yeux et regarde la porte: elle est congelée...Elle pousse la porte mais celle ci ne peut s'ouvrir que suffisamment pour qu'elle voit que la porte est bloqué de l'autre coté par les flammes gelées...La jeune rebelle regarde par l'interstice de la porte et voit les toits, le feu et James prisonniers des glaces...Qu'a-t-il bien pu se passer? Alors qu'elle tente de pousser la porte, William saute sur le toit et Ulrich apparaît brusquement...Sam se met à les espioner, ne comprenant pas ce qu'ils font là...
WILLIAM: Qu'est ce qui s'est passé ici?
ULRICH: Faut croire qu'Anthony a réussit à s'en sortir seul...
WILLIAM: Tu penses qu'il a utilisé le même truc qui nous avait gelé?
ULRICH: Anthony est le seul à ne pas avoir de pouvoirs...Au moins, on a un problème en moins...
WILLIAM: T'es sur? On s'en ai bien sortis, nous...Je préfèrerais croire qu'il est hors d'état de nuire...mais qui sais ce qu'il cache(il brise la glace autour de la porte et s'apprête à l'ouvrir)
RODRIGUE(criant): Eh! Les gars! Je vous rappelle que moi, je suis pas capable de grimper sur un toit!
ULRICH: On arrive...On ferait mieux de le rejoindre avant qu'il n'alerte tout le quartier...
Les deux garçons redescendent comme ils sont venus, sous les yeux effarés de Sam....La rebelle ouvre la porte débloqué par William et commence à escalader une gouttière...
SAM: Odd, je crois que tu as quelques petits secrets à me raconter...

Anthony respire un grand coup et s'éveille...Il se souvient d'une brulure au niveau des poumons et après, le trou noir...Le garçon baisse la tête pour regarder sa poitrine oubliant qu'il est aveugle....ou plutôt était...il voit à nouveau...flou mais à nouveau...et qu'il n'a plus de bandeau sur les yeux...il se relève et tente de marcher quand il voit une silhouette...De peur, il recule...
RODRIGUE: Anthony!
ANTHONY: Rodrigue?
RODRIGUE: Je suis content de te voir.
ANTHONY: J'aimerais te voir mieux...
WILLIAM: Qu'est ce que tu veux dire?(il remarque qu'Anthony plisse les yeux)C'est moi, William...
ANTHONY: Ah c'est toi...désolé mais je vois flou...
ULRICH: Comment ça?....(Anthony le reconnait pas)Moi, c'est Ulrich. Comment ça se fait que tu vois flou?
ANTHONY: T'as du pop corn? Parce que ça risque d'être long...

Le groupe ramene Anthony au labo où le garçon raconte ce qui lui est arrivé, tout en omettant certains passages de la torture, les révélations que lui a fait le résistant, Sam et inventant quelques histoires...
ODD: C'était plutôt gentil comme torture...
ANTHONY: Bah tu vois, j'ai aucune marque...
AELITA: J'espère qu'il va rester coincé longtemps le résistant...
ANTHONY: James, il s'appelle James. Je dois avouer que je me souviens de pas grand chose...Je sais qu'il cherche des codes sources de XANA...
JEREMY: Des codes sources?
ANTHONY: Tu sais ce que c'est?
JEREMY: Disons simplement que si XANA les récupère, sa puissance sera sans limite...
ULRICH: Alors faut qu'on les retrouve avant XANA...
AELITA: C'est pas aussi simple...
ANTHONY: Y a moyen d'être immortel avec ses codes?
JEREMY: Euh...Bin.....J'en sais rien, pourquoi?
ANTHONY: Disons que les dingues comme James sont du genre à chercher l'immortalité...
YUMI: Tu nous caches quelque chose?
ANTHONY: Non....

Sur le toit, James est toujours congelé, immobile...Le regard rempli de haine et de colère...Une personne s'approche du glaçon...
?????: J'ai l'impression que l'on a un ennemi commun...

Anthony est de retour chez lui, sa famille n'étant pas là, il n'a pas eu à chercher d'excuse mais il se pose des questions: que voulait-il dire par tout est écrit? Comment se fait-il qu'il ait récupérer la vue et n'ait aucune cicatrice? Ces codes sources en lui l'ont-ils doté de pouvoirs? Et Sam? Et Angela? Et Evelin? Aurait-il du avouer la vérité au risque de briser les espoirs de ses amis? Ou a-t-il bien fait de la cacher car l'avenir n'est pas écrit?

à suivre...

Next time: Flammes et cybernétique...Sam et Laura aussi sont affecté par la xénergie... Passez le bonjour à vos prof de ma part :twisted:
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 15 Nov 2014, 14:24

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Salut tout le monde, je vous préviens que le prochain chapitre sera au mieux aujourd'hui, au pire Lundi...De plus, on a passé la moitié du nombre de chapitre prévu, donc je pensais vous livrer le nom des chapitre à venir et un indice sur ce qu'il va se passer dedans...sauf si vous voulez pas...Alors:
-Le titre des chapitres uniquement.
-Le titre + l'indice.
-Rien du tout.
Faîtes votre choix, vous avez jusqu'à ce que je poste...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 17 Nov 2014, 19:15

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

CHAPITRE 49: Flammes et cybernétique....

Anthony a été torturé mais n'a aucune cicatrice et a appris une troublante vérité: il a en lui la source de puissance de XANA...et peut-être que l'avenir est écrit....

C'est le mois d'octobre, l'automne est là ainsi que le froid mordant prémice d'un hiver rigoureuxde approchant. Aelita rentre dans la chambre de Jérémy où celui-ci s'est endormi sur son clavier...Aelita s'approche de son amour pour le regarder mais dès qu'elle pose sa main sur l'épaule du garçon, des éclairs sortent de la paume de la jeune fille que la peau du blondinet absorbe, ce qui a pour effet de la réveiller comme une batterie remis en charge...
JEREMY: Oh Aelita? Je crois bien que je me suis endormi....
AELITA: Je suis désolée si je t'ai réveillé...
JEREMY: T'inquiète, je ne suis pas fatigué: dès que je suis chargé, je n'éprouve ni fatigue, ni faim, ni soif...
AELITA: Plus efficace que la caféine, tes pouvoirs...
JEREMY: C'est plutôt de te voir qui me donne de l'énergie...
AELITA: C'est gentil...Si on veut des croissant, on ferait mieux de se dépêcher.
Les deux adolescents sortent de la chambre quand un coup de feu retentit...mais seule Aelita réagit...
JEREMY: Qu'est ce qu'il y a?
AELITA: Je viens de me rappeler que j'ai oublié quelque chose. Je te rejoins plus tard...
Aelita se separe du blondinet. Au bout du couloir, elle voit deux enfants pleurant devant des cadavres ensanglantés...Aelita comprend que c'est encore une de ces illusions qu'elle a depuis un moment. Elle se contente de tourner les talons et de tenter d'oublier cette vision.....

A midi, le groupe se réunit mais c'est surtout William qui commence la conversation: il a trouvé une caméra dans les toilettes...
YUMI: Niveau intimité, ce bahut commence à devenir douteux...
RODRIGUE: Entièrement d'accord...
ODD: Savoir que des filles veulent voir mon corps d'Apollon est flatteur mais j'ai ma pudeur quand même...
RODRIGUE: Ouais c'est clair...
ANTHONY: Celui qui a fait ça doit avoir deux de QI.
RODRIGUE: Ouais c'est...mais ta gueule toi, je fais ce je veux...
JEREMY: Attend! C'est toi qui a...
YUMI: De sa part, ça m'étonne: je me serais attendu à ce que ce soit dans les toilettes des filles...
RODRIGUE: Bah c'est là que je l'avais mise: je l'ai empreinté à Milly et je l'ai planqué dans les toilettes des filles...
AELITA: Pervers.
WILLIAM: Abruti.
JEREMY: Vicieux.
ULRICH: Crétin.
RODRIGUE: Oheho ça va...Tous les mecs ont ce genre d'idée. Hein les gars...(aucun ne répond)Je vous remercie de votre franchise.
ANTHONY: Heureusement que quelqu'un a eu l'idée de la déplacer...
RODRIGUE: C'est toi qui l'a déplacé. Comme il y a cinq ans...
ANTHONY: Et t'es toujours pas dégouté?
WILLIAM: De toute façon, il aurait pas vu grand chose: la batterie était pratiquement à plat...
RODRIGUE: Oh flûte!
ANTHONY: Je me suis fatigué pour rien alors...
WILLIAM: Le problème, c'est Jim.
ANTHONY: Il t'a grillé?
WILLIAM: Non, justement, il a rien grillé...
RODRIGUE: Alors, c'est quoi le problème?
ANTHONY: T'inquiètes: tu vas comprendre...
YUMI: Non, on veut pas comprendre: c'est l'heure du déjeuner...

Une fois le repas engloutit, Odd part à la recherche de sa douce Sam. Il finit par la retrouver, assise sur un banc, se tenant le front...
ODD: Salut Sam. Alors ça...va pas, on dirait...
SAM: J'ai si mauvaise mine...
ODD: Oui...tu devrais aller à l'infirmerie...
SAM: Oui...c'est ce que je vais faire...
Et la jeune fille se leve, laissant le garçon un peu déçu d'avoir raté un autre rendez-vous...

Laura est train de réviser dans la bibliothèque, tentant d'oublier cette histoire avec le supercalculateur...mais cela est impossible: même dans les plus prestigieuses écoles, elle ne trouvera jamais un ordinateur aussi puissant...Elle doit y retourner...Une main sur son cou suivi d'une douleur la surprend...
EMMANUEL: Désolé, je voulais pas te faire peur mais l'électricité statique...
LAURA: T'es qui?
EMMANUEL: Juste un gars qui te trouve joli...
LAURA: Tu devrais revoir tes plans de drague.(elle s'en va)
EMANUEL: De toute façon, je préfère celles qui se soumettent...
Emmanuel sourit, ayant réussi ce qu'il avait prévu...il n'a plus qu'à attendre...

Sam avance vers l'infirmerie, une sensation de froid dans tout le corps...Alors qu'elle marche, elle percute quelqu'un....
SAM: Oh pardon, je...Toi?
ANTHONY: Oh non, pas la bamboula.....................c'est pas ce que je voulais dire...(elle lui donne un coup de poing)O.K. Je l'ai mérité...
SAM: Toi, je sais pas comment t'as survécu mais je peux te dire que j'ai pas oublié ce que tu m'avais promis...
ANTHONY: J'avais compris...Oh ta tête!
SAM: Fait gaffe à ce que tu dis.
ANTHONY: Non mais sérieusement, comment t'es pale! Même un mec qui a passé toute sa vie dans une pièce face à son ordi avant de se faire eutanaser et empailler est plus bronzé que toi...Autant un blanc, mon expression passerait mais toi, là, ça fout les jetons.
SAM: Je sais pas comment je dois prendre ça...
ANTHONY: Ouais bah t'es pâle comme la....
Anthony posa sa main sur le front de Sam et se brula...Le corps de la jeune fille était bouillant comme du métal chauffé à blanc...Le garçon regarda sa peau brulée cicatriser sous ses yeux, prouvant qu'il avait bien des pouvoirs mais vu la situation, son cas n'était pas important...
ANTHONY: T'es chaude comme la braise...dans le sens fièvreuse, je veux dire...
SAM: Et pourtant je suis glacée...Je vais à l'infirmerie et si je te recroise, t'as interet à me donner ce que tu me dois.
ANTHONY(l'attrapant par le bras): Je t'accompagne: je crains que ta fièvre ne soit pas qu'un simple rhume et je peux pas laisser quelqu'un d'autre le découvrir...
SAM: Soit plus clair, qu'essaie tu de me dire?

Jérémy fait une petite vérification de routine sur l'état de santé de ses amis avant d'aller en cours: le programme ayant enfin fini d'analyser. Jérémy eut toutefois une certaine surprise.
JEREMY: J'aurai peut-être pas besoin de chercher un antidote à la xénergie...J'espère juste que ça va pas disparaître à un mauvais moment...

Anthony et Sam arrive à l'infirmerie, par chance, Yolande n'est pas là...Si Sam est déçu, Anthony, lui, en profite pour prendre un thermométre...
SAM: C'est pas vrai...faut qu'elle soit...(Anthony lui met le thermométre dans la bouche) Qu'est che que tu fais?
ANTHONY: T'as une idée à quel point t'es chaude?.......Moi non plus, mais je crois que tu dépasse les cinquantes degrés celsius...
SAM: T'exagère toujours?(elle retire le thermométre et le regarde)Peut-être pas tant que ça..
ANTHONY: Comment ça?
SAM: zero degrés...
ANTHONY: Celsius ou Kelvin?
SAM: Euh...ça change quoi?
ANTHONY: En Kelvin, c'est encore plus froid que Celsius mais dans les deux cas, c'est pas normal. Remet le truc dans ta bouche...
La jeune fille obéit et remet le thermométre en bouche: plus la fille a froid, plus sa température baisse, par contre, elle devient bouillante au toucher...
ANTHONY: Pourquoi tu géles de l'intérieur, alors que t'es si chaude....ça m'énerve, j'ai l'impression d'être un...un...
SAM: Un pervers? Vu comment tu galéres à parler du sujet, c'est clair que tu l'es pas...
ANTHONY: Merci.
SAM: C'est pas un compliment pour un ado...Je vais laisser un mot à l'infirmière...
ANTHONY: C'est clair que lui dire que ta température est de deux cent soixante treize degrés Celsius, elle va te croire...
Sam prend une feuille sur le bureau mais à peine la touche-t-elle que le papier s'embrase...Anthony attrape le papier et l'éteint avec ses mains, les brulant au passage...
ANTHONY: Fiou....c'était moins une....(Sam le regarde inquiète)Quoi? Tu t'attendais à ce que je dise qu'on a eu chaud?
SAM: T'as vu tes mains?
ANTHONY: T'inquiète pas pour ça...Regarde...
Sam voit les mains du garçon se régénérer sous ses yeux...Elle est pourtant pas plus surprise que ça: elle l'a vu mort et survivre à une blessure mortelle...
SAM: T'es quoi comme mec?
ANTHONY: Comme toi.
SAM: Je me soigne pas comme ça...
ANTHONY: Tu viens de cramer un papier...
Sam se sent anxieuse...Elle se demande ce qui lui arrive...La sensation de froid laisse à présent une sensation de chaleur...De grosse chaleur..Sam reprend le thermométre et le remet dans sa bouche...
ANTHONY: Tu fais quoi?
SAM: J'ai chaud...
Le garçon plaça sa main sur le front de la jeune fille...Il la retire aussitot...
SAM: Je t'ai brulé?
ANTHONY: C'est froid. Fichtrement froid. Fait voir le thermomètre.
Sam donne le thermomètre à Anthony et il indique encore une fois une température anormale...
ANTHONY: Soixante dix degrés? Soixante dix degrès...Okay alors là, je ferais mieux...
La porte de l'infirmerie s'ouvre et révèle Yolande...
YOLANDE: Qu'est ce que vous faites là?
ANTHONY: Euh...J'avais besoin d'un thermomètre pour l'aider à un devoir, et le seul endroit qui m'est venu à l'esprit pour en trouver un, c'est ici...
YOLANDE: Désolée mais j'ai besoin de mon thermomètre, maintenant dehors.
ANTHONY: Euh...oui, bien sur. Allez, viens avec moi, toi.
Anthony saisit Sam par le bras et la traine dehors avec lui. Une fois dehors, le garçon peut enfin souffler...
ANTHONY: J'ai un de ces talents pour improviser, moi...
SAM: Très interressant, lâche mon bras, maintenant...
ANTHONY: Ah euh...J'ai la main gelée...
SAM: Si tu veux pas me lâcher, trouve une autre excuse...
Le garçon lâche péniblement le bras de la rebelle, la main recouverte de glace...il parvient difficilement à se débarrasser du givre sur sa paume mais tout va bien...
ANTHONY: Je crois que j'ai compris...(la sonnerie retentit) Mince! Je vais être en retard!
SAM: Attends! Et je fais quoi moi? Je le déteste ce type.

Les cours sont enfin terminés. Jérémy réunit le groupe pour discuter de sa découverte...
ANTHONY: Dépêche-toi, Jérémy: j'ai rendez-vous avec ma copine.
JEREMY: T'as une copine?
ANTHONY: Non. Mais dépêche quand même.
JEREMY: Je crois que les pouvoirs ne sont que temporaire...
WILLIAM: Qu'est ce qui te fais penser ça?
JEREMY: En fait, la xénergie avait modifié certaines cellules qui se mettait à produire plus de xénergie dans le sang et créer de nouvelles cellules produisant de la xénergie...mais sur les dernières analyses, notamment William, la xénergie a diminué et les cellules semblent régressés...
ODD: En français sous-titré, ça donne quoi?
ANTHONY: La xénergie fonctionne comme la prolifération d'un cancer: une tumeur s'installe, elle s'empiffre et ensuite elle se créer une copine, puis une autre, font du shopping, un peu de vandalisme, bouleverse le corps et ensuite le dernier truc qui vient détraquer le corps, c'est la mort...mais dans le cas présent, votre organisme combat la xénergie comme n'importe quel virus...J'ai pas fait une erreur de traduction?
AELITA: Non, t'as parfaitement traduit.
WILLIAM: Donc ma force risque de baisser à tout moment?
ANTHONY: Eh une minute! Et moi?
JEREMY: Pour la énième fois, non, t'as rien. Et puis de toute façon, je viens d'expliquer que ce n'était que temporaire.
ANTHONY: Non, non, ça peut pas être ça...ça peut pas juste s'évaporer, ce doit être plus subtil...Dit Jérémy: la xénergie, tu l'as repére comment?
JEREMY: Bah...Les cellules xénergisante et la xénergie présente dans le sang sont...
ANTHONY: Et dans les cellules normales? Y a rien?
JEREMY: J'aurai remarqué quand je vous virtualise, tu crois pas?
WILLIAM: T'avais rien remarqué avant que j'en parle...
JEREMY:...........Bon, je vais vérifié...
AELITA: Dit c'était quoi cette réaction?
ANTHONY: Quel réaction?
AELITA: Tu viens de paniquer...
ANTHONY: Tu t'inquiète pour moi?

Sam se sent mieux: plus de bouffée de chaleur, ni de froid mordant...mais pourquoi? Anthony doit surement avoir la réponse. Elle finit par le retrouver près de la bouche d'égout...
SAM: Cette fois, je te tiens.
ANTHONY: Tiens, Miss Freeze...Tu veux des explications?
SAM: Tu m'en dois depuis un moment...
ANTHONY: O.K. Tu veux savoir pourquoi t'as un problème de température?
SAM: Y a pas que ça...
ANTHONY: Tu permets que je commence par quelque chose? Merci. Je suis au courant depuis un moment que tu vas sur Lyoko, mais sache que peu de temps avant que tu y ailles t'as été controlée par XANA et on a découvert que la xanatification couplé à la virtualisation a un effet secondaire notamment celui de doté de pouvoirs...
SAM: On? Qui ça "on"? Et comment tu peux dire ça? On est pas dans une histoire de science-fiction...
ANTHONY: Moi, j'ai cette sensation depuis que j'ai vu le supercalculateur...Bon, j'en étais où? Oui, je crois que tu as un pouvoir et que ton problème de température est un simple manque de contrôle...et pour expliquer simplement, je crois que t'es capable d'absorber l'énergie dans ton corps ce qui géle l'air et les objets environnants mais tu peux aussi à l'inverse expulser l'énergie hors de ton corps jusqu'à provoquer la combustion de l'objet...
SAM: Euh...quoi? T'as pas plus simple...
ANTHONY: L'énergie est toujours synonyme de chaleur donc...
SAM: Encore plus simple, Doc'....
ANTHONY: On m'a déjà fait la blague, donc t'es recalé. Et me dis pas que ce que je dis c'est compliqué: pas de chaleur, ça fait de la glace et à l'inverse du feu.
SAM: Si je comprend bien, t'es en train de dire que je contrôle la glace et le feu?
ANTHONY: Euh...Oui, oui effectivement, c'est une manière d'expliquer...
SAM: T'as autre chose à me dire?
Un bruit les surprend...Il voit près d'eux une fille évanouie sur le sol. Ils foncent pour la secourir...
SAM: Mais...C'est Laura? J'appelle les urgences.
ANTHONY: Mauvais plan. Regarde son cou...

EMMANUEL(au téléphone): Imbécile, ça n'a pas marcher ton truc...
?????: Sur qui l'as tu utilisé?
EMMANUEL: Une blondasse qui se prend pour une intello: Laura.
?????: Imbécile! Elle fait partie de nos ennemis! Mes nanites ne peuvent pas les contrôler! En plus c'est les seules que j'avais!
EMMANUEL: J'en savais rien, moi...T'en as bien contrôler un une fois?
?????: Il faut beaucoup d'énergie pour eux et l'élément le plus important m'a trahi.
EMMANUEL: Qui? Qui t'as trahi?

Tout le groupe est au labo afin de tester le nouveau scan de Jérémy, mais le résultat reste le même donc soit Jérémy n'avait pas réussi à améliorer le scan, soit il avait bien raison et les pouvoirs ne sont que temporaires...
RODRIGUE: Anthony va être déçu...
ODD: Moi aussi: j'aimais bien...
WILLIAM: J'avoue, moi aussi.
JEREMY: C'est vrai que c'était pas désagréable...
AELITA: Tant que ça disparait pas à un mauvais moment...
JEREMY: Ouais...moi aussi...(il regarde ses écrans)Tiens Anthony arrive...Mais qu'est qu'il fait cet idiot?
ULRICH: Qu'est ce qu'il a fait?
JEREMY: Tu vas pas tarder à savoir: il est dans l'ascenseur...(pensant)Pourquoi cet andouille ramène quelqu'un ici?
YUMI: Comment ça il ramène quelqu'un ici?
JEREMY: T'as lu dans mes pensées?
YUMI: Désolé mais j'aime pas ce genre de surprise...
Les portes de l'ascenseur s'ouvrent et le groupe voit Anthony avec Laura dans ses bras...Ce qui surprend bien évidemment tout le monde...
AELITA: Okay soit t'es complétement stupide, soit t'as un grain dans la tête mais c'est un des deux.
ANTHONY: Franchement pour que je devienne fou, faudrait faire une histoire abracadabrante de cinquante et un chapitre.
ODD: Mais pourquoi tu l'as amené ici?
ANTHONY: Observez la bien...
Le groupe obéit et regarde la fille: son corps semble se recouvrir de métal, ses veines visibles ressemblent à des circuits informatiques, des chiffres défilent dans ses yeux sans vies, elle semble devenir de moins en moins humaine, de plus en plus...artificielle. Il était clair que son état n'a rien de naturel...
ANTHONY: C'est bon, j'ai une excuse?
JEREMY: Je pense que oui...mais l'avoir amenée ici reste une mauvaise idée.
ANTHONY: Tu voulais que je fasse quoi? J'allais pas la laisser mourir. En plus, vu la...conversion de son corps, laisser quelqu'un d'autre la trouver aurait été source de problème.
ODD: Mais t'as vu ce qui l'a mis dans cet état?
ANTHONY: Je l'ai juste vu tomber devant moi avec un circuit dans le cou: sur le coup, j'ai paniqué.
ULRICH: Tu paniques, toi?
ANTHONY: Les âneries que je sors quand je vais mourir, tu crois que c'est pour quoi? C'est pour me rassurer, pas pour amuser la galerie.
JEREMY: Wow! Impressionnant...
WILLIAM: Quoi?
JEREMY: Son corps: de la nanotechnologie qui modifie son corps mais elle semble vaccinée et s'adapter à ça...
ANTHONY: Je me demande si c'est pas du au traitement qu'elle a subi durant l'invasion alien...
YUMI: T'as dit quoi?
ANTHONY: Ah oui, je l'ai croisé plusieurs fois dans ces mondes qu'on a vu, je vous l'ai pas dit?
SAM(sortant de l'ascenseur): Dis Doc', je peux savoir pourquoi je devais attendre dehors?
ODD: Sam?
ANTHONY: Mais tu pouvais pas rester là-bas comme je t'ai dit? Je vais avoir des ennuis maintenant...
AELITA: Bon sang, qu'est ce que t'as encore fabriqué?
ANTHONY: Oh pitié, si quelqu'un a une idée de mes malheurs devant son écran, qu'il partage ma douleur.

JEREMY: Tu peux arrêter de nous cacher des choses, sérieusement?
ANTHONY: Excuse-moi de planifier dans mon coin, même si je vous fait confiance, j'ai la mauvaise habitude de garder mes secrets.
YUMI: Ce qui m'étonne, c'est que j'ai rien lu dans tes pensées...
ANTHONY: Narmol car je me concentre sur toutes sortes de formules de maths pour m'embrouiller la tête afin que tu ne puisses pas lire dans mes pensées.
AELITA: Tu sais faire ça?
ANTHONY: Etant le seul sans pouvoir, je me suis à chercher un moyen d'être utile d'une autre manière, c'est comme ça que j'ai imaginé une façon de détourner vos pouvoirs et y trouver des parades.
SAM: Comment ça, t'as pas de pouvoirs? Attends. Odd a des pouvoirs?
ODD: Moi, je voudrais savoir pourquoi elle est mélée à ça...
ANTHONY: Elle y est mélée depuis qu'elle a été virtualisée en étant xanatifié et encore plus depuis qu'elle est copine avec Angela!
AELITA: Anthony, tais-toi!
ODD: Sam? Copine avec Angela? Et vous, vous m'avez rien dit?
YUMI: On voulait pas te briser le coeur...
ODD: Et vous pensiez que me mentir, ce serai mieux?
ANTHONY: D'un coté, t'as caché ça à ta copine, donc la moralité sur le mensonge...
WILLIAM: Tu nous aides pas là...
SAM: Stop! Arrêter de faire comme si j'étais pas là! Odd, j'arrive pas à croire que tu m'ai menti depuis tout ce temps. Abruti.
ODD: Tu m'as pas dit que tu connaissais Lyoko donc t'es pas mieux. Si ça te dérange de sortir avec moi, t'as qu'à te barrer.
Sam se contente de retourner dans l'ascenseur et de partir. Odd, en colère, frappe le mur d'un poing rageur. Le groupe savait que ça finirai par arriver mais ne se sont jamais préparé à cette éventualité...
YUMI: Euh...Odd...
ODD: Non, c'est rien...Elle était pas faite pour moi...
ANTHONY: ça j'y crois pas une seconde: quand elle m'a aidé à m'échapper, elle pensait qu'à toi...et moi, j'ai pas le don d'empathie comme toi. Va la récupérer, elle n'est pas en tort, y a que nous: on la menacé de pas te briser le coeur et elle voulait pas te perdre. Si ça c'est pas une preuve, j'accepte de vendre toute mes consoles.
Odd ne répond pas mais réfléchit à ces paroles. Il avance lentement vers l'ascenseur, entre dans cette cage de métal et appuie sur le bouton.
AELITA: Wow! T'es doué.
ANTHONY: Merci.
RODRIGUE: T'étais pas sérieux quand tu parlais de tes consoles?
ANTHONY: Non, je serai jamais assez stupide pour ça.
YUMI: C'était une erreur de pas lui en parler...
ANTHONY: Ouaip, l'erreur de ta vie, Nagasaki...Je crois que j'ai dit une bêtise.
YUMI(crispée): On réglera ça plus tard. On fait quoi de...

Sam est dans l'usine, en colère, le coeur brisé et en larme. Elle s'est toujours doutée que Odd lui cachait quelque chose mais elle n'aurait jamais pensé qu'il réagirait ainsi...Alors qu'elle pleure sa peine, elle entend la voix d'Odd derrière elle. Sam essuie rapidement les gouttes coulant sur ses joues avant de daigner faire face au garçon.
ODD: Sam! Attends, s'il-te-plait.
SAM: Qu'est ce que tu me veux?
ODD: Je suis venu m'excuser de...A terre!
Odd se jette sur la jeune fille et la plaque au sol, la sauvant ainsi du laser d'un androïde. Le robot avance vers les deux adolescents et les saisit à la gorge, les étranglant. Odd tente de se libérer en griffant le bras sous les yeux de Sam mais la machine n'est pas en pâte à modeler. La jeune fille aussi se débat mais la force de la créature mécanique est bien supérieur à la sienne. Tandis qu'elle suffoque, le métal de la main de l'androïde tenant Sam se mit à chauffer. A chauffer...jusqu'à fondre...Sam a l'acier bouillant sur la peau mais ne ressent aucune brulure. Le robot jette le garçon et saisit l'adolescente avec son bras restant mais en voulant se défendre, la jeune fille congele la machine...
ODD: Comment est ce que tu...?(un tir passa devant lui)
SAM: Oh j'en ai marre...

ULRICH: T'es sur de ton coup?
JEREMY: Non, mais j'ai pas d'autre solution...
ANTHONY: Mais t'es sur que tu peux concentrer toute la puissance nécessaire à un retour vers le passé si lointain, dans un scanner pour la soigner et lui effacer la mémoire?
AELITA: T'es forcé de répéter ce qu'il a dit?
ANTHONY: Je croyais avoir eu une ellipse à un moment donné dans son explication. Je suis pour.
RODRIGUE: T'es sérieux?
ANTHONY: Je l'intéresse pas, de toute façon.
AELITA: Donc on lui efface la mémoire?
LAURA(reprenant conscience et affaiblie): Faîtes pas ça...Je vous en prie, faîtes pas ça...
ANTHONY: Tiens? Elle reprend conscience?
LAURA: Oui...Je peux savoir ce que vous faîtes ici, vous?
ULRICH: Trois fois rien, on essaye de sauver le monde.
LAURA: Ce serait donc vous qui tenteriez de contrôler XANA pour détruire le monde? Je me doutais qu'elle mentait...
WILLIAM: De toute façon, on va te faire oublier ça...
ANTHONY: Rodrigue, tais-toi et enlève toi ça de la tête.
RODRIGUE: Mais j'ai rien dit moi...
ANTHONY: Tu pensais lui effacer la mémoire jusqu'à l'amnésie afin de lui faire croire qu'elle est ta copine.
RODRIGUE: Je suis pas aussi tordu.
ANTHONY: Non mais ça m'arrangerait vu certains propos racistes maladroits que j'ai dit.
WILLIAM: Ouais, allez viens Laura.
LAURA: Non.
Laura veut repousser William mais ses doigts deviennent des lames de métal, manquant de transpercer le garçon et s'enfonçant dans le mur...Tout le monde est évidemment surpris mais pas autant que la jeune fille blonde. Quand ses doigts redeviennent normaux, elle se releve, paniquée...
LAURA: Qu'est ce que vous m'avez fait?
ANTHONY: Oh non...Direct, tu nous accuses. On y est pour rien, on t'a trouvé évanouie avec des trucs bizarre alors on t'a ramenée ici...
AELITA: Nous mets pas dans le même bateau: TU as fait tout ça et sans notre consentement.
YUMI: Sans compter les pseudos que tu trouves.
LAURA: Qu'est ce qui m'arrive?
ANTHONY: Bah...Soit tu nous a fait un remake de Terminator 2, soit t'es choisi pour être la fiancée de Brainiac dans Smallville...
JEREMY: Anthony, tu la fermes...Ecoute, Laura...Oh comment expliquer ça subtilement?
ANTHONY: En quoi c'est compliqué d'expliquer qu'elle a été contaminée par un virus techno-organique extra-terreste?

