Message 05 Aoû 2018, 05:00

Télétoon Avatar

Ulrich Stern, marine en orthèses, venait de se faire décryoginiser après un voyage spatial de plus de 6 ans. Les responsables l’avaient embauché pour remplacer son défunt frère jumeau Damien, en raison de leur même génotype. Le vaisseau dans lequel il prit place était désormais en orbite autour de Pandora, le satellite de Polyphème, planète du système solaire Alpha Centauri A, étoile principale du système Alpha Centauri, situé à 4,4 années-lumière du Système solaire. Les passagers, majoritairement militaires, furent déplacés sur une nacelle les envoyant sur Pandora. Elle décolla évidemment et fit son atterrissage moins de dix minutes plus tard. Un supérieur prit la parole.
« Tout le monde doit porter son masque en tout temps lorsqu’il est à l’extérieur, dit-il avant de continuer, l’atmosphère de Pandora est constituée d’ammoniac, de cyanure d’hydrogène et de dioxyde de carbone. Si vous respirez cet air, vous perdez connaissance en 20 secondes et vous mourrez en 4 minutes. Alors, gardez vos masques en tout temps. »
La porte de l’avion s’ouvrit et tout le monde descendit. Ulrich traîna de la patte en raison de ses orthèses. Il croisa un camion gigantesque dont les pneus étaient attaqués par des flèches. Quelques minutes plus tard, tous étaient réunis à la cantine pour le discours du colonel Hugo, chef de la sécurité militaire.
« Vous n’êtes plus au Québec, commença Hugo de son accent québécois, vous êtes sur Pandora. Cette planète-là est peuplée par des bonshommes bleus qu’on appelle des « Na’vis ». Leurs os et abdos sont naturellement renforcés de fibres de carbone. Ils aiment tremper leurs flèches dans du neurotoxique puissant en tabarnak. »
Et il continua avec les règlements. Après ceci, Ulrich rencontra Odd Della Robbia, une jeune trans (Née fille) spécialiste de la langue Na’vi qui avait côtoyé Damien durant la formation. Ils allèrent ensuite rencontrer Jérémie Belpois, responsable de la création des avatars, dont leur ADN est à la fois humain et Na’vi, qui leur montra leurs propres avatars. Par la suite, Ulrich débuta un journal vidéo, stipulant d’un ton ironique qu’il est là pour la science.
...
Aélita Schaeffer vit son caisson s'ouvrir. Elle retira donc ses électrodes abdominales, remit son piercing ombilical, noua son t-shirt et fuma une cigarette. Jérémie arriva et présenta Ulrich et Odd à la jeune responsable scientifique.
« Puisse la toute mère honorer notre rencontre, dit Odd en Na’vi.
-Pas mal, mais un peu trop cérémonieux à mon point de vue, répondit Aélita en Na’vi.
-Aélita, commença Jérémie en français, voici Ulrich. C’est le frère de Damien.
-Bonjour, dit Ulrich.
-Je sais qui vous êtes, répondit Aélita en français, mais je le déplore. C’est Damien que je veux voir.
-Il est mort, précisa Ulrich.
-Avez-vous une expérience scientifique ?
-J’ai déjà disséqué une grenouille. »
La jeune fille sortit énervée de la salle pour s’adresser à Geoffroy Lamèche, chef du programme civil. Elle l’appelait toutefois Corey Riffin en raison de son origine française.
« Corey, commença Aélita, je ne veux pas d’un analphabète en orthèses. Je veux un scientifique.
-Moi, je trouve qu’on a eu de la chance, dit Geoffroy de son accent aussi québécois qu’Hugo.
-Ah bon ? Comment ça ?
-On est chanceux que monsieur Damien ait un jumeau au même ADN. Mais mon plus gros problème, c’est les nazis.
-Na’vi.
-En tout cas. On a fait des écoles pour eux autres. On a proposé des routes pis des médicaments, mais depuis notre arrivée, notre relation avec eux est décrissante en tabarnak !
-C’est sûr avec ces mitraillettes qu’on pointe sur eux.
-Venez-vous-en. »
Ils entrèrent dans le bureau de Geoffroy. Ce dernier montra à Aélita un morceau d’unobtanium, la « seule raison de leur présence sur Pandora ». Il expliqua que cet élément supraconducteur résoudra la crise énergique sur Terre. Cependant, Aélita semble se foutre que l’unobtanium fournira l’énergie de la Terre.
...
Le lendemain, Ulrich et Odd testèrent leurs avatars respectifs. Aélita, s'étant calmée, vint s'occuper d'Ulrich.
A : Ulrich.
U : Oui ?
A : J'm'excuse pour hier. C'était seulement un imprévu pour moi.
U : Je te pardonne, Aélita.
A franche mais contente : J'aime que tu me tutoyes.
Ils s'enlacent. Entre-temps, Odd s'allonge et relève son t-shirt pour recevoir les électrodes.
J : Wow ! Odd, ton ventre est magnifique !
O : Merci, Einstein.
En effet, son ventre est poilu au nombril, moelleux aux abdos, courbé aux reins et tatoué au pelvis.
J : Aélita. Faut que tu vois le ventre d'Odd.
A : Après la sortie.
Aélita relève le t-shirt d'Ulrich, allongé. Son ventre est plus musclé et n'a aucune pilosité.
A : Ton ventre est très beau, Ulrich.
U : Merci, Aélita.
Il s'allonge. Aélita applique de l'huile sur son ventre et y pose les électrodes.
A : Après notre première sortie, on se fait tous percer le nombril. Même les garçons. Mais tous les avatars sont des Kadiciens.
U : Chouette ! Ma mère avait le nombril percé.
A sourit : La mienne aussi.
Odd se fait également lubrifier le ventre et poser les électrodes sur les abdos.
A : Ulrich. Il ne faut pas que tu penses à quoi que ce soit.
U : OK.
Aélita ferme le caisson et se dirige vers le sien.
A : Jérémie. Odd est branchée ?
J : Oui, elle dort.
A : Viens t'occuper de mon ventre. Je vais rejoindre leurs nombrils.
...
Le transfert est réussi. Ulrich se réveille dans son avatar. Lui et Odd portent chacun un crop top blanc et une jupe verte, leur permettant de voir leur ventre. Ce sont 2 femmes, Marceline Adabeer et Bonnibel Bubblegum, qui s'occupent d'eux. Marceline mesure le tour de taille d'Odd tandis que Bonnibel prépare une échographie abdominale pou Ulrich. Ce dernier découvrit avec joie qu’il pouvait désormais marcher correctement. Il pose ses pieds sur le sol.
Bonnie : Oh, attendez. Je dois examiner votre ventre, Ulrich.
Il rencontra également Aélita dans son avatar. Elle était étonnamment séduisante, car elle avait le nombril à l’air, exhibant aussi un grain de beauté sur l’hypogastre et les motifs de son épiderme de Na’vi embellissant son ventre.
...
Aélita examine le ventre na'vi d'Ulrich aux ultrasons.