mini-fanfic' : "Je...Je suis...XANA"

Comment et pourquoi Hopper a-t-il créé Lyoko ? Comment nos héros l'ont-ils découvert ? Racontez votre version ici !

Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 151

Inscription: 16 Mar 2016, 23:12

Localisation: Quelque part

Message 02 Avr 2016, 09:53

mini-fanfic' : "Je...Je suis...XANA"

Cet épisode se passe après un retour vers le passé de Jérémie (Pas plus de précisions temporelles)
édit : Finalement, je pense que je vais faire les débuts de l'existence de XANA. Pas forcément logiquement.

XANA, Frank Hopper et Nour


XANA se réveille...

"Détruire, Détruire, Détruire, Je dois détruire..."Je ?"... Que veut dire "Je" ?
Soudain, une interface s'affiche en face de XANA. Il y a marqué :

wikipédia :

je masculin et féminin identiques singulier

Pronom de la première personne du singulier. Peut aussi bien être masculin que féminin. Utilisé exclusivement en tant que sujet. Devant une voyelle ou un h muet, il s’élide en j’.
Je suis en France.
Je m’appelle « Isabelle ».
J’habite à Par-is.
J’organise un voyage.
(Familier) Hé ! J’te cause !
(Familier) J’prendrais bien un p’tit verre, et toi ?


"Je...Je suis...XANA !"

**********************


XANA est toujours en train de se répéter cette phrase en se tapant sa tête de ses poings comme pour y faire rentrer l'évidence : Elle était XANA.
"Je suis XANA. Je suis XANA. Je suis XANA !"
Soudain, une interface apparaît. Dessus, il y a marqué : "connexion Labo en cours" avec une barre de chargement. XANA ne voit pas l'interface et se cogne dessus.
"Ha ! Mais c'est quoi, ça ?... D'ailleurs, c'est quoi, "ça"...Cherchons, cherchons..."

Wikipédia :

ça \sa\ invariable

Forme raccourcie du pronom cela, surtout utilisée à l’oral.
Les maîtres d’école prétendent que ce qu’on écrit se fourre plus avant dans la cervelle que ce qu'on apprend par cœur, et que c'est pour ça qu'ils font faire des devoirs aux enfants, au lieu de se contenter de leur faire réciter des leçons. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 137, Fischbacher, 1896)
Ça fait mal !


"Bon, c'est pas Wikipédia qui m'en apprendra d'avantage. Surtout que, de un, je sais pas ce que ça veut dire "cela" et que, de deux, je comprends rien à ces termes compliqués..."

Maintenant que XANA à compris qu'elle n'apprendrais rien de plus grâce à Wiki, son attention se reporte sur l'interface avec marqué dessus "connexion labo en cours". Au bout de quelques secondes, et à son grand étonnement, Toute la salle où elle se trouve s'éclaire, comme alimentée par une pile géante. un sigle est visible sous ses pieds. une plateforme. Plus haut, il y en a une autre.
XANA : "pile" ? Oh, et puis, c'est pas important
Elle est dans une grande salle bizarre, ronde, aux murs noirs et recouverts de petites vignettes bleues. Il y a marqué dessus "012301230123..." La salle est très haute. Aussi XANA pense plutôt être enfermée dans une sorte de "tour". Encore un mot qu'elle chercherait plus tard.