Odd et Sam sont toujours poursuivis par plusieurs androïdes, les deux amoureux n'arrivant pas à les semer, jusque dans les égouts.
ODD: Il doit bien y avoir un moyen de se débarrasser de ces trucs...
SAM: Ecoute, Odd je voulais te dire...
ODD: Non, on va s'en sortir, je te le promet.
Un robot se pointe devant eux et tiens Sam en joue. Le sang d'Odd ne fait qu'un tour: il saute sur le robot et, sous son apparence bestial, mord l'androïde. Sam est surprise de voir Odd dans cet état mais malgré l'excès de rage du garçon, la machine le maîtrise sans difficulté...jusqu'à ce que les griffes d'Odd fusent comme des balles à travers la tête du guerrier cybernétique.
ODD: Tu n'as rien?
SAM: C'était pas ton costume d'Halloween, ça?
ODD: Euh...C'était pas un costume...Faut que je prévienne les autres...
SAM: Et comment ça se fait que t'as des flingues à la place des doigts?

LAURA: Et vous avez réussi à garder ça secret tout ce temps?
ANTHONY: Tu lis jamais de comics?
LAURA: Non, j'aime pas ça.
ANTHONY: Ah d'accord...(chuchotant à Rodrigue) Pourquoi j'ai eu le béguin pour elle?
LAURA: Et pourquoi vous n'avez pas prévenue la police?
JEREMY: On ne pouvait pas...
ANTHONY: En plus, vu nos pouvoirs, on a pas envie de finir dans un labo.
LAURA: Et rassurez-moi: vous avez un antidote à...
JEREMY: En théorie, les notre devraient disparaître...sauf lui qui n'en a pas...
ANTHONY: Je vais finir par croire que vous aimez me narguer.
AELITA: Mais dans ton cas...
ODD(appelant): Les gars! On a un problème.
JEREMY: Quoi comme problème?(des androïdes arrivent)Je te rappelle: je crois que j'ai compris.

Odd tente de protéger sa copine mais les robots semblent arriver en masse: il a beau couper une tête, deux repoussent.
ODD: C'est pas possible, y en a combien?
SAM: Pourquoi tu réessayes pas de tirer tes ongles?
ODD: Je savais pas que je pouvais faire ça: chaque fois qu'on a un nouveau pouvoir, on s'entraîne à le maîtriser avant.
SAM: Comment ça, "à chaque fois"?
Odd ne peut répondre à la question: il est assailli par les androïdes qui le recouvrent et l'empêchent de bouger. Sam veut aider son petit copain mais un robot l'attrappe par derrière...
SAM: Lâche-moi, boite de conserve.
Sam a peur: pas de mourrir mais de perdre Odd. Alors que monte en elle la colère, son corps rougeoit, chauffant de l'intérieur, ses yeux flamboient et des flammes sortent de sa bouche. La jeune fille se sent mal et explose littéralement dans une gerbe de flammes, propulsant la "boite de conserve" avant de l'être elle même sur les machines retenant Odd, le libérant. Le garçon se met à la suivre à l'odeur et la retrouve...barbotant dans l'eau fumante.
SAM: Wow! L'eau est super bonne.
ODD: Je m'incline: j'aurai pas mieux fait pour démollir ces tas de ferrailles. Je crois que tu seras une alliée de choix pour notre bande.
Odd tend sa main pour aider Sam à sortir de l'eau, ce que la jeune fille accepte mais alors qu'il l'aide, tous deux remarquent que les vêtements de la rebelle ont brulés...Elle n'a pas le temps de se cacher que le garçon, sous le choc, la lâche, la laissant retomber dans l'eau...
ODD: Euh...T'as fais du sport, on dirait?

Dans le labo, le groupe est aussi en conflit avec les androïdes: William a beau les broyer avec sa force, Aelita les foudroyer de ses éclairs, Jérémy leur balancer l'énergie qu'il a absorber, Ulrich les déboussoler par sa vitesse ou Yumi les éjecter avec sa télékinésie, mais rien n'y fait, ces machines ne semblent pas prêtes à s'arrêter. Rodrigue lui protège Anthony, ignorant ses pouvoirs et Laura, qui est encore sous le choc.
ULRICH: Y en a combien?
JEREMY: J 'en sais rien mais ça devient épuisant...
ANTHONY: Franchement, même les roux sont moins collants...Quoi? Je veux bien être le type le plus tolérant du monde mais tu me forceras pas à dire des gentillesses sur ces...
Anthony ne peut finir sa phrase qu'il chute...une sorte de portail s'ouvre sous ses pieds. Rodrigue veut le rattraper mais une des machines lui tire un laser dans la nuque. Rodrigue est sonné, sa nuque étant visiblement son talon d'Achille. Le robot tente de rattrapper le garçon mais bizarrement se désactive.
WILLIAM: Qu'est ce qu'il vient de se passer?
AELITA: Aucune idée.
Un androïde veut s'en prendre à Laura mais en voulant se défendre, ses doigts s'agrandirent et transpercèrent certains robot. Laura a... à ce moment une sensation de flottement, voyant défiler devant ses yeux les fichiers et les données programmant ces monstres de métal avant de se sentir éjecter...

Anthony se retrouve dans un autre endroit de l'usine, sans comprendre comment: il se souvient avoir chuter donc il devrait être dans la salle des scanners et pas dans une pièce de montage de l'usine. Tandis qu'il regarde les environs, il remarque une personne masquée. Il n'a pas le temps de poser la moindre question que de nouveaux androïdes arrivent et brisent la charpente, faisant s'effondrer le toit sur eux. Anthony se jete sur la personne pour la protèger des débris et tout deux se retrouvent prisonnier sous les gravats...
ANTHONY: Au moins, ils vont nous croire morts...
Le garçon sent alors le corps de ce mystérieux inconnue: c'est une fille de son âge au vu de sa poitrine. Anthony veut lui faire des excuses mais la demoiselle se met à le frotter gentiment avant de légérement retirer son masque et de l'embrasser langoureusement. Le garçon tente de se débattre mais il peut difficilement...
ANTHONY: Eh mais ça va pas?(la fille sort une télécommande de sa poche) C'est quoi cette télécommande?
Un portail s'ouvre sous la fille et tout deux se retrouvent en dehors des gravats. La fille appuye sur le bouton de la télécommande et désactive les androïdes. Elle lançe la télécommande au garçon avant de disparaître dans un autre portail...
ANTHONY: Y a un chapitre dans cette histoire où on a un semblant d'explication?

Odd et Sam arrivent au labo mais il est aussi envahi d'androïdes et ce coup-ci, tout semble perdu...Anthony apparaît dans l'ascenseur et, calmement, sort une télécommande , appuie sur le bouton et désactive les androïdes...
ANTHONY: Qu'est ce que vous feriez sans moi?
AELITA: Comment tu...?
ANTHONY: Je te répondrais bien mais je sais juste que mon ange gardien m'a donné ce truc.
ODD: Encore notre mystérieux protecteur? T'as vu à quoi il ressemble?(Anthony le regarde bizarrement)Quoi?
ANTHONY: Pourquoi t'es en caleçon? Et qu'on dirait que c'est ta copine qui porte tes fringues?
ODD: Ah ça...Je vais t'expliquer...
ULRICH: Non, d'abord lui, il nous explique...
SAM: Ouais, je suis d'accord: quand je voulais des explications, il esquivait toujours...
WILIAM: Euh...Ecoute, on a pas encore décidé de t'intégrer, donc attends avant de t'en méler, s'il-te-plait.
ODD: Euh...en parlant de ça...
AELITA: Non, Anthony nous décrit notre protecteur d'abord...
ANTHONY: Protectrice: c'est une fille. Et...Non, sérieusement les gars, avec Odd en caleçon, j'arrive pas à...
ULRICH: Je m'en occupe....
Et Ulrich utilisa sa vitesse pour partir devant les yeux de Sam et Laura...
SAM: J'ai rêvé ou ce type est plus rapide qu'une balle de revolver.
LAURA: Un vrai électron libre...

Ulrich court vers le collége à vitesse supraluminique, le monde semblant immobile autour de lui. Alors qu'il court, il voit une image inquiétante: une voiture s'apprêtant à percutant un garçon sur son vélo et un piéton tenant son journal qui traverse sans faire attention...Ulrich, toujours en super-vitesse pousse le vélo plus loin et repousse le piéton sur le trottoir et accroche une chaine relié à un treuil à l'arrière de la voiture pour l'arrêter avant de reprendre sa route...sauvant ainsi les gens sans qu'ils comprennent ce qu'il vient de se passer...

Ulrich est de retour au labo en ayant ramené des vêtements à Odd...
ULRICH: Désolé pour le retard, j'ai raté quelque chose?
LAURA: T'es parti que deux secondes...
ANTHONY: Bon, je crois que je peux continuer...
JEREMY: Alors à quoi elle ressemble?
ANTHONY: Je sais pas.
WILLIAM: Coment ça tu sais pas?
ANTHONY: Elle portait un masque et j'ai su que c'était une fille en la sauvant car j'ai du la toucher.
RODRIGUE: Ils étaient comment? Ronds? Fermes?
ANTHONY: Je vais devoir te faire castrer.(Rodrigue fait un pas en arrière)
LAURA: Vous êtes sérieux, des fois?
ANTHONY: Toi et moi, on est aussi compatible que le péroxyde et la nitroglycérine. Franchement, mon ange gardien me paraît plus agréable.
ULRICH: Pourquoi TON ange gardien? Elle nous a sauvé aussi.
ANTHONY: Vu ce qu'elle m'a fait, j'ai l'impression que vous, elle s'en fiche.
YUMI: Soit plus clair, ça veut dire quoi?
ANTHONY: Si t'avais une canette, au mieux, tu le recracherais comme dans les cartoons ou les bulles te remonteraient dans le nez.
RODRIGUE: Bobobobobo...
SAM: Qu'est ce qui lui prend?
ANTHONY: Il a compris l'idée. Mais c'est pas aussi érotique qu'il le pense, quoique j'ai encore sa salive dans la bouche.
RODRIGUE: T'as de la veine: ton premier baiser, c'est une fille qui te le donne avec son consentements.
ANTHONY: T'étais forcé de dire que c'était mon premier baiser?
LAURA: Vous nous faites un spectacle comique, là?
ODD: Elle t'a embrassé, TOI?
SAM: Et c'est son premier baiser?
ANTHONY: Bravo Rodrigue: maintenant j'ai la honte.
RODRIGUE: Rassure-moi, tu vas pas leur dire que mon premier baiser, c'est avec un mec à cause d'une chute dans les escaliers pour que j'ai l'air ridicule?
ANTHONY: T'as pas besoin de moi pour ça: avec la caméra qui filme le téléphone de Jim, t'as déjà perdu toute crédibilité.
RODRIGUE: Ah c'est ça que William voulait dire...
ULRICH: Comment ça le téléphone de Jim?
ANTHONY: Tu vas finir par comprendre.
ULRICH:..................................................................................Ah...
AELITA: Je me demande à quel moment ils sont passé sur un sujet dégueu?
ODD: Anthony dirait chapitre trente-deux.
RODRIGUE: Okay maintenant je suis dégouté, je le ferai plus...
ANTHONY: La dernière fois, t'as dit la même chose.
RODRIGUE: Non, je te promet d'arrêter d'essayer d'espioner les filles et d'utiliser ton compte pour demander au fille de m'envoyer leur photo nue.
ANTHONY: Ouais bien sur...Attends! T'as dit quoi?
RODRIGUE: Euh...
ANTHONY: Qu'est ce que tu as fais? Mais je vais te tuer.
ODD: Je crois qu'on les a perdus...
ULRICH: Alors autant que tu nous explique pourquoi tu a perdu tes fringues.
SAM: En fait, il me les a donnés: les miens ont cramés.
JEREMY: C'est quoi cette blague?
ANTHONY: Elle aussi commence à avoir des pouvoirs.
RODRIGUE: Tu veux plus me tuer?
ANTHONY: Je te tuerais plus tard.
ODD: T'es au courant depuis quand?
ANTHONY: Ce matin: je l'avais emmené à l'infirmerie mais quand elle avait le thermomètre dans la bouche, ça passait de zéro à soixante-neuf...
RODRIGUE: Subtil la blague.
LAURA: Sam est...?
SAM: Je peux contrôler la glace et la chaleur.
ANTHONY: Tu contrôles l'énergie: tu peux l'absorber et l'expulser de ton corps d'où les changements de température. Je voulais en parler après avoir régler le problème de la blondasse.
ODD: Donc elle contrôle la glace et la chaleur.(Anthony soupire)
RODRIGUE: Moment de solitude?
ANTHONY: T'as pas idée...
RODRIGUE: Coincé dans un toilette dégueu, il y a plus qu'une feuille, le verrou ferme pas, quelqu'un veut rentrer alors que t'y es déjà avec l'envie.
ULRICH: Je crois qu'il fallait pas manger aujourd'hui...
ODD: Avec eux, c'est chaque jour.
WILLIAM: Dit Jérémy, ton idée de retour vers le passé personnalisé, on le teste sur eux deux avant de s'occuper des filles.
SAM: Eh minute! Quoi?
LAURA: Ils veulent nous effacer la mémoire.
SAM: Ah là non, je suis pas d'accord.
ODD: Perso, pour Laura je dis rien mais Sam, je pense qu'on peut l'inclure.
ULRICH: Quoi?
ODD: Elle m'a sauvé la vie tout à l'heure...
ULRICH: On a pas inclu William immédiatement après qu'il nous ai sauvé.
ODD: Et Yumi? Tu te souviens comment elle nous a rejoint?
ANTHONY: Je sais que mon avis compte pas mais même si je pense que le jugement d'Odd est faussé par ses sentiments à l'égard de sa copine, mais je crois que seul lui peut décider du sort de Sam.
AELITA: Je rêve ou il se montre sympa?
YUMI: Je crois plutôt qu'il a tout un stock de blagues racistes et qu'il a besoin d'une victime.
ANTHONY: Tu m'en veux parce que j'ai fait l'erreur de t'appeler Nagasaki?
ODD: Okay, même moi, j'aurai pas osé la faire celle là...
ANTHONY: Au moins, t'osera jamais vendre ton âme...
SAM: Je m'excuse mais je suis de leur coté: moi aussi tu m'as insultée.
YUMI: Je commence à l'apprécier...
ANTHONY: Est ce que ça veut dire que vous allez me limiter le nombre de blagues que je peux faire?
AELITA: Oui, on te limite à zéro.
ANTHONY: Ah ça je pourrais jamais.
ODD: Je pourrais pas mentir à Sam plus longtemps.
JEREMY: Me dit pas que tu penses nous forcer la main?
RODRIGUE: Moi, je dis pas non à une gonzesse en plus.
ANTHONY: On est quatre sur huit à bien la vouloir.
ULRICH: Vos votes, ils comptent pas.
WILLIAM: Et moi, ça compte?
AELITA: Bien sur, pourquoi?
WILLIAM: Parce que je pense que ce serait pas une mauvaise idée qu'elle nous rejoigne.
ANTHONY: Pas Miss j'aime-pas-les-comics, j'espère.
WILLIAM: Je parlais uniquement de Sam.
ANTHONY: Trois partout, manque une voix.
YUMI: Eh! J'ai pas dit que j'étais pour.
ANTHONY: Je croyais que tu commençais à l'apprécier?
JEREMY: Que quelqu'un le tue, par pitié...
LAURA: Bon, vous allez arrêter de tergiverser, c'est encore pire que les mensonges d'Angela.
AELITA: Angela...quand j'y pense, vous êtes au courant de ce qu'elle veut?
SAM: Arrêter XANA.
Le silence s'installe enfin, tout le monde se met à réfléchir: ils ont tous un ennemi en commun donc autant s'allier...
JEREMY: Bon, on vote? Qu'est ce vous en dites?
ULRICH: J'ai rien contre Laura mais j'ai pas oublié que Sam n'avait pas transmis mon message pour Odd.
WILLIAM: Moi, je leur laisse leur chance à toutes les deux.
ANTHONY: Contre Laura, pour Sam.
RODRIGUE: Pour les deux.
ODD: Pour Sam, contre Laura.
YUMI: Pour Sam, pour Laura.
AELITA: Pour Sam, contre Laura
JEREMY: Contre Laura, pour Sam.
ODD: Yes.
SAM: Pour Laura.
ANTHONY: D'où tu vote?
SAM: Je fais partie de votre bande, maintenant.
ANTHONY: Je peux changer d'avis?
ODD: Non.
ANTHONY: Je veux un avocat. Pas le fruit, hein? Le magistrat.
JEREMY: Bon, c'est décidé mais à la moindre entourloupe, j'utilise mon programme.
SAM: Okay.
WILLIAM: Faudra les entraîner, non?
ODD: J'apprendrai à Sam à contrôler ses pouvoirs.
AELITA: Tu t'occuperas d'elle aussi, vu que tu te proposes.
ANTHONY: Oh ça me fait penser: Blink aussi a des pouvoirs.
JEREMY: Qui ça?
ANTHONY: Mon "ange gardien". Blink, c'est plus classe que Joséphine ou Glados.
ULRICH: Tu pouvais pas le dire plus tôt!
ODD: T'aurais pu me demander avant de lui choisir un nom.
ANTHONY: Si Rodrigue n'utilisait pas mon compte, j'en aurais parler tout de suite.
RODRIGUE: En quoi c'est ma faute?
AELITA: Elle sait faire quoi?
ANTHONY: Elle peut créer des espèces de portail qui lui permettent de se téléporter.
RODRIGUE: Je comprends mieux comment elle nous échappe.
LAURA: Et de qui elle vous protége?

Emmanuel est au téléphone avec son mystérieux associé: leur plan a échoué.
?????: Désolé, Evelin m'a volé la télécommande.
EMMANUEL: Et tu te plaignais que j'ai gaché tes nanites.
?????: Ne t'inquiètes pas, j'ai plus d'un plan en réserve.
EMMANUEL: J'espère: je les supporte plus, ces monstres.
EVELIN: Tu t'es regardé dans une glace récemment?
Emmanuel se retourne et voit Evelin devant lui, le regard rempli de mépris.
EVELIN: Dernier avertissement: laisse les tranquille.
Alors qu'Evelin régle ses comptes avec Emmanuel, Angela observe la scéne...
ANGELA: Les lyoko-guerriers, ces deux là, Laura, Sam...ça devient un secret de polichinelle...

à suivre...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 17 Nov 2014, 19:26

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Bon, j'ai pas reçu de réponse donc je vais juste vous mettre les titres des prochains chapitre et votre imagination va faire le reste. Je suis curieux de savoir qu'est ce que vous pensez qui va arriver.

CHAPITRE 50: Radio...active.
CHAPITRE 51: Salut les personnalités!
CHAPITRE 52: Rêve d'une douce nuit d'hiver.
CHAPITRE 53: Le cauchemar avant Noël. (je sais pas si il sortira à temps :P )
CHAPITRE 54: Espace mortel.
CHAPITRE 55: Des sable chauds au couteau glacé.
CHAPITRE 56: Odd de Cheschire.
CHAPITRE 57: Sous le dôme.
CHAPITRE 58: Instinct de tueur.
CHAPITRE 59: Le secret en péril.
CHAPITRE 60: Pas touche à mon mec.
CHAPITRE 61: La bête se lève.
CHAPITRE 62: Le nouveau visage du Diable.
CHAPITRE 63: Retour vers notre passé.
CHAPITRE 64: Des racines et des ailes.
CHAPITRE 65: Mal du pays.
CHAPITRE 66: Je peux le garder?
CHAPITRE 67: Clone de l'ombre.
CHAPITRE 68: J.E.M.
CHAPITRE 69: Potentiel inconnu.
CHAPITRE 70: Résidence maléfique.
CHAPITRE 71: Orpheline...
CHAPITRE 72: Mal intérieur.
CHAPITRE 73: Surf sur le net.
CHAPITRE 74: G.I.Jim.
CHAPITRE 75: Isolation.
CHAPITRE 76: Le sacrifice d'Elisabeth.
CHAPITRE 77: Limbes.
CHAPITRE 78: Nouvelle technologie.
CHAPITRE 79: Exclusion.
CHAPITRE 80: Désordre total.
CHAPITRE 81: Divine comédie.
CHAPITRE 82: Partout et nulle part.
CHAPITRE 83: L'homme de demain.
CHAPITRE 84: Mort cérébrale.
CHAPITRE 85: Sous l'océan.
CHAPITRE 86: Invincible.
CHAPITRE 87: Temps mort.
CHAPITRE 88: Avis de tempête.
CHAPITRE 89: Cerveau en éruption.
CHAPITRE 90: Code: Libération.
CHAPITRE 91: Code: Renaissance.
CHAPITRE 92: Code: Illuminati.
CHAPITRE 93: Code: Pentagone.
CHAPITRE 94: Code: XANA.
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 09 Déc 2014, 15:08

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Salut tout le monde! Peut-être que certains ne sont pas au courant mais j'ai un problème de connexion(en plus j'ai eu une grippe carabiné) donc j'ai un peu de retard. Aujourd'hui nouveau chapitre...au jeu de mot pourri

CHAPITRE 50: Radio...active.

Sam et Laura ont rejoint les lyoko-guerriers mais l'étrange "ange gardien" qui veille sur eux ne veut pas révéler son identité.

Jérémy continue ses recherches sur la xénergie avec Aelita. Ils testent un nouveau programme pour la détecter. Alors qu'ils sont occupés, Rodrigue rentre dans la pièce.
RODRIGUE: Salut le couple d'Einstein. Des infos?
JEREMY: Non, mon idée se confirme.
AELITA: La xénergie disparait de notre organisme.
JEREMY: Nos pouvoirs vont finir par disparaître.
AELITA: Et Anthony n'en aura probablement jamais.
RODRIGUE: Vous êtes encore plus doués que moi et Anthony.
JEREMY: Merci. Il est où d'ailleurs?
RODRIGUE: A ton avis? Il veut voir les nouvelles héroïnes. Au fait, j'ai pensé à un truc...

A l'Ermitage, Odd entraîne les deux filles à se maîtriser pour contrôler leur facultés: si Laura n'éprouve que peu de difficultés, Sam n'y arrive absolument pas.
ODD: T'inquiète Sam, tu fais de sacré progrés.
SAM: Tu parles, j'avance encore moins qu'un escargot.(Sa tête s'enflamme littéralement)
LAURA: Et moi, alors?
ODD: Hmm? Ah oui, c'était pas mal.
ANTHONY: Tu t'en fous quoi...
ODD: Evidemment, t'es venu regarder.
ANTHONY: Les gamelles de super-héros qui apprennent à utiliser leurs pouvoirs font des millions de vue. Et puis je connais bien les pouvoirs de super-héros donc...(Odd envoie ses griffes mais rate intentionnellement Anthony)Compris. Je me tais.
ODD: Bon, on remet ça...
SAM: T'arrives déjà à balancer tes griffes aussi facilement?
ODD: Avoir des pouvoirs qui ressemblent à ceux qu'on a sur Lyoko, ça facilite bien des choses.
ANTHONY: Il te faut combien de temps pour que tes griffes repoussent?(Odd lui lance un regard interrogatif)Tu peux tirer combien de fois en combien de temps avec un seul doigt?
ODD: Euh...Environ une fois par seconde, pourquoi?
ANTHONY: Et tirer des griffes de chaque doigts à quelques millisecondes d'intervalle, t'as essayé?
ODD: Euh...non...mais c'est une idée...
Odd se tourne vers un mur, tend ses bras en avant, se concentre comme pour utiliser ses flèches laser...mais envoie cinq griffes de ses deux mains à une demi-seconde d'intervalle au lieu d'une seule...
ODD: Bon, va falloir que je m'entraine...
ANTHONY: Tu vois que je peux être utile...
SAM: T'aurais pas des conseils pour utiliser nos pouvoirs?
ANTHONY: Pour apprendre à les utiliser, demande à Odd, moi, je peux juste proposer une alternative pour les utiliser...
LAURA: Et toi, tu sais faire quoi?
ODD: Il a pas de pouvoir: il n'a jamais été xanatifié...
SAM: Xanatifié?
ODD: Contrôlé par XANA. Moi, il a essayé mais à force de combattre sur Lyoko, je suis immunisé.
ANTHONY: Tu devrais mentionner le fait qu'il faut être xanatifié et virtualisé pour avoir des pouvoirs.
ODD: Oh ça va: on va pas chipoter.
LAURA: Et sinon, t'as rien à nous dire?
ANTHONY: Non.
LAURA: Si, t'as quelque chose à dire.
ANTHONY: Quand bien même ce serait le cas, pourquoi je le ferais?
LAURA: Parce que je te le demande.
ANTHONY: Tu sais ce qu'on dit si les femmes ont le pouvoir?
ODD: Encore une blague sexiste, même moi, je sais qu'il y a une limite.
ANTHONY: On dit que le jour où les femmes auront...
A ce moment, Odd envoit ses griffes sur Anthony tout en le ratant intentionnellement pour lui faire comprendre de se taire.
SAM: Dommage, tu l'as raté...

JEREMY: Rodrigue, je te tire mon chapeau...
RODRIGUE: Je préférerais que tu me donnes Aelita.
AELITA: Je suis pas un prix.
RODRIGUE: C'est dans ces cas là que le moyen-âge me manque...
JEREMY: C'est dommage que t'as pas ce genre d'idée plus souvent.

SAM: Me recouvrir de glace?
ANTHONY: Oui.
SAM: Pour me protéger?
ANTHONY: Exactement.
SAM: Faudrait déjà que j'arrive à contrôler mes flammes.
ODD: Calme toi, s'il-te-plait.
ANTHONY: Non, laisse la s'énerver: j'ai envie de voir si ses cheveux se transforment en flammes si elle est en colère...ce qui serait encore plus drôle, ce serai que de la fumée sorte de ses oreilles...
Alors que le garçon parle, la colère monte en Sam: elle s'accumule de plus en plus...jusqu'à ce que ses cheveux jaunissent et rougeoient...
ANTHONY: Trop cool...manque plus que le kaméhaméha...
Un bruit les surprend au premier étage: le groupe se demande ce que c'est mais après quelques secondes William arrive...
ANTHONY: T'as encore raté un atterrissage?
WILLIAM: Je crois que je vais me contenter des sauts...(il voit les cheveux jaunes et rouges de Sam)Sympa les cheveux mais comment ça se fait?
ANTHONY: Elle se transforme en super-sayen...
ODD: Fait pas ce genre de blague...
ANTHONY: Oses me dire que si ça avait été quelqu'un d'autre, tu l'aurais pas fait. Oses me le dire.
SAM: Dégage tout de suite!
ANTHONY: C'est bon, y a pas le feu...Baboum tsss.
WILLIAM: Ta blague, elle jette un froid, là.
ANTHONY: Refait une vanne de ce genre et, par le Saint Graal, je vais te décapiter.
LAURA: T'as pas l'impression d'être violent, là?
ANTHONY: Je suis sataniste au dernier degré et j'ai déjà réservé ma place en enfer.
SAM: Y a des jours où t'es pas lourd?
WILLIAM: Odd est lourd. Lui, il est plutôt politiquement incorrecte.

La journée passe et Jérémy est devant son ordi: le programme que Rodrigue avait lancé est terminé. Le programme a pour but d'améliorer le système de scanner à xénergie. Le garçon observe le résultat et la surprise se lit alors sur son visage.
JEREMY: Qu'est ce que c'est que cette blague? Anthony est...non, c'est pas possible...William aussi?....C'est pas en train de disparaître...Je cherchais un antidote inexistant depuis tout ce temps...Je dois prévenir les autres...
Un sifflement assaille les oreilles du garçon: un signal étrange qu'il reconnaît immédiatement. Un nouveau voyage vers un autre monde...

Anthony est sur un transat sur une belle plage de sable blanc, face à une mer d'un bleu étincelant sous un soleil d'été. Une vache avec un plateau rembli de boisson arrive...
LA VACHE: Monsieur? Vos boissons.
ANTHONY: Merci.
Une table apparait juste à coté de lui et la vache y pose le plateau. Un chat arrive ensuite avec une télévision et une console de jeux vidéos.
LE CHAT: La console de monsieur est avancé.
ANTHONY: Merci.
Arrive ensuite un canard sur un chien mais ceux ci n'ont rien...Anthony, très calme, s'adresse aux animaux...
ANTHONY: Où sont mes frites?
LE CANARD: Je suis désolé monsieur mais on doit vous prévenir que vous devez vous réveiller.
ANTHONY: Comment ça me réveiller?
LE CANARD: Vous vous doutez bien que êtes en train de rêver?
ANTHONY: Ouais, y a personne pour m'engueuler...
LE CANARD: Cela ne devrait plus tarder...
ANTHONY: Quoi?
LE CHIEN(avec un sourire narquois): Trois...deux...un...
JEREMY: Anthony, réveille-toi!
ANTHONY: L'addition! Oh flûte...La prochaine fois que je vois ce clébard, je lui colle une balle dans la tête...
JEREMY: Pardon?
ANTHONY: Non, rien, je rêve encore...On est où?
Anthony se met à regarder les alentours: outre tous ses amis allongés inconscient sur le sol, il ne voit qu'un couloir dont les murs semblent gainés de plomb. Un endroit relativement peu accueillant...
ANTHONY: Bon, je vais retourner à ma plage.
JEREMY: Non, faut réveiller les autres...
ANTHONY: Et t'étais forcé de me réveiller en premier?

ODD: Pour une fois, on est tous ensemble...
WILLIAM: J'allais le dire...
ANTHONY: Euh...Y a un vampire avec nous...
Le groupe regarde le garçon et voit à ses pieds Angela inconsciente...Elle aussi a été transporter une fois de plus dans un autre monde...
ULRICH: On devrait peut-être l'attacher avant de la réveiller?
SAM: Je sais bien qu'elle a menti mais...
AELITA: Elle a voulu nous tuer...
LAURA: On trouve des cordes où?
ANTHONY: J'ai peut-être une idée: Rodrigue viens ici...
Rodrigue obéit et Anthony lui chuchote quelque chose à l'oreille. Un sourire se dessine sur le visage du premier tandis qu'une lueur s'illumine dans son regard. Rodrigue se frotte les mains avec un léger rictus et s'assoit sur la jeune fille allongée sur le dos...
LAURA: C'est quoi l'idée?
ANTHONY: Depuis que Rodrigue a ses pouvoirs, il a acquis la capacité d'augmenter son poids.
ANGELA: Qu'est ce qui se passe? Et toi descends de mon dos.
JEREMY: Quand on aura des explications, tu...
A ce moment, plusieurs personnes se mettent à courir dans le couloir, poussant le groupe et permettant, de manière non-intentionnelle, à Angela de filer...
ODD: Si on me demande ce que c'était, je répondrais un troupeau d'éléphant...
ANTHONY: Ah bon? Je croyais que c'était des gens...
JEREMY: Suivons les. On saura peut-être où on est.
ANTHONY: Pas sur que ce soit une bonne idée: c'est comme ça qu'on des ennuis après...
ULRICH: Moi, je suis d'accord avec Jérémy. Allez on y va.
Le groupe se lève et se met à suivre le troupeau qui vient de passer...sauf Anthony qui reste assis par terre...
SAM: Bah alors qu'est ce t'attends?
ANTHONY: Que vous soyez prisonnier pour que je puisse vous délivrer.
SAM: Qu'est ce qu'il raconte?
ANTHONY: C'est toujours comme ça: on voit du monde, on leur demande quelque chose et ensuite on se rend compte que c'est des psychopathes donc moi, je reste là.
AELITA: A ta guise.(le groupe s'en va)
ANTHONY(soupirant): Je crois bien que c'est moi le plus débile de la bande pour les suivre alors que je sais pertinemment que ça va mal finir.

