Ulrich et Aelita

Imaginez vous-même l'évolution des relations entre les personnages ! Amour ? Amitié ? À vous de décider !

Futur Lyokophile

Messages: 96

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 20 Avr 2018, 02:19

Ulrich et Aelita

Bonne lecture.

Un an après la fin de XANA, le groupe fut frappé par des décès. Yumi fut poignardée par un voleur sous les yeux de sa mère. Jérémie fut diagnostiqué du cancer du pancréas en phase terminale et mourut 3 mois après. Odd subit une occlusion intestinale. Ne restait plus qu'Ulrich et Aelita.

Les deux survivants entrèrent en 2e à Kadic. Les décès des autres les rapprochèrent. Si Ulrich conservait ses habits de la saison 4, Aelita portait désormais un jean bleu et un t-shirt rouge laissant paraître son nombril. Elle versait encore quelques larmes de tristesse. Ulrich la consola.
U d'une voix douce, prenant A dans ses bras : Ne pleure pas, princesse. Tout ira bien, je te le promets.
A : Merci.
William et Sissi arrivent.
W : Ulrich, je suis désolé pour Yumi.
U : Merci.
Sissi : Ulrich, je suis désolée aussi. J'ai été moche avec elle.
U : Ça va, je te pardonne.
W : Et puis, elle ne t'agaçera plus.
U : Évidemment, elle est désolée.
W : Je veux dire qu'elle sort avec moi maintenant.
U et A : Quoi ??
Sissi : Eh oui ! Surpris ?
A : On peut dire ça ! Lui, il courrait* après Yumi et toi, tu courrais après Ulrich !
W : En tout cas. On vous souhaite une bonne année scolaire à vous deux malgré ce qui s'est passé.
U et A : Merci.
Les deux pots-de-colle partent ensemble, laissant Ulrich et Aelita seuls.
U : Aelita ?
A : Oui ?
U : Tu crois qu'il nous arrivera la même chose ?
A : Que veux-tu dire ?
U : Que l'on tombe amoureux de l'autre.
A : ...
U : Mouais, j'avoue que c'est assez complexe comme question. J'aimais Yumi et toi, tu aimais Jérémie. Ça dépendera du temps.
A : D'accord.
Ils se dirigent vers les dortoirs, mais Jim, doux et calme pour une fois, leur demande de se présenter au bureau de Mr Delmas.

J-P : Alors, je sais que vous étiez tous deux très proches de Belpois, Della Robbia et Ishiyama dans le passé.
U : Oui.
J-P : Donc, on vous laissera partager la même chambre durant l'année.
A : Ulrich et moi ??
J-P : Oui.
U : Wow. C'est assez bizarre mais... merci quand même.
A : Oui, merci. On restera proches, ainsi