Les Fantomes de XANA

Pour les fanfics inclassables.

Grand Maître de l'esquive au sabre

Messages: 3265

Inscription: 29 Avr 2005, 11:56

Message 07 Jan 2008, 18:24

Les Fantomes de XANA

Préambule : Cette fan fiction se déroule après l'arrêt du supercalculateur, c'est à dire au delà de la saison 4. Je vous souhaite une bonne lecture ;).



Nuit, sur le collège Kadic. Une de ces longues nuit d'hiver, froides, interminables. Une de ces nuits où le vent ne se lasse pas de souffler, de frapper encore et encore les fenêtres des citadins endormis. Lorsque la grêle ne s'abat pas avec violence sur le sol trempé, la neige, éphémère, lutte pour s'accrocher sur la terre grasse. Puis, une rafale d'un vent glacé et perçant la fait décoller à nouveau, pour charrier ses nombreux flocons un peu plus loin, encore et encore.
Jérémie se retournait à nouveau dans son douillet lit. Il entendait vaguement le bruit de la tempête dans son sommeil agité et fiévreux, dans sa chambre surchauffée, comme si Kadic cherchait à lutter contre le froid en irradiant sa chaleur par ses radiateurs. La lumière de l'escalier était allumée, laissant le couloir dans une semi-pénombre. Jérémie se retourna encore, ses paupières fermée tremblotant, et sa main droite cramponnée à son oreiller.
Au même moment, Yumi se levait. Elle aussi avait chaud. Elle souffrait de la même maladie que Jérémie, une sale grippe, dont la fièvre faisait transpirer par tout ses pores une sueur moite. C'était la quatrième fois qu'elle se levait, pour aller vomir, sans y parvenir. Son ventre la tiraillait, sans parvenir à faire sortir le léger repas qu'elle avait pris la veille. Et elle méditait, penchée sur la cuvette des WC. Ses pensées erraient dans des mondes où nulle maladie n'avait prise. Elle pensait à ses cours, le lendemain, se demandant où elle irait. Elle devait y aller, car elle devait être prête au cas ou XANA activait une tour. C'était son rôle. Puis, la tour s'évapora, comme XANA s'était évaporé il y'a de cela un mois. Ulrich entra dans la salle de classe, la même que la sienne. Il s'assit, au premier rang, et écoutait attentivement le professeur. Yumi, elle, ne comprenait rien au charabia indescriptible que vomissait l'étrange personnage qui dispensait son cours. Puis, d'une voix plu sgrave, il s'exclama "Transfert, Scanner... Virtualisation". Alors, Yumi cria, elle cria de toutes ses forces dans les toilettes de la maison endormie, elle cria comme si le monde allait s'effondrer, et pendant qu'elle criait, jaillissaient de sa bouche les aliments à peine digérés qui croupissaient dans on estomac, pour aller s'écraser contre le papier-peint jaune citron et sur son pyjama gris. Puis, elle s'effondra dans les bras de son père qui avait sauté de son lit lorsqu'il entendit sa fille hurler à la mort et qui s'était précipité dans les toilettes ou gisait sa fille.


- Pouah, t'y crois pas, vous allez mourir ou quoi ? s'exclama bruyamment Odd lorsqu'il vit apparaitre Yumi, après un bref coup d'oeil à un Jérémie complètement zombifié. Les deux amis tiraient à peu près le même portrait, des yeux cernés, un visage blanc, des cheveux délavés et un air de chien agonisant. Même la bonne humeur du petit blondinet n'entama pas la chape de plomb qui les recouvrait. Ulrich, lui, se contentait de bailler d'un air fatigué, et Aelita regardait Jérémie avec un air assez inquiet.
- Bof, tout le monde l'a cette grippe cette année. Attendons notre tour se contenta de répondre Ulrich après un bref silence. Simplement, Yumi et Jérémie on l'air de faire fort.
- J'espère que c'est pas trop grave répondit Aelita en dévisageant tour à tour Jérémie et Yumi, comme si elle cherchait à trouver la cause de ce mal pour l'éradiquer de ses propres mains.
Aucun autres mots ne furent échangés entre la bande des ex-lyokoguerriers qui se hatèrent d'aller en cours, malgré leur piteux état.