Les lyoko-guerriers arrivent dans une pièce où plusieurs personnes sont en train de travailler sur des machines un peu rouillées...
ANTHONY: On est dans un abri anti-atomique steampunk et l'extérieur est bourré de radiation?
JEREMY: Peut-être...Allons demander.
ANTHONY: Ouais c'est ça. Vous allez demandé si vous voulez, moi, je vais chercher la sortie.
RODRIGUE: T'as pas peur que l'extérieur soit radioactif?
ANTHONY: Rodrigue, on a déjà essayé: quand t'as cru que tout ce que je disais se réalisait, est ce que quatre filles nues sont apparues?
RODRIGUE: Bah quand même, c'était pas la première fois que t'arrive à deviner quelque chose...
ANTHONY: Donc si je dis qu'on ferait mieux de se casser?
RODRIGUE: Trop tard, ils sont déjà partis. Je vais les rejoindre.
Anthony observe son ami suivre le reste du groupe par contre, il ne les suit pas: il est sur que c'est une mauvaise idée.
ANTHONY: Bon, je vais sortir de cet endroit....
?????: Pas sur que ce soit un bon plan.
ANTHONY: Vous savez, m'écouter de temps à autre pourrait vous être....Ah Mais t'es qui, toi?!
?????: C'est comme ça qu'on t'a appris à dire bonjour?
ANTHONY: Non mais ça va, j'ai pas besoin des conseils d'un....!Au fait, tu m'as pas répondu: t'es qui?
?????: Serge.
ANTHONY:...........Et pourquoi tu me parles?
SERGE: Je t'ai entendu dire que tu voulais sortir...
ANTHONY: Et alors?
SERGE: Bah c'est pas une bonne idée alors je te dis de pas le faire...
ANTHONY: Et pourquoi je t'écouterais?
SERGE: Bah parce que c'est dangereux...
ANTHONY: Et alors? T'es pas ma mère!
SERGE: Non mais humainement, je devais te prévenir!
ANTHONY: MAIS JE FAIS CE QUE JE VEUX! SI JE VEUX SORTIR, JE SORS!
SERGE: BAH VAS-Y ALORS!
ANTHONY: PAS LA PEINE DE ME LE DIRE DEUX FOIS!
SERGE: ALORS CASSE-TOI!
ANTHONY: TRES BIEN! JE ME TIRE!(il s'en va puis revient)Euh...par contre c'est où la sortie, s'il-vous-plait?
SERGE: Troisième à droite au fond du couloir, c'est pas dur, y a des combinaisons à coté.
ANTHONY: Merci.
SERGE: De rien.

Les lyoko-guerriers finissent par trouver un ordinateur un peu vieux mais qui marche encore. Peut-être auront-ils une réponse, les personnes résidant ici étant trop occupées pour répondre...
ULRICH: Alors? Des réponses?
JEREMY: Je te conseille de faire une sieste: c'est un appareil est un vrai dinosaure. Même ma montre à plus de mémoire.
AELITA: Pirater cet appareil devrait être une simple formalité...
RODRIGUE: On aurait du écouter Anthony...
LAURA: C'est pas vrai...T'es amoureux de lui ou quoi?
RODRIGUE: Ah! Vade retro satanas! Jamais de la vie! Je préfère nettement les filles.(il leur fait un clin d'oeil)
JEREMY: Ah ça y est! Enfin, ça marche.
RODRIGUE: Flûte! J'allais me les emballer...
YUMI: Qu'est ce qui s'est passé dans ce monde?
SAM & LAURA: Monde?
WILLIAM: En théorie, XANA a créé des mondes semblables au notre à gouverner...
SAM: Angela et ses mensonges...
JEREMY: Oh mon dieu!
ODD: Y a un problème?
JEREMY: Vous voulez la bonne ou la mauvaise nouvelle?
YUMI: La bonne.
JEREMY: XANA ne gouverne pas ce monde...Il semble même qu'il soit mort.
WILLIAM: Depuis le temps qu'on rêve de ça.
AELITA: Y a une chose que je ne comprend pas: si c'est XANA qui a créé ces mondes pour les gouverner, pourquoi leur aurait-il donné la possibilité de le tuer?
RODRIGUE: Je crois qu'en fait, on sait rien vraiment de ce que sont ces mondes...En tout cas, c'est ce que pense Anthony...
JEREMY: Anthony! Faut le retrouver!
RODRIGUE: Ah enfin!..........Et pourquoi ça?
JEREMY: Il est parti à la recherche de la sortie.
ODD: D'un coté, je dirais pas non un bol d'air frais...
JEREMY: Sauf que si il sort, il va mourir...

Anthony est prés d'un monte-charge où se trouvait des combinaisons anti-radiation et un panneau avec un symbole radioactif...Le garçon en déduit qu'il s'est trompé quelque part.
ANTHONY: J'espère que ce truc n'est pas hors service. Au moins, maintenant je sais pourquoi j'ai l'impression d'être dans un abri anti-atomique....
Anthony grimpe dans le monte-charge, curieux de voir ce qui ne marche pas et voit sur le mur une autre pancarte blanche à coté d'un bouton. Le garçon ne résiste pas et appuie dessus...
ANTHONY: Mais c'est naze, ça fait rien.
JEREMY: Anthony!
ANTHONY: Tiens, Einstein? Alors, où ils sont prisonniers, les autres?
JEREMY(ayant rejoint Anthony dans le monte-charge): On s'est séparé pour te retrouver.
ANTHONY: Et les oreillettes que t'as faites?
JEREMY: T'as confié la tienne à Rodrigue parce que ça te gênait.
ANTHONY: Ah oui, c'est vrai...
JEREMY: Et puis les murs provoquent des interférences...Bizarrement, ça me donne une sensation de soif...
Le sol tremble soudainement sous leurs pieds dans un bruit métallique tandis que des portes massifs se ferment. Jérémy tente alors de comprendre quand il voit le panneau prés du bouton. Le garçon saisit la pancarte, la retourne et lit: "Ne pas appuyer sur le bouton"....
JEREMY: Anthony...Me dit pas que t'as appuyé sur le bouton...
ANTHONY: Pourquoi? Y avait ça écrit sur la pancarte?
JEREMY: C'est écrit noir sur blanc au dos!
ANTHONY: Bah quand on met une pancarte, on met l'écriture en évidence...
JEREMY:.......J'arrive pas à savoir si t'es juste naïf, franchement débile ou si tu le fais exprès...
Les deux garçon s'attendent à chuter mais l'appareil monta à grande vitesse, à tel point que tous deux se retrouvent dans l'incapacité de bouger. L'appareil alla si vite qu'une fois au bout du parcours, il s'envola dans les airs...

Angela est perdu dans les couloirs du complexe: elle a beau chercher dans ses souvenirs, rien ne lui paru familier. Une vague lueur d'espoir traversa son esprit: avait-elle réussi sa mission primaire? Le temps n'était-il pas aussi immuable qu'on le disait? Pourtant c'était pas aussi paradisiaque qu'elle l'aurait espéré...Elle entra dans une piéce au hasard et eu droit à un spectacle aussi magnifique qu'horrifique: une serre donnant l'illusion d'être à l'extérieur malgré les murs de plombs l'entourant et la lumière artificielle semblable à un phénix solaire. Alors que la jeune fille admire cet insolite spectacle, elle en remarque un autre d'autant plus surprenant: Evelin est là. Cette fille qui semble être son sosie est dans cet espace-temps. Angela réagit et saute sur son double, bien décidé à comprendre ce qu'elle cache mais elle se fait repérée et Evelin créé un portail dans lequel elle rentre avant de disparaître. Angela l'a manqué mais elle l'entend marcher: la jeune fille ne s'est téléporter que sur quelques mètres pour lui échapper...Angela la repère et réussit à l'attraper...
ANGELA: Cette fois, tu vas répondre à mes question.
EVELIN: Non.
ANGELA: Tu crois que t'as le choix?
EVELIN: Non.
ANGELA: Tu comprends ce que je dis?
EVELIN: Non.
Evelin se laisse tomber sur le sol, face contre terre, marmonnant des mots incompréhensible. Angela, sur les nerfs, la met sur le dos, lui tient les deux bras afin de s'assurer qu'Evelin ne tente rien.
ANGELA: Ecoutes-moi, je sais que c'est bizarre d'être dans un endroit comme ça mais sache que si t'es du coté des lyoko-guerriers, eux aussi ignore où ils sont et risquent la mort à tout instant...(Evelin se calme)Si tu tiens un tant soit peu à leur survie, tu ferais bien de m'écouter...
Evelin arrête de se débattre et réfléchit...cette fille semble aussi perdue qu'elle, mais pour une raison qu'elle ne peut s'expliquer, elle est ravie de la présence d'Angela et lui fait confiance...Si elle veut retrouver le garçon, elle va avoir besoin d'aide...

Anthony ouvre les yeux: l'éjection a été tel que les deux garçons ont faits plusieurs tonneaux dans le monte charge avant d'en tomber. Le garçon cherche Jérémy des yeux et le voit allonger sur le sol. Anthony place ses doigts devant ses yeux, lui donnant l'illusion d'écraser la tête du blondinet.
ANTHONY: Rodrigue ferait pareil avec une poitrine féminine...(il regarde son torse) Oh crotte!
Le garçon est complétement empalé de part et d'autre par un tuyau de métal...Anthony tente de le retirer mais le morceau de métal est solidement ancré dans le sol et le pauvre garçon y est bien coincé...Quand Jérémy s'éveille enfin, Anthony lui somme de l'aide sans ménagement...
ANTHONY: Jérémy! Mon cerveau préféré! Mon p'tit trognon de pomme! Tu peux m'aider?
JEREMY: Oh ma tête...Depuis quand tu donnes des surnoms...(Il voit Anthony)Oh mince! Qu'est ce qui t'es arrivé?
ANTHONY: Oh trois fois rien...Maintenant, aide-moi.
JEREMY: T'es conscient que tu devrais être décédé?
ANTHONY: Décidé à faire quoi?(Jérémy lui jette un regard noir)Si je continue de la faire, vous allez bien vous marrez un jour.
JEREMY: Tu nous cacherais pas quelque chose?
ANTHONY: Tu me détaches?
JEREMY: Non, je retourne au complexe, débrouille-toi.
ANTHONY(voyant Jérémy partir): Quoi? Eh attends! Reviens mon cousin! Tu vas pas me laisser? Eh! Reviens, mon frère! Mon bout d'chou! Mon louckoum! Mon biscuit à la cannelle! Mon sucre d'orge! Ma gazelle!
JEREMY: Tu vas continuer longtemps?
ANTHONY: Jusqu'à ce que tu m'aides: je sais pas si je suis immortel.
JEREMY: Immortel?
ANTHONY: Traduction: on ne meurt jamais.
JEREMY: Je le sais, merci. Tu réagis comment aux radiations?
ANTHONY: Je sais pas, pourquoi?
JEREMY: Dans ce monde, XANA a été détruit mais il a eu le temps de préparer des bombes atomiques. Heureusement, il était affaibli, ce qui fait que le temps qu'il balance les missiles, les hommes ont put construire des abris, bien qu'il n'est pas réussi à désactiver les missiles.
ANTHONY: Rassure-moi, t'es pas en train de dire que l'air n'est pas saturé de radiation?

Odd et Sam cherchent toujours Anthony dans le complexe mais sans succès...Toutefois, les deux étant seuls, la jeune fille en profite pour poser des questions à Odd...
SAM: Vous utilisez ce machin depuis longtemps?
ODD: Le supercalculateur? Jérémy l'a découvert en cinquième...
SAM: Et comment tu t'es retrouvé embarqué là dedans?
ODD: Ulrich avait pris mon chien pour servir de cobaye avec les scanners, mais quand j'ai voulu le récuperer dedans, Kiwi s'est sauvé et c'est moi le premier virtualisé...
SAM: T'as vraiment été possédé par XANA?
ODD: Pas vraiment, il a essayé mais a raté son coup à cause des roustes que je lui ai mis sur Lyoko.
SAM: Donc t'étais déjà dans le secret la première fois qu'on s'est rencontré?
ODD(culpabilisant): Bin...
SAM: Pourquoi tu m'as rien dit?
ODD: J'ai promis de garder le secret...
SAM: Tu l'as jamais révélé?
ODD: Euh...(pensant)Je peux pas lui parler de Bringa...Invente un truc. Invente un truc.
SAM: Alors?
ODD: Bah en fait...quand on s'est rencontré, je te l'ai montré mais ils ont préféré lancer un retour vers le passé...J'ai accepté vu que tu ne resterais pas à Kadic...
Sam, suspicieuse, regarde Odd qui craint qu'elle ne le croit pas. Après quelques secondes, la jeune fille lui sourit...
SAM: Je comprend mieux pourquoi tu m'as pas proposé plus tôt de faire partie de votre groupe: seul contre tous, tu pouvais pas les convaincre.
Sam fait un petit bisou sur la joue d'Odd qui ne peut s'empêcher de rougir...Tout heureux, le garçon ne fait pas attention à Angela derrière lui...
ANGELA: Eh! Vous tombez bien: si je vous offre quelqu'un d'autre qui connaît votre secret, vous me promettez de m'écouter.

Anthony et Jérémy marchent à travers la ville dévasté, probablement par l'un des fameux missiles atomique. Les bâtiments sont en ruines, certains ne tiennent même plus debout. Une odeur de putréfaction indique aussi qu'il y a de nombreux cadavre dans le coin. Alors que les deux garçons cherchent une entrée vers le complexe, les forces d'Anthony s'amenuisent tandis qu'étrangement, Jérémy se sent de plus en plus énergique...
JEREMY(rapidement): Allez, dépêche toi. Faut trouvez l'entrée du complexe...
ANTHONY: Jérémy...s'il-te-plait...ralentis...Je..
Anthony se met à tousser un peu de sang, puis à en cracher avant d'en vomir et de s'évanouir...Jérémy commence à s'inquiéter et se met à chercher de l'aide. Heureusement, il voit des hommes en combinaison anti-atomique.

ODD: Donc, notre mystérieuse ange gardien, c'est ça?
SAM: Tu peux m'expliquer comment une intelligence artificielle peut tomber amoureux de l'autre casse-pied?
ODD: Rien que le fait qu'une machine tombe amoureuse me paraît bizarre mais vu qu'Aelita est amoureuse de Jérémy, ça me paraît presque normal.
ANGELA: Je la croyais humaine, votre bonbon?
ODD: Anthony lui a déjà donné ce surnom. Mais pourquoi elle a pris ton apparence?
ANGELA: Je te dirais bien de lui demander mais elle est pas bavarde...
ODD(à Evelin): Tu vas répondre à nos questions?
EVELIN: Non.
ODD: Comment ça non? c'est quoi cette réponse direct? Si tu vas répondre.
EVELIN: Non.
SAM: Tu veux pas nous parler?
EVELIN: Ouaip.
ANGELA: Tu veux parler à quelqu'un de précis?
EVELIN: Ouaip.
ODD: Non, ouaip, non, non, ouaip, ouaip, nope, tu pourrais pas varier tes réponses?
EVELIN: Nope.
Odd commence à perdre patience avec cette fille, mais Evelin, malgré le fait qu'Angela l'ai "vendue", elle n'arrive pas à lui en vouloir. A ce moment, une alarme retentit dans toute la base...

Les lyoko-guerriers se sont réunis mais seul Ulrich, Jérémy et Anthony manquent à l'appel...
RODRIGUE: Quelqu'un a trouvé Anthony?
WILLIAM: Non et ce coup ci, j'ai vraiment l'impression qu'il nous a mis dedans jusqu'au cou. C'est quoi, cette alarme?
AELITA: Je dirais qu'il y a un risque atomique...J'espère que c'est pas Anthony et qu'il n'a pas embarqué Jérémy dedans...
YUMI: Et Ulrich? Il devrait pas être déjà là? C'est lui le plus rapide...
LAURA(en pointant Evelin et Angela): Et elles? Qu'est ce qu'elle font ici?
ODD: Angela a chopé notre ange gardien, à savoir Evelin...Une intelligence...
AELITA:...artificielle?
SAM: Comment t'as deviné?
AELITA: En fait, je m'en doutais dès qu'elle est arrivée mais j'espérais que ça ne soit qu'une coïncidence...
ANGELA: Je vois que la confiance règne dans votre groupe...
ULRICH(arrivant): Les potes, on a un problème...(il voit Angela et Evelin)Qu'est ce qu'elles font là?
AELITA: On t'expliquera...C'est quoi le problème?
ULRICH: Jérémy et Anthony sont mis en quarantaine parce qu'ils étaient dehors...
AELITA: Je vais le tuer, ce mec...
ANGELA: Pas très féminin comme phrase...
EVELIN: Ouaip....Y a t-il un souci au fait d'aller dehors?
ODD: T'y crois pas: tu sais parler?
EVELIN: Ouaip.
SAM: Bah ça n'a pas durer...
WILLIAM: Je prétends pas avoir appris mes cours de physique mais être exposé à des radiations, c'est pas dangereux pour le corps?
EVELIN: Radiations?....Oh non...
Evelin tente de partir mais Agela ayant des réflexes éclairs, elle l'empêche de filer....
ANGELA: Tu crois aller où?
LAURA: C'est sur: l'extérieur est saturé de radiations...
ULRICH: Et puis de toute façon, y a pas moyen d'approcher Jérémy, ni Anthony...
LAURA: Bah comment t'as fait pour savoir qu'ils étaient en quarantaine?
ULRICH: Ils peuvent pas voir les fantômes.(Laura, Sam, Angela et Evelin le regarde sans comprendre)Mon esprit peut quitter mon corps comme un fantôme....
AELITA: Comment va Jérémy?
ULRICH: C'est pas pour lui que je m'inquiète: il réagit comme si il avait bu tout le café de la ville...
WILLIAM: Comme quand il voulait savoir quelle était la quantité maximale d'énergie qu'il pouvait emmagasiner?
ULRICH: En somme, oui.
LAURA: Comment ça?
YUMI: Jérémy peut capter les ondes radio, l'électricité, la lumière, les ultra-violets, les infra-rouge et les rayons X...
AELITA: Et les radiations aussi apparemment...
ODD: Donc Jérémy ne craint rien?
RODRIGUE: Anthony est en train de mourir!?
SAM: On peut vraiment tuer un immortel?
ULRICH, WILLIAM, ODD, YUMI, RODRIGUE & AELITA: Comment ça il est immortel?

Jérémy est enfermé dans une pièce complètement hermétique: sa sortie à l'extérieur inquiète les habitants du complexe mais ce n'est rien comparé au fait qu'ils ont découvert la capacité de Jérémy à absorber les radiations...Jérémy est donc isolé mais le garçon est complétement excité: en absorbant les radiations, il a l'impression d'avoir fait le plein de caféine, de ce fait, il s'ennui dans sa cellule...jusqu'à ce qu'une migraine lui prenne au crâne...C'est Yumi qui tente d'établir une liaison télépathique...
JEREMY: Bonne idée, Yumi...Très bonne idée.
SAM: Waouh! C'est cool comme truc...
ANGELA: Je l'accorde...
JEREMY: Qu'est ce qu'elle fait dans la conversation?
AELITA: Elle a trouvé notre ange gardien et nous a proposé une trêve...Et toi, ça va?
JEREMY: T'as déjà bu trente litres de café?
WILLIAM: T'es chargé à bloc, quoi...
YUMI: Qu'est ce qui t'es arrivé?
JEREMY: J'ai retrouvé Anthony mais il était dans un monte-charge défaillant et on a fini dehors. On a par chance trouvé quelqu'un pour nous ramener mais comme j'absorbe les radiations, il m'ont enfermé...
RODRIGUE: Et Anthony, il est où?
JEREMY: A l'infirmerie. J'ai réussi à absorber les radiations dans son corps mais ils nous ont séparés...
ODD: Pourquoi ça?
JEREMY: Je sais pas et d'où je suis, je peux rien faire...
ULRICH: Alors on fait quoi?
JEREMY: Moi, j'ai une idée: Aelita et Laura vont fouiller dans les ordinateurs du complexes, Ulrich va utiliser ses dons de fantôme pour espionner les scientifiques, Yumi va utiliser sa télépathie pour lire leur pensées, Odd, William et Rodrigue vont surveiller Angela et l'"ange gardien".
ANGELA: Quoi? Comment ça me surveiller?
JEREMY: J'ai pas confiance...
WILLIAM: Compris mais tu peux retirer Rodrigue de l'équation: il est parti chercher Anthony et probablement un Darwin Award.
Une autre alarme se met en marche...

Rodrigue avance à travers le couloir à la recherche de l'infirmerie, inquiet pour son meilleur ami...mais il ne sait pas où est l'infirmerie. L'alarme tourne en boucle et fait un boucan de tous les diables...Rodrigue ne comprend pas ce qui se passe mais entend une étrange chanson...chanté par une voix rauque pleine de perversité...
?????: A la pêche au moulemoulemoule, je suis allé maman. Je veux tes deux boulebouleboule dans mes cinq doigts maintenant.
Le chanteur possède une voix étrangement familière mais Rodrigue doit retrouver Anthony. Le garçon arrive à l'infirmerie mais ne voit pas son copain, par contre, il y a des traces de sang sur le sol...
RODRIGUE: Qu'est ce qui s'est passé?
L'INFIRMIERE: Je suis pas sur que vous nous croirais...
RODRIGUE: Essayez toujours...

Flashback
A l'infirmerie, les infirmières étudient le cas d'Anthony qui est inconscient. L'une d'entre elle s'apprête à introduire une seringue sous sa peau mais le garçon réagit et empêche l'infirmière de le piquer. Il ouvre les yeux et regarde l'infirmière mais quelque chose a changé en lui: le garçon a un regard de prédateur et un sourire vicieux...
L'INFIRMIERE: Vous n'aimez pas qu'on vous enfonce des trucs sous la peau?
ANTHONY(avec une voix rauque): Je préfère enfoncer d'autre trucs, poupée...
L'infirmière commence à s'inquiéter, le garçon ayant un sourire et un regard plutôt emprunt d'obscénités. Il n'aura toutefois rien le temps de faire quoique ce soit qu'un homme armé arrive et se met à menacer tout le monde...
?????: Que personne ne bouge...
L'INFIRMIERE: Oh non! Khaleb, calmez vous.
KHALEB: Mais je suis calme et parfaitement lucide: moi au moins j'ai compris que nous étions condamné.
ANTHONY(avec une voix rauque): Eh mec! Si on est condamné, pourquoi tu poserais pas ton flingue pour jouer avec les infirmières...moi, je frétille.
Le dénommé Khaleb tire une balle en plein dans la poitrine d'Anthony mais le garçon ne tombe pas à la renverse, enfonce ses doigts dans la plaie et en extirpe le morceau de métal...
ANTHONY(avec une voix rauque): T'aime les trous, dis moi? J'espère que t'es maso parce que je vais te pendre au plafond avec des crochets de boucher perçant tes...
Khaleb se met à vider son chargeur sur Anthony avant de balancer son flingue et de fuir...Les infirmières sont surprises de voir le garçon toujours debout malgré les treize balles qu'il a reçut dans le torse mais celui-ci reste parfaitement calme. Il ramasse le flingue, vérifie le chargeur, range le pistolet dans sa poche et prend des lunette de soleil sur une table...
ANTHONY(avec une voix rauque): Je reviens, mes coquines: on va manger de la viande ce soir...
Alors que le garçon s'en va, une des infirmières, bien qu'encore sous le choc, active l'alarme...

Retour au présent.
RODRIGUE: Ouais effectivement. Difficile à croire: Anthony est pas du genre dragueur...
L'INFIRMIERE: Euh...Il a reçut quatorze balles dans le torse...
RODRIGUE: Il est parti par où?
L'INFIRMIERE: Euh...Il a suivi Khaleb donc il doit être près de la chaudière...

Aelita et Laura cherche des informations sur les ordinateurs du complexe: elles ont trouvé pas mal d'informations...
AELITA: Une machine capable d'absorber les radiations? Dommage qu'elle ne soit pas terminé...
LAURA: Le savant est mort avant qu'il ait fini...C'est pour ça qu'ils veulent Jérémy: avec ses pouvoirs, la machine sera complète...
AELITA: Je me demande s'il n'y a pas un risque pour Jérémy...
LAURA: De toute façon, je vois pas pourquoi on devrait les aider: on est pas là pour toujours...c'est comme cette histoire d'un homme qui aurait pété un câble parce qu'il était condamné...
AELITA: Tu pourrais pas faire preuve d'un peu d'humanité...Et cette alarme qui n'en finit pas...

Ulrich rejoint son corps surveillé par Yumi qui se concentre pour lire les pensées. Alors que la jeune fille essaye de vider son esprit, Ulrich en profite pour la faire sursauter...
YUMI: Ulrich, c'est pas drôle...
ULRICH: Désolé, c'était trop tentant...
YUMI: Sauf que j'arrive pas à lire les pensées, surtout avec cette alarme qui tourne en boucle: ça m'empêche de me concentrer...
ULRICH: Excuse-moi, mais si ça peut te rassurer, j'ai découvert qu'ils ne comptent pas tuer Jérémy...mais c'est pas le plus inquiétant...
YUMI: Je croyais que tu voulais me rassurer...

William, Odd et Sam surveillent Angela et Evelin mais William se demande si c'est une bonne idée vu qu'elle les a aidé...
WILLIAM: On pourrait peut-être...
ODD: Je sais à quoi tu pense mais je crois que t'es aveuglé...
WILLIAM: Tu peux parler: t'as demandé à ce qu'on accepte ta copine.
SAM: Eho! Je suis là.
ODD: Sam n'est pas comme ces filles.
WILLIAM: Elle a participé aux activités d'Angela et te l'a caché.
SAM: J'ai le pouvoir d'invisibilité?
ODD: J'ai pas fait mieux. Et je te signale que toi aussi t'as voté pour que Sam nous rejoigne.
WILLIAM: Parce que je pense que tout le monde a droit à une deuxième chance.
ODD: Et tu crois qu'elle le mérite.
ANGELA: Vous croyez que je la veux, votre deuxième chance?
EVELIN: Puis-je donner mon avis?
ODD & WILLIAM: Non.

Dans la salle de la chaudiére, les gardes gît sur le sol, sans vie, emportés par le souffle de la mort et par la main de Khaleb: l'homme, devenu fou par le fait d'être condamné, est bien décidé à emporter tout les habitants du complexe avec lui dans la tombe. Il s'apprête à touché la chaudière quand il entend une voix reconnaissable...
ANTHONY(avec une voix rauque): Chéri, je suis rentré. J'espère que j'ai manqué...
KHALEB: Pourquoi veux tu les sauver? Ils sont condamnés...Nous le sommes tous...
ANTHONY(avec une voix rauque): M'en fiche des guignols de ce bled: je veux juste te buter parce que tu m'as tiré dessus.
KHALEB: Quoi? Mais t'es immortel?
ANTHONY(avec une voix rauque): Justement, t'as mal choisi ta victime. Un petit conseil quand tu sera chez Satan: quand tu jettes un flingue, assures toi d'avoir vider le chargeur.
Et le garçon tire, sans remord, l'unique balle dans le pistolet dans le coeur de l'homme déjà mourant. Anthony se met à chercher sur les cadavres mais une fois le dernier fouillé, le garçon est furieux...
ANTHONY(avec une voix rauque): Pas une clope? Comment c'est possible? Tout le monde fume...Oh ça me gonfle.
Anthony voit un morceau de maïs traînant dans une flaque de sang qu''il ramasse et mange sans vergogne mais alors qu'il s'apprête à tourner la poigné de la porte, celle-ci s'ouvre et l'assomme...
RODRIGUE: Ah t'es là, Anthony...Oups! Je l'ai assommé...(il voit le carnage)Oh mince! Qu'est ce qui s'est passé?
ANTHONY: Masser quoi? Ma tête, ça m'arrangerait...(il voit les cadavres) Seigneur Marie-Joseph! Pourquoi y a autant de mort? Et comment je suis rentré?
RODRIGUE: Tu te souviens de rien?
ANTHONY: J'était dehors avec Jérémy et...et...plus rien...

Le groupe se réunit de nouveau et l'alarme s'est enfin arrêté. Il est temps de discuter...
YUMI: Oh enfin! J'en pouvais plus de ce bruit...
ANTHONY: Vous voulez connaître la raison de cette consternante cacophonie?
ODD: Ah tu vas mieux?
ANTHONY: A part un blackout entre le moment où j'était dehors et celui où je me réveille au milieu d'une hécatombe...(Il voit Evelin) C'est pas...Me dites pas que c'est elle, mon ange gardien?(il voit Evelin rougir)Ah bah si, c'est elle.(il sort un morceau de maïs de sa poche)
ULRICH: Qu'est ce qu'il y a?
ANTHONY: Je viens de le découvrir...Du maïs avec de la sauce barbecue, j'ai jamais gouté...
ANGELA: Moi, j'ai pas l'impression que ce soit de la sauce barbecue...
ANTHONY: Dans ce cas, ce serait quoi?
AELITA: Y a plus important sur l'heure, tu crois pas?
ANTHONY: T'es gentil, j'ai faim, et je voudrais savoir ce que je mange.
LAURA: C'est du sang, ça te va?
ANTHONY: Euh...
SAM: A part ça, pourquoi l'alarme s'est arrêté?
RODRIGUE: En fait, cette alarme était pour prévenir d'une évasion apparemment, le type en question est condamné à cause d'une exposition au radiation...
AELITA:...Et il est devenu fou au point de vouloir tuer tout le monde.
RODRIGUE: Comment tu sais?
LAURA: On a découvert des dossiers: un sur ce type et un autre sur ce qu'il compte faire de Jérémy...
ULRICH: Ils veulent utiliser Jérémy comme chargeur de radioactivité mais le pus important, c'est le fou...
ANTHONY(mangeant son morceau de maïs): Je vois pas en quoi un mort pose un problème...
YUMI: Un mort?
ANTHONY: Oui, mais personne ne sait qui l'a tuer...Pas mauvais, cette sauce...
ODD: T'es au courant qu'elle plaisantait pas en disant que c'était du sang?(Anthony recrache ses grains de maïs)
WILLIAM: Qu'est ce que tu voulais dire par s'en servir comme chargeur?
AELITA: Un scientifique a construit une machine pour se débarrasser des radiations à l'extérieur mais elle est incomplète.
ANGELA: Ils espèrent vraiment qu'il va pouvoir terminer une machine comme ça? Je suis pas experte mais rien que résoudre les calculs...
ULRICH: Leur plan n'est pas de demander à Jérémy de terminer la machine mais d'utiliser sa capacité à absorber les radiations...
ANTHONY: C'est pas un peu dangereux? Certes, il absorbe les radiations mais toutes les batteries les plus puissantes ont leur limites.
AELITA:....Faut le libérer.
WILLIAM: Je vais démolir les murs.
ANTHONY: Et pour Evelin?
ULRICH: On la quitte pas des yeux.
ANTHONY: La preuve que si...
Le groupe regarde où se trouvait Evelin mais la jeune fille n'est plus à sa place. Elle a profité de la discussion pour filer...
ANGELA: Pourquoi j'ai pas eu cette idée?
WILLIAM: On peut peut-être la laisser partir...Elle, elle est restée.
AELITA: O.K...