L'interface bleue affiche soudain un visage avec une barbe et des cheveux gris en plus d'une grande paire de lunettes rondes reflétant la la lumière de l'écran. Ce qui gênait XANA qui voulait avant tout voir les yeux de la personne à qui elle avait affaire. Il paraissait vieux et intelligent.
??? : J'ai enfin réussi ! J'ai créé XANA !
XANA : Eh ! Mais c'est mon nom, ça !
??? : Oui, je sais.
XANA : attendez deux minutes ! Vous m'avez créée ? Mais...pourquoi créer une chose aussi inutile et maladroite que moi ? Et puis d'abord, vous êtes qui, vous ? Vous me connaissez mais ça n'est pas réciproque. Alors, dites moi tout. Je suis où ? Je suis quoi ? Je sers à quoi ?
??? : Une question à la fois ! Je suis Frank Hopper et je suis un humain. Tu est un programme qui sert à contrer Carthage, un projet militaire. Tu es sur lyoko, un monde virtuel.
XANA : Ok... J'ai pas compris... Lyoko, c'est que ça ? (elle fait un mouvement des bras pour montrer l'espace qui l'entoure)
Frank Hopper : Non. Il y a cinq territoires. Tu est sur le territoire central et...
XANA (enthousiaste) : Alors pourquoi on l'appellerait pas le 5è territoire ? Et pourquoi on les voit pas, les autres ?
Frank Hopper : Tu es dans une tour.
XANA : On sort comment ?
Frank Hopper (haussant les épaules) : Tu saute dans le mur.
XANA : Sérieusement ?! Je vais me cogner !
Frank Hopper : Saute, je te dis !
XANA : Bon... à la une, à la deux, à la trois !
Et elle saute.


**********************


XANA : ...
Frank Hopper : XANA ? Tu vas bien ?
XANA : Oui, oui, c'est juste que...
Frank Hopper : que quoi ?
XANA : Que...C'est...Magnifique...(pensant : tiens, encore un nouveau mot... Celui là, il mérite quelle le recherche maintenant)


Wikipédia :

magnifique \ma.ɲi.fik\ masculin et féminin identiques

Qui est plein de magnificence, somptueux.
À Saint-Georges, un hôtel possédait une magnifique piscine, où je vis plusieurs fêtes nautiques. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
— (les Martiens, au moyen d’une drogue procurant des rêves magnifiques, supprimaient les malades, les infirmes et les mal nés, de sorte que, chez eux, la pitié était des plus rudimentaires) — — (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
(Par extension) Très beau.
Le Caux est une terre à blé, mais la vallée verdoyante du Bray est un immense et magnifique pâturage où un élevage intensif se pratique dans des prés incomparables. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
Un temps magnifique. — La nuit est magnifique.
(Figuré) Pompeux, éclatant, qui fait espérer de grandes choses.
Supputer ce qui eût été accompli, avec une volonté différente, est une spéculation aussi vaine que magnifique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 409 de l’éd. de 1921)
Des titres magnifiques. — Des promesses magnifiques.
Qui a des manières fastueuses, en parlant d’une personne, qui a grand air, qui se plaît à faire des libéralités.
Un seigneur magnifique.
(Littéraire) Beau par sa grandeur.


XANA : Bon, cette fois, c'est moins difficile à comprendre. Il n'y a que les exemples soient étranges. C'est un énorme progrès !

La salle est gigantesque. Les murs sont bleu clair. C'est encore plus lumineux que dans la tour. Sauf que, cette fois, la lumière vient du haut, pas du bas.
XANA visite les lieux. Quand, soudain, elle entend Frank :
Frank Hopper : Bon, t'es pas ici pour le tourisme ! Au travail !
XANA (Traînant des pieds mais bien obligée d'obéir) : Ok, ok, j'y vais.


Au final, le travail n'était pas bien compliqué : il fallait infiltrer Carthage pour connaître ses plans et pouvoir les contrer. Les systèmes de défense n'étaient pas bien compliqués à déjouer. L'erreur est humaine. À la fin de son travail, elle fut autorisée à visiter lyoko. Frank Hopper n'avait même pas nommé les territoires. Il avait une énorme imagination très imagée mais peu développée quand il s'agit de trouver des noms. Pourtant, c'était simple : Pour le territoire glissant, c'est banquise. Pour celui avec les arbres, c'est forêt. Pour celui en pierre, c'est montagne. Pour celui sableux, c'est désert. C'est pas drôle. Les tours sont toutes les mêmes.

