Code Lyoko Télétoon

Imaginez vous-même l'évolution des relations entre les personnages ! Amour ? Amitié ? À vous de décider !

Lyokofan

Messages: 57

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 22 Mai 2018, 23:35

Code Lyoko Télétoon

Quand Ulrich, Yumi, Odd, Jérémie et Aelita rencontrent les personnages de Défis Extrêmes, Grabujband (Grojband) et Le monde incroyable de Gumball...

Frédéric Martel était dans la voiture de sa mère sur l'échangeur Turcot, en direction de l'Aéroport Montréal-Trudeau (Anciennement Dorval). Sa mère Karine ne pouvait pas digérer que son fils commence à vivre seul dans une trop grosse ville à l’âge de 15 ans seulement. En effet, bien qu'ils ne vont qu'accueillir Alycia, la soeur aînée de Frédéric, de son retour d'Afrique du Sud à l'aéroport, sa mère et son frère, Nicolas, liftaient également Frédéric à Montréal pour qu'il s'y installe. Dire que, ce même matin, il était encore un étudiant de l'école secondaire Jean-Raimbault de Drummondville faisant son examen de français, son dernier de la session d'examens. Il était au moins heureux puisque, deux ans plus tôt, il est devenu responsable d'une bande distinctive de... TOONS... venus des séries télévisées Défis Extrêmes, Grojband et Le Monde Incroyable de Gumball. La bande comporte Gontran, Hugo, Audrey, Joëlle, Michael, Zoé, Corentin, Corey, Laney, Kin, Kon, Gumball, Darwin, Anaïs, Nicole et Richard. Il allait vivre seul avec eux... et cinq recrues à aller chercher au même aéroport, la journée même.
Karine : Fred ?
Le jeune homme fut sortit de ses pensées imprégnés de la chanson Major Tom (Coming Home) de Peter Schilling.
Karine : Fred ??
Frédéric : Oui, quoi ?
Karine : On arrive dans 20 minutes. Tu prépareras tes affaires.
F : OK.

Le trio attend depuis 1 heure l'arrivée d'Alycia. Frédéric est impatient de rencontrer les recrues et de s'installer dans sa villa sur le Mont-Royal, construite par ses amis toons durant son secondaire 4. Sa soeur arrive alors.
Karine excitée : ALYCIA !
Nicolas avec une voix aïgue : Alycia, le gros caca !
Alycia : Nicolas !
F : Salut, Alycia.
Gros calîn.
Karine : C'tait comment ?
Alycia : Et bien...
F : OH ! LES RECRUES ! ELLES SONT LÀ !!!
Karine, Nicolas et Alycia : Hein ?
Ils tournent la tête et voient... les Lyoko-guerriers. Frédéric affiche une expression contente, Karine est surprise, Nicolas est dégoûté, Alycia est intriguée.
Ulrich à F : Excusez-nous. Êtes-vous Frédéric Martel ?
F : Oui, c'est moé !
U : Enchanté, monsieur. (Lui serre la main.) Voici mes amis. Yumi, Odd, Jérémie et Aelita.
F : Je sais tous qui vous êtes, j'ai regardé Code Lyoko !
J : Mmh ?
O : Pourquoi parlez-vous fort ?
F : Parsse chuis content. Pis vous p'vez m'dire « tu ».
Nicolas : Hark and shit ! C'quoi, c'te voix aïgue d'calîsse ?!?
O : Hein ?
F : Il dit que t'as une voix d'marde.
O : QUOI ?!?
Les autres rient.
N : Pis la pâle a un rire de marde.
Y : Hein ??
U : Eh !
Alycia : La p’tite a des ch’veux bizarres.
A : C’est naturel.
Karine : Hein ??
F : D’où les sourcils roses, étou.
N imitant Gordon Ramsay doublé parodiquement : Calvaire, ‘m’a dégobé !
F : Exsagères pas. J’trouve qu’Ulrich, y t’ressemble un peu.
N : Pantoute !
F : OK. Yumi ressemble à Alycia, debord.
Karine et Alycia : Non !

À suivre...

Lyokofan

Messages: 57

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 24 Mai 2018, 23:35

Re: Code Lyoko Télétoon

Fred et les lyoko-guerriers embarquent dans la Ford Mustang rouge 1994, dite la Mustang préférée de Fred, tandis que la famille de ce dernier quitte la ville, le laissant seul et indépendant.