Jérémy fait les cent pas dans sa prison, ayant trop d'énergie canalisé dans le corps. Tandis qu'il cherche un moyen de se décharger, il remarque un appareil doté de deux antennes...Poussé par la curiosité, le garçon s'approche de l'appareil, tend ses mains et saisit les deux antennes...Au moment où le garçon saisit l'objet, il sent son énergie se faire aspirer dans une atroce agonie...Jérémy veut lâcher la machine mais il ne peut pas...La porte de sa cellule sort alors de ses gondes, arraché par William. Le groupe est venu sauver Jérémy mais vu la situation, s'approcher de lui serait dangereux...Pourtant, Anthony lui n'hésite pas: il saisit le garçon à lunettes et réussit à le faire lâcher au détriment d'un gros coup de jus...William est inquiet pour Jérémy mais Anthony a la peau calciné...William s'accroupit près d'Anthony pour lui demander ce qui lui a pris mais il voit sa peau cicatrisant sous ses yeux...Aelita entre dans la pièce et s'approche près de Jérémy qui ouvre légèrement les yeux...
JEREMY: Si je suis au paradis, qu'on me ramène pas...
AELITA: S'il-te-plait, c'est pas le moment de nous lâcher...
ULRICH: Faut qu'on file.
Ulrich prend Jérémy sur son dos tandis que William prend Anthony inconscient mais le corps guéri...Une nouvelle alarme retentit...

Evelin est face à la fameuse machine servant à absorber les radiations. La jeune fille fait le tour de l'appareil bien décidé à trouver en quoi elle n'est pas terminé...Elle finit par trouver...

Les lyoko-guerriers courent à travers le couloir mais ils ne savent pas où se cacher: si ils sortent du complexe, ils seront exposés aux radiations mais si ils restent à l'intérieur, ils finiront par se faire choper...Le groupe pénétre dans une piéce espérant que tout s'arrête...mais c'est finalement l'alarme qui s'arrête...
WILLIAM: Pourquoi y a plus d'alarme?
ANTHONY(se réveillant sur le dos de William): Oh ma tête...Je crois que je vais détester les chocs électriques...On est libre?
ULRICH: Pas encore, bien que l'alarme se soit arrêter...D'ailleurs, je serais toi, je serais pas pressé...
ANTHONY(sur le dos de William): Pourquoi?(William le laisse tomber)
WILLIAM: Tu viens de recevoir un choc électrique et t'es toujours vivant...
ANTHONY: Bah...
Un homme arrive derrière Anthony, le groupe se prépare à se battre mais quand Anthony le voit, sa réaction est sans appel...
ANTHONY: Quoi encore? Tu voudrais pas nous lâcher la grappe?
SERGE: C'est bon, j'ai pas encore parlé.
ANTHONY: Ouais mais tu vas encore me taper sur le système avec tes leçons d'humanité!
ODD: Euh...Tu le connais?
SERGE: Bah ouais parce que provoquer un aussi grand vent de panique en des temps aussi troublés, j'appelle pas ça un geste d'humanité!
ANTHONY: Bin quoi?
SERGE: M'enfin, z'avez vu le carnage que vous avez fait?!
ANTHONY: Bon moi, j'me casse, t'es trop gavant!
SERGE: Très bien. Dans ce cas, j'te dis plus rien!
ANTHONY: C'est ça, parle à ma main!
SERGE: C'est ça! Quand je pense que je voulais dire que les radiations ont disparues...
AELITA: Je vous demande pardon?
SERGE: Quelqu'un a terminer la machine et toutes les radiations dehors ont disparues...
YUMI: Mais la région doit être morte, non?
SERGE: Probablement, mais heureusement le complexe a sa propre serre...Je vais dehors: ça fait des lustres que je n'ai pas vu le soleil...(il s'en va)
WILLIAM: On a encore rien fait...comment est ce que...?
ANTHONY: M'en fout, moi, tant que l'autre bouffon m'ennuie plus...
RODRIGUE: Tu m'expliques ce qu'il t'a fait?
ANTHONY: M'en souvient plus....

Evelin est fier d'elle: elle a réussi à faire fonctionner la machine. Faut avouer que cette machine ressemble beaucoup au supercalculateur...
ANGELA: T'es douée...
EVELIN: Ouaip...Oh encore toi...
ANGELA: Tu vas pas me croire, mais j'étais inquiète de ta disparition...
EVELIN: Toi non plus, tu ne sais pas pourquoi tu m'apprécie...
ANGELA: C'est ton cas?
EVELIN: Ouaip. Et pourtant, je ne suis qu'une intelligence artificielle et j'ignore d'où me vient cette sentimentalité...
ANGELA: Moi, j'ai vécu dans un monde en guerre...Je croyais avoir perdu mon coeur...quand j'ai perdu James...
EVELIN: C'est le nom de mon concepteur...
ANGELA: Je sais...mais j'ai du mal à croire qu'il s'agisse de celui que j'ai aimé...
EVELIN: Et moi, je n'arrive plus à le comprendre...
ANGELA: Je vois qu'on a d'autre points communs...
EVELIN: Ouaip. T'aimes les bonhommes de neige?
ANGELA: Ouaip.
Les deux filles se regardent avec la même joie, la même malice...comme deux soeurs venant de se retrouver...Soudain, elles se sentent comme aspirées de l'intérieur...

Les lyoko-guerriers se réveillent dans leur chambres respectifs. Encore une fois, leur voyage vers un autre monde s'est terminé aussi mystérieusement qu'il avait commencé...A l'usine, le groupe est réuni pour discuter de ce qu'il s'est passé...
WILLIAM: On savait qu'Angela était impliqué mais Evelin...
AELITA: Evelin est l'intelligence artificielle du Cortex...
JEREMY: Qu'est ce qui te fait penser ça?
AELITA: L'IA m'avait dit s'appeler l'Expérience Virtuel d'Emancipation Logistique et d'Intelligence Neuronal.
ODD: Et alors? Où est le rapport?
JEREMY: C'est des initiales: E,V,E,L,I,N.
ANTHONY: Il a trouvé le nom en premier ou c'est par hasard que les première lettres fassent un nom?
LAURA: C'est important?
JEREMY: En tout cas, on sait maintenant qui est notre protectrice mais j'ai du mal à croire qu'Evelin soit qu'une simple intelligence artificielle...
AELITA: Tu l'as pensé comme moi? Un être humain qui a été virtualisé et qui a perdu ses souvenirs?
ODD: Si c'est ça, ça n'a pas du être facile de trouver un acronyme...
ANTHONY: Oh non! Je voulais la faire, cette blague...
SAM: Je me demande ce qu'elle peut te trouver?
LAURA: On pourrait peut-être se servir de ses sentiments...
ANTHONY: Oublie tout de suite: j'y arriverai pas.
YUMI: Me dit pas que c'est une question de moral...(Anthony ne répond pas)Prend pas ma phrase au pied de la lettre.
RODRIGUE: Il a jamais été fichu de draguer une gonzesse pourtant il est de bon conseil.
WILLIAM: T'es sérieux? C'est un vrai docteur en amour mais il est pas capable de suivre ses propres conseils?
ANTHONY: C'est bon, on a compris!
ODD: Tu nous cache beaucoup tes histoires d'amour...
WILLIAM: Y a autre chose que tu nous cache: depuis quand tu guéri comme ça?
ANTHONY: Je l'ai découvert quand notre copain James m'a torturé: il a littéralement arraché les yeux.
SAM: Je confirme: je l'ai aidé à s'échapper ce jour-là...
ANTHONY: Ah ouais...J'ai oublié de mentionner ta présence...
LAURA: T'es sur que t'es immortel depuis ce jour-là?
ANTHONY: Je sais pas...et puis, immortel, je suis pas sur de l'être...
LAURA: Quand on était avec Angela, on a vu ton cadavre dans l'ascenseur et t'étais mort...
WILLIAM: Quand ça?
SAM: Quand la gravité avait disparu...un peu après Halloween et avant le voyage chez les zombies...
ULRICH: C'est le jour où mon père m'a forcé à changer d'école...
YUMI: Et aussi le jour où j'ai découvert ma télékinésie...
ANTHONY: Ah oui...Je m'en souviens: tu m'avais repoussé violement...Depuis tout ce temps, j'ai un pouvoir de guérison...Trop cool! Je comprend mieux certains blancs que j'avais...
SAM: Je croyais qu'il fallait être xanatifié pour avoir des pouvoirs?
ANTHONY: Je crois que c'est le moment où je dois dire ce que m'a appris mon tortionnaire...
WILLIAM: Qu'est ce que tu nous a pas dit?
ANTHONY: Bah...Paraîtrait que j'ai les codes sources de XANA...
YUMI: Des codes sources?
AELITA: Je comprend mieux pourquoi tu intéresses la Méduse.
ANTHONY: Ouais et d'après lui, en fait, XANA avait prévu sa mort alors pour survivre, il a décidé de mettre ses codes sources dans le corps d'un bouffon, et je vous le donne en mille, devinez qui c'est qu'il a choisi.
JEREMY: Toi. Remarque c'était un bon plan: on te connaissait pas.
ANTHONY: Exactement mais il n'avait pas prévu mon déménagement ici. En fait, l'idée, c'était d'attendre quelques années avant de me posséder malheureusement en arrivant en ville, j'ai été irrémédiablement attiré par l'usine.
RODRIGUE: Je me disais aussi que c'était bizarre: quand tu vois une grosse machine, t'es pas du genre à t'y intéresser. En plus t'es une bille en informatique.
ANTHONY: Et ouais. Et ma virtualisation a stoppé ma lente possession.
WILLIAM: Faut avouer que t'étais incroyablement puissant au début.
ANTHONY: D'ailleurs ça commence à me manquer...Par contre, le plan de James, c'est de me retirer les codes sources et de les modifier pour les rendre à XANA et le contrôler mais il a pas besoin que je sois vivant pour ça...La seule question qui reste en suspens, c'est XANADU: c'était mon idée ou un effet des codes sources?
YUMI: Aucune importance mais pourquoi Jérémy n'avait rien détecté?
JEREMY: Grâce à Rodrigue, j'ai la réponse...et je m'était trompé en disant que ça allait disparaître: en fait, les scanners détecte la xénergie présente dans le sang et la tumeur qui la produit mais plus la tumeur produit de la xénergie, plus ça modifie notre ADN et plus notre systéme immunitaire apprend à combattre la tumeur.
SAM: Il lui arrive d'expliquer simplement?
AELITA: En clair, la xénergie disparaît mais pas les pouvoirs.
ANTHONY: Et Jérémy n'a rien détecté parce que je n'ai plus de xénergie.
ULRICH: Et comment il savait ça?
ANTHONY: La prochaine fois qu'il me torture, je lui demanderai...D'ailleurs, il a modifié les codes sources mais il ne me les a pas retiré.
ULRICH: Mais dis moi, tu es presque immortel?
ANTHONY: Oui.
ULRICH: Et tu te régénères rapidement.
ANTHONY: Oui.
ULRICH: Donc si on te cogne, t'auras pas de cicatrice, de séquelles, ni rien.
ANTHONY: Euh...Je sens la douleur quand même...Je sais que je peux être lourd par moment mais c'est pas une raison pour que je serve de punching-ball...
ULRICH(avec un sourire narquois): J'y ai absolument pas pensé...
ANTHONY: Je sens que je vais regretter mon pouvoir...
JEREMY: Techniquement tu devrais en avoir plusieurs...Reste à savoir lesquels.
ANTHONY: Je les découvrirait bien en temps voulu...la seule chose qui me fait flipper, c'est de vous imaginez capable de profiter que je puisse me régénérer...
AELITA: Non, c'est pas notre genre...
ANTHONY(hurlant): Wooooh! Nom d'une banane!
Le dos d'Anthony est complétement carbonisé, y compris son T-shirt mais son corps se régénère à vue d'oeil...
ODD: Sam...
SAM: Quoi? Tout le monde y a pensé. Mais c'est moi la première...
ANTHONY: Euh...J'ai rendez vous.
Anthony fonce vers l'ascenseur, appuie frénétiquement sur le bouton mais quand les portes s'ouvrent, Anthony fonce mais le monte-charge n'est pas là...et le garçon tombe...
YUMI: Jérémy...
JEREMY: Mea culpa.
ODD: Vous pensez qu'il va bien?
ANTHONY: JEREMY, JE VAIS TE TUER!
ODD: Ouais, il va bien.

Evelin est dans le gymnase, se demandant vraiment quel est son lien avec Angela. Pour son apparence humaine, elle a choisi l'ADN de l'enfant mort d'un des chercheurs qui ont travaillé avec son concepteur...Ce chercheur a peut-être une explication...
ANGELA: Je peux savoir ce qui t'arrives?
EVELIN: Oh c'est toi...Qu'est ce que tu veux?
ANGELA: Je voulais te proposer de faire un tour en ville avec moi...
EVELIN: Ouaip...Je veux bien, mais...pourquoi t'es gentil avec moi?
ANGELA: Je crois que je pourrai te retourner la question et ta réponse serait la même que moi...mais je serai ravi de te considérer comme ma soeur...
Evelin a un pincement au coeur: Angela la considére comme sa soeur. L'une comme l'autre, elles s'apprécient alors qu'elles se connaissent à peine...Serait-ce plus profond qu'une simple ressemblance physique?

à suivre...

Un petit détail: je connais rien à la radioactivité :pale: je demande pas un cours mais je tiens à prévenir et demander pardon pour cette grossière erreur: je tenais à faire un chapitre sur ce sujet mais je me suis rendu compte de mon ignorance sur le sujet qu'après avoir terminé le chapitre et j'avais pas envie de le recommencer. Toutes mes excuse.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 14 Déc 2014, 18:57

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Nouveau chapitre, déjà: eh oui, j'ai pas chomé le temps de mon problème...Ce chapitre fait une grosse reférence...

Anthony est presque immortel mais il y a un prix

CHAPITRE 51: Salut les personnalités!

Les lyoko-guerriers savent que leur ange gardien est Evelin et qu'elle est une intelligence artificielle. Ils ont aussi découvert qu'Anthony possède des pouvoirs et a les codes sources de XANA...

Jérémy a abandonné l'idée de chercher un moyen de se débarrasser de la xénergie, vu que c'est inutile alors il s'entraîne à contrôler ses pouvoirs: il concentre l'énergie dans ses yeux et balance des rayons d'énergie dans l'usine...jusqu'à ce qu'une main se mette devant ses yeux. Jérémy se retourne et voit Anthony.
JEREMY: Qu'est ce que tu veux?
ANTHONY: Tu me demande pas si je vais bien?
JEREMY: Tu te régénère à la moindre égratignure: c'est pas comme si tu craignais mon regard de braise.
ANTHONY: Regard de braise? T'as pas trouvé mieux comme jeux de mots? Surtout qu'avec tes quatre yeux...
Jérémy donne un choc électrique au garçon pour lui faire comprendre de la boucler mais la dose est un peu trop forte et le garçon s'évanouit...
JEREMY: J'y ai peut-être été un peu fort...

Evelin se promène en ville, l'esprit en proie au doute: pourquoi elle a autant d'affection pour Angela? Elle sait que James a des sentiments pour elle mais l'ADN qu'elle a utilisé est celle d'une des enfants d'un des scientifiques ayant travaillé avec lui et cette enfants s'appelait...elle s'appelait...Comment peut-elle ne pas sen rappeler? Tout les scientifiques étaient archivés dans la base de donnée...Tous...Sauf cet homme...Pourquoi?

Ulrich arrive à l'usine avec deux gobelets, cherchant Yumi mais il ne trouve qu'Anthony se réveillant...
ULRICH: T'as énervé qui, ce coup ci?
ANTHONY: Il devrait réduire l'intensité quand il joue les tasers: je sens plus ma joue gauche...(Il voit les gobelets d'Ulrich)Oh! Des smoothies!(il prend un des gobelets sans demander) J'ai longtemps voulu gouter un de ces trucs...
ULRICH: C'est pas sensé être pour toi...
ANTHONY: Mmmh...excellent. T'as acheté ça où?
ULRICH: En Amérique.
YUMI: T'as fait quoi en Amérique?
ANTHONY: Il a acheté ça, c'est trop bon.
ULRICH: Et tu bois celui que j'avais prévu pour Yumi...
ANTHONY: T'es long à la détente pour quelqu'un qui court à la vitesse de la lumière.
Yumi ne répond pas mais grâce à sa télékinésie, elle soulève une tige d métal qu'elle envoya transpercer Anthony...et son gobelet par la même occasion, l'aspergeant...
ANTHONY: Quel gâchis...en plus, j'en ai partout maintenant.
YUMI: Tu veux que je te balance dans la cage d'ascenseur?
ANTHONY: Okay, je la boucle.
Yumi et Ulrich partent tandis qu'Anthony fait ce qu'il disais: il la boucle. Tout du moins durant trois secondes mais il parla avec une voie rauque.
ANTHONY(avec une voix rauque): Eh la chinoise! Retire tes fringues, je veux voir tes secrets!
ULRICH: Oh l'imbécile...
ANTHONY: C'est qui qui a dit ça?
YUMI: Je t'avais prévenu, triple andouille.
Yumi projette Anthony dans la cage d'ascenseur avant de s'en aller avec Ulrich. Anthony, sur le monte-charge, se remet de sa chute, quoiqu'un peu confus...
ANTHONY: J'en ai marre de tomber...C'était bizarre: je me demande qui c'est qui a dit ça...

Angela est dans sa chambre, pensive: Evelin a plus d'un secret mais c'est une création de James...Elle le sait amoureux d'elle mais pas au point d'essayer de concevoir un clone...Et puis, elle n'arrive plus à le comprendre: elle est venue ici pour détruire le supercalculateur mais les lyoko-guerriers n'ont pas l'air d'être aussi inhumains qu'elle le pensait et James possède XANA alors pourquoi ne pas l'avoir détruit? Et ce garçon, William, pourquoi la préoccupe-t-il?

Sam entre dans l'usine, où elle attend Odd. Ils ont prévus un rendez-vous mais malheureusement, quand Odd arrive, Anthony se montre.
SAM: C'est pas vrai, tu tombe vraiment mal...
ANTHONY: Tu tente un jeu de mots?
ODD: Qu'est ce que tu fais là?
ANTHONY: Il vient de se passer un truc bizarre...
ODD: Oh non! Pas maintenant!
ANTHONY: Bah en fait, j'ai entendu une voix rauque mais Yumi a cru que c'était moi et elle m'a balancé...
SAM: Probablement parce que c'était toi. Donc si tu veux pas avoir le feu aux fesses...
ANTHONY(avec une voix rauque): Moi aussi, je peux te les chauffer, tes miches: c'est ce qu'il y a de mieux avec les blacks.
SAM: QUOI?
ANTHONY: Non mais à qui elle est, cette voix?
SAM: Tu me prend pour une idiote, en plus?
ANTHONY: Tu peux éviter de me frapper?
SAM: Sinon quoi?
ANTHONY(avec une voix rauque): Je te frapperais pas en retour...
ODD: Vachement menaçant...
ANTHONY(avec une voix rauque): Je te mangerais...au sens propre.(avec sa voix normal)Qu'est ce que...? C'est qui ce mec en costard noir et des lunettes de soleil qui me ressemble?(avec une voix rauque)Ton meilleur ami, gamin.(avec une voix normal)T'es au courant que par ta faute Yumi m'a engueulé? Heureusement que t'as des lunettes de soleil: j'ai pas envie de te regarder dans les yeux...(avec une voix rauque)Pourquoi? T'es jaloux de mes percing oculaires?
ODD: Anthony! A qui tu cause?
ANTHONY: A lui.
SAM: Y a personne.
ANTHONY: Quoi?
ODD: Depuis cinq minutes, tu fais un monologue en parlant de temps à autres avec une voix bizarre...flippante même...
ANTHONY(avec une voix rauque): Elle a quoi, ma voix?
ODD: Bah...
ANTHONY(avec une voix rauque et chopant Odd par le cou): Tu me fais des excuses ou j'appelle le père Noël pour te buter?

Jérémy est dans sa chambre mais il ne bosse pas sur son ordi: il se sent dépassé par les derniers événements...surtout que tout ceux qui voyage dans ces mondes ne sont pas affecté par le retour vers le passé...Jérémy a une épiphanie: et si c'était lié? Aelita rentre à ce moment dans la chambre...
AELITA: Jérémy, ça va?
JEREMY: Je venais de penser à un truc: ces mondes, je me demande si il ne sont pas lié au retour vers le passé...
AELITA: De quel manière?
RODRIGUE(entrant): Salut les geeks! Quoi de neuf sur la toile?
JEREMY: C'est quoi cette phrase? On dirait un présentateur d'émissions...
RODRIGUE: Je cherche Anthony.
AELITA: On s'en doutait...
RODRIGUE: Je sais qu'il est capable de se régénérer et que vous en profitez pour vous défouler mais j'ai peur qu'il aille trop loin...
JEREMY: On a pas l'intention de lui couper la tête...
RODRIGUE: Bah...
AELITA: Me dit pas qu'il y a pensé?
RODRIGUE: Euh...Non...Il a eu les jetons au dernier moment.
JEREMY: Quoi? Comment ça? Il a essayé?
RODRIGUE: Bah quand j'ai dit que je voulais pas utiliser ma tronçonneuse...
AELITA: Quel tronçonneuse?
Rodrigue ne répond. Il remonte sa manche gauche et de son bras sortit des lames de métal qu'il déplace sur tout son membre comme les dents d'une tronçonneuse.
JEREMY: Depuis quand tu...
RODRIGUE: Un peu après qu'on ait appris qu'Anthony avait des pouvoirs. J'ai découvert ça, le matin en me réveillant. J'ai eu du mal à expliquer le carnage que j'ai fait dans ma chambre.
AELITA: Et il t'a demandé de le décapiter?
RODRIGUE: Bah j'ai dit non mais...
ODD(rentrant): Jérémy, on a un problème.

Tous les lyoko-guerriers arrivent au labo où ils voient Sam à coté d'Anthony assis contre le mur...
ULRICH: Qu'est ce qui se passe encore?
ODD: Anthony est devenu schizophrène.
WILLIAM: Comment ça?
ODD: Bah...Tu pourrais pas...
ANTHONY: Je le contrôle pas, tu sais?
SAM: Je confirme: il a des propos déplacés.
YUMI: Qu'est ce qui te fait croire qu'il ne fait pas une blague?
ODD: Allo la terre! j'ai le don d'empathie...et il blague pas.
WILLIAM: Ouais, mais y a mieux à faire que d'écouter ses blagues à deux balles.
ANTHONY(avec une voix rauque): A deux balles? Tu peux te faire une jolie minette...
WILLIAM: Pardon.
ANTHONY(avec une voix rauque): Fais pas celui qui a pas compris: t'as trouvé une bonne gonzesse pour noyer le cornichon dans un pot de peinture.
SAM: Elle était mignonne, celle-là.
WILLIAM: Tu cherches la petite bête?
SAM: S'il-te-plait, cherche pas la grosse.
ANTHONY(avec une voix rauque): Ouais, l'énorme.(avec sa voix normal)Mais tu vas la fermer, je vais encore me faire frapper.
YUMI: Oh l'horreur!
JEREMY: Qu'est ce qu'il y a?
YUMI: Je viens de lire ses pensés...
ANTHONY(avec une voix rauque): T'aurais du le faire plus tôt, je t'aurais traumatisée
AELITA: Tu peux arrêter avec cette voix.
YUMI: C'est là le problème: y a une autre personnalité dans sa tête.
JEREMY: Comment ça? Il a une nouvelle personnalité?
YUMI: La sienne et le pervers. Et il faut se débarrasser du deuxième.
ANTHONY(avec une voix rauque): Moi, c'est ta virginité que je vais te débarrasser...
YUMI: La ferme!
Dans un élan de colère, Yumi projette Anthony par télékinésie, et le garçon percute violemment le mur...
JEREMY: Yumi! C'est pas le moment...
YUMI: Désolée
WILLIAM: Anthony, ça va?
ANTHONY: Ne t'en fais, c'est juste tous mes os, tous mes organes, tous mes muscles...
RODRIGUE: Comme quand j'ai eu la mauvaise idée de sauter en skate au dessus de trois bagnole?
ANTHONY(avec une voix attardé): Je crois qu'il en a trop pris, gros.
ULRICH: C'est quoi cette nouvelle voix?
ANTHONY(avec une voix rauque): Oh chouette, de nouveaux copains!
ODD: Me dit pas que...
ANTHONY: Si: il y a un hippie et un gamin, maintenant.

JEREMY: Donc si on résume la situation, tu as maintenant quatre personnalités: toi-même, un pervers, un hippie et un gamin.
ANTHONY: Manquerait plus qu'un panda chanteur et un moine...(avec une voix rauque)J'ai jamais essayé avec un panda.(avec une voix attardé)Laisse les animaux tranquille, gros.(avec sa voix normale)Vous allez la fermer, et toi aussi.(avec une voix aigü)Mais j'ai rien fait, moi.
WILLIAM: Il a vraiment l'air d'un fou quand il fait ça...
ANTHONY(avec une voix rauque): Qu'est ce qui m'a dit, le mec?
ULRICH: Il est dangereux celui-là.
AELITA: Je me demande ce qu'il s'est passé pour qu'il devienne fou.
RODRIGUE: T'es sur que c'est le bon terme?
ANTHONY: La première fois que je l'ai entendu, c'était...après que Jérémy m'est électrocuté, ce matin. A cause de lui, Yumi m'a balancé dans l'ascenseur.
ULRICH: T'as pas eu besoin de lui pour piquer ce que j'ai pris.
ANTHONY(avec une voix rauque): D'ailleurs la consistance, tu sais ce que ça m'a rappelé?(avec une voix attardé)De la cocaïne?(avec une voix aigü)De la glace?
LAURA: Elles vont débattre longtemps, ses personnalités?
ANTHONY(avec une voix rauque): Plutôt que de parler, tu devrais utiliser ta bouche pour autre chose.
Laura, en colère, gifle le garçon mais sans le vouloir, ses doigts se transforment en lame et déchiquètent le visage du garçon mais une fois encore sa peau se régénère...
ANTHONY: Tu t'y mets aussi?
LAURA: Désolé, je voulais pas te...
WILLIAM: C'est pas comme si il craignait grand chose...
ANTHONY: C'est vrai: j'ai testé pas mal de truc pour me mutiler...J'ai pas essayer l'alcool, par contre...
RODRIGUE: Je croyais que tu ne boirais jamais une goutte d'alcool? T'es sure que t'es immunisé?
ANTHONY(avec une voix de fausset): Bah alors comment je vais faire pour me comporter comme une libertine en soirée tout en mettant ça sur le compte de l'alcool?
ODD(riant): Y a une version fille...
JEREMY: Je trouve que ça devient inquiétant: pourquoi il a de nouvelles personnalités?
ANTHONY(en parlant du nez): Mais vois-tu, c'est très simple, à l'instar de chacun de vos pouvoirs, il y a un risque et la régénération cellulaire donne certes une forme d'immortalité mais chaque mort provoque des dégâts cérébrale plus long à régénérer.
AELITA: C'est quoi cette personnalité?
ANTHONY(en parlant du nez): Il suffit donc d'un peu de repos pour que les différentes personnalités disparaissent mais elles reviendront si il remeurt...(avec une voix rauque)T'es au courant que ça te concerne aussi, Doc'?
ULRICH: Bah c'était facile...
JEREMY: Bon bah va falloir arrêter de le tuer...

Le lendemain, le groupe attend Anthony pour voir si ses personnalités se sont arrêter...
AELITA: Alors?
ANTHONY: Tu veux la bonne ou la mauvaise nouvelle.
ODD: Tu les as plus?
ANTHONY(avec une voix rauque): Moi, je suis toujours là, gamin.
YUMI: Oh non, pourquoi lui?
ANTHONY: T'as pas a eu à le supporter: il n'a aucune morale.
LAURA: On avait compris.
ANTHONY: Non, t'as pas compris: mettre un père Noël à coté d'un flingue, ça équivaut à ce mec à coté d'enfants.(avec une voix rauque)Promis, je ferais attention de rien casser.
ULRICH: Ah oui, quand même.
ODD: Pourquoi y a que Darkthony qui est resté?
ANTHONY: T'as cherché un nom à toutes mes personnalités?
JEREMY: Rassure moi: personne n'est au courant?
ANTHONY: Aussi surprenant que ça puisse paraître, il s'est tenu tranquille...
DARKTHONY: Je veux pas retourner à l'asile, moi.
ANTHONY: Mais j'ai jamais été...Oh laisse tomber.
AELITA: T'essaye de le garder secret et surtout évite de mourir.
ANTHONY: Comme avant quoi...

Durant le contrôle, Anthony tente de se concentrer mais Darkthony, comme Odd la surnommé, passe son temps à mater les jolies filles de la classe, en particulier leurs attributs. Tout du moins, dans sa tête...
DARKTHONY: Regarde moi celle là: si elle se déhanchait devant une caméra, je suis sur qu'elle décrocherait un boulot. Et celle là, je frétille à l'imaginer avec des implants...
ANTHONY: Si j'imagine une flute, fait moi le plaisir d'y jouer.
DARKTHONY: J'ai une gueule à souffler dans des trous?
ANTHONY:............
DARKTHONY: Tu crois franchement que je suis apparu par hasard? Depuis que je suis là, t'as pas fait une blague macho. T'as pas compris que je suis une partie que tu rejettes?
Anthony ne répond pas à la personnalité sombre, refusant de croire ça. Comme si toutes ses personnalité étaient une partie de lui.
DARKTHONY: Dis à ton voisin d'arrêter de mater ta feuille, il a une jolie donzelle devant lui.

Yumi rentre chez elle après une journée de cours. Elle marche dans la rue quand elle entend un bruit...elle se retourne mais ne voit qu'un chat près d'une poubelle...La jeune japonaise reprend sa marche mais une main plaque un mouchoir devant sa bouche. Yumi tente de se débattre mais elle sent que ses forces s'amenuisent...Elle finit par perdre connaissance.

Ulrich est dans le gymnase, s'entraînant au combat. Un bruit dans les vestiaires le déconcentre mais il en fait abstraction...jusqu'à ce que le bruit recommence. Ulrich rentre dans les vestiaires mais ne voit qu'un paquet cadeau sur son sac. Poussé par la curiosité, il ouvre le paquet mais il n'en sort que de la fumée...La vision d'Ulrich devient trouble et sa conscience devient distante...