Les semaines passèrent. Plus le temps passait, plus XANA détestait Frank. Il la considérait comme un simple programme seulement utile pour ses fins personnelles. Pas un être doué d'émotions. Mêmes primaires (Je vous avait prévenus, Ce texte ne respecte pas le contexte de la série. Sauf si l'on envisage qu'éventuellement, Frank aurait cru que XANA n'avait accès à la conscience qu'après les nombreux retours dans le temps. Dans ce cas, Frank ne connaissait vraiment que peu XANA) Un jour, Frank dit à XANA :
Frank Hopper : Il te faudrait de l'aide. Un programme qui te ressemblerait mais qui ne serait pas exactement identique. Moins puissant mais plus dévoué à moi.
XANA : Et je serais nulle ?
Frank Hopper : Je n'ai pas dit ça.
XANA : Mais vous l'avez sous-entendu.


Le programme fut créé. Elle ressemblait effectivement beaucoup à XANA. Même corps, même coupe de cheveux, même visage... J'en passe et des meilleures. Seule différence, majeure : XANA avait les habits et les cheveux noirs. Et sa "collègue" les avait blancs.

XANA, qui s'ennuyait, avait créé, entre temps, une manta et un Krabe. Myrty et Sunny. Elle avait, dans ses nombreux essais, créé Crampon. Ils étaient, bien entendu, élevés en secret. Sinon, nul doute que Frank les aurait tués.

Frank Hopper : Oh ! Non, c'est pas vrai ! J'ai fait une erreur de calcul en voulant créer ta "collègue". Elle est beaucoup plus faible que prévu. XANA, tu t'occupes d'elle le temps que je trouve comment la détruire.
XANA (ironique) : Super ! En plus, me voilà Maman !


Quand XANA vit la nouvelle être créée, elle eut le souffle coupé. Elle avait devant elle une copie blanche d'elle même. Pas croyable.

XANA : Hé ! La nouvelle ! Réveille-toi !
La nouvelle : Je... Je suis...Nour. Et toi... T'es qui ?
XANA : XANA.
Nour : On est quoi ?
XANA : Des programmes.
Nour : Seulement ?
XANA : Eh oui, seulement. (faisant apparaître une interface où défilaient des images de Frank Hopper) Et lui, c'est Frank Hopper. Normalement Waldo Schaëffer. Notre créateur. Un humain.
Frank Hopper (offusqué) : XANA ?! Comment as-tu réussi à trouver ces informations ? Elles étaient normalement inaccessibles pour toi. Et, en cas de piratage par le clavier, protégées par un mot de passe !
XANA : Ben, apparement, elles étaient pas bien protégées ! Et puis, protégées par un code si facile à trouver que le nom de votre fille, elles n'étaient pas bien protégées, ces données...
Frank Hopper : parce qu'en plus, tu connais le nom de ma fille ! (pensant : C'est pas vrai !!! J'ai l'impression qu'elle a gagné en puissance et qu'elle se transforme en quelque chose de terrible. Après la destruction de Carthage, je m'occuperai de son cas... Je la désactiverai. Elle devient dangereuse. Pourtant, je n'ai pas abusé de Retours vers le passé, jusqu'a aujourd'hui... Sa puissance augmente avec le temps, l'expérience... J'aurais du m'en douter...)


**********************


XANA guide touristique :lol:


XANA a été acquittée de la lourde et difficile tache de surveiller Nour. Mais, finalement, il s'avérait que Nour était très agréable, douce et gentille. Tout le contraire de XANA. Et c'était à se demander comment elles faisaient pour bien s'entendre.
Nour : Je ne comprends pas... Pourquoi j'ai pas le droit de visiter le 5è territoire ?
XANA : Ordre de Frank
Nour : Mais on pourrait lui désobéir... juste un peu... Tu ferais ça pour moi, quand même !