Ils arrivent à la nouvelle demeure de Frédéric. Hugo entend Odd dire Salut et se retourne.
H : Bonjour. Mon nom c'est... TABARNAK !!!
O : Euh... quoi ?
H : Qu'est c'est ça, ces cheveux-là pis c'te voix aïgue d'calîsse ??
O : Hein ?
F sarcastique : Wow. Ta manière de dire bonjour s'est amélioré.
H : 'Scusez-moé, mais y a aucun gars sur Terre qui a une voix aïgue d'même. Y doit être gay.
O : Hé ! Je ne suis pas gay.
H : Hermaphrodite ?
Seul Richard Watterson rit.
H : Ok. Je m'appelle Hugo.
O : Moi, c'est Odd Della Robbia.
H : Ok, j'ai ma dose d'idioties de scrotum.
J et A : Beurk !
H : Ben là ! C'est comme DOD dans les Scouts et l'apocalypse zombie.
O : Dod ?
H : Tiens. J'ai une idée. Si vos noms sont laites à prononcer, j’vous donne des surnoms. Pour toé, ce s’ra Dod.
O : Hé !
H : Bon, continuons les présentations. -Se tournant vers Ulrich- Vous êtes ?
U : Ulrich Stern.
H : C'est d’jà plus normal, mais j’te donne quand même un surnom. Tu s’ras « tombeur de femmes ».
U : Quoi ?
H vers Yumi : Quel est ton nom ?
Y : Yumi Ishiyama.
H : Hein ? T'é chinoise ?
Y : Japonaise.
H : Ok. M’as t'appeler « la japonaise ».
Y : Trop évident.
H vers Aelita : Toé, com... Tabarnak, t'é donc ben rose, toé ! Même tes sourcils sont roses !
A : Euh...
H : Bon, comment tu t'appelles ?
A : Aelita Schaeffer.
H : Euh... M'as t'appeler « la fille en rose ».
A : Trop évident.
Y : Aussi.
H vers Jérémie : Toé, l’dernier, c'quoi ton nom ?
J : Jérémie Belpois.
H : Trop franco-saxon ! Tu s’ras « John Lennon #2 ».
J : John Lennon ? Pourquoi #2 ?
F : C'est moé, le #1.
Tout le monde rit, excepté les lyoko guerriers.
H : En gros, t'as une coupe Beatles pis des lunettes rondes.
F : Ok, laissez-moé les décrire. Jérémie a 14 ans. C'est l’premier d’sa classe. Yé nul en sport, mais on s'en fout. Chuis nul aussi. Aelita est son amoureuse.
Jérémie et Aelita rougissent.
F : Aelita a 13 ans. Par contre, elle a passé 10 ans dans un supercalculateur éteint. Jérémie l'a rallumé pis a sauvé sa future copine après de nombreuses péripéties d'un an et demi. En bref, y’ont combattu une IA maléfique comme Skynet.
Gontran : Cool !
F : Pour finir, elle est orpheline puisque son père fut trucidé par des monstres de cette IA. Pis ‘est joufflue.
A : Quoi ?
Gontran : Gros calîn ! C'est c’qu'y a d’mieux pour les orphelines.
Gontran serre Aelita dans ses bras avant de lui taponner les joues.
A : Ooorrrh ! Je déteste ça !
Gontran : ‘Scusé.
F : J’continue. Odd Della Robbia a 14 ans. Sa voix aïgue reflète son caractère vu que c't'un vantard. Y s’dit « svelte » parce qu'y ‘veut pas qu'on l’traite de maigrichon.
Geoffroy : J’le trouve pô maigre.
F : De plus, yé sorti avec toutes les filles de son école, sauf Yumi, Aelita pis une ‘tite bitch qui s'appelle Sissi.
Odd pouffe de rire.
F : Lui, Ulrich, est quelqu'un à ‘pas faire chier ou à humilier. C'est mon personnage préféré parmi eux parce qu'yé cool, mais personne, ni ses amis, n’veut l'admettre, crisse !
J : Quoi ?? Mais ce n’est pas vrai !
F : En tout cas, yé fort séduisant pour les filles. ET JE NE SUIS PÔ GAY ! Yé amoureux d’Yumi, mais y refuse d’l'admettre alors que c'est réciprocque avec Yumi !
Ulrich et Yumi rougissent.
U : Euh... Yumi et moi, on est copains et puis c'est tout !
F : TA YEULE ! Chuis tanné d'attendre c'te phrase-là, sti. Elle a faite chier tous vos fans, surtout moé. Vous êtes trop sexy pour n’pas être ensemble !
Y : Hein ?? Mais on a seulement 14 et 15 ans !
H : Si vous êtes vraiment sexy, comme y dit, ben j'veux vouère çô !
U et Y : Quoi ?
Hugo saisit leurs t-shirts et les arrachent d'un coup, exposant leurs torses sublimes. Mais les deux pesilats sont trop gênés et se couvrent le ventre avec leurs mains.
J : Mais pourquoi t'as fait ça ?? Ça va pas bien dans ta tête ??
H : T'es jaloux ?
J : Pas du tout...
Mais Hugo arrache son chandail et celui d'Aelita qui se met alors à crier comme à son réveil du cauchemar de l'épisode Contre-Attaque (Saison 4, 94e au total) en se masquant le torse.
O : Hé ! Tu pousses trop loin, là.
Hugo arrache son chandail aussi.
O : Oooouuuuh ! (Cri lancé dans l’épisode Arachnophobie, lorsqu’il saute sur le cheval d’arsent*.)
F crampé bin raide (Mort de rire) : HUGO ! Arrête ça ! Même si je rêvais de le voir depuis un bon boutte*.
H : Mmh ?
F : Bon, Yumi est japonaise et a 15 ans. Et... elle est comme Ulrich : trop sexy.
Y : Arrêtez !
F : Je crois que c'est tout.
H : De toute façon, tout le monde sait que le torse est la partie la plus sexy du corps.
U, Y, J, A et O : LA FERME !