Odd est dans sa chambre, essayant de battre son record sur son jeu vidéo quand une odeur arrive à ses narines: couscous boulettes. A cette heure là, c'est bizarre mais c'est dur de résister...Odd va jusqu'à la cantine mais une fois à l'extérieur, il sent un danger...Odd est mort de faim mais s'il y a un danger, vaut mieux pas courir le risque...

Jérémy décide d'aller à l'usine pour continuer à travailler et vérifier si le retour vers le passé n'a pas un problème. En se dirigeant vers le parc, le garçon a un crépitement dans les oreilles: il capte une transmission...Il entend une conversation...Un contrat...consistant à...capturer un groupe d'adolescent...Inquiet, le binoclard décide d'appeler ses amis mais une main lui saisit le bras...

Aelita tente de vider son esprit: ses hallucinations ne s'arrêtent pas. Revoir les même gamines jouer avant de les voir pleurer devant des cadavres et être séparées par un homme étrange, devient assez horrible...Un message sur son portable lui permet d'échapper à ce spectacle sanglant: il provient de Jérémy qui lui demande de venir...dans le parc? Voilà qui est étrange de la part du garçon mais Aelita décide d'aller le voir pour changer d'air...sans se douter que ce n'est pas Jérémy qui a envoyer ce message...

Sam est dans sa chambre, s'ennuyant en petite tenue. Odd arrive alors sans frapper...
ODD: Oh pardon.(il referme la porte)
SAM(s'habillant dans sa chambre): J'espère que ça n'arrive pas souvent.
ODD: Je voulais prévenir tout le monde mais quand j'ai eu le répondeur de trois oreillettes, j'ai commencé à penser qu'il y avait un problème. Je suis pas un génie en mécanique mais quand même pas au point de bousiller un appareil aussi important.
SAM: Et prévenir de quoi?
ODD: J'ai un sixiéme sens qui me prévient en cas de danger.
SAM: Et t'en as senti un?
ODD: Ouais et t'es la première que je préviens.
SAM: Pourquoi t'as pas cherché à le régler?
ODD: Je vais t'apprendre une règle de lyoko-guerrier: on est une équipe donc toujours prévenir les autres. Attends moi là et fais attention, je vais voir les autres.
SAM: Compris. Va prévenir les autres, je serai prudente.
Alors que le maigrichon s'en va, Sam sort de sa chambre, bien décidée à résoudre le problème...
SAM: Si j'ai des super-pouvoirs, c'est pas pour rien. Je vais régler ça...

Laura est en train d'étudier. Un ordinateur comme le leur l'impressionne mais si il est dangereux, elle devrait peut-être l'éteindre elle même...Elle range son ordinateur portable et sort du bâtiment quand soudain elle reçoit un choc à l'arrière du crâne...

William est dans sa chambre, en train de faire des altères...avec son lit sur son armoire. Il entend la poignée de porte bouger mais heureusement il a fermé à clé. William repose l'armoire, remet le lit à sa place et déverrouille la porte.
ODD: William, on a un problème.
WILLIAM: Du genre?
ODD: Ulrich, Aelita, Laura et Jérémy ont disparus.
WILLIAM: Quoi?
ODD: Leur chambres sont vides et ils répondent pas.
WILLIAM: Et Sam?
ODD: Je viens tout juste de la prévenir.
WILLIAM: Les externes?
ODD: Rodrigue est déjà au courant car on l'a attaqué mais son corps d'acier l'a protégé. Yumi est la seule qui ne répond pas.
WILLIAM: Et Anthony?
ODD: Il a répondu mais ne veut pas s'en mêler à cause de sa nouvelle personnalité.
WILLIAM: Bah on va se débrouiller sans lui...
ODD: Rodrigue est à l'usine: il nous attend. Je vais chercher Sam.
Odd se sépare de William. Le garçon rebelle sort dans la cour vide en prenant garde à ne pas croiser Jim. Mais à peine fait - il dix pas qu'il ressent une piqure dans la nuque. Il y passe la main et retire une fléchette. William comprend à présent pourquoi personne ne répond. Le garçon retourne dans le bâtiment, fonce vers l'accès au toit et s'envole par la fenêtre. Alors qu'il s'envole vers l'usine, le jeune homme commence à se sentir un peu somnolent. Il finit par perdre le contrôle et tombe sur un toit, violemment. Heureusement, il s'en sort sans trop de casse et sans trop attirer l'attention malgré son raffut.
WILLIAM: Ouch! J'arrive déjà pas à atterrir quand je vais bien...Je ferais mieux d'y aller à pied. J'espère que ça ne compromettra pas le sauvetage.

Anthony est chez lui, s'inquiétant de sa santé mentale et de ses amis: il aimerait les aider mais avec le pervers qui rode dans sa tête, il craint de les mettre plus en danger.
DARKTHONY: C'est quand que tu comptes aller les aider?....Je vois: le jeu du silence. Franchement, quand je veux me faire une gonzesse silencieuse, je la décapite, comme ça elle parle beaucoup moins...Tu veux pas réagir? Alors c'est moi qui vais le faire.

Odd et Rodrigue sont à l'usine, attendant William. Celui ci arrive enfin, un peu affaibli...
ODD: Qu'est ce qui t'es arrivé?
WILLIAM: J'ai reçu une fléchette anesthésiante...
RODRIGUE: T'as pas l'air trop affecté...
WILLIAM: Apparemment, mon organisme est plus résistant que la normal...pas autant que toi mais il faut plus qu'une simple fléchette pour m'endormir...
ODD: T'es pas insensible? Mmh?
RODRIGUE: Qu'est ce qu'il y a?
ODD: L'espace d'un instant, j'ai cru qu'on était en danger mais....c'est la première fois que...
Un homme se retrouve propulsé près d'eux, inconscient...Les trois garçons s'approchent de l'inconnu...c'est un mercenaire...
ODD: Wow! On se croirait dans un film d'espionnage!
RODRIGUE: Odd, c'est pas le moment...
WILLIAM: Eh! Regardez-ça: c'est le téléphone d'Aelita, non?
ODD: Ce type l'a enlevé?
RODRIGUE: Interrogeons ce type: il sait peut-être où sont les autres...
WILLIAM: Pas la peine.(il met le portable devant les yeux d'Odd)Odd, va chercher...

Jérémy, Aelita, Yumi, Sam, Ulrich et Laura se réveillent, enchaînés sur une table et encore somnolents. Ils entendent alors des voix...Ils tentent de voir leur ravisseur mais ne parviennent à entendre que leur voix.
?????: Pourquoi il veut des gosses?
?????: T'as un cas de conscience, Jeff?
JEFF: Non mais quand pourquoi nous avoir demandé de faire gaffe? C'est que des gosses, Mikes.
MIKES: On lui demandera quand il nous filera notre paye. Et il est où, Wes?
JEFF: J'en sais rien mais j'espère qu'il va se magner de ramener les quatre derniers.
????: Eh! J'avais commandé neuf gosses, il en manque quatre.
MIKES: On veut notre pognon tout de suite. Ou bien sinon, vous n'aurez pas les autres.
????: Très bien. Je vais vous donnez votre récompense...Votre éternelle récompense.
Les lyoko-guerriers ne peuvent pas voir ce qu'il se passe mais ils entendent deux coups de feu laissant présager de ce qu'il s'est passé...Alors qu'ils se posent des questions, ils remarquent des sortes de tubes rouges accrochés à leur bras...
????: Je savais que cette bande d'incapable ne pourrait pas tous me les ramener...Enfin au moins, quand les autres arriveront, je pourrais les accueillir...

Le mercenaire dénommé Wes se réveille. Il tente de se remémorer ce qu'il s'est passé: il se souvient avoir vérouillé ses cibles avant d'avoir été attaqué par un monstre...Il ferait bien d'aller prévenir les autres...

Evelin est toujours pensive, encore perturbée par cette histoire: même si elle a pris une apparence humaine, elle ne peut oublier quelque chose d'aussi important...Alors qu'elle réfléchit, elle est surprise par Anthony habillé en costard cravate, des lunettes de soleil et une cigarette en chocolat. Elle ne se doute pas qu'en réalité, sa personnalité perverse a prit le dessus...
DARKTHONY: Salut ma cocotte! Est ce que ça te dirait de t'amuser avec moi?

WILLIAM: T'es sur que c'est ici?
ODD: C'était l'idée de qui de se servir de mon flair?
RODRIGUE: On avait pas retrouvé Anthony près de cet endroit?
WILLIAM: Si c'est pour ça que je me pose la question: et si c'était pas un hasard?
ODD: Danger!
Odd esquive mais William et Rodrigue reçoivent une autre fléchette dans la nuque mais si pour le premier, c'est une autre dose aggravant son malaise, pour le second, c'est rien du tout, sauf l'éveil des soupçons du mercenaire. Odd et Rodrigue s'apprêtent à s'en prendre à lui, quand un son horrible leur écrase la tête et qu'ils s'évanouissent avec William. Le mercenaire tente d'obtenir des infos mais il se fait tuer...

Rodrigue se réveille, enchainé mais contrairement à ses amis, son sang n'est pas prélevé. Il tente de se débattre mais il n'a pas la force de William qui a perdu beaucoup de sang...Il a toutefois du sang qui coule de ses oreilles.
?????: Une chance que tu ne sois pas immunisé aux ondes sonores. J'ai pu prélever ton ADN: je n'ai pas été capable de transpercer ta peau.
RODRIGUE: T'as fait quoi à mes potes? Et t'es qui, toi?
?????: Mon nom est James: le futur maître du monde et ce sera aux coté d'Angela, mon amour depuis toujours et pour l'éternité.
RODRIGUE: Juste James, ça aurait pas suffi?
JAMES: Rigole toujours. Je doute qu'un de tes amis ne puisse bouger en ayant perdu autant de sang...
RODRIGUE: Tu te dépêches?
JAMES: De quoi?
RODRIGUE: De me faire ton monologue sur ton plan maléfique et la façon dont tu vas le réaliser.
JAMES: Tu sais que si j'augmente la puissance de mon canon sonique, je pourrais te faire exploser la tête? Vu que je peux pas vous éliminer virtuellement...
DARKTHONY: Moi, je vais t'assommer réellement.
Anthony surprend James et lui assène un puissant coup de poing, le mettant au sol.
DARKTHONY: Je l'avais dit que ma présence avait des avantages.
Le garçon n'a pas le temps de libérer ses amis que James l'attaque dans le dos mais Anthony le fait lâcher prise d'un coup de crâne. Il tente ensuite de lui donner un autre coup de poing mais le tortionnaire réussit à attraper son bras. Anthony retente sa chance avec l'autre bras, encore un échec. Il finit par donner un coup de boule et ce coup-ci c'est une réussite. Il donne ensuite un coup de pied dans le ventre de James, le forçant à reculer. James tente de se remettre mais il sent la colère monter, le métamorphosant: sa tête devient plus grosse, son oeil gauche plus globuleux alors que l'autre se divise en sept petits yeux, ses dents plus tranchante, sa main droite semblable à une pince tandis que la gauche ressemble à une griffe, des ailes membraneuses apparaissent dans son dos ainsi qu'une queue écailleuse, sa jambe droite n'est plus qu'un tentacule et la gauche, un infâme tas de chair bouffie. Le monstre que James est devenu fonce sur Anthony jusqu'à défoncer le mur. Le problème est que qui va les délivrer? La réponse est Evelin. Elle apparait soudainement et commence à les délivrer.
RODRIGUE: T'es venu nous aider?
EVELIN: Ouaip.
RODRIGUE: Tu veux rejoindre notre bande?
EVELIN: Nope. J'ai juste accepté de vous délivrer pas de combattre. Il va s'en sortir?
RODRIGUE: Je pense...J'espère juste qu'il va pas jouer les kamikazes...
Rodrigue et Evelin libèrent les autres mais ils ont perdu tellement de sang qu'ils sont à peine conscient...
RODRIGUE: On va devoir faire plusieurs aller et retour...
EVELIN: Je crois que j'ai une idée.

Des étincelles jaillissent des câbles sectionnés tandis que dans l'ombre, deux êtres s'affrontent. Anthony se contente de cogner et cogner son adversaire jusqu'à avoir les mains ensanglantées alors que le monstre encaisse les coups et n'en inflige que peu, quoique mortel. Le sol est recouvert de sang reflétant les courts moment de lumière produite par les court-circuit. Anthony tente un énième coup de poing mais la monstruosité l'attrape, lui casse l'articulation avant de l'envoyer par dessus son épaule. Une fois le garçon au sol, la bête le saisit et le projette sur un terminal et lui fonce dessus afin de l'étrangler mais Anthony saisit un câble électrique et le place sur la nuque de son ennemi alors qu'il tente de le priver d'air. La créature finit par le lâcher et par reculer. Affaibli par le combat, Anthony tombe au sol...mais James se relève, sans trop de blessure, décidé à en finir...quand roule à ses pieds une grenade...

Rodrigue suit Evelin en trainant les corps de ses amis. Ils finissent par arriver devant deux magnifiques véhicules de très haute-technologie.
RODRIGUE: Oh chouette! C'est déjà Noël!
EVELIN: On met les malades dedans et on se tire.
Ce n'est pas la peine de le répéter à Rodrigue: ni une, ni deux, il met ses amis dans un des véhicules tandis qu'Evelin en fait de même avec l'autre appareil et tous deux défoncent la porte en métal devant eux. Les deux en profitent pour filer jusqu'à ce que sur leur route apparaissent Anthony soutenu par Angela.
RODRIGUE: Qu'est ce qui lui est arrivé?
ANGELA: Il a tenté de se battre à main nue contre un monstre. Heureusement qu'il y avait des grenades.
RODRIGUE: Grimpe! On se tire!
Angela place Anthony dans le véhicule de Rodrigue avant de grimper dans celui d'Evelin...

Jérémy, Aelita, William, Odd, Ulrich et Yumi se réveillent, affaiblis. Ils voient devant eux Rodrigue avec des tas de provisions.
RODRIGUE: Ah ça y est? Vous êtes réveillés...
ULRICH: C'est quoi tous ces...Oh ça va pas fort...
RODRIGUE: L'idée d'Anthony: le corps contient cinq litres de sang mais on peut survivre avec la moitié mais en cas d'anémie, il est conseillé de manger beaucoup de sucre...
ODD: Comment tu sais ça?
RODRIGUE: Il me l'a écrit sur le bras avant de partir chercher encore à manger.
WILLIAM: Et pourquoi tu vas bien?
ODD: Il a de la bouffe et nous la donne, taisez vous et mangez.
RODRIGUE: J'ai la peau dure.
JEREMY: Et comment on s'en est sorti?
RODRIGUE: Anthony a assommé James qui s'est transformé et il l'a occupé le temps qu'Evelin nous libère et j'ai trainé vos carcasses jusqu'à de ces bécanes et on s'est barré...Ah et Angela a sauvé Anthony en explosant le monstre...
WILLIAM: Elle est où, Angela?
AELITA: Et cette Evelin?
RODRIGUE: Angela est partie en disant qu'on commençait à lui plaire. Evelin s'est évanouie quand Anthony l'a remercié alors on l'a laissé dans les véhicules...
YUMI: Elle est amoureuse à ce point?
ULRICH: J'arrive pas à comprendre ce qu'elle lui trouve...
ODD(la bouche pleine):An'hony a 'as 'it 'il 'ou'ait 'as ch'en mêlé?
LAURA: Pardon?
ODD: Anthony a pas dit qu'il voulait pas s'en mêlé?
RODRIGUE: Bah en fait, c'est surtout Darkthony qui s'en est mêlé.
ANTHONY(arrivant): J'ai dit non.
DARKTHONY: Oh allez! Elle sera jamais au courant...
ANTHONY: Sauf que ton idée est juste immorale..
YUMI: Qu'est ce qui se passe?
ANTHONY: J'ai pas envie d'en parler.
AELITA: Tu veux dire: tu préfères pas en parler...?
ANTHONY: J'ai pas envie de faire de running gag, là: même si je lui suis reconnaissant de vous avoir sauvés, j'en ai marre de ses idées perverses.
DARKTHONY: De toute façon, elle dort et a le béguin pour nous: elle va pas porter plainte pour perte de virginité.
ANTHONY: La preuve. En plus, je me suis fait massacré...
ODD: T'as quel personnalité de retour? Hipthony? Kidthony? Girlthony? Le Doc'?
ANTHONY: Non. Et...et pourquoi pas Docthony?
JEREMY: Et les fameux véhicules?
RODRIGUE: On les a cachés à l'Ermitage et ils sont purement géniaux.
ANTHONY: Moi, je trouve qu'une DeLorean, ça fait un peu année quatre-vingt. Au fait, j'ai trouvé un nom...
ODD: Ah non, c'est moi qui cherche des noms...
ANTHONY: Mais j'ai galéré pour trouver le nom Transporteur Octocylindrique à Rétro-Traction Unie Energétique, ou pour abréger: T, O, R, T, U, E.
SAM: La tortue? T'es sérieux?
ANTHONY: Bah c'est mieux que le premier nom: Cabriolet Automatique à Combustion Anachronique. C'était moyen.
DARKTHONY: Moi, j'aime bien.

Dans l'antre de James, un garçon va voir le soi-disant futur maître du monde, blessé superficiellement...
?????: Je crois qu'il est temps de stopper notre partenariat.
JAMES: JJJJJJJJJJJe crois ausssssi...Tu m'es inutile....Maintenant que jjjjjjj'ai leur ADN, jjjjjjjjjje vais pouvoir créer une armée...
?????: Si tu le dit...(pensant) Si seulement tu savais que tu es manipulé...par nous...Tu ne sera jamais le maître...Nous serons le maître...Nous savons déjà ce qu'il va se passer...Nous allons nous arranger pour que notre avenir soit assuré...
Le garçon se retire dans l'ombre mais malgré ces ténèbres, et si James n'était pas obnubilé par sa colère, il est possible de voir un sigle rouge dans ses yeux...

à suivre...

Prochain chapitre: Rêve d'une douce nuit d'hiver...Préparez vous pour un voyage onirique...
Depuis quelques temps, je vois plus beaucoup de commentaires...Dommage, c'était motivant.

Lyokofan

Messages: 47

Inscription: 03 Oct 2013, 12:24

Localisation: quelque part sur la terre

Message 24 Déc 2014, 17:27

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

moi je ne commente plus lol je devore :lol:
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 27 Déc 2014, 23:12

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

fredericdu2375 a dit:
moi je ne commente plus lol je devore :lol:


Oh c'est gentil...merci...Je vois que j'arrive à combler vos attentes au fur et à mesure des chapitres...Le nouveau chapitre va révéler quelques détails sur Angela et Evelin...
Ah petit détails: le titre du chapitre est une référence à une œuvre de Shakespear.

CHAPITRE 52: Rêve d'une douce nuit d'hiver.

Les lyoko-guerriers ont subi une attaque mais grâce à Angela, Evelin et Anthony dont la personnalité est devenu multiple, ils ont pu être sauvés...

ODD: Wow! Trop cool!
Les lyoko-guerriers sont aller à l'Ermitage afin de voir les véhicules volés: ce sont des voitures DeLorean d'un blanc chromé magnifique.
ULRICH: Y a pas photo, c'est stylé.
ANTHONY: J'ai une question. Une question certes un peu débile et inutile mais je ressens le besoin de la poser: comment vous avez pu les amener jusqu'ici sans vous faire grailler par les poulets?
RODRIGUE: J'te montre.
Rodrigue entre dans l'une des voitures. Après quelques secondes, le véhicule se soulève du sol et les roues pivotent et se placent sous l'appareil avant qu'il ne devienne entièrement invisible...
ANTHONY: Vous croyez que c'est légal d'épouser une bagnole?
DARKTHONY: J'ai jamais essayé avec un pot d'échappement.
JEREMY: On va en faire quoi des ces bécanes? On va pas les garder jusqu'à notre majorité?
RODRIGUE, ODD, ULRICH & WILLIAM: Moi, j'en veux une! Je l'ai dit en premier!
WILLIAM: Ulrich, t'as pas besoin de ça: t'es plus rapide qu'une balle de revolver.
ODD: Toi, tu peux voler.
RODRIGUE: Et toi, t'es un animal.
ODD: Et alors, même un animal peut conduire, et puis y en a deux. T'en prends une, j'en prend une.
ULRICH: Eh! Minute! Pourquoi lui?
WILLIAM: T'as pas besoin de ça pour aller plus vite quelque part.
RODRIGUE: J'ai pas dit que j'en voulais qu'une.
ULRICH: Pourquoi t'en veux deux?
RODRIGUE: Une pour la clim, l'autre pour la frime.
AELITA: Les garçons, toujours près à impressionner les filles.
ANTHONY: Et les femmes sont toutes attirée par les homosexuels.
YUMI: T'as vu ça où?
ANTHONY: Les filles veulent un mec qui l'aime pour ce qu'elle est.
SAM: Je sens que t'as pas fini ta vanne.
ANTHONY: Oui, parce qu'il faut qu'il soit beau, drôle, cultivé, intelligent, macho mais pas trop, musclé mais pas trop, attentionné, délicat, poli, sensible. En un mot, un homo et je ne ferais aucune remarque sur les hommes qui aiment les hommes.
DARKTHONY: Oh non! J'avais plein d'anecdote.
LAURA: Sérieux: comment vous faites pour le supporter?
JEREMY: En attendant, on devrait mettre ça dans une des voitures.
ANTHONY: La malle à gadgets? Pourquoi? Et à quel moment, t'es parti les chercher?
JEREMY: Pendant qu'ils se disputaient. Je pense que ces appareils seront plus en sécurité là-dedans. Et c'est Yumi et Anthony qui s'occuper des voitures.
ODD, WILLIAM, ULRICH, RODRIGUE & ANTHONY: QUOI?!
JEREMY: Yumi est pas du genre à faire des cascades et Anthony, même si il est lourd et ne craint pas de mourir, il est plus mature.
ANTHONY: Ah...merci...Quoique je me serais passé d'avoir une Décapotable Expérimentale à Logiciel Optimal Anti-gravitationel Neutronique.
ODD: Avant que tu nous serves un acronyme avec voiture, tais-toi: c'est moi qui cherche des noms. En plus, ça n'a rien à voir avec une décapotable...
ANTHONY: Il m'a fallu toute la nuit pour trouver Véhicule Optimal Automatique Tri-synergique Ultra Retro.
DARKTHONY: Je savais que chercher des filles serait plus reposant que chercher un acronyme.
YUMI: Voiture, ça ne s'écrit pas comme ça...
JEREMY: Euh...Y a un problème...
WILLIAM: Quoi encore?
JEREMY: Il manque des appareils dans la malle...

Angela est tiraillée entre ses sentiments: ce garçon, William, elle est forcée de le reconnaître, lui plait. Après la noyade de James, elle pensait avoir tout perdu donc accomplir cette mission ne la dérangeait pas mais si elle l'accomplit maintenant, elle ne reverra plus jamais Sissi, et surtout William...et sa soeur....Quelle soeur?...Pourquoi se souvient-elle avoir un soeur alors qu'elle n'en a jamais eu?

JEREMY: Qui a pu volé un de ces gadgets?
ANTHONY: Dans l'ordre: un ennemi, un inconscient, un gars de passage ou l'un de nous...et pas moi ce coup-ci.
ULRICH: C'est vrai?
ANTHONY: Je te le jure sur la tête d'Angela.....Elle est pas là, hein?
WILLIAM: Alors pourquoi t'as pris cette espèce de casque?
ANTHONY: Quelqu'un a pris une arme de la malle, je préfère avoir un truc équivalent.
ODD: Un casque contre une bouboule, t'es sure que c'est équitable? On sait même pas ce que ces trucs font...
ANTHONY: Justement c'est peut-être....
AELITA: Oh! Les chamaillerie, ça suffit. On sait pas ce qu'était cette boule alors...
JEREMY: J'ai la réponse. Regardez ça.
Les lyoko-guerriers regardent les vidéos surveillances: ils voient Emmanuel apparaître et tomber, lâcher la fameuse boule qui glisse jusque dans l'ascenseur.
ANTHONY: Si un jour on doit le tuer, vous me laisserez le privilège?

Angela voudrait parler à quelqu'un mais elle ne sait pas qui: Sissi n'est plus là, quand à Laura et Sam, elle a perdu leur confiance...Et Evelin? Elle l'a connaît à peine...Le seul qui lui vient à l'esprit est...William.

WILLIAM: Voilà la boule.
ULRICH: T'en a mis du temps.
WILLIAM: Fallait que je la trouve.
SAM: Mais c'est censé faire quoi?
JEREMY: On en sait rien.
LAURA: Vous avez une malle remplie de truc de ce genre et vous ne savez pas à quoi ça sert?
ANTHONY: Sauf qu'on a eu l'occasion de les utiliser et à chaque fois y a eu un problème: un bracelet qui rend super-rapide comme Ulrich mais qui transforme en schtroumpf, un autre truc qui transforme en poisson mais je crois que le pire c'est la console qui nous a envoyé en enfer. Même un footballeur est suffisamment malin pour savoir qu'il doit pas tuer ses derniers neurones en donnant un coup de boule sur n'importe quoi.
WILLIAM: On lui dit ou...?
AELITA: Laisse le s'enfoncer.
LAURA: Donc vous ne connaissez pas les risques...
YUMI: On pense qu'Angela sait s'en servir mais elle n'est pas digne de confiance.
ODD: Ouais, on est pas assez fou pour lui demander, même pas lui.
ANTHONY: Quoi? Comment ça je suis fou?
KIDTHONY: Quand on a une personnalité multiple, t'appelle ça comment?
ANTHONY: Il est où, le pervers?
KIDTHONY: Parti chercher un hypnotiseur de gonzesse dans la malle.
ANTHONY: O.K....quand j'ai une personnalité qui se barre, une autre la remplace...ça s'arrange vraiment pas.
ODD: Et l'espèce de casque, tu compte en faire quoi?
Anthony se contente de le balancer vers l'ascenseur mais à ce moment, Angela arrive et reçoit le casque sur la tête. L'appareil se met en route et la jeune fille tombe au sol inconsciente...
ANTHONY: Je crois que j'ai fait une bêtise.

Evelin cherche Angela: peu importe leur liens aussi mystérieux qu'il soit, elle peut surement l'aider. La question est: où est elle? Les lyoko-guerriers savent peut-être...vu que Sam et Laura étaient ses amies.

ANTHONY: Z'avez fini de me sermonner?
ULRICH: Non, parce qu'il n'y a pas pire que toi. Aucun de nous n'a fait d'aussi grosses bourdes.
ANTHONY: Et le coup du loto?
ULRICH: Oui, bon juste ça...
ANTHONY: Le casque neuronal de Jérémy?
ULRICH: Oui...Non alors ça...
ANTHONY: Odd qui trahit le secret pour...
ODD: Oh ça va, on s'excuse...
ANTHONY: Merci.
AELITA: Mais quand même: t'as fait une sacrée bourde.
ANTHONY: Euh...
AELITA: Cherche pas d'autres exemples.
JEREMY: Dites: apparemment elle dort juste.
ANTHONY: Qu'est ce qui t'as mis la puce à l'oreille? Le fait qu'elle bouge plus? qu'elle bave? Ou qu'elle ronfle? D'ailleurs, dommage que j'ai pas de caméra...
JEREMY: Non sérieusement, l'un de vous voit l'intérêt d'une machine comme ça?
ANTHONY: Pour un insomniaque...
WILLIAM: Tu te sens forcé d'avoir réponse à tout?
ANTHONY: Tu vois autre chose?
RODRIGUE: Endormir les filles et en profiter.
ANTHONY:....Oui, oui...c'est une idée...quelqu'un pourrait en profiter...
DARKTHONY: Oui, quelqu'un pourrait.
ANTHONY: Ah tu m'avais manqué.
Alors que le groupe cherche l'utilité du casque, Angela se met à parler dans son sommeil...avant d'entrer dans un état de panique. Le groupe tente de la maintenir mais le cauchemar qu'elle vit est violent...
EVELIN: Qu'est ce qu'il se passe ici?
AELITA: Toi? Qu'est ce que tu veux?
EVELIN: Bah...(elle voit Angela)Ce casque...
YUMI: Tu sais ce que c'est?
EVELIN: J'ai vu un fichier sur cet appareil: c'est un modèle expérimentale pour fouiller dans l'inconscience mais c'est un échec. Au lieu de ça, ça enferme dans un cauchemar sans fin.
ANTHONY: On doit considérer ça comme une chance ou un problème?
WILLIAM: Et comment on va expliquer son absence?
ODD: On la réveille comment?
EVELIN: Je crois qu'il y a un moyen: Si elle comprend qu'elle rêve, ça créera une sorte de porte dans l'esprit et elle devra la franchir pour se réveiller...mais...
ULRICH: Laisse moi deviner: les chances sont faibles.
WILLIAM: On peut pas la laisser comme ça.
ANTHONY: Et tu veux qu'on fasse quoi? Qu'on rebranche les scanners sur ce casque pour entrer dans sa cervelle et l'en sortir?
AELITA: Je sais pas ce qu'il y a de plus flippant: l'idée ou le fait que ce soit toi qui l'ai eu.
ANTHONY: Attends. Quelle idée j'ai eu?
JEREMY: Brancher les scanners sur le casque...ça devrait se faire mais je pense que je vais être limité à trois personnes...Des volontaires?
ANTHONY: Je vais y aller.
JEREMY: Non, d'autres volontaires.
ANTHONY: On est dans la mouise par ma faute, donc c'est à moi de nous en sortir.
AELITA: Au moins, tu sais être responsable...Je vais t'accompagner: je pourrais peut-être interagir comme sur Lyoko.
WILLIAM: Je viens aussi.
JEREMY: Très bien, nous, on va s'assurer que tout se passe bien...

James prépare sa vengeance, s'étant enfin remis de ses blessures. Heureusement, il a un tas de plan en tête: Si ses oeufs bionique ne marche pas, il libérera un virus zombifiant; si son virus zombifiant ne marche pas, il libèrera les mutants; si les mutants ne survivent pas, il s'emparera des missiles atomiques; il sait tout ce qu'il va se passer...Il consulte ses différents projets dans sa base de données...mais il n'y a plus rien...Tout ses projets envolés...sauf la station spatial...lui qui avait tout prévu, prévu de venir ici et passé plusieurs années à planifier son ascension...ça peut pas être son ancien "partenaire", ça ne peut être que les lyoko-guerriers...Ils vont payer...

JEREMY: Vous êtes prêt?
AELITA: Oui.
WILLIAM: Plus que prêt.
ANTHONY: Je peux dire un truc avant d'y aller.
AELITA: De toute façon, on pourra pas t'empêcher. Vas-y.
ANTHONY: Moi, Anthony, je m'engage à ne pas faire plus de quinze blagues misogyne durant toute la durée de la mission.
AELITA: Neuf. Et si t'en fais plus avant demain, tu sera limité à cinq blague par jour.
ANTHONY: Trois blagues racistes et neuf blagues machos, si je perds.
WILLIAM: Jérémy, vas-y sinon on va jamais y aller.
ANTHONY: Mais on n'a pas fini de retarder...Euh...négocier.
JEREMY: Transfert Aelita. Transfert William. Transfert Anthony. Scanner Aelita. Scanner William. Scanner Anthony. Virtua...euh...c'est pas une virtualisation. Oh peu importe.
Le transfert se fait, apparemment sans encombres. Le groupe, bien qu'inquiet, ne peut plus qu'attendre et espérer...
ODD: Vous croyez qu'il se passe quoi, là-dedans?
ULRICH: Je dirais qu'Anthony a déjà grillé toutes ses blagues.
ODD: Je parie que non.
ULRICH: T'es prêt à parier quoi?
ODD: Ma ration de dessert de la semaine.
ULRICH: Pari tenu.
JEREMY: Evidemment, ça pouvait pas être aussi simple...
LAURA: Il y a un problème?(elle regarde les écrans)C'est quoi ce monstre?
RODRIGUE: Je crois que James veut sa revanche.