- Monsieur... faut qu'j'aille aux toilettes... gémit Ulrich en cours de biologie, le visage blanc et la main plaquée sur la bouche.
Allez-y, répondit le professeur avec un air fatigué. Il ne comptait plus le nombre d'élèves se trainant aux toilettes, puis à l'infirmerie, depuis le début de l'hiver, sans compter ceux qui ne prenaient pas la peine de se déplacer pour tout régurgiter dans sa propre salle de classe. Un bref signe de tête à un Odd qui le tenait déjà par le bras lui indiqua qu'il pouvait l'escorter.
- J'crois que c'est mon tour Odd... j'en ai déjà marre de cette foutu grippe qui traine dans tout le bahut...
- T'inquiète pas mon vieux ! Grippe d'hiver... colère, mais grgippe du printemps... et bah pas content. Enfin Yolande t'arrangera, crois-moi, répondit Odd avec un clin d'oeil.
Ulrich ne répondit rien, se contentant de regarder Odd dans les yeux avec un air assassin.


Argh... j'arrive à rien, avec ce mal de tête, ce mal au ventre, ce mal... partout ! trépignait Jérémie devant son ordinateur, dans sa chambre. Il planchait en effet sur toutes les données récupérées de Lyoko avant l'extinction du Super-Calculateur, dans le but de mieux comprendre l'origine de tout cela, et peut-être, infime espoir, rallumer un jour le super-calculateur.
- Tu y arriveras Jérémie, crois moi. Ta grippe va passer, et tu percera le secret de Lyoko, répondit aelita en s'approchant du petit génie. Puis, après une hésitation, elle continua : ainsi que celui de mes origines...
- Oui, j'y arriverai... si cette grippe débile ne m'empêchait pas de réfléchir ! Et Ulrich est lui aussi contaminé. Si XANA attaquait maintenant, je ne donnerai pas cher de notre peau !
- Mais Jérémie, XANA c'est terminé. Il est mort, le super-calculateur est éteint, enfermé dans les sous-sols de l'usine.
- Ah oui... t'as raison... cette maladie me rend fou...
Aelita restait pensive. Elle observait tour à tour Jérémie et son ordinateur, comme si ce dernier était responsable de tout cela. Mais c'était stupide. Encore des séquelles du combat contre XANA. Ils resteraient marqués à vie, voyant en chaque ordinateur, chaque prise de courant, un danger. Pour le meilleurs et pour le pire. C'est alors qu'Ulrich entra, troublant la jeune file aux cheveux rose dans ses réflexions.
- Odd est malade lui aussi... il a lâché son gouter pour courir à l'infirmerie. Ulrich était blême, et après avoir raconté cela, il s'affala sur le lit de Jérémie et ne bougea plus.
- Je reste la seule opérationnelle désormais. Je devrais en profiter, quelque chose me dit que ça ne va pas tarder, fit Aelita dans un sourire, auquel personne ne répondit. Décidément, rien n'allait plus au collège Kadic, toujours en proie à la tempête qui durait depuis maintenant deux jours. Sans doute sera-t-elle la seule à se rendre en cours le lendemain.