Frédéric montre à Ulrich et Yumi leur chambre.
U : Euh... il n'y a qu'un lit.
Y : Ouais. Où va dormir l'autre de nous deux ?
F : Vous voyez pas que c'est un lit pour deux personnes ? Un couple, genre ? Da !
Y : HEIN ?!?
U : Ah non ! Yumi et moi, c'est copains et...
F : Non, pas question !

Quant aux « trois minis » (Jérémie, Aelita et Odd), ils dorment dans la chambre d'à côté munie d'un lit simple et un lit double. (Vous devinez déjà qui dort sur quel lit.)
A : Jérémie...
J : Je sais, Aelita. C'est dur de dormir ensemble dans un même lit.
A : Non, je veux dire... On peut enfin être ensemble.
J : Euh... Aelita ?
A : J'aimerais qu'on passe du temps ensemble. Je... je t'aime.
J : Moi... moi aussi.
Le jeune génie serre la jeune fille aux cheveux roses dans ses bras et caresse son épaule tendrement.

À suivre...

Lyokofan

Messages: 57

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 05 Juin 2018, 23:37

Re: Code Lyoko Télétoon

Me revoilà ! Cette partie vous sera très éducative sur le hockey, chers français de France. Bonne lecture !

25 juin 2017
Frédéric se rend au Centre Bell pour poursuivre ses débuts de co-DG des Canadiens de Montréal. L'autre co-DG est Marc Bergevin, ancien joueur des Whalers de Hartford. Leur différence est leur stratégie et leurs responsabilités. Fred doit s'occuper des transactions, agents libres et entraîneurs, Marc se charge des salaires et du recrutement junior.
F : Alors, quels sont tes plans, Marc ?
Marc : Ben, j'aimerais échanger Chucky, Juulsen pis Poehling aux Flyers pour Nolan Patrick.
F : Oublie ça, dude. J'ai des présentiments concernant la saison 2017-18. Parmi eux, celui que Nolan Patrick n'aura pas une 1ère saison à la Teemu Selanne, que Drouin marchera mal, que Julien sera un coach pourri pis... en tout cas.
Marc : Ben là. C'est quoi, TES plans ?
Quelques jours plus tôt...
Frédéric reçoit un appel en pleine nuit, ce qui le réveille. C'est Gary Bettman aux téléphone.
F : Allô ?
Gary : Bonjour, monsieur Frédéric Martel. J'irai vite. Alors, vous avez la permission pour cette saison seulement d'échanger les joueurs que vous voulez en retour des joueurs que vous voulez. Sans négociations.
F : QUOI ?!? NON ! Pour 'vrai ??
Gary : Oui, pour de vrai ! Je ne mens pas ! Les autres équipes sont très fâchées présentement, mais c'est pour combattre la discrimation envers les autistes concernant le travail.
F : Ah bon ? Et bien, merci beaucoup en tout cas ! C'est tout ?
Gary : Oui, c'est tout. Bonne nuit, jeune homme. Et désolé d'avoir dérangé.
F : Pas grave. Bonne nuit, m'sieur.
Retour au présent...
Marc : Ben, voyons donc. T'es vraiment chanceux.
F : ON est vraiment chanceux. T'imagines ?? On pourra avoir genre... Crosby et Ovehckin ! Et même ramener McDonagh !
Marc : Pis avoir Ales Hemsky !
F : Euh... y vieilli, mais c'est une idée. Mais Jaromir Jagr, Mike Cammalleri pis Thomas Vanek !
Marc : Wow, wow. Vanek, yé fini. Cammalleri nous a insulté. Jagr, yé vieux. J'veux faire jouer Hudon pis Lekhonen.
F : Euh... non.
Marc : Quoi ? Fred !
F : Ben, y joueront ailleurs. Désolé.
Marc : Voyons, tout le monde aime Hudon. Pis Lekhonen progresse beaucoup.
F : Ben, j'sens pas trop Lekhonen dans l'équipe. Mais imagines ! On peut avoir mieux en retour d'eux autres ! Pis c'est moi qui est chargé des transactions !
Marc n'a plus trop le choix. Il ne peut résister à l'idée d'avoir d'excellents joueurs en retour de « presque rien ». Il doit également respecter la phrase légendaire que le sénateur Donat Raymond a dit à Frank Selke en 1946.
Marc : Les québécois ont le droit à une bonne équipe. Vas-y et construis un empire.
F : Yes ! Merci, dude !
Marc : Dude ?
F imitant Michel Côté : Oui, je dis dude.