Aelita ouvre les yeux: la sensation n'était pas la même qu'une virtualisation. En regardant les environs, elle a une impression de déjà-vu: une ville en ruine, semblant déserte depuis des lustres.
ANTHONY: Ce spectacle, c'est ses souvenirs ou c'est parce qu'on est dans la tête d'une fille.
AELITA: On est ici depuis même pas trois secondes et il faut que tu fasse une blague macho.
WILLIAM: Faut bien qu'il commence quelque part...Par où on commence à chercher?
La terre se met soudain à trembler. Les trois ados tentent de rester debout quand une sorte de vague géante arrive vers eux.
ANTHONY: Je propose d'éviter de commencer par là.
WILLIAM: Cours au lieu de faire des blagues.
Les trois lyoko-guerriers fuient la déferlante arrivant sur eux. William tente de sauter comme il a l'habitude mais il n'y arrive pas et Aelita tente de faire apparaître ses ailes mais rien n'y fait: ils n'ont plus de pouvoir.
ANTHONY: Vous attendez quoi pour voler...ou pour faire quelque chose.
WILLIAM & AELITA: On peut pas.
ANTHONY: C'est une blague?
WILLIAM: Essayons de grimper.
Tous trois fonce vers un immeuble mais quand il tente d'en ouvrir la porte celle s'avère n'être qu'un décor.
ANTHONY: Si elle est même pas capable de créer des portes, c'est qu'elle est encore plus stupide que ce que je croyais.
WILLIAM: C'est pas le moment, grimpe.

Dans l'usine, James avance vers le labo, bien décidé à les éliminer. Tandis qu'il avance, il sent un courant d'air...Il continue d'avancer et soudainement, réussit à attraper Ulrich par le cou: le garçon voulait utiliser sa vitesse pour le ligoter avec une chaine mais c'est raté. Alors qu'il resserre son étreinte à la gorge du garçon, Odd arrive, saisit la chaine et la passe autour du cou de la créature, la forçant à lâcher prise...Odd tente de rester sur le dos de la bête tout en essayant de l'étouffer le temps qu'Ulrich file à toute vitesse mais elle réussit à attraper Odd par le bras et donc à le faire descendre et à le plaquer au sol. Le monstre s'apprête à asséner un coup fatal au petit maigrichon mais Rodrigue fonce telle un quater-back, faisant reculer James de quelques centimètres mais celui-ci lui assène un coup de genou...ou plutôt de ce qui s'en rapproche avec son corps difforme, avant de l'envoyer valdinguer par-dessus son épaule...Ulrich réussit à attraper la chaine autour du cou de l''abomination et, grâce à sa vitesse, court sur le mur jusqu'au plafond où il attache la chaine, pendant la créature et tout ça en une seconde et demi.
SAM: Wow! Chapeau les gars!
ODD: Sam? Qu'est ce que tu fais là?
SAM: C'est pas mon genre de rester sans rien faire.
RODRIGUE: Le problème est réglé de toute façon.
Rodrigue aurait mieux fait de se taire car la créature rompe la chaine et lui écrase violement la tête en atterrissant, avant de donner une coup de griffe à Ulrich. Odd, sous le coup de la colère, saute sur le monstre mais d'un revers du bras, la bête le repousse sur plusieurs mètres et Odd tombe la tête la première. Sam entre à son tour dans un accès de rage et balance un souffle glacial sur la monstruosité qui tente d'avancer vers elle mais il finit prisonnier des glaces. Epuisée, Sam s'effondre à genoux mais elle n'a guère le temps de souffler qu'elle entend la glace se fissurer...

ANTHONY: J'aurai préféré la voir manger des chats gros comme des poneys que me retrouvé sur le toit d'un immeuble dont seulement dix centimètres dépasse de la flotte.
WILLIAM: Tu peux me dire qui rêverais de manger des chats?
ANTHONY: Moi, ça m'est déjà arrivé...d'ailleurs dans mon rêve, ça s'appelait des Chat-poneys.
AELITA: Pas mal comme vanne...
ANTHONY: Tu vas pas la compter?
AELITA: Non, il te reste toujours sept blagues. Bon, pour redevenir sérieux, je crois qu'il va falloir nager pour partit d'ici.(elle trempe sa main dans l'eau)
ANTHONY(voyant un aileron de requins): Attention!
Aelita retire sa main à temps pour ne pas la perdre mais ça exclut l'idée d'Aelita...
ANTHONY: C'est une blague? On risque de perdre la vie pour un poisson, pour une morue, c'est vraiment un comble.
AELITA: Il te reste cinq blagues.
ANTHONY: Parce qu'il y a des blagues qui compte double?
AELITA: Et si tu chercher un plan pour nous sortir d'ici?
ANTHONY: Je cherche mais c'est pas facile, y a de la flotte partout. Je comprend qu'elle soit hydrophobe mais là, y a exagération.
WILLIAM: On peut dire que ce rêve est humide.
AELITA: Plus que quatre.
ANTHONY: Quoi? Mais c'est même pas moi qui l'ai faîtes!
ANGELA: Au secours!
Les trois lyoko-guerriers voient Angela dans l'eau un peu plus loin et le requin se dirige vers elle. William est le seul à réagir et plonge à l'eau et nage jusqu'à Angela avant de la ramener vers ses amis, manquant de se faire manger par le requin.
ANTHONY: Tu me déçois, Will. C'est pas à toi d'être à quatre pattes devant quelqu'un...
AELITA: On peut déjà dire que j'ai gagné mon pari.
ANTHONY: Attends qu'on soit sorti du rêve s'il-te-plait.
ANGELA: Quel rêve?
ANTHONY: T'as reçu un casque spécial sur la tête qui te fait rêver et...
ANGELA: Vous avez casque de sommeil neuronal?
AELITA: Euh...ça s'appelle comme ça?
ANGELA: Si c'est ça, alors...
Angela se tait. Le groupe remarque alors qu'il ne sont plus sur immeuble immergé mais sur le sol près d'une porte dans le vide.
ANTHONY: J'aurai pensé que ce serait plus dur que ça...Se rendre compte qu'on rêve...
ANGELA: Pas avec ce casque: il a été prévue pour fouiller dans les pensées des espions mais ça marche qu'à moitié, on voit les souvenirs, les pensées ou les secrets sous forme de rêve. J'ai pas spécialement envie qu'on voient l'intérieur de ma tête.
WILLIAM: Comment on pourrait voir tes pensées?
ANGELA: Y a un bouton qui permet de créer un hologramme...malheureusement, il a pas été prévue pour que l'espion se réveille: ils se débrouillent.
ANTHONY: Y a un bouton?
ANGELA: Vous le saviez pas?
ANTHONY: Bah...on a un tas de gadget dans une malle...
AELITA: Anthony.
ANGELA: Je vois...et pourquoi je vous parle à vous, vu qu'on est dans ma tête?
AELITA: On a branché les scanners sur le casque.
ANGELA: Vous avez utilisé les scanners pour entrer dans ma tête?
WILLIAM: On allait pas te laisser dans cet état. On est pas des monstres.
ANGELA: Il se passera quoi si je me réveille?
La question d'Angela est pertinente: Anthony réagit au quart de tour et traverse la porte, Aelita passe elle aussi la porte pour tenter de le rassurer mais Angela la referme derrière eux.
AELITA: Anthony, si elle se réveille, on reviendra sur Terre.
ANTHONY: Ah d'accord...L'espace d'un instant, j'ai failli flipper...Pourquoi elle a fermé la porte?(il tente d'ouvrir la porte mais la poignée est juste peinte)Qu'est ce qu'elle nous fait? Non! Non! Non! Non! Non! Tu vas pas nous faire ça! Non! Non! Non! Tu vas pas nous faire ça!
AELITA: Calme toi.
ANTHONY: Que je me calme? On est enfermé dans une pièce avec juste une fausse porte avec écrit exit! Il y a marqué exit! Il y a marqué exit et on peut pas sortir! Là bas! Une fenêtre!
AELITA: Non, attends!(Anthony saute dans la fenêtre mais elle est juste peinte)
ANTHONY: La fenêtre est fausse aussi alors que je sens le courant d'air de la liberté...
AELITA: Fallait que je sois enfermée avec lui...Tu pourrais pas avoir une personnalité plus calme?
ANTHONY: Maintenant que tu le dis, il m'a foutu la paix depuis qu'on est dans sa caboche...

De l'autre coté de la porte, Angela se demande quoi faire de William...
WILLIAM: Pourquoi tu les a enfermés?
ANGELA: J'ai besoin de réponses qui sont dans mon inconscient...j'ai une occasion...
WILLIAM: Et moi, tu compte faire quoi?
ANGELA: Je sais pas mais j'ai pas envie de t'enfermer...
WILLIAM: Je te propose un marché: je t'accompagne et je te promet de ne rien dire...
ANGELA: Et pourquoi tu trahirais tes amis?
WILLIAM: Parce que je suis sur que t'es une fille bien...
ANGELA:.....D'accord, mais pas d'entourloupe.
WILLIAM: Okay. Je sais que mes parents disent que je suis un rebelle mais je n'ai qu'une parole.
Alors que William parle de ses parents, le décor change: des maisons et un épais manteau de neiges apparaît. Deux enfants apparaissent également en train de faire un bonhomme de neige. Deux enfants, apparemment soeurs....et qui ressemblent à Angela.
WILLIAM: C'est quoi de ça?
ANGELA: C'est moi? Mais...j'ai aucun souvenirs de ce genre...Avant d'être recueilli par la Forteresse de l'espoir, je tentais de survivre et avant je...Je faisais quoi avant?

Au labo, Jérémy, Laura, Yumi et Evelin s'inquiète de la tournure qu'ont pris les événements: Angela est toujours inconsciente, leurs amis se sont fait rétamés et ils sont sans nouvelles des trois autres.
LAURA: Ce sont ces trois garçons les plus fort et ils se font battre aussi facilement.
YUMI: On aurait pas du garder William avec nous.
LAURA: Je suis pas sur que ça aurait changé quelque chose.
EVELIN: Je dois y aller...
JEREMY: Quoi? Tu peux pas partir comme ça?
EVELIN: Si.
JEREMY: Mais il faut l'empêcher de venir ici.
EVELIN: Je peux pas me battre contre lui.
JEREMY: Mais faut qu'on l'arrête.
EVELIN: Je ne peux pas!
Evelin fait apparaître un portail et le traverse pour filer, laissant les trois adolescent penaud...
YUMI: Je la comprend pas cette fille.
JEREMY: Je crois qu'elle ne peut affronter son créateur...
YUMI: Bon...On fait quoi?
JEREMY: On devrait se préparer à recevoir notre visiteur.
LAURA: Je crois qu'on devrait se préparer tout de suite.
En effet, le monstre est près de l'ascenseur et même si ils ont bloqué l'appareil, il est clair qu'il ne compte pas s'arrêter là...

Dans la pièce vide, Anthony et Aelita cherche un moyen de sortir mais il n'y a aucun moyen...
ANTHONY: Je commence à croire qu'en réalité, elle est blonde et qu'en fait, elle a grillé ses derniers neurones.
AELITA: Tu comptes sortir toutes tes vannes tout de suite?
ANTHONY: J'ai accepté de venir ici sans penser au risque...et je commence à devenir claustrophobe.
AELITA: Il n'y a que deux risques pour tout te dire: celui de mourir dans son rêve ou qu'elle meurt en vrai mais le deuxième cas me parait improbable.
ANTHONY: A ta place, je dirais pas ça: imagine qu'ils subissent une attaque en ce moment...
AELITA:.....Faut rentrer.
ANTHONY: Ah enfin tu réagis.
AELITA: Comment j'ai pu oublier un détail aussi important.
ANTHONY: C'est vrai que sur le coup, on l'a dans le...bah...
AELITA: Il te reste deux blagues.
ANTHONY: Bah t'es marrante: comment tu veux que je dise ça autrement?
AELITA: Eh! T'as remarqué qu'il y avait deux portes?
ANTHONY: Oh bah à mon avis, elle mène à une cuisine. Pour une fille, pas besoin d'un cerveau pour imaginer ça...

Dans l'usine, le monstre est au porte du labo, bien que l'ascenseur soit bloqué mais il n'en a pas eu besoin pour descendre. Il ouvre les portes à mains nues et se retrouve face aux trois lyoko-guerriers. Jérémy est le premier à réagir en envoyant une salve électrique sur la créature qui tombe enfin...Bien que la victoire fut trop facile, Laura s'approche de la créature, une erreur plutôt grossière de sa part: la bête ne fait que simuler...Elle saisit Laura et la jette sur Yumi qui n'a pas le temps de réagir...La monstruosité s'avance vers Jérémy quand elle remarque Angela allongée sur le sol avec le casque. L'abomination pousse alors un cri inhumain et se jette sur le garçon, l'étranglant avec sa pince. Jérémy tente tant bien que mal de desserrer l'étreinte mais le monstre possède une force dépassant l'entendement...Son esprit commence à vaciller mais Rodrigue surgit soudainement et, avec sa tronçonneuse organique, tranche la pince de la bête. De rage, la créature s'apprête à éliminer celui qui l'a amputé mais Evelin arrive soudainement par un portail, saisit la monstruosité et tous deux disparaissent à travers un autre portail...Le combat semble finit...malgré la pince qui continue de bouger alors qu'elle est coupée...Angela se réveille soudain comme sortit d'un cauchemar. Elle retire rapidement le casque, révélant ses yeux plein de larmes. Les deux garçons n'ont pas le temps de lui poser la moindre question qu'elle fuit comme une enfant venant d'apprendre la mort de ses parents...
WILLIAM(arrivant avec Aelita et Anthony): On a manqué une fête?

Le groupe panse encore ses blessures suite au combat face au monstre mais le plus mal en point, c'est Ulrich: bien que ses blessures aient été cautérisées grâce au capacité brulante de Sam, et que son métabolisme guérisse à vitesse accélérée, il a été le plus grièvement blessé.
AELITA: Qu'est ce qu'il s'est passé?
JEREMY: Un monstre nous a attaqué pendant que vous visitiez les rêves d'Angela.
RODRIGUE: Ouais...et il nous a mis une sacrée raclée. Heureusement que je suis résistant: il m'a écrasé la tête mais je m'en sors avec une belle migraine...au moins, j'ai pu empêcher Jérémy de se faire tuer et Ulrich de se vider de son sang...
ODD: Heureusement qu'il s'est contenté de nous assommer...
ULRICH(se faisant panser ses blessures par Yumi): J'aurai aimé qu'il se contente de ça pour moi...aouch!
YUMI: Je t'ai fait mal?
ULRICH: J'ai l'impression d'avoir des coups de soleil...en pire...Il n'y avait vraiment aucun autre moyen d'arrêter les saignements que de me bruler...
ANTHONY: Une anémie, ça peut détraquer le corps mais y a un autre truc qui détraque encore plus le corps: la mort.
ULRICH: Okay, ça va, j'ai compris. C'est mieux d'être brulé au trente-sixième degré que d'être mort...
ANTHONY: Le maximum qu'on peut être brulé, c'est le troisième degré...
YUMI: Anthony, pas besoin de précision.
WILLIAM: J'aurai du rester avec vous. J'aurai pu vous protéger.
RODRIGUE: Sans vouloir te vexer, il a réussi à choper Ulrich qui est plus rapide qu'une locomotive. Je pense pas que toi, qui est plus fort qu'une balle de revolver, aurait fait mieux.
WILLIAM: Non, je suis plus fort qu'une locomotive et qu'est ce que t'en sais que j'aurai pas fait mieux?
RODRIGUE: Disons que ça sonnait plus réconfortant dans ma tête...
JEREMY: On peut remercier Evelin: elle a créé une sorte de portail inter-dimensionnel et l'a emmené ailleurs. J'espère qu'elle va bien.
ANTHONY: Y a un truc qui me titille et une chose qui me tracasse: Ulrich a le vertige mais il a réussi à accrocher une corde au plafond et il me semble que Yumi a un corps élastique mais elle a été assommé...
ULRICH: En super-vitesse, j'ai pas vraiment le temps de regarder en bas.
YUMI: Mes pouvoirs sont affectés par mes émotions: dès que je stresse, je perds mon élasticité.
ANTHONY: Ah d'accord...et la pince? On la met où?
LAURA: Et vous? Que vous est-il arrivé?
ANTHONY: Cette garce nous a enfermé dans une pièce vide dès qu'elle a su qu'elle rêvait...Franchement, si je la trouve, j'aurai le choix pour lui enfoncer la pince!
AELITA: T'as déjà dépassé ton quota de blagues machos, t'as oublié?
ANTHONY: Tu pourrais pas débranché ton compteur de blagues, là?
AELITA: T'as perdu ton pari.
ULRICH: Si j'ai moins mal d'un coup: c'est que j'ai déjà plus de blessures ou c'est le fait d'avoir gagné mon pari?
SAM: Donc vous n'avez rien appris.
WILLIAM: Eux n'ont rien.
DARKTHONY: Et toi, t'as toujours ta virginité?
ANTHONY: Oh tu m'avais manqué.
DARKTHONY: Ouais et j'ai du retard à rattraper.
JEREMY: Qu'est ce que t'as découvert?
WILLIAM: Angela et Evelin ne se souviennent pas de leur passé.
ODD: Si elle ne s'en souviennent pas, comment tu peux le savoir?
JEREMY: Et que vient faire Evelin dans cet histoire?
ANTHONY: C'est pas parce que t'arrive pas à te rappeler de la première année de ta vie qu'inconsciemment tu t'en souviens pas. Continue, William.
WILLIAM: Je crois qu'Evelin et Angela sont soeurs.
YUMI: Quoi? Je sais qu'elles se ressemblent mais...
WILLIAM: D'après ce que j'ai vu, elle sont les filles d'un homme, un scientifique je crois.
ODD: Et qu'est ce qu'il s'est passé?
WILLIAM: James est arrivé: il a tué leur mère, enlevé Angela, l'a emmené dans le monde infernal qu'on a visité et lui a effacé la mémoire.
AELITA: Eh! ça ressemble aux hallucinations que j'ai, ces derniers temps.
JEREMY: Quelles hallucinations?
RODRIGUE: Depuis notre première visite sur le cortex, elle a des hallucinations.
AELITA: Rodrigue!
RODRIGUE: Je sais que tu m'as demandé de garder le secret et que tu ne voulais pas mêler les autres mais t'as cafté toutes seule.
YUMI: Mais ça remonte à...
DARKTHONY: Au chapitre quarante-deux.
JEREMY: Et vous n'avez rien dit?
AELITA: Tu bossais trop, je voulais pas te donner plus de travail...
ANTHONY: On pleure tout de suite ou on attend un peu?
WILLIAM: Anthony, la ferme. A quoi ça ressemble, tes hallucinations?
AELITA: Un peu comme tu as dit mais...Je vois plutôt une fille grandir seule avant d'entrer dans un scanner et devenir une...intelligence artificielle. Ce n'était pas des hallucinations mais...
JEREMY: Les souvenirs d'Evelin.
ODD: Temps mort. On peut avoir une explication?
AELITA: Quand j'étais dans le noyau du Cortex, il y avait un interface mais quand j'ai tenté d'envoyer les données à Jérémy, Evelin s'est interposée...
RODRIGUE: Oh j'ai compris, les souvenirs de son inconscient se sont logés dans ta tête à ce moment là.
ANTHONY: Et elle voyait ces souvenirs sous forme d'hallucination.
YUMI: Et malgré ma télépathie, j'ai rien remarqué.
ANTHONY: Donc, Evelin et Angela sont deux soeurs que James a séparé, il a transformé l'une en IA et envoyé l'autre dans un autre monde et s'est arrangé pour qu'elles ne se souviennent pas de leur vie d'avant. Mais c'est ultra-tordu! Qui pourrait imaginer un scénario pareil? Je veux la peau de celui qui a imaginé ça!
ULRICH: La pauvre Angela...ça a du lui faire un choc d'apprendre ça...
RODRIGUE: Je te confirme: elle avait les larmes aux yeux.
SAM: Et Evelin? Elle est au courant qu'elle est la soeur d'Angela?
ANTHONY: Je peux poser une question sans aucun rapport? On fait quoi de la pince? Elle continue de bouger et je commence à trouver ça horribilo-creepi-glauque...

Angela est dans la forêt, errant, le coeur en proie au chagrin. Dire qu'elle était tombée amoureuse de celui qui a tué sa mère et qui l'a séparé de sa soeur. Il lui a même fait oublier son ancienne vie. Alors qu'elle réfléchit, Evelin apparaît, le corps couvert de blessures...Elle ne parvient qu'à murmurer qu'elle a besoin d'aide avant de s'évanouir. Angela saisit le corps de sa soeur, bien décidée à la sauver. Elle sait maintenant qui est son ennemi. Depuis le début, elle se trompe d'adversaire, mais à présent sa priorité est: éliminer James. Définitivement.

à suivre...

J'avoue que ce chapitre ne me plait pas plus que ça, j'ai l'impression qu'il manque un truc mais j'arrive pas à trouver...enfin bon.

Prochain chapitre: le cauchemar avant Noël et ce sera un chapitre spécial Noël...un peu en retard sur le coup.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 01 Fév 2015, 20:59

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Salut tout le monde! Nouveau chapitre spécial Noël...ou presque....un mois et demi après...Oh ça va! Ce chapitre a été très difficile à concevoir et la sentimentalité chez moi équivaut à vos chance de gagner au loto...

CHAPITRE 53: Le cauchemar avant Noël.

Angela se souvient enfin de son passé et elle se rend compte que depuis le début, elle a été dupée. Le responsable de tous ses maux est son ancien petit ami...

C'est bientôt Noël et les lyoko-guerriers se préparent à rentrer chez eux pour passer des vacances en famille....ou presque: Aelita n'a plus de famille, Ulrich s'entend toujours aussi mal avec son père, Odd s'attend à une mauvaise blague de ses soeurs en rentrant, Sam sait que ses parents ne vont pas la lâcher des yeux de peur qu'elle fasse sa rebelle et William craint d'utiliser sa force colossale par inadvertance. En ce qui concerne Yumi, Jérémy, Anthony, Rodrigue et Laura, il n'y a aucune réelle appréhension: Jérémy s'inquiète de laisser Aelita seule pour les fêtes, Laura a peur de ne pas être à la hauteur des attentes de son père, Yumi craint que ça se passe aussi mal que la dernière fois, Rodrigue craint que les choses ne se passent pas comme prévues chez lui et Anthony n'aime tout simplement pas les fêtes en général. Quand à Angela ou Evelin, autant la seconde n'a cure de cette fête, autant la première voudrait passer la fête avec sa soeur mais elle ignore comment lui annoncer son lien de parenté. Les fêtes de Noël vont vraiment être sympa.

Jérémy prépare ses affaires pour rentrer chez lui mais il ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour Aelita. Il est alors surpris par Anthony qui s'est permis d'entrer.
ANTHONY: Je peux rentrer? Pas la peine de répondre, je suis déjà là.
JEREMY: Qu'est ce tu prépares comme blague?
ANTHONY: C'est vraiment la seule image qu'on a de moi? Un mec qui fait des vannes à tout va qu'on a envi de baffer? Non, ne réponds pas.
JEREMY: Qu'est ce que tu veux?
ANTHONY: Voir si t'as la conscience tranquille de laisser Aelita...toute seule...personne pour lui tenir compagnie...
JEREMY: Arrêtes.
ANTHONY: Désolé...A part ça, les fêtes devraient être sympa pour toi.
JEREMY: C'est quoi que tu crains, sérieusement?
ANTHONY: Franchement, j'ai beau avoir une grande gueule, j'apprécie quand même le calme et le silence...et malheureusement, étant issu d'une famille nombreuse, entre les blablas farcis, le bazar des gosses farlà, autant dire qu'au final, je me retrouve avec un cerveau liquéfié qui s'écoule par mes oreilles...
JEREMY: C'est pour ça que tu n'aimes pas les fêtes?
ANTHONY: Que veux tu? Dis, pourquoi tu ne demandes pas à tes parents si Aelita peut venir chez toi?
JEREMY: C'est déjà arrivé une fois mais j'ai pas envie d'abuser de leur patience.
ANTHONY: Parce que le fait de leur mentir sur tes activités de super-héros, c'est pas abuser de leur patience?
JEREMY: Parce que toi, t'as dit toute la vérité à ta famille?
ANTHONY: Bien sur que non...Et c'est bien la première fois que je leur cache quelque chose...
JEREMY: Tu vas pas me dire que ça commence à te peser?
ANTHONY: Et toi? Jamais ça ne t'a pesé?
JEREMY: Si, un peu.
ANTHONY: Moi, y pas grand monde à qui j'aime pas mentir.
JEREMY: Et nous on fait pas parti du lot?
ANTHONY: Ecoute: en ce moment, c'est la période de Noël, c'est l'un des rares moments où j'essaie de faire preuve de compassion, même si pour moi, c'est un jour comme un autre.
JEREMY: T'es pas sentimental, hein?
ANTHONY: Non, je suis plutôt sans coeur: les fêtes m'affectent autant que de savoir que trois mecs à l'autre bout du pays sont morts ou que le chien du voisin, que je ne connais absolument pas, n'a pas fait sa promenade.
JEREMY: J'ai du mal à te comprendre: si tu te fiches du reste du monde, pourquoi tu cherches à le sauver?
ANTHONY: Durant les premiers chapitres, je t'aurais dit que je m'ennuyais mais maintenant, c'est surtout parce que je me suis attaché à votre petite bande et que vous m'ayez intégré dedans, est la meilleur chose qui me soit arrivé...
JEREMY: Finalement, t'es peut-être pas aussi sans-coeur que tu le penses...
ANTHONY: Et puis je fais aussi parti des idiots qui vivent dedans.
JEREMY: T'aurais pas pu te taire...ou laisser parler ton autre personnalité.
ANTHONY: Il est parti depuis que j'ai vu une vidéo bizarre sur internet.

William est à l'usine, s'amusant à tordre des barres de fer: Sa force titanesque lui plait mais il craint de l'utiliser par inadvertance chez lui. Il n'a jamais parler de Lyoko à ses parents, mais ses nouveaux pouvoirs, c'est comme si il n'était plus lui même...Déjà qu'il a disparu des mois, retenu par XANA.
RODRIGUE: Tu t'ennuies ou tu crains que tes parents découvrent que tu peux soulever leur voiture d'une seule main?
WILLIAM: Oh c'est toi...Qu'est ce que tu veux?
RODRIGUE: Tout le monde est à cran à cause des fêtes, moi le premier....mais je sais que discuter avec Anthony, c'est comme discuter avec un mur sauf si il s'agit de jeux vidéos.
WILLIAM: Vous êtes devenus amis comment?
RODRIGUE: Bah je te ferais bien un flashback émouvant sur notre première rencontre...mais il n'y a aucune véritable sentimentalité dedans en fait. En fait, en me promenant dans la cour de récré, je l'ai vu qui avait des ennuis alors je l'ai aidé, ensuite ce fut mon tour d'avoir des ennuis et cette fois, c'est lui qui m'a aidé...enfin..."Aider" c'est vite dit: si moi j'ai été efficace, lui, ça a été...enfin...Même la fontaine de sang dans le premier Freddy Krueger était plus soft.
WILLIAM: Votre amitié a commencé par un simple échange de dettes, pour faire simple.
RODRIGUE: Oui, c'est ça. Je t'accorde que c'est naze mais bon, je regrette pas notre amitié.
WILLIAM: Tant mieux.
RODRIGUE: T'as tordu combien de...?
WILLIAM: Euh...toutes celles que j'ai trouvé...
RODRIGUE: Comment tu peux être aussi stressé? Il s'est passé quoi durant tes grandes vacances?
WILLIAM: Disons que ma force n'a pas que des avantages: t'as pas idée du self-contrôle dont je dois faire preuve chaque jour. Quand je suis rentré chez moi, j'ai pensé pouvoir me détendre un peu mais vu que je peux pas ouvrir une porte sans risquer de l'arracher. Autant mes os, c'est pas problématique, j'ai un contrôle total mais mes muscles...
RODRIGUE: Je vois ce que tu veux dire mais malheureusement je peux pas compatir: ma peau d'acier est quasiment invisible...sauf si on me frappe mais bon, c'est pas une idée qui germe souvent dans ma famille heureusement, quoique je crains le jour où on devra me faire une piqure, mais j'ai pas vraiment besoin de me contrôler et ma tronçonneuse organique est plus équivalente à tes os. Mais je comprends c'est quoi ton problème.
WILLIAM: T'es censé me rassurer là, t'es au courant?
RODRIGUE: Désolé, mais je crois que si tu veux de l'empathie, c'est plus à Yumi que tu devrais demander: je crois me souvenir que sa télékinésie est influencée par ses émotions donc...
WILLIAM: Je te coupe deux secondes: tu me conseilles de parler avec Yumi?
RODRIGUE: Bah oui...Pourquoi? Y a un problème?
WILLIAM: Ouais et un gros: j'ai fait une croix sur mes sentiments pour Yumi mais je t'avoue que j'ai peur qu'elle m'en veuille toujours pour ma trahison.
RODRIGUE: Peut-être pas...Si ça se trouve même, en discutant avec toi, elle va peut-être tomber amoureuse. Une deuxième gonzesse, ce serai pas mal...
WILLIAM: Désolé mais moi je pense pas qu'on puisse avoir plusieurs femmes.
RODRIGUE: Euh...Tu m'excuses mais moi, je suis plutôt pour la bolykani, moi...Enfin, je crois que ça s'appelle comme ça...
WILLIAM: C'est "polygamie"...Je crois que je discuterais jamais de fille avec toi...
RODRIGUE: Excuse-moi de penser comme toutes les créatures vivantes du monde et pas comme la seule à préférer vivre avec une seule gonzesse toute sa vie!