- Une attaque ! Une attaque ! Odd, prévient Ulrich et Yumi, moi j'appelle Aelita. Rendez-vous à l'usine en vitesse !
- Bien Einstein, répondit le blondinet, qui était à coté de Jérémie. Le Super-Scan s'était réveillé, et l'alerte qui rythmait le quotidien des Lyokoguerriers un mois auparavant retenti à nouveau. Mais, tout naturellement, Jérémie lança les ordres habituels pour contrer cette nouvelle attaque de XANA. C'était contre ses habitudes, car le Jérémie en bonne santé aurait tout de suit cherché la raison de cette alerte : XANA était détruit, et le supercalculateur éteint ! Mais pour ce Jérémie là, ainsi que pour Odd Dela Robia, cela paraissait tout naturel.
Jérémie sauta de son lit, et tout en composant le numéro d'Aelita sur son téléphone, il se mit à courir plus vite qu'il n'avait jamais couru vers l'usine. Envolée la grippe, il respirait à nouveau normalement, il voyait normalement. Tout lui paraissait si lucide. Et dans sa tête défilaient à nouveau les programmes auxquels il pense si souvent, et les erreurs et autres embuches informatiques se résolvèrent d'un coup. Il pouvait comprendre XANA, Lyoko, et guérir le programme multi-agent de Franz Hopper qui avait si mal tourné. Les clefs du monde qui l'entourait lui étaient offertes, il n'avait qu'a tendre la main.
Alors qu'il s'asseyait sur le grand fauteuil de l'opérateur de Lyoko, apparurent dans l'ascenseur Aelita, Ulrich, Yumi et Odd, le sourir aux lèvres, prêts à en découdre.

- Chers amis, je profiterai de cette attaque pour tester une nouvelle arme, déclara solennellement Jérémie, qui avait un solide plan en tête. [i] Il s'agira de vous utiliser tout les quatre pour "invoquer" sur Lyoko un de mes propres monstre. Un monstre redoutable pour ceux de XANA !
- OK chef... j'ai hâte de voir ça ![i]
Puis, Jérémie virtualisa les quatre Lyhokoguerriers en vitesse. Il avait hâte de tester ses monstres à lui en situation.

- Bien, donc vous allez vous mettre en cercle. Je vais concentrer l'énergie du super-calculateur entre vous, et il devrait apparaitre. Restez en retrait pendant qu'il fait le travail, vous n'aurez plus qu'a désactiver la tour.
- Et l'attaque ? demanda Yum.
- Aucune trace... encore un coup foiré de cet idiot de XANA. Bientot, il sera à moi !
Suivant les ordres de l'opérateur, les Lyokoguerriers se mirent en cercle. Jérémie mis en route son nouveau programme, et bientôt, d'étranges éclairs bleutés apparurent entre les quatre amis sur Lyoko. Rien ne se présentait à l'horizon, et la tour activé flamboyait dans le ciel de Lyoko, au loin.
Flêche Laser ! hurla Odd, et le Kankrelat qui se trouvait dans sa ligne de mire vola en éclat au moment ou l'éventail de Yumi éventrai un Krabe.
XANA a mis le paquet aujourd'hui ! Et bien il va voir ce qu'il va voir contre mon monstre !
Et, répondant à son appel, une sorte de robot de plusieurs mètres de haut surgit du sol de Lyoko. De nombreux tuyaux sortaient de son corps métallique, et son visage légèrement humain trahissait une étrange expression de haine et de dégout.
- A l'attaque, fidèle créature ! Détruis moi tout ces monstres inutiles !
Et le robot fit jaillir de son bras droit une rafale de lasers, qui mirent hors-jeu pas moins de trois Krabes, un Kankrelat et un Megatank qui s'apprêtait à tirer. Jérémie jubilait. Il avait trouvé le moyen d'agir lui-même sur Lyoko. Et avec cette créature, il avait porté la guerre dans le territoire de XANA. Plus rien n'avait d'importance pour lui, il devenait dément. Tellement dément qu'il ne remarqua pas le scanner se refermer sur lui. Enfermé, le jeune informaticien criait, frappant du poing la porte en metal de l'appareil. Il cognait de toutes ses forces contre la paroi, déchainé, et hurlant de terreur et d'effroi.
- Jérémie ! Jérémie ! Réveille-toi ! Jérémie ! Aelita secouait Jérémie, qui hurlait dans son lit. Derrière, plusieurs visages, réveillés par les cris du jeune garçon, apparurent, vite écartés par Jim, qui surgit dans l'encadrement de la porte.
- Que se passe-t-il, demanda ce dernier. C'est Belpois qui cri comme ça ? Il est malade lui aussi ?
- Oui m'sieur, il va pas bien, répondit Aelita, en pleure.
- J'crois que j'ai fait un cauchemar... j'me sent pas très bien...fit Jérémie qui venait de s'éveiller de sa léthargie.
- On va l'emmener chez Yolande.
Et Jim souleva Jérémie comme s'il s'agissait d'un vulgaire sac de cours, et se rendit à l'infirmerie, suivit par Aelita qui avait peine à sécher ses larme. Le petit prodige, lui, ne cessait de regarder le plafond défiler. Il ne remarqua même pas, une fois à l'infirmerie, Ulrich, allongé sur un lit voisin.