Dès le 1er juillet, Frédéric se met à l'ouvrage. Il s'abstient de signer Kevin Shatternink, mais signe Karl Alzner, Thomas Vanek, Mike Cammalleri, Jaromir Jagr, Ales Hemsky, Antti Niemi, Mark Streit, etc. Alexander Radulov et Brian Flynn étant RFA, Fred parvient à les échanger aux Stars de Dallas pour Jamie Benn et Adam Cracknell.
F : J'ai remarqué qu'ils ont signé Martin Hanzal.
Marc : Ils ont aussi libéré Patrick Sharp, qui est retourné à Chicago, et le duo Hemsky-Niemi.
F : Qu'on a signés.
Marc : Que TU as signés. Et féliciations pour tes coups de génie.
F : Manque plus qu'à poursuivre mon travail.
Frédéric échange alors le mal aimé Tomas Plekanec aux Penguins de Pittsburgh en retour de la légende vivante Sidney Crosby. Jim Rutherford et Mario Lemieux n'ont pas eu de plaisir à accomplir la transaction miracle. Les fans devinrent tristes. C'était comme le 11 septembre, mais au hockey.
Marc : Bravo ! Bravo deux fois ! Trois fois, même ! C'est un gros coup que t'as faite !
F moqueur : Pis les fans de Pittsburgh sont tristes. Bouhouhou. Ils ont encore Malkin, Kessel et Murray.
Marc : T'oublies Letang.
F : Ouain, ouain. Mais Jacques Martin est un des entraîneurs adjoints des Penguins. Il connaît Pleky, ça calmera les fans de Crosby. Bon, allons chercher Derick Brassard, Mike Hoffman et Erik Karlsson aux Sénateurs.
Marc : Contre qui ?
F : Hum... chais pô... Philip Danault, Paul Byron pis Brandon Davidson, j'pense...
Marc : Danault ?!? Byron ?!?
F : Quoi ?
Marc : Mais tu peux pô faire çô ! Danault vient de se réveiller en talent pis Byron a marqué 22 buts !
F : Justement. Ça aidera à leur faire accepter la transaction. Y a un gars de la famille de ma mère qui voit Danault comme un futur Patrice Bergeron, mais ce sera peu probable.
Marc : C'est d'la triche, j'trouve.
F : Bettman me laisse libre cours en termes de transactions. T'en fais pô.
Son téléphone sonne.
F : Allô ?
U : Fred ! Hugo n'arrête pas de harceler les filles ! Reviens vite !
F : J'peux pô, j'fais dé z'échanges. J'dois me procurer Ovechkin, Karlsson, MacDonagh, Crawford pis trois anciens des Voltigeurs de Drummondville. Bye.
U : Mais--
F : Ça ira, Marc. Une des recrues se plaint d'Hugo, c'est toute.
Marc : Ôoh. Pis j'comprends maintenant, l'affaire d'avoir Brassard pis Hoffman. C'est des anciens de Drummond, c'est çô.
F : Des Voltigeurs. L'autre, c'est Sean Couturier des Flyers.
Marc : Tu leur donneras qui ?
F : Mmh... Andrew Shaw.
Marc : Correc'.
F : Non, non. Shaw ira aux Capitals en retour d'Ovechkin. C'est Lekhonen que j'vais donner aux Flyers.
Marc : Ké.
La semaine continue et Fred enchaîne les échanges. Charles Hudon et Andreas Martinsen quittent pour les Maple Leafs de Toronto en retour de Kerby Rychel et Rinat Valiev, Zach Redmond et un choix de 3e tour pour les Sabres de Buffalo en retour de Nicolas Deslauriers et un choix de 1er tour, Jacob de La Rose et Charlie Lindgren pour les Hurricanes de la Caroline en retour de Martin Necas et un choix de 1er tour, Jeff Petry et Jakub Jerabek pour les Rangers de New York en retour de Ryan McDonagh et un choix de 1e tour et Torrey Mitchell et Al Montoya pour les Blackhawks de Chicago en retour de Corey Crawford et un choix de 1er tour. Zachary Fucale devient donc le gardien #1 de Laval, ce qui le permettra de mieux se développer. Le jeune homme resigne également Galchenyuk (14.7 millions $/3 ans), Jonathan Drouin (72 millions $/6 ans) et Carey Price (84 millions $/8 ans). Ce dernier verra son contrat entrer en vigueur la saison prochaine. Ne reste plus que le personnel d'entraîneurs.
F : J'pense à me départir de Claude Julien. Pis de Dan Lacroix.
Marc : Oh non ! Déjà que Clément Jodoin a démissionné.
F : Kirk Muller sera mieux ! Je f'rais aussi v'nir Vincent Damphousse pis Patrick Roy pour compléter le personnel.
Marc : Damphousse est analyste, ça marchera pas.
F : Mario Tremblay était analyste avant de coacher le CH. Mais il a fait fâcher Roy. J'vais imiter Ronald Corey, mais de la bonne façon.
Marc : Comment vois-tu ton... personnel d'entraîneurs de rêve ?
F : Kirk Muller en chef, Patrick Roy en associé, Stéphane Waite demeurant aux buts pis Vincent Damphousse et Patrice Brisebois en adjoints. Attaquants et défenseurs respectivement. Sinon, si Brisebois refuse le poste ou qqch du genre, J-J. Daigneault restera adjoint.
Marc : Roy, ça peut marcher, mais je doute encore à propos de Damphousse.
F : On verra c'qu'y en pense. Bon, j'ai pas fini les agents libres.
Marc : En tout cas, on se reparle. Bonne journée.
Fred signe donc Éric Gélinas, Peter Holland, Matt Taormina et Byron Froese pour assurer un certain talent au Rocket de Laval, club-école du Tricolore dans la LAH.