Odd et Ulrich sont dans leur chambre mais l'un comme l'autre, ils se gênent: Odd s'amuse à faire rebondir une balle contre le plafond ce qui dérange Ulrich qui tente de se débarrasser de ses devoirs mais l'incessant bruit de percussion de la balle l'empêche de réfléchir donc il cogne sans arrêt le crayon sur son bureau en super-vitesse, provoquant un bruit tout aussi stressant pour Odd, couplé avec son empathie. Le blondinet ayant une plus grande patience que son compagnon de chambre, c'est Ulrich qui craque en premier en chopant la balle au bond à toute vitesse.
ULRICH: Odd, tu peux arrêter avec cette balle. J'essaye de faire mes devoirs.
ODD: Vu ta vitesse, il doit y avoir dix ans d'écart entre chaque rebond pour toi.
ULRICH: C'est seulement mon corps qui est rapide, pas mon cerveau, donc je dois bosser.
ODD: Tu crois que ça changera quelque chose vis-à-vis de ton père?
ULRICH: Moi, au moins, je bosse pour essayer de faire plaisir à mes vieux!
Ulrich réalise trop tard ce qu'il vient de dire sous le coup de la colère: il n'avait pas l'intention de vexer son meilleur ami mais c'est trop tard...
ULRICH: Désolé...Je...Je voulais pas...
ODD: Je t'en veux pas: t'es stressé à cause de ton père.
ULRICH: (soupir) Ouais. J'ai peut-être réussi à le manipuler pour qu'il me renvoie à Kadic mais depuis il est encore plus sans pitié avec moi.
ODD: C'est déjà arrivé que tu t'entendes avec lui?
ULRICH: Pour autant que je m'en souvienne: non. Franchement, je t'envie des fois, d'avoir des parents aussi sympa.
ODD: C'est marrant ça: moi, c'est toi que je envie d'être fils unique.
ULRICH: Ah ouais. Moi, j'aurais avoir un petit frère comme toi: ma vie chez moi serait plus supportable.
ODD: Merci...Tu veux que je te file un coup de main pour tes devoirs?

Aelita est dans sa chambre, assise sur son lit et observant sa peluche, Mr Puck: bien qu'elle prétende à ses amis que tout va bien, elle se sent très seule en réalité. Sans famille, elle n'a plus qu'eux mais elle ne va pas les forcer à partager sa douleur. Le bruit de la poigné de porte la sort de sa mélancolie. Aelita repose sa peluche et attend de voir qui sera son interlocuteur...qui n'est autre que Yumi.
AELITA: Salut Yumi...
YUMI: Salut Aelita. Tout va bien?
AELITA: Oui, ne t'inquiètes pas.(elle remarque le regard de Yumi)Me dit pas que tu essayes de lire dans mes pensées?
YUMI: J'ai pas besoin de ça pour savoir que tu ressens.
AELITA: Ne t'inquiètes pas pour moi: je suis habitué à être orpheline maintenant.
YUMI: C'est pas une raison pour que tu sois seule.
AELITA: C'est pas seulement ça. Quand j'ai téléchargé les données du Cortex, je n'ai pas eu que les souvenirs d'Evelin: on a aussi eu des dossiers du supercalculateur. Il a fallu du temps pour les décrypter mais maintenant, c'est fait et il y a des informations sur ma mère dessus.
YUMI: Elle est en vie?
AELITA: Oui...Où? reste la question!.
YUMI: C'est génial! Si on la retrouve...
AELITA: C'est ça le problème: j'ai toujours espéré la retrouver mais...
YUMI: Mais?
AELITA: Mais pas avec mes...nouvelles capacités. Si je la retrouve, je sais pas si je pourrais la regarder en face.
YUMI: Je crois que je comprends: j'aime pas mentir à mes parents. De plus, avec ma télékinésie, c'est encore plus difficile car la moindre émotion me rend susceptible de l'utiliser par inadvertance.
AELITA: C'est vrai que j'avais pas vu la chose sous cet angle. Tes pouvoirs sont plus incontrôlable que moi.
YUMI: Ma télépathie aussi est dure à contrôler: plus d'une fois, il m'est arrivé de lire dans les pensées sans le vouloir...et je peux dire qu'entendre des plaintes sur les hormones ou les questions existentielles n'est pas agréable mais je peux te dire que tous ont des secrets qu'il cache à leurs parents.
AELITA: Sauf que je n'ai jamais eu "l'occasion" de mentir à mes parents...
YUMI: T'auras peut-être pas besoin: si on bat XANA et son acolyte, on aura plus besoin de les utiliser.
AELITA: Oui...Merci Yumi.

Laura est à la bibliothèque en train de faire des recherches sur Franz Hopper: sa curiosité la pousse à chercher des informations même si les lyoko-guerriers ne sont pas d'accord. Elle finit toutefois par être interrompue par Sam.
SAM: Tu devrais essayer de discuter avec les autres de temps en temps.
LAURA: Euh...C'est quoi cette morale à deux euros?
SAM: Disons que quand on est pas en train de sauver le monde, je te vois généralement en train de travailler. Tu pourrais pas te détendre un peu?
LAURA: Excuse-moi d'avoir le sens des priorités, contrairement à toi.
SAM: Comment ça?
LAURA: Je suis plus intelligente que toi, je cherche à m'assurer de mon avenir professionnel et je cherche à me débarrasser de l'autre psychopathe. Et surtout je m'inquiète de ma santé vu ce que peux faire mon corps.
SAM: Je comprends mieux pourquoi tu nous causes pas beaucoup. Je te trouvais plus sympa quand on faisait équipe avec Angela alors laisse- moi te filer un conseil, tu devrais demander à Jérémy comment se faire des amis et comment être moins peste. Que tu veuilles réussir tes études, ça te regardes mais c'est pas une raison pour que tu sois seule.
Et Sam part: elle ne pensait pas Laura aussi orgueilleuse, mais maintenant elle comprend que si la blonde ne lui causait pas plus que ça, c'est parce qu'elle la snobait...

Angela s'inquiète pour Evelin: bien qu'elle se soit remise de ses blessures, selon ce qu' elle a expliqué à l'infirmière, à savoir: que c'est en tentant de se protéger contre des voleurs:, elle ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour sa soeur et surtout elle voudrait passer les fêtes avec Evelin...mais comment lui dire qu'elles sont soeurs? Angela fut sous le choc quand elle l'apprit. Comment réagirait Evelin si elle le lui disait? Elle ne la croirait pas...pas sans preuve. Alors qu'elle se questionne sur la façon d'annoncer son lien de parenté à Evelin, elle entend une voix qu'elle connait bien.
ANTHONY: J't'en foutrait du noob. Je suis sur que mes vannes sont meilleurs que celle d'Odd.
ANGELA: J'ai un doute, personnellement.
ANTHONY: Oh c'est toi...Je te demanderais si tu tiens le choc suite à la dernière mais vu qu'on est pas amis, je vais plutôt chercher une vanne pour te charrier. Quoi doing? Quoi doing?
ANGELA: Tu te crois stylé?
ANTHONY: Je cherche un jeu de mot avec ta phrase mais je vois pas là...
ANGELA: T'es lourd, là. Et puis j'ai à faire.
ANTHONY(regardant dans la même direction qu'Angela): Tu t'inquiètes pour ta petite soeur?
ANGELA: Comment lui dire qu'on est soeur? Si j'ai pas de preuve, elle ne me croira jamais..... sans preuve...
ANTHONY: Bah t'as qu'à en chercher: ça doit pas manquer chez l'autre.
ANGELA: Je te demande pardon?

William se promène dans les égouts, méditant sur les paroles de Rodrigue: parler avec Yumi est probablement une bonne idée mais ses sentiments qui le tracassent. Il a abandonné la course de son coeur, mais même si il arrive à faire équipe avec elle sur Lyoko, il n'a, par contre, plus jamais osé parler de ses sentiments avec elle. Alors qu'il est perdu dans ses pensés, il percute Jérémy qui se dirige vers l'usine.
JEREMY: Désolé William.
WILLIAM: Non, c'est moi. Où tu vas?
JEREMY: A l'usine: Anthony m'a énervé, j'ai besoin de réfléchir pour me calmer.
WILLIAM: Je vois.
JEREMY: Y a quelque chose qui va pas?
WILLIAM: Si, si.
Jérémy se doute que son ami ment: en réfléchissant, le garçon se souvient d'une possibilité d'utilisation de ses pouvoirs proposé par Anthony. Jérémy pose sa main sur le front de William, se concentre avant de retirer brutalement sa main.
WILLIAM: Qu'est ce qui t'arrive?
JEREMY: J'aurai jamais cru que ça te tracassais autant d'avoir rejoint XANA...
WILLIAM: Quoi? Tu...C'est Rodrigue ou Anthony qui t'en a parlé?
JEREMY: Ni l'un, ni l'autre mais Anthony a émis l'hypothèse que je pouvais peut-être utiliser mes pouvoirs pour déchiffrer les impulsions électrique du cerveau...
WILLIAM: En version simplifiée, ça donne quoi?
JEREMY: J'ai de légères capacités télépathiques dérivé de mes pouvoirs électriques...ça m'étonne que Yumi n'est rien remarqué...
WILLIAM: Parce que j'ai appris à bloquer mes pensées.
JEREMY: De la même manière qu'Anthony?
WILLIAM: C'est lui qui m'a appris: il connaît nos pouvoirs mieux que nous. J'aurais aimé savoir qu'il t'a appris à faire ça.
JEREMY: Et moi que tu nous parles de tes problèmes. Réussir à nous cacher tout ce temps, tu m'impressionnes mais ce qui m'étonne encore plus, c'est la crainte de tes propres pouvoirs.
WILLIAM: Si tu as lu dans mes pensées, tu dois savoir pourquoi ça m'inquiète.
JEREMY: Plus ou moins...On craint tous nos pouvoirs même si ils sont plus contrôlables que toi ou Yumi mais on ne peut s'en débarrasser...mais on peut peut-être les bloquer.

Anthony et Angela dans l'entrepôt où le garçon fut enfermé avant d'être sauvé par Sam. L'endroit est à l'abandon et il fait sombre, aucun moyen de voir à plus de dix centimètre.
ANGELA: Je savais qu'on aurait du prendre une lampe-torche.
ANTHONY: Attends, j'ai une bougie.
ANGELA: Qu'est ce tu fous avec une bougie?
ANTHONY: Euh....
Anthony se rappelle ce qu'il s'est passé la veille...

Flashback.
ANTHONY: Il doit bien y avoir des jeux rétro dans ce grenier...Oh un cierge!(il le range dans sa poche en attendant)

Les deux adolescents observent ce qu'ils peuvent, à la faible lueur de la flamme. La jeune fille réussit à voir un bureau dans la pénombre. Anthony lui donne la bougie et se met à fouiller sous le bureau pendant qu'Angela regarde dans les tiroirs...mais l'adolescente ne fait guère attention et la cire coule de la bougie directement sur la peau du garçon. Heureusement, il réussit à rester calme. Pendant qu'ils reprennent leurs fouilles, Angela finit par trouver une lampe-torche dans un tiroir alors elle pose la bougie sur le sol près de son partenaire qui ,en se relevant pose ses fesses sur la flamme.......!!!!! Après avoir éteint son pantalon en feu!!! Anthony ramasse la bougie et se dirige vers la porte...
ANGELA: Désolée....
ANTHONY: Tu sais quoi? On va se séparer: non seulement on trouvera plus facilement des preuves qu'Evelin est ta soeur et surtout tu risques pas de me tuer.
ANGELA: Euh...t'es sur que...
ANTHONY: T'as une lampe-torche, ça te suffira.
ANGELA: O.K. mais un conseil: touches pas la poignet de la porte.(elle s'en va)
ANTHONY: J'ai pas besoin de ses conseils...et puis si je veux ouvrir la porte...
Malheureusement, il aurait du écouter: il n'a pas remarquer qu'il avait placer la flamme de la bougie sous la poignet de porte la faisant chauffer à blanc......!!!!!!!!

Jérémy est au labo, réfléchissant à un moyen pour bloquer les pouvoirs: il ne peut peut-être pas les retirer mais il y a probablement un moyen de les empêcher de fonctionner temporairement. Alors qu'il cherche, Rodrigue arrive...
RODRIGUE: C'était donc toi qui était là?
JEREMY: Salut Rodrigue.
RODRIGUE: Qu'est ce que tu fais?
JEREMY: J'ai pensé à un truc: nos pouvoirs sont peut-être permanents mais il y a peut-être un truc pouvant les inhiber...
RODRIGUE: Tu cherches un genre de...kryptonite?
JEREMY: On peut dire ça comme ça.
RODRIGUE: Alors tu devrais arrêter tout de suite.
JEREMY: Quoi?
RODRIGUE: Je suis pas fan de comics comme Anthony mais à passer mon temps avec lui, j'ai appris que quand un héros découvre son point faible, tout le monde est rapidement au courant. Imagine que XANA le découvre.
JEREMY: Effectivement, vu comme ça.
RODRIGUE: Et puis, c'est Anthony, l'expert en super-héros: je te parie qu'il a déjà trouver mais qu'il ne dit rien justement pour ça.
JEREMY: Oui mais...ça tracasse William de risquer d'utiliser toute sa force. Déjà qu'il pense qu'on lui en veut toujours...
RODRIGUE: Il t'en a parlé?
JEREMY: T'es au courant?
RODRIGUE: Tu crois que j'ai parlé de...
JEREMY: Chut!
RODRIGUE:....Ce que tu m'as dit. Je suis une boite à confidence scellé à double tour par un cadenas dont la clé est enterré sous la maison où je vis. Je garde les secrets de tout le monde.
JEREMY: Tout le monde?
RODRIGUE: Rêves pas........, je dirais rien. Les secrets d'Aelita sont à l'abri. Y compris sur ce que vous avez fait dans le monde des cajoux...ou kaizu?

Anthony entre dans une pièce encore plus sombre que toute les autres malgré la lumière émanant de sa bougie. Il se met à fouiller la pièce et finit par trouver une lampe-torche. Content le garçon éteint la bougie mais glisse et lâche la lampe qui s'allume mais cela ne fait que frustrer encore plus Anthony. Il se relève en s'appuyant sur le mur mais il active sans le vouloir un appareil, ce qu'il ne remarquera pas, avant de ramasser la lampe...qui s'éteint...
ANTHONY: Okay, alors là, j'en suis sur: il y a une sorte de force cosmique qui veut me faire passer pour un gros bouffon...
Alors qu'il tente de faire marcher sa lampe, la machine se vide du liquide qu'elle contient avant de s'ouvrir et de libérer la créature qu'il contient...celle ci, à peine réveillée, se dirige vers le garçon qui ne se doute rien.
ANTHONY: Ah ça y est! Enfin ça remarche...J'en ai marre de passer pour un bouffon même quand je suis seul. Manquerait plus qu'il y ait un monstre derrière moi comme dans les films d'horreurs.
Anthony ne se doute pas à quel point il a raison: à peine se retourne-t-il ,qu'il se retrouve face à un énorme bedaine. Il se risque à lever la tête vers le visage de celui qu'il a percuté, mais si le corps est celui d'un male dopé à la testostérone, le visage n'a rien d'humain...
ANTHONY: Rassure- moi: t'es pas là pour me tuer?(le monstre l'attrape par le cou)Si j'avais su que je me retrouverai face à cette espèce d'ours, je serai venu avec Sissi: au moins, j'aurai pu fuir le temps qu'il mange son thon...

Sam se sent seul: dire qu'elle a fait équipe avec une traîtresse et une snob l'a démoralisé. Elle finit par tomber sur Aelita...
AELITA: Tiens? Sam, ça ne va pas?
SAM: Oui, ça va...C'est juste que je viens de me rendre compte que Laura n'est pas mieux qu'Angela: elle vient de me snober...
AELITA: Sam, calme-toi, s'il-te-plait: ton corps irradie.
SAM: Comment ça?
AELITA: Dès que tu t'énerves, tes cheveux et ta peau brillent.
SAM: Tu crois que j'y suis pour quelque chose: j'y suis pour rien si j'ai ce genre de pouvoirs. C'est pas ma faute si vous êtes pas capable de tuer un robot.
AELITA: Ah oui? Tu le prends comme ça? On aurait jamais du t'intégrer dans notre bande.(elle s'en va)
SAM: Quelle idiote! Pourquoi faut que je m'énerve aussi rapidement?

Angela continue de fouiller les pièces mais ses efforts pour trouver une preuve de son lien de parenté entre elle et Evelin reste vains. James a vraiment pris soin de les dissimuler. Un bruit étrange vient à ses oreilles. Un bruit mécanique. Qu'est- ce que ce garçon peut bien être en train de faire? L'adolescente avance en direction du bruit, le rendant plus reconnaissable: il s'agit d'une tronçonneuse. Pourquoi? Quel est l'intérêt de jouer avec un appareil aussi dangereux? Lorsqu'elle arrive enfin à l'endroit d'où provient le bruit, elle regrette d'avoir écouter sa curiosité, car ce n'est pas Anthony qui s'amuse avec ce dangereux objet mais un monstre horrible...Sa réaction est tout naturellement de se cacher mais ayant agit précipitamment, elle fait tomber un balai qui est posé sur le mur, attirant bien évidemment l'attention du monstre...La jeune fille fuit dans la première pièce qu'elle voit mais c'est un cul-de-sac...Heureusement, il y a un casier lui permettant de se cacher...Depuis l'intérieur de sa cachette, la jeune fille peut voir la créature regardant dans la pièce, la tronçonneuse à la main...Tout ce que peut faire Angela, c'est prier que cette chose n'est pas l'idée de regarder dans le casier, mais malheureusement, elle le voit s'approcher du casier...La bête pose ses gros doigts boudinés sur la porte, prêt à l'ouvrir...Un grand fracas retentit. Immédiatement, le monstre se retourne et fonce en direction du brouhaha en agitant sa tronçonneuse, arrachant la porte du casier au passage mais heureusement, il ne prend pas soin de regarder dans le casier...Angela a eu énormément de chance sur le coup: c'est même un miracle...

Odd cherche Sam dans la cour, voulant un dernier rendez-vous avec elle, mais il finit par tomber sur Yumi.
ODD: Salut Yumi, ça va...pas on dirait.
YUMI: ça se voit tant que ça?
ODD: Non, je le sens. Qu'est ce qui t'inquiète?
YUMI: Nous, on va passer nos vacances en famille mais Aelita...
ODD: J'ai compris...et je viens d'avoir une idée.

Angela cherche à s'échapper de cette horrible endroit mais avec ce monstre qui traine dans le coin, en sortir n'est pas facile. Angela voit enfin l'issue. Elle court vers la sortie, bien décidé à quitter ce bâtiment infernal...malheureusement la créature apparaît et parvient à l'attraper par le cou. La jeune fille tente de se débattre mais son adversaire a une force correspondante à sa carrure de titan. Alors que le monstre s'apprête à lui donner un coup de tronçonneuse, Anthony arrive, armé d'une hache, et donne un grand coup dans l'épaule de la chose. La bête hurle de douleur, au point de lâcher son arme et sa victime. Elle tente ensuite d'attraper le garçon mais celui-ci s'agrippant toujours à son arme, il réussit à rester hors de porté de la créature malheureusement la hache est coincée dans l'épaule du monstre. Enfin il parvient à retirer le métal de la chair et tente de redonner un coup dans la tête de la chose mais il ne frappe qu'avec un bout de bois: il a retiré la hache tellement violement que la partie de métal s'est détaché du manche en bois. L'abomination attrape le garçon à la gorge mais Angela le sauve en enfonçant dans l'oreille de la bête...un stylo. Par réflexe, le monstre recule mais il trébuche et tombe la tête la première sur la tronçonneuse toujours en marche...
ANGELA: Merci.
ANTHONY: Merci à toi...C'est pas un de mes crayons que t'as vidé dans la tête de ce truc?
ANGELA: Tu vas pas te plaindre?
ANTHONY: Euh...non...Faudrait se barrer d'ici.
ANGELA: Pas les mains vides.
ANTHONY(montrant une clé USB): Qui t'as dit qu'elles le sont?

Odd et Yumi arrivent à l'usine: ils ont l'idée de faire un repas avec leurs amis, comme une famille. Yumi utilise sa télékinésie pour modeler différent morceau de métal pour former une table tandis qu'Odd part chercher à manger et des couverts. Jérémy, depuis les caméras de sécurité, les voit oeuvrer, attirant sa curiosité. Il les rejoint afin de comprendre ce qu'ils font.
JEREMY: Vous faites quoi, là?
YUMI: Odd a eu une idée de génie: on pourrait faire un repas tous ensemble, comme une famille. Surtout pour Aelita...
JEREMY: Je vois....Je peux vous aider?

Anthony a du suivre Angela dans sa chambre car elle l'a trainé jusque là. Angela met la clé USB dans son ordinateur.
ANTHONY: Comment t'as pu te procurer un ordi?
ANGELA: Oh c'est pas vrai!
ANTHONY: Qu'est ce qui se passe?
ANGELA: Tout est crypté, on a fait tout ça pour rien.
ANTHONY: Alors j'ai risqué de ne pas passer Noël pour entendre des pleurnicheries.
DARKTHONY: Je peux la punir, si tu veux: j'ai une tenue en cuir et un nouveau fouet.
ANTHONY: C'est seulement maintenant que t'es de retour?
DARKTHONY: T'as une idée des doigts de fée qu'il avait, le mec? C'était...
ANTHONY: Je vais le couper ici parce que là, ça devient trop vulgaire.
ANGELA: Dire que j'ai fait équipe avec un schizophrène...
ANTHONY: J'ai entendu.
DARKTHONY: J'ai aussi une boule...
ANTHONY: Attends le nouvel an avant de la punir, j'ai une B.A. à faire. En attendant, (il prend la clé USB) je reprends ça.
Et le garçon s'en va, laissant la jeune fille seule et dépitée. La pauvre étant plongée dans son malheur, elle ne remarque que quelqu'un est entré dans sa chambre avant de placer un mouchoir imbibé de chloroforme...
?????: T'inquiète mon amour: ta soeur aussi sera de la partie.

A l'usine, les préparatifs sont finis: les lyoko-guerriers vont pouvoir faire un repas ensemble comme une famille. Il ne reste plus qu'à prévenir les autres mais Anthony est le premier arrivé, alors qu'ils ne l'ont pas encore prévenu.
YUMI: T'as un don de voyance maintenant?
ANTHONY: Pourquoi? Comptez m'appeler?
ODD: Bah ouais.
ANTHONY: Aucune importance, j'ai un truc urgent à dire...
JEREMY: Accouches alors.
ANTHONY: Pourquoi on croirait qu'il va y avoir un repas de Noël?
YUMI: C'est ça, le truc urgent?
ANTHONY: Mmh? Oh pardon! En fait, j'ai failli me faire tuer.
YUMI: Toi? Te faire tuer?
ANTHONY: Oui, je sais: se faire tuer si proche de Noël, c'est comme mettre ma personnalité perverse à coté d'enfant...
DARKTHONY: Promis: je ferai attention de rien casser.
JEREMY: C'est surtout qu'on connaît le moyen de te tuer.
ANTHONY: Suffit de m'exposer à mon allergène pour me priver de ma régénération. Donc je disais...
YUMI: T'as une allergie, toi?
ANTHONY: Tu m'as coupé la parole...
YUMI: Oh pardon...T'es lourd quand tu fais ça...
DARKTHONY: J'ai le droit de...
ANTHONY: Non, pas question.
ULRICH: Qu'est ce qui se passe?
ANTHONY: Bon, je vais attendre que tout le monde soit là.

WILLIAM: T'as fait quoi avec Angela?
ANTHONY: T'as eu ellipse?
ODD: Tu l'as déjà faite, celle-là.
ANTHONY: T'as sauté le passage?
ODD: Petit.
JEREMY: Comment ce type peut-il avoir autant d'expérience génétique?
ANTHONY: Moi pas savoir. Par contre, pour me sauver de ce monstre, Angela a vidé mon stylo...euh...
DARKTHONY: Bien joué, gamin: tu m'as devancé.
WILLIAM: Je parie que ça sonnait pas aussi dégueu dans ta tête?
ANTHONY: Maintenant que tu le dis, non, ça sonne toujours aussi dégueu.
AELITA: Sérieusement, comment elle t'a sauvé?
ANTHONY: Elle a enfoncé un crayon dans l'oreille du truc, ça l'a déstabilisé et il est tombé sur une tronçonneuse.
ULRICH: Mais au final, vous n'avez rien trouvé...
ANTHONY: Malheureusement pour Angela, non...(pensant)Mais j'ai promis à Evelin de sortir avec elle, si elle passe les fêtes avec Angela...Moi, qui pensait que j'avais pas de coeur...Mince, Yumi!
YUMI: Trop tard. C'est vraiment gentil ce que tu as fait.
SAM: Qu'est ce qu'il a fait?
ANTHONY: Au fait, j'ai trouvé ça.(il montre la clé USB)
YUMI: C'est ça, change de sujet.
LAURA: On pourrait obtenir des infos utiles.
SAM: C'est sur, le reste t'intéresse pas.
ANTHONY: Avant qu'on assiste à une bagarre de fille, j'ai une question: c'est quoi ce bouton sur la clé?
AELITA: Non, n'y touches pas...
ANTHONY: Trop tard.
AELITA: T'es au courant que chaque fois que t'appuies
sur un bouton, il nous arrive toujours des ennuis.
ANTHONY: Non, pas vrai.(un bruit strident résonne)Peut-être que si.
Le bruit est si intense que la conscience des lyoko-guerriers vacillent: Anthony a mené ses amis dans la gueule du loup...

A suivre...

Par contre, je vais vous décevoir mais je vais faire une pause dans ma fic car en ce moment, j'ai plusieurs projets donc....et parce que je suis un gros batard parce que le prochain chapitre va enfin donner toute les réponses à certaines questions qui se pose depuis un moment ... :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:
Mais bon, je vais quand même mettre les futurs chapitres(oui, j'ai déjà fait ça mais certains ont changé) avec un mini résumé vous permettant d'imaginer la suite...
CHAPITRE 54: Espace mortel. Tout est enfin expliqué... :twisted:
CHAPITRE 55: Que veut dire s'intégrer? Deuxième chapitre vu par Angela.
CHAPITRE 56: Odd de Cheschire. Odd se découvre un pouvoir supprimé.
CHAPITRE 57: Sous le dôme. Traduction anglaise requise.
CHAPITRE 58: Instinct de tueur. William va perdre sa mémoire jusqu'à sa conscience.
CHAPITRE 59: Le secret en péril. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilité.
CHAPITRE 60: Pas touche à mon mec. Imaginez un monde empli de femme en manque d'amour.
CHAPITRE 61: La bête se lève. Odd a reçut une empathie de la part de Yumi, mais elle, qu'a-t-elle reçut?
CHAPITRE 62: Je peux le garder? Si vous trouvez une bête étrange, l'adopteriez vous?
CHAPITRE 63: Retour vers notre passé. Angela et Evelin cherchent leur passé.
CHAPITRE 64: Des racines et des ailes. Yumi va rendre visite à certains membres de sa famille.
CHAPITRE 65: Sous l'océan. Vous allez avoir la chanson dans la tête...
CHAPITRE 66: Le nouveau visage du Diable. Emmanuel révèle sa nouvelle vocation.
CHAPITRE 67: Clone de l'ombre. C'est quoi la technique fétiche de Naruto?
CHAPITRE 68: J.E.M. Jérémy electro-magnétique.
CHAPITRE 69: Potentiel inconnu. Anthony ne connait pas toutes ses capacités...
CHAPITRE 70: Résidence maléfique. Un manoir perdu dans les bois...
CHAPITRE 71: Orpheline...A la recherche d'une mère.
CHAPITRE 72: Mal intérieur. Qui dit fausse piste dit piège...
CHAPITRE 73: Surf sur le net. Voyager sur la toile, c'est bien. Voyager dans la toile, c'est mieux...
CHAPITRE 74: Mutations. Nouvelle version xénergique.
CHAPITRE 75: Isolation. Sur la Lune, personne ne vous entend crier....
CHAPITRE 76: G.I.Jim. Faux départ pour un héros...
CHAPITRE 77: Le sacrifice d'Elisabeth. Les secrets ont un prix.
CHAPITRE 78: Désordre total. Référez vous à l'épisode du même nom...sauf que là c'est les pouvoirs...
CHAPITRE 79: Nouvelle technologie. Un virus venu d'ailleurs...
CHAPITRE 80: Exclusion. Plus chaud que le soleil...
CHAPITRE 81: Limbes. Un corps sans vie peut s'animer...
CHAPITRE 82: Divine comédie. Au frontière de l'immortalité...
CHAPITRE 83: Partout et nulle part. L'espace est infini...
CHAPITRE 84: L'homme de demain. Toujours plus noire, toujours plus sombre, toujours plus fort.
CHAPITRE 85: Mort cérébrale. Le surplus d'information entraine le coma...
CHAPITRE 86: Invincible. Le diamant, c'est pas assez résistant...
CHAPITRE 87: Temps mort. Plus rapide que le temps...
CHAPITRE 88: Avis de tempête. Qui du pouvoir ou de l'homme est l'instrument?
CHAPITRE 89: Cerveau en éruption. Le saviez-vous? Un être humain normal utilise 8% de son cerveau. Albert Einstein en utilisait 10%
CHAPITRE 90: Code: Libération.
CHAPITRE 91: Code: Renaissance.
CHAPITRE 92: Code: Illuminati.
CHAPITRE 93: Code: Pentagone.
CHAPITRE 94: Code: XANA.
Oui, les derniers chapitre vont rester secrets...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 27 Mar 2015, 19:05

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

CHAPITRE 54: Espace mortel.

William se réveille derrière une vitre avec pour seul souvenir un bruit strident...La clé USB qu'Anthony avait trouvé, était un piège rudement bien mené: si Anthony est tombé dessus ce n'est pas par hasard...

Les lyoko-guerriers se réveillent les uns après les autres, pourtant il y a quelques surprises dans le lot: Evelin aussi est prisonnière et Angela est couchée dans un lit...Anthony qui se réveille en dernier est tout de suite incendié.
JEREMY: Dit Anthony, tu l'as trouvé par hasard, la clé?
ANTHONY: Euh...

Flashback
Anthony se relève, le dos endolori par les débris qui s'y sont enfoncés. Après les avoir retirés, il court pour essayer de retrouver Angela mais finit par trouver un ordi allumé avec la clé enfoncée dedans et un message disant que c'était piégé...

AELITA: Et t'as pas pensé que ça pourrait être un piège?
ANTHONY: Parce que quand t'installe un piège, tu vas le crier sur tout les toits?
JEREMY: C'est de la psychologie inversée...
WILLIAM: C'est normal que je sois électrocuté de que je touche ma cage....
ANTHONY: Ah parce qu'en plus c'est des champs de force? On dirait une caricature du mauvais rêve où on se retrouve sans pantalon au bahut.
DARKTHONY: Je vois pas ce qu'il y a de mauvais...
ANTHONY: La ferme! Tu me fous ma vie en l'air!
ULRICH: Comment tu peux être intelligent et idiot à la fois?
ANTHONY: Je dirais bien qu'un auteur pas fichu de trouver un scénario cohérent s'amuse à me manipuler mais il parait, je cite, que je lis trop de comics.
LAURA: J'aurai due quitter cette équipe et en monter une autre...
SAM: Évidemment, toi, t'es meilleur que tout le monde!
ODD: Qu'est ce qui te prend?
SAM: Cette fille nous snobe depuis qu'on la connait. Pour elle, on est que des pions.
ANGELA(se réveillant): Vous pouvez pas la fermer? Au lieu de vous disputer, vous devriez essayez de sortir...
?????: Sauf que j'ai tous prévu pour les retenir...
Le groupe regarde en direction de la voix et il s'avère encore une fois que c'est le fameux James...
JAMES: Angela. Enfin, nous sommes de nouveau ensemble...(Angela le gifle)
ANGELA: Je peux savoir ce qui te prend? Toi qui était le plus déterminé à vaincre XANA, pourquoi tu l'as rejoint?
ANTHONY: Peut-être parce qu'il lui a promis qu'il t'aura et très franchement, je trouve ça aussi romantique que fouiller les poubelles d'une gonzesse pour connaître son régime alimentaire ou son cycle menstruel.
DARKTHONY: Okay, tu m'as devancé, j'aurai pas fait mieux.
ANGELA: Tu peux pas la fermer?
JAMES: Il a raison sur un point: tout ce que j'ai fait, c'est pour toi Angela.