- Toi aussi Jérémie ? T'as aussi fait un cauchemar ? demanda ce dernier.
- Oui, je crois. Il a crié, répondit Aelita sans le quitter du regard. C'est bizarre.
- Odd est parti chercher des serviettes humides. Mais le plus étrange, c'est que Yumi a elle aussi fait un tel rêve la nuit dernière. Elle me l'a raconté avant de rentrer chez elle. C'était un peu comme le miens, il fallait aller sur Lyoko. Et lorsque j'ai été virtualité... je me suis mit à crier. J'ai été réveillé par Kiwi qui m'a mordu l'oreille.
- Oui... j'ai fait un rêve à peu près pareil. Toujours avec Lyoko ! s'écria Jérémie, s'extirpant de sa torpeur dans une voie tremblante. C'est encore et toujours Lyoko... mais ça peut pas être XANA. C'est même pas le super-calculateur.
- C'est peut-être quelque chose de naturel. Quelque chose de normal. On a trop été habitué à vivre dans l'alerte constante. C'est peut-être normal... répondit Ulrich, tentant de se convaincre de la fin de XANA, lui qui aspirait à vivre une vie enfin normale.
- Et cette maladie qui nous touche tous ? Et ce rêve... il était pas normal. J'avais un sentiment de puissance... comme j'en ai toujours rêvé. Je m'en rappelle dans les moindres détails. L'alerte, mon monstre. Et le scanner qui se referme. Non, c'est forcement quelque chose. Quelqu'un. Mais... qui-est-ce ?


[EDIT : Voila la partie dont je n'étais pas satisfait. Cela clos ce qu'on pourrait appeler le chapitre 1, bien que je n'ai pas l'intention de diviser la fan fiction en chapitres. Enfin voila, merci Simon76 pour ton commentaire encourageant ;).
Dernière édition par Volfor Death poil le 07 Jan 2008, 20:26, édité 1 fois.

Message 09 Jan 2008, 22:48

Elle est vraiment bien écrite !
J'espère que tu continueras car c'est vraiment super de trouver des fics de cette qualité !
Bon courage !

Stade de Lyokophilisation

Messages: 134

Inscription: 09 Juin 2007, 16:58

Localisation: Belgique

Message 14 Mar 2008, 12:49

Oui très bien écrite!Continue comme ca stp!Bzvo encore pour ton sens de l'écriture vachement réusis. :) A quand la suite?
J'm'appelle Marie.
J'suis une loveuse de code lyoko<3
J'adore Odd et Aelita<3
Vive l'amuur d'Ulrich et Yumi<3
Vive l'amuur de Jérémie et Aelita<3
Vive Odd et ses amuur d'une journée!<3
Vive Odd et ses blagues foireuse<3

Http://codelyoko783.skyblog.com


http://www.codelyokosaison5.fr/ pour sauver code lyoko rendez-vous ici : http://www.codelyokosaison5.fr/
Image

Retourner vers Divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com