Note : Tous les joueurs et messieurs du/de hockey mentionnés précédemment existent vraiment.

Le 9 juillet, Frédéric rentre enfin chez lui, ayant dormi au Centre Bell. Lorsqu'il rentre, il sursaute. Les lyoko-guerriers sont torses nus sur le canapé.
F : TAAA' ! Qu'est-ce qu'vous câlissez-là ??
U : On meurt de chaud ! C'était plus fort que nous.
F : Vous auriez pu aller dans vos chambres.
J : Pourquoi ? Y a aucune fenêtre dans nos chambres.
U : Ouain ben, les autres vous regardent.
En effet, les autres toons de Fred fixent les jeunes français avec le sourire. King et Kong bavent tandis qu'Hugo prend plusieurs photos. Étrangement, Yumi et Aelita s'enfuient en gémissant et en se couvrant le torse.
Kong : Aooh ! Pourquoi c'est elles qui partent ?
J : Pourquoi ?? Parce que ce sont des filles justement, pervers !
Les garçons vont rejoindre les filles.

À suivre...

Lyokofan

Messages: 57

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 09 Juin 2018, 17:06

Re: Code Lyoko Télétoon

Le lendemain, Frédéric emmène les Lyoko-guerriers au Manège militaire de Trois-Rivières.

Le 13 juillet, Fred et les Lyoko-guerriers se pointent à Québec pour le Festival d'Été de Québec. Ils assistent au concert du groupe The Who, avec The Dirty Nil et The Struts en première partie.

Retourner vers Romance

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com