Lors de ma noyade, j'ai été repêché et mit en sécurité...par moi-même. Je me suis appris tout ce que je sais aujourd'hui. Chaque fois que le retour vers le passé est utilisé, une réalité alternative où l'histoire continue son cours est créée, changeant certains détails. Mais le notre est le meilleur avenir car XANA est sous mon contrôle à moi et Angela. Je me suis donné toute les instructions pour m'assurer que tous se passerai comme prévue. J'ai voyagé dans le passé pour emmener Angela à mon époque pour qu'elle me rencontre et tombe amoureuse de moi, j'ai changé Evelin en intelligence artificielle, modifier son ADN comme pour Angela avec de la xénergie afin qu'elle m'aide à créer le programme qui changera les codes sources contenus dans le corps de ce type pour asservir XANA et l'intégrer dans mon corps et celui d'Angela pour atteindre l'immortalité et gouverner le monde. J'ai créé les divers méthodes qui me permettront de gouverner le monde comme les zombies mais je suppose que vous êtes déjà au courant...

JEREMY: Alors depuis le début, c'est des futurs alternatifs qu'on a visité?
ANTHONY: Qui c'est qui lit trop de comics?
JAMES: J'ignore comment vous avez fait pour me priver des finances et des laboratoire que j'ai mis dans de temps à préparer mais une fois que j'aurai prélever la xénergie dans votre corps et que je l'aurai modifié, je serais invincible...
AELITA: Il est complètement fou.
ANTHONY: Je comprend mieux pourquoi il m'a torturé: il voulait trouver le moyen de l'extraire et de la modifier...
JAMES: Angela, viens avec moi.
James tend sa main pour sommer Angela de la rejoindre. La jeune fille jette un œil sur les lyoko-guerriers avant de saisir la main de l'instigateur. Heureux qu'elle accepte enfin sa proposition, il la sert dans ses bras, en extase de cet instant quand il sent des lames lui transpercer les organes: quand il lâche son amour, il voit qu'elle le transperce de ses ongles d'une quinzaine de centimètre. Des yeux d'Angela coule une larme tandis que le sang coule hors du des veines de James. La jeune fille retire ses griffes et laisse celui qui était prêt à sacrifier le monde pour elle tomber au sol, mortellement blessé...
JAMES: Pourquoi...?
ANGELA: T'as sacrifié trop d'innocents pour satisfaire pour ton égoïsme...Moi, je ne veux pas gouverner ce monde...
Tandis que James se meurt, Angela libère les lyoko-guerriers...Toutefois, Yumi et Evelin ont du mal à tenir debout car ils ont reçut un sédatif....
JEREMY: On sait qu'elle est ton camp maintenant...
ANTHONY: Ouais très romantique mais là, j'ai une question: une question, certainement sans importance vous me direz mais: on est où?
YUMI: T'es forcé de tout gâcher...
EVELIN: Je crois qu'on est dans sa station orbital...
ANTHONY: Oh merci, elle commence à me plaire............Une station orbitale?!
AELITA: Pour une fois qu'il a une bonne idée hors sujet...
ODD: Donc que William défonce les murs est une mauvaise idée...
LAURA: Comment on retourne sur Terre?
JEREMY: Attends. Son ordinateur peut peut-être nous aider...(il avance sur l'ordi, appui sur un bouton et une alarme retentit)
ALARME: Système d'auto-destruction activée. Je répète: système d'auto-destruction activé. Tous le personnel doit évacuer immédiatement.
ANTHONY: Yes! Pour une fois qu'une alarme est activé et que c'est pas de ma faute.
SAM: Euh...Je voudrais pas t’inquiéter mais...
LAURA: Cette endroit va exploser!
ANTHONY: Ah....Vous croyez que c'est le bon moment pour paniquer?
?????: Bien sur...
Les lyoko-guerriers regarde en direction de l'ordinateur et voit apparaître sur l'écran le sigle de XANA...
JEREMY: XANA...
XANA: Sachez que peu importe si vous survivez ou périssez, je suis gagnant: ce pion à modifier la xénergie de manière à vous lier à moi: certes il faudra le temps que ça germe, mais je ne pourrais mourrir tant que vous vivrez et vice et versa et votre esprit tombera dans la folie mais si vous mourrez, plus personne ne pourra m'arrêter...
Et la connexion se coupe tandis qu'un compte à rebours défile sur l'écran...Il ne leur reste que quelques minutes...
ANTHONY: Faites comme moi...
ANGELA: Si ça consiste à courir dans tous les sens en criant, oubli: je m'abaisserais pas à ce niveau...
WILLIAM: Je suis d'accord...On est arrivé ici, il doit y avoir une sortie...
EVELIN: Je confirme: je sais où elle est. Je vais vous montrez.(elle trébuche)
ANTHONY: Bon, je vais la porter.
Tandis que les lyoko-guerriers suivent les directives d'Angela, James utilise ses dernières forces pour se relever, se diriger vers son ordinateur et lancer des programmes...
JAMES: J'ai commis bien des erreurs mais celle ci était la dernière....Je connais l'avenir....

Les lyoko-guerriers courent dans les couloirs de la station, cherchant la sortie mais les portes anti-feu se referme sans arrêt, et Yumi et Evelin sont trop affaiblies pour utiliser leur pouvoirs mais heureusement William parvient à les défoncer...Tandis qu'ils avancent, ils finissent par arriver devant un ascenseur qui, d'après Evelin, mène aux capsules de secours. Anthony appui frénétiquement sur le bouton de l'ascenseur dans l'espoir que ça le ferait venir plus vite...
ODD: On la tous fait mais je crois que t'es le seul à ne pas avoir compris qu'un ascenseur n'arrive pas plus vite en martelant le bouton.
ANTHONY: Non, mais ça défoule...et puis aussi, attend qu'on joue à un jeu où faut spammer le bouton, je vais battre tous les records.(un bruit métallique retentit)
WILLIAM: C'est quoi ce bruit?
ANTHONY: On serait dans un jeu vidéo, je dirais qu'un monstre défonce le plafond et va tomber devant l'ascenseur...
AELITA: Ecarte-toi!
ANTHONY: Depuis quand vous me prenez au sérieux?
Malheureusement il avait raison: le plafond s'effondre et une créature en tombe...et écrase le garçon. Le reste du groupe voit le monstre: un humanoïde portant une tenue noire et le visage camouflé par une capuche et tenant une tronçonneuse.
ODD: Tiens la mort s'est modernisée?
AELITA: C'est bien le moment...
La créature active son arme et tente de frapper William encore affaibli mais Rodrigue s'interpose et arrête la tronçonneuse avec son bras...L'appareil ne réussit pas à trancher le membre du garçon mais le monstre essaye de le rapprocher du cou de l'homme d'acier qui n'essaye même de résister...jusqu'à ce qu'il sente dans son cou une légère douleur: Rodrigue comprend que son cou n'est pas aussi résistant que le reste de son corps et commence à essayer de l'éloigner de sa gorge mais la bête est extrêmement forte. Le garçon résiste et se retrouve soudainement dans l'ascenseur aux cotés des autres tandis que les portes se referment...
ULRICH: Heureusement qu'il n'a pas pensé à me donner un sédatif.
JEREMY: C'était toi?
YUMI: J'adore tes tours rapides.
ANTHONY(se réveillant): C'est l'heure du goûter?

L'ascenseur arrive enfin dans la salle des navettes de secours...ou plutôt la navette de secours car il n'y en a qu'une...Le groupe pénètre dans la navette en question mais à l'intérieur se trouve un tableau de bord endommagé...Heureusement, il y en a un à l'extérieur mais si il s'en serve, quelqu'un devra se sacrifier...
ODD: Bonjour le plan: si on ne s'en sort pas, personne ne pourra arrêter XANA mais si on s'en sort, on risque la folie et lui l'immortalité mais pour ça, l'un de nous doit se sacrifier. On devrait pas avoir à faire ce genre de choix...
ANGELA: Je m'occupe d'activer la navette.
WILLIAM: Quoi?
ANGELA: Officiellement, j'ai disparu il y a des années, ça changera pas grand chose.
EVELIN: Pour moi, si: je viens d'apprendre qu'on est sœur, j'ai pas envie de te perdre à peine retrouvée...
ANTHONY: Eh je vous signale qu'on est au porte de la mort...(le monstre atterrit dans l'ascenseur et Anthony ferme les portes de l'ascenseur)et il y a la mort à la porte.
La tronçonneuse traverse les portes de l'ascenseur permettant au monstre de les ouvrir. Le groupe se prépare à l'affronter quand soudainement la tête du monstre explose: James est là, un flingue inconnu à la main et blessé...Le groupe rentre dans la navette tandis qu'Angela et Anthony aident James à y aller mais juste avant d'y entrer, il retire les bras le tenant avant de les pousser dans la navette, de la refermer et de l'activer...
ANGELA: Non, fais pas ça!
JAMES: Prenait soin d'elle.
Et la navette est éjectée vers la Terre tandis que James reste dans la station qui s'autodétruit...

Une île au milieu d'un lac, paisible, calme, à quelques kilomètres de Kadic qui y avait fait une sortie, perds sa tranquillité quand un conteneur métallique y tombe soudainement en plein soir...Heureusement, personne n'est présent, personne n'a rien, personne n'a rien entendu...Le conteneur s'ouvre, permettant à ses occupant de sortir...
ANTHONY: Wouhou! Ouais. Qui est partant pour un deuxième tour?(Personne ne répond)Désolé...
WILLIAM: Ce type était pas si méchant...juste amoureux.
AELITA: J'espère qu'il est heureux, maintenant.
ANTHONY: Franchement, je lui souhaite d'aller en Enfer, comme ça, je pourrais le revoir si je peux y aller...
ANGELA: Eh! Ais un peu de respect pour lui...
ANTHONY: J'en ai parce que j'ai réservé une place là-bas: si pour aller au paradis, j'ai pas le droit d'avoir des figurines...
ODD: Je te signale que je fais pas d'humour moi, là...
ANTHONY: Et moi, j'attends avant de verser des larmes: XANA peut atteindre l'immortalité si on reste en vie mais on ne peut pas le laisser sans ennemi...On doit d'abord se débarrasser de ce lien qu'on a avec XANA afin de s'assurer que son sacrifice ne soit pas vain...
LAURA: Là, je te trouve dur: j'avoue que je vous trouvez vraiment inutile dans cette bataille mais là...
ANGELA: Non, il a raison: si XANA devient invincible, verser des larmes n'arrangera...
JEREMY: Et comment on fait pour se libérer?
ANTHONY(sortant une clé USB): J'ai trouvé ça dans ma poche quand on était dans la navette avec un papier disant "corrigez mes erreurs".
ULRICH: Dis, ça t'as pas servi de leçon?
JEREMY: Ulrich, tu peux me conduire à l'usine: ça va peut-être nous servir...

De retour à l'usine, Jérémy installe la clé USB et commence à analyser le contenu et plus celui ci défilait devant ses yeux, plus un sourire se dessine sur son visage...
ODD: Alors?
JEREMY: Alors, on a là le dernier acte de rédemption de James: il y a ses différents projets et "l'antivirus" à la "malédiction de XANA".
YUMI: Il veut qu'on termine le boulot...
EVELIN: Plutôt qu'on le nettoie...
ULRICH: Et l'antivirus?
JEREMY: On peut se l'injecter tout de suite grâce au scanners mais c'est tout pour les bonnes nouvelles...
SAM: Évidemment. C'est quoi la mauvaise nouvelle?
JEREMY: Bah je sais pas comment ça va agir sur nos pouvoirs et surtout seul l'antivirus est décrypté. Il va me falloir un peu de temps pour ça mais après il faudra les démonter une à une...
ULRICH: Et on ira comment? Je vais pas tous vous transporter: je serai épuisé avant...
ANGELA: On pourrait modifier la navette et en faire un véhicule...
ODD: Super la blague...
RODRIGUE: Moi, j'ai un meilleur plan: si il a réussi à faire construire plusieurs usines, il doit avoir pas mal de finance, dont peut-être un moyen de transport...
JEREMY: Je vais plutôt réutilisé la translation...
LAURA: Et la navette? Tôt ou tard, quelqu'un va tomber dessus sur l’île.
WILLIAM: Je vais la ramener...
YUMI: Donc maintenant notre mission pour contrer XANA, c'est de se débarrasser des usines.
AELITA: Ce sont juste ses plans de secours: si nous on le bat, il s'en servira pour nous faire souffrir.
ANTHONY: Excitant. On va bien s'amuser.
ANGELA: C'est pas un jeu, on doit se débarrasser de XANA.
SAM: Eh comment ça "on"?
ANGELA: J'ai découvert que mon ex-petit ami a été manipulé par XANA alors si tu t'imagines que je vais rester à dormir dans un cercueil, tu te fourre le doigt dans l’œil jusqu'aux cou.
WILLIAM: Ex-petit ami?
RODRIGUE: Dormir dans un cercueil?
ANTHONY: Bruce Wayne est l'identité secrète de Batman?(tout le monde le regarde étonné)Quoi? C'est le seul truc qui m'est venu à l'esprit pour avoir l'air surpris.
EVELIN(s'esclaffant): Il est trop marrant.
ANGELA: Peu importe, soit vous acceptez mon aide, soit vous me traînerez telle un boulet au pied.
EVELIN: J'en suis: moi aussi, j'ai un compte à régler avec XANA.
ODD: On commence pas à être un peu beaucoup?
EVELIN: Vous inquiétez pas, je sais me défendre...Ah et au fait, il y a quelqu'un qui me doit toujours un rendez-vous...
ANTHONY: Que quelqu'un me tue, par pitié....
Ainsi le groupe à une nouvelle quête, plus ardue, plus dangereuse et plus longue...mais leur ennemi n'est plus seul non plus...

CHAPITRE 55: Que veut dire s'intégrer?

Dire que depuis tout ce temps, je pensais tout savoir, en réalité, je ne savais rien...J'ai toujours vécu dans une guerre interminable qui n'était pas la mienne... Maintenant, j'ai une autre guerre à mener: je dois réussir à m'intégrer dans le groupe des lyoko-guerriers.

Une semaine s'est écoulé depuis notre odyssée spatial...Et je n'ai toujours pas réussi à m'intégrer dans la bande des lyoko-guerriers: le blondinet à lunettes se méfie de moi, le brun rapide me jette sans arrêt des regards noirs, l'asiatique ne veut pas que je m'approche de William de peur que je lui brise le cœur et Laura et Sam m'en veulent toujours. Le pervers, lui, il essaye de me draguer, le blondinet maigrichon est trop amoureux de Sam pour me remarquer, la rose se montre gentil mais sans plus, l'autre grande gueule continue de m'appeler vampire et William tente de m'ignorer. La seule qui n'a aucune animosité envers moi, c'est Evelin, ma sœur...Un truc qui commence à me manquer, j'avoue, c'est les pouvoirs que j'avais: avant, je les craignais car je croyais que, au mieux, mon corps n'aurait plus rien d'humain, au pire, je perdrait la boule. Mais maintenant, je sais que, dans mon cas, ça ne serait jamais arriver: mon agueusie et ma rigidité au niveau des doigts n'étaient que psychologique. Comme on dit, un singe qui sent du vomi, vomi à son tour. Mais depuis que le binoclard nous a débarrassé de ce lien entre nous et XANA, on a plus de pouvoir. J'aurai jamais cru que ça me manquerait autant...

J'arrive au foyer des élèves où je vois Odd, Ulrich, William et Sam sont en train de jouer au baby-foot. Dès que Sam me voit, elle me jette un regard noir, ce qui a apparemment sauté aux yeux des deux rivaux car Ulrich m'a jeté le même regard et William n'a même pas tenté de me regarder. Sur le coup, j'avoue que l'ambiance me déplaît. Pour la première de ma vie, mon image vis-à-vis des autres ne m'est pas indifférente. Devant l'ambiance, je n'ai pas put rester alors je suis partie. J'ai erré telle un zombi, jusqu'à ce que j'entende un grand fracas: sans m'en rendre compte, je suis allée dans les dortoirs. Le bruit continu et elle vient d'une chambre: il me semble qu'il s'agit de celle de Jérémy. Je me permet de rentrer et voit Anthony en train de retourner la pièce déjà dans un indescriptible capharnaüm. Et sa seule réaction est de me demander si j'ai vu son ordinateur portable. Apparemment, il l'a perdu, d'ailleurs, je comprend pas pourquoi il en a un alors qu'il arrive à peine à faire une recherche sur internet, mais pourquoi le chercher ici? Il m'a répondu: il planque ses trucs partout. Pour preuve, je l'ai vue sortir un paquet de bonbon de sous le matelas...ainsi qu'un sandwich qu'il prétend avoir planqué le mois dernier, ce que j'aurai deviné toute seule, vu la couleur des condiments...J'avoue que je me suis demandé ce qu'il y avait d'important dans son ordi: tout simplement, tout ce qui concerne Lyoko! Il a consigné tout ce qui lui est arrivé. Je préfère ne pas savoir ce qu'il se passerait si quelqu'un tombait dessus. Je lui ai donc dit que si on a le code de son appareil, on pourra le retrouver. Il réagit immédiatement et fonce le chercher, me laissant au milieu de son bazar. Je sais que c'est pas sa chambre mais quand même, dans le cas présent, ça s'appelle un manque de respect. Je préfère par contre, sauter la partie où Jérémy arrive et me voit dans sa chambre désordonnée...

Convaincre Jérémy que c'était pas moi qui avait mis le bazar n'a pas été évident. En fait, il a fallu qu'Anthony revienne avec le code et explique qu'on lui a volé son ordi pour qu'il soit convaincu que je ne sois pas responsable. Quand il a compris le danger au fait du vol de l'appareil, il a tout de suite demandé le code...que l'autre andouille a écrit dans une balle. Je dis bien dans une balle. Une balle qu'il a entaillé et sur laquelle il a collé deux yeux. Par contre, comment il a fait pour écrire dans la balle, je préfère pas poser la question. Il nous dit le code et on voit via la webcam de son portable, un type bizarre. Il dit un truc sur l'endroit où il est et sur un contrat important. Apparemment, ce type est une sorte de criminel. Moi, qui est toujours cru que ça n'existait qu'en livre. Quand on s'est retourné, il s'est déjà barré. Il a pas comprit que ces types étaient dangereux?

Je suis allé prévenir les autres de la bêtise d'Anthony et une chance pour moi, ils étaient tous réunis au foyer des élèves à l'exception d'Evelin mais malheureusement aucun n'avait envie de m'écouter. Je savais que si je leur téléphonais, j'aurai pu attendre mais au vu de leur réaction, ça n'a pas change grand chose. Même Jérémy n'avait pas daigné me croire quand j'ai dit que l'autre andouille était certainement chercher son ordi. Vu que personne ne voulait me croire, je suis parti chercher Anthony. Si j'avais su dans quel pétrin je me suis fourrée.

Je me demande pourquoi l'entrepôt de James attire tout les barjos car c'est là que se trouve le voleur de portable. Ils ont aménagé le coin pour eux et je commence à en avoir assez de me retrouver dans cet endroit. En observant le bâtiment, j'ai fini par voir Anthony sur le toit. Évidemment, il pouvait pas passer par la porte. Je fais le tour du bâtiment pour trouver l'échelle de secours dont il s'est servi pour grimper quand j'ai entendu un cliquetis derrière moi...J'ai ensuite entendu une voix m'ordonner de me retourner. J'ai obéi et j'ai vu un type pointant un flingue vers moi qui m'a ordonner d'avancer devant lui et d'entrer dans le bâtiments. Forcement, n'étant pas en position de force, le mieux était de lui obéir sans discuter. N'importe qui ferait ça...sauf moi. Pourquoi faut toujours que je me mette en danger? Je pouvais lui obéir bien gentiment et...Peut-être pas en fait: ce type avait une tête de pervers, il aurait pu m'ordonner de...Urk! Vaut mieux pas y penser...Quoiqu'il en soit, j'ai préféré le désarmer et me sauver: j'ai réussi que la première moitié. J'ai réussi à le désarmer et à le mettre à terre car je suis une grande combattante mais depuis le "remède" de Jérémy, ma force et mon agilité ont diminués, en plus de la disparition de mes ailes et de mes griffes, ça fait que je l'ai pas assommé donc il a pu récupéré son arme et c'est ma jambe qui en a fait les frais.

Le type qui a le portable d'Anthony est vraiment pas un tendre: j'ai bien cru qu'il allait m'arracher les cheveux quand il m'a traîné dans le bâtiment. Il n'avait qu'à pas me tirer dans la jambe non plus, j'aurai pu marcher...En fait, j'aurais pas du faire ma tête de mule et obéir à ses ordre...Ce type m'a ensuite plaqué contre un mur et a placé le canon de son revolver sur le front. Personnellement, j'ai vu pire donc ça ne me faisait pas peur, même ce dingue m'a dit que j'avais du cran de m'attaquer à lui. Alors, je sais que je suis là depuis un moment mais je vois pas en quoi je devrais connaître ce Pierre Nanquin comme Jérémy l'avait appelé quand on l'a vu sur l'ordi. Ce type s'est ensuite mis à déblatérer que j'étais un témoins dangereux, qu'il ne pouvait pas risquer de me laisser et j'en passe donc il devait me tuer. Il a pointé son pistolet, le doigt sur la gâchette, prêt à tirer. Moi, j'ai pas bougée, j'étais à esquiver la balle. Prétentieux de ma part? Peut-être...mais j'ai pas vraiment eu l'occasion: Anthony est arrivé par derrière et a assommé Nanquin avec une barre de fer. Lorsqu'il me voit, il se contente de faire une blague de très très mauvais goût sur le fait que j'ai reçut une balle avant de me faire un garrot. Comment ils font pour le supporter? Peu importe, je n'avais que lui donc je lui ai demandé de m'aider et il a accepté...plus ou moins: je lui ais demandé de me conduire hors d'ici, on s'est plutôt enfoncé dans le bâtiment pour chercher son foutu portable. On en a trouvé un et je dis bien un: c'est bien le portable dont il m'a donné le code mais ce n'est pas le sien. En gros, on s'est mis dans cette embrouille pour rien. Si j'avais pas du plomb dans une jambe, je lui aurai mis mon pieds où je pense. En même temps, je me disais que c'était impressionnant qu'il ait réussi à écrire dans une balle. Et la cerise sur le gâteau, il téléphone pour lui demander si il a bien écrit le code. Alors qu'il hurle sur son portable qu'il a placé devant son visage, un coup de feu retentit et je vois le sang sortir de sa gorge et du dos de sa main et l'écran de son portable se briser: une balle vient de lui traverser la gorge, le téléphone et la main. Anthony tombe alors au sol, mort. Son immortalité lui ayant été retiré, cette fois, je crains qu'il soit bel et bien mort, cette fois. On aurait du se douter qu'un criminel ne travaille jamais seul...

Je peux dire que j'ai vraiment cru devenir chauve avec ces types. Ils aiment pas ma couleur ou quoi?Au moins, ils avaient moins envie de me tuer vu qu'ils m'ont enfermée dans une pièce. A l’intérieur, j'ai bien tenter de trouver un moyen de sortir mais avec ma jambe, pas moyen de bouger. Si seulement j'avais encore mes pouvoirs, non seulement j'aurais déjà guérie mais en plus, je me serai débarassé de ses mecs en dix secondes. J'ai attendu pendant ce qui m'a parut des heures et quand la portes s'ouvrit, j'ai eu droit à une petite surprise: William. J'ai pas eu le temps de lui demander qu'est-ce qu'il faisait là qu'il m'a répondu: aucun ne pensait Anthony assez stupide mais Evelin est arrivé et elle a tenté de les convaincre soit-disant qu'ils le connaissait mieux que quiconque puis Jérémy est arrivé en disant qu'Anthony avait téléphoné. Ils se sont séparer pour nous retrouver quand ils ont vu tout les types louches qui rôdaient. Et c'est William qui me trouve? Je sais pas si c'est un cauchemar ou un rêve? Euh...J'ai pas dit ça devant lui, je l'ai juste pensé...Enfin bref, je l'ai prévenu que j'était blessée et...il m'a...prit dans ses bras...C'est un peu flou après, je me souviens juste ne pas l'avoir quitté des yeux jusqu'à ce que quelqu'un l'assomme. Sur le coup, je suis tombé au sol tandis que celui qui a assommé William s'apprête à lui tirer dessus...J'ai alors vu rouge. J'ai sauté sur le mec armé et j'ai tranché son flingue avec mes griffes... Mes griffes? J'ai mes griffes...Je les ais récupérés. J'en revenais pas. J'étais tellement contente que j'en ai oubliée le brigand qui s'est enfuie. Quand je me suis rendu compte que le type était parti, William se tenait devant moi, les bras croisés. Je m'attendais à ce qu'il me fasse un reproche, mais il se contente de sourire avant de dire qu'on doit y aller.

On est enfin sorti du bâtiment mais alors que je commence à m'en éloigner, William fait une remarque pertinente: où sont les autres? J'ai d'abord pensé que je devais lui dire ce qui est arrivé à Anthony mais Odd arrive soudainement épuisé. On lui a demandé ce qui s'est passé et il a dit que "ils" se sont fait grillés...Et j'insiste sur le "ils" car Odd est seul ce qu'il ne remarque que quand je le lui dit. Les deux garçons se mettent à discuter sur le moyen de sauver les autres. Moi, j'ai proposé d'y aller parce que, si moi j'ai récupéré mes pouvoirs, techniquement, eux aussi...mais essayer de discuter avec des garçons revient à parler à un mur. Evidemment, devinez ce que j'ai fait? Je les ais laissé discuter et je suis parti sauver qui sont prisonniers. J'ai déjà dit que j'étais une tête de mule? Je suis retourné chercher les autres en me faisant le plus discret possible...mais pas assez car j'ai reçut un gros coup sur la tête et vu trente-six chandelles.

Je me suis finalement réveillé, enchainée en l'air. D'où j'étais, je pouvais voir tous les autres, prisonnier dans des tubes et les brigands en train d'analyser les armes. Alors que je tente de me libérer – non, oubliez cette blague, je ne la ferais pas – l'un des brigands, celui qui s'appelle Nanquin, ordonne à l'un de ses subordonnés, tout du moins, je suppose, vu qu'il l'a surnommé "Patron", de sortir Sam de sa prison de fortune. Une fois cela fait, il a pointé une arme que je connais bien personnellement: un cryo-cannon. Chez moi...enfin, ce que je croyais être chez moi, on utilisait ce genre d'arme face à tout ce qui était pyrophorique où supraluminique...pour faire simple, on l'utiliser pour vaincre ceux qui utilisait le feu ou qui était rapide...Dans le cas de Sam, j'étais pas rassurée: moi, j'ai récupérée mes pouvoirs mais elle, je ne sais pas si elle les a récupérer. J'ai eu beau me débattre dans tous les sens, j'arrivé pas à briser mes chaines: j'avais certes récupérée mes griffes mais pas ma force. Je ne pus que voir mon amie se faire transformer en esquimaux. L'un des brigands a ensuite pointé le canon sur moi, prêt à me tirer dessus quand soudainement, Ulrich s'est mit à vibrer tellement vite que le verre s'est brisé. L'un des criminels lui a alors tiré dessus avec un revolver mais Ulrich l'esquiva rapidement mais cela permit aux reste du groupe de comprendre que leur pouvoirs n'étaient pas perdus: Jérémy envoya des lasers de ses yeux sur le verre afin de le faire fondre, Aelita fit de même avec ses éclairs, Yumi explosa le verre avec sa télékinésie, Evelin ouvrit un portail pour se téléporter et Laura transforma ses mains en lames et trancha le verre. Les brigands s'apprêtérent tous à tirer quand Sam se libèrent de sa prison de glace en la faisant fondre...puis arrivent William en défonçant le mur et Odd en tombant du plafond. Je dirais que le combat était génial mais vu que les brigand ont préféré déposer les armes...Sauf Nanquin qui refusait d'accepter que son plan infaillible ai raté mais Yumi utilisa sa télépathie pour l'endormir. Et deviner qui est venu après la bataille et qui a demandé ce qu'il a raté? Je vous donne un indice: une balle dans la gorge n'est pas suffisante pour le tuer.

Pendant qu'on retournait au collège, Odd et William ont tentés de convaincre les autres de ma bonne foi, vu que j'ai tenté de les sauver bien que ce soit sans succès. Sam et Laura se sont contentés de dire qu'elles vont réfléchir si elles vont me donner une deuxième chance, tandis que les autres ont accepté de me la donner. Une question m'est toutefois venue en tête: il manquait pas quelqu'un? Quand j'ai fait la remarque, Jérémy a dit que c'était Rodrigue qui manquait: il a dit qu'il devait vérifier un truc. C'est d'ailleurs ce pervers qui nous a accueilli...avec une boite de pizza sous le bras. Je préfère ne pas en connaître la fraicheur, vu ceux des précédents casse-croutes de l'autre. Odd a demandé c'était pour quelle occasion, Rodrigue a répondu que c'était à Anthony et qu'il lui avait demandé de garder sa dernière part. On lui a ensuite dit que l'on avait récupéré nos pouvoirs et, ce que j'adore, il est au courant depuis cinq jours...Avec Anthony, il est le seul dont les pouvoirs fonctionnent de manière inconscientes et il sait ça depuis des jours. Il manquait plus que l'ordi qui nous a mis dans cette galère ait été en fait dans cette boite à pizza depuis tout ce temps...d'ailleurs un petit détails qui me chiffone: je ne connais pas parfaitement le groupe mais Anthony ne m'a pas paru du genre altruiste depuis que je le connais...même plutôt du genre je-m'en-foutiste, pourtant quand il a ouvert sa boite à pizza, il a préféré attendre pour manger sa dernière part afin de ne pas nous mettre l'eau à la bouche...Je pourrais presque croire qu'en fait son ordi était dans la boite à pizza et qu'il a zappé...J'e me fais des idées là, non?...

à suivre...

Désolé si il sont moins travaillé mais je déménage en ce moment...Deux chapitres, c'est mieux...hein?
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage

Message 03 Aoû 2016, 12:16

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Bonjour, c'est toon. J'ai un petit problème de connexion après un an d'absence. La raison de ma longue absence: j'ai créé 7 nouvelles fanfictions sur d'autres sites et j'ai fini par oublier celle que je poste ici. Je vais finir le chapitre ce mois-ci et encore toutes mes excuses pour vous avoir délaissé... et si on pouvait regler mes problèmes de connexion, merci.
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 03 Aoû 2016, 22:40

Re: [Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Tu as changé d'IP ?
Anciennement Jules123.
Précédente

Retourner vers Le top du top en matière d'action

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com