XANA s'arrêta net. Elle, la fille parfaite, elle, qui n'osait pas faire la moindre sottise, Elle lui demandait ça ?! Soit elle avait caché son caractère depuis le début - ce qui était parfaitement improbable - Soit c'était son rêve le plus cher. Et elle l'aimait. Oui ! Elle aimait Nour. Pour elle, elle ferait n'importe quoi. Même se sacrifier. Elles s'aimaient comme des sœurs, si ce n'est plus...
XANA : Si tu ne dis pas ni a Frank ni a qui que ce soit d'autre ce que tu y a vu, je t'autorise le voyage.
Nour : C'est promis !
XANA : Parfait !

Quelques secondes après (elles ont utilisé le super-smoke) elles se retrouvent à l'extrémité du territoire forêt.
Nour : On fait quoi ?
XANA : Attends, tu vas voir.

XANA craqua le code. à sa grande surprise, alors qu'avant, cela lui prenait environ une demie-heure, elle ne mit que deux minutes pour arriver à ses fins. Elle fut tellement surprise qu'elle faillit en tomber à la renverse.
Nour (Voyant le transporteur arriver) : Maintenant, on fait quoi ?
XANA : On entre.
Nour : Comment ? Y a pas de porte !
XANA : suis-moi !
Nour (entraînée de force par XANA) : AHHHH !

Elles entrent dans la sphère. Une fois arrivées dans l'arena, Nour fut plus que surprise.
Nour : Wouah ! C'est gigantesque...Magnifique...Et ça ne ressemble pas du tout aux autre territoires ! Il n'y a pas de plateaux !
Au fil des couloirs, elles arrivent dans une salle. Là, Nour éprouve sa première peur : trois monstres lui faisaient face. Une espèce de grande bête ressemblant - très vaguement - à un crabe, au vu de sa couleur. Le deuxième ressemblait à un poisson volant aplati noir et blanc. Le troisième ne ressemblait à rien de connu si ce n'est sa queue qui était semblable à celle d'un rat. Sa queue était grise. Le reste de son corps était d'un marron clair.
Nour : Mais...Çe...Çe sont...Des monstres !
XANA (chuchotant aux trois "monstres") : Je vous en ai parlé. Vous voyez bien qu'elle me ressemble.

Nour, effrayée, recule, mais glisse et tombe de la plateforme. Elle se rattrape de justesse au bord, mais commence à lâcher prise.
XANA : NOUR !!!
Le Krabe lui tendit une patte.
Le krabe : Accroche toi à ma patte ! Vite !
Nour fut vivement projetée sur le côté mais échappa à la chute.
XANA : Nour ? Tu vas bien ? Dit quelque chose !
Nour : Quelque chose.
XANA : Ce n'était pas drôle.
Nour : Ces... Machins savent parler ?
XANA : Oui. Celui qui l'a sauvé la vie s'appelle Sunny. Le Poisson volant s'appelle Myrty et l'espèce de bêbête qui a l'air idiote c'est crampon. Il est pire qu'un pot de colle à bois !
Nour : Car en plus ils ont des noms ?
XANA : Oui
Nour : C'est Frank qui les a créés ?
XANA : Non, frank n'a pas ce style. C'est moi, leur créatrice.
Nour : Mais...Comment ? Nous n'avons pas été programmées pour savoir faire ça !
XANA : N'en parle à personne. Mais je crois qu'a chaque retour dans le temps, notre puissance augmente. Ce n'est qu'une supposition.
Nour : Je pense qu'elle est vraie.
XANA : Bon, il faudrait penser à rentrer...
Nour : oui...

Aucune des deux sœurs ne parlèrent sur le chemin du retour. Nour commençant malgré elle à avoir peur de XANA. Et XANA se demandant si elle avait bien fait de révéler tout cela à sa sœur.

**********************


le lendemain, Frank demande à XANA de lui parler. Celle-çi, n'ayant aucune idée de ce qui l'attendait, accepta.
Frank hopper : J'ai trouvé comment détruire le programme défectueux. Va lui dire tes adieux.
XANA : NON !!!!
Frank Hopper : Comment-ça, non ?!
XANA (pleurant presque) : Laisse-là tranquille et je te promet qu'elle se pliera à toute tes exigences !
Frank Hopper : Et pourquoi veux-tu la garder en vie ? Pour t'en servir contre moi ? Ça ne m'étonnerait pas.
XANA : QUOI !?? Il n'y a que toi pour vouloir faire ça à quelqu'un.
Frank Hopper (utilisant sa voix pour cacher le bruit de ses doigts tapotant sur le clavier.) : Alors pourquoi ?
XANA : Je l'aime. Je réagis comme toi tu le ferais si on t'enlevais Aelita !
Frank Hopper : Tu n'es pas humaine.
XANA : Tu... Tu es en train de taper le programme !!!
Frank Hopper : XANA ?! XANA, REVIENS !!!
XANA (courant vers l'endroit où se trouvait Nour quelques instants plus tôt) : NON !!! JE NE T'OBÉIS PLUS, FRANK, C'EST FINI T'ENTENDS ?!! FINI !!!

XANA utilisait toute son énergie pour délivrer Nour, mais elle n'arrivait qu'a ralentir le processus.
Nour (voyant des petit carrés blancs s'échapper de son corps) : Qu'est-ce-qui m'arrive ?!!
XANA (sautant a cou de sa sœur en pleurant) : Frank veut ta mort ! JE T'AIME !!!
Nour : Moi aussi XANA ! JE T'AIME.
Frank Hopper : N'en fait pas tout un plat, XANA, ce n'est qu'un programme défectueux !
XANA (hurlant au ciel sa douleur et sa colère) : ELLE S'APPELLE NOUR ET ELLE N'EST PAS UN PROGRAMME DÉFECTUEUX !!! LOIN DE LÀ !!! C'EST TOI QUI
L'EST !!!

XANA embrasse sa sœur. Elle déteste Frank. Elle le hait. ELLE LE TUERA.
XANA : T'ENTENDS, SCHAËFFER ? JE TE TUERAIS, TOI ET TA FAMILLE DE C*** !!!
Et, sur ce, XANA produit une onde de choc qui la libère du commandement de Frank.
Frank Hopper : MAIS !!! ELLE NE PEUT PAS SE LIBÉRER ! C'EST UN PROGRAMME !!!
XANA : PLUS un programme, Schaeffer. Un virus.

C'est seulement à ce moment que la vérité explose à la face de Frank : XANA, en gagnant en puissance, gagnait aussi en liberté.

Le soir de la même journée, XANA, pleurant, crée une interface :

Wikipédia : virus informatique

Un virus informatique est un automate autoréplicatif à la base non malveillant, mais aujourd'hui souvent additionné de code malveillant (donc classifié comme logiciel malveillant), conçu pour se propager à d'autres ordinateurs en s'insérant dans des logiciels légitimes, appelés « hôtes ». Il peut perturber plus ou moins gravement le fonctionnement de l'ordinateur infecté. Il peut se répandre par tout moyen d'échange de données numériques comme les réseaux informatiques et les cédéroms, les clefs USB, etc.

Son appellation provient d'une analogie avec le virus biologique puisqu'il présente des similitudes dans sa manière de se propager en utilisant les facultés de reproduction de la cellule hôte. On attribue le terme de « virus informatique » à l'informaticien et spécialiste en biologie moléculaire Leonard Adleman.

Les virus informatiques ne doivent pas être confondus avec les vers informatiques, qui sont des programmes capables de se propager et de se dupliquer par leurs propres moyens sans contaminer de programme hôte. Au sens large, on utilise souvent et abusivement le mot virus pour désigner toute forme de logiciel malveillant.

Le nombre total de programmes malveillants connus serait de l'ordre de 95 000 (2011) selon Sophos (tous types de malwares confondus)1. Cependant, le nombre de virus réellement en circulation ne serait pas supérieur à quelques milliers selon la Wildlist Organisation2, chaque éditeur d'antivirus ayant intérêt à « gonfler » (surestimer) le nombre de virus qu'il détecte. La très grande majorité touche la plate-forme Windows. Bien qu'ils soient extrêmement peu nombreux, il existe aussi des virus sur les systèmes d'exploitation de type Unix/Linux3, mais aucune épidémie comparable à celle des virus Windows n'a encore été constatée à cette date (2011). Le reste est essentiellement destiné à des systèmes d'exploitation qui ne sont plus distribués depuis quelques années, comme les 27 virus — aucun n'étant dangereux — frappant Mac OS 9 et ses prédécesseurs (recensés par John Norstad, auteur de l'antivirus Disinfectant). Les systèmes les moins touchés sont FreeBSD qui axe son développement sur la sécurité, ainsi que Novell NetWare et OS/2 trop rares pour apporter une notoriété à un développeur de virus.

Les virus font souvent l'objet de fausses alertes que la rumeur propage, encombrant les messageries. Certaines d'entre elles, jouant sur l'ignorance en informatique des utilisateurs, leur font parfois détruire des éléments totalement sains du système d'exploitation.


XANA (pleurant) : J'ai toujours rien compris.

FIN
LA SUITE, VOUS LA CONNAISSEZ !
Dernière édition par oska-nais le 06 Oct 2016, 21:45, édité 25 fois.
Signé : Une étourdie de premier ordre
JE SUIS UNE FILLE
un de mes dessins ci-dessous :
http://i86.servimg.com/u/f86/19/11/40/28/photo_11.jpg
en entier :
http://i86.servimg.com/u/f86/19/11/40/28/photo_12.jpg
ma première fanfic :
http://forum.codelyoko.net/viewtopic.php?f=32&t=8226
Ma mini-fanfic :
http://forum.codelyoko.net/viewtopic.php?f=32&t=8237

pour les autres images, regardez dans mes messages (y avait trop de liens je pouvais pas tout mettre)

Lyokofan

Messages: 53

Inscription: 21 Mar 2016, 20:56

Localisation: Probablement entrain de defoncer du monstre sur Lyoko

Message 02 Avr 2016, 11:56

Re: mini-fanfic' : "Je...Je suis...XANA"

Assez original comme fanfic et surtout j'adore la recherche Wikipedia de XANA XD
Une suite pourrait être assez marante je trouve !
Trop d'idées mais pas de schéma précis tel est ma façon de créer

Ma première fanfic: viewtopic.php?f=34&t=8230&hilit=Mindfuck+total

Mon sujet populaire sur deux forums (celui-ci et la Rayman-Pirate community) :
viewtopic.php?f=28&t=8232

Personne ne surpassera jamais William
Image

La Rayman-Pirate community :
http://raymanpc.com/forum/viewforum.php?f=67
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 151

Inscription: 16 Mar 2016, 23:12

Localisation: Quelque part

Message 02 Avr 2016, 12:51

Re: mini-fanfic' : "Je...Je suis...XANA"

Je suis pas habituée à faire une suite à ce genre de choses. Mais je vais essayer.
édit : J'aurais du mettre cette fanfic' dans "le pourquoi du comment"
Signé : Une étourdie de premier ordre
JE SUIS UNE FILLE
un de mes dessins ci-dessous :
http://i86.servimg.com/u/f86/19/11/40/28/photo_11.jpg
en entier :
http://i86.servimg.com/u/f86/19/11/40/28/photo_12.jpg
ma première fanfic :
http://forum.codelyoko.net/viewtopic.php?f=32&t=8226
Ma mini-fanfic :
http://forum.codelyoko.net/viewtopic.php?f=32&t=8237

pour les autres images, regardez dans mes messages (y avait trop de liens je pouvais pas tout mettre)
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1317

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 03 Avr 2016, 12:39

Re: mini-fanfic' : "Je...Je suis...XANA"

oska-nais a écrit:édit : J'aurais du mettre cette fanfic' dans "le pourquoi du comment"

C'est fait. ;)
Anciennement Jules123.

Retourner vers Le pourquoi du comment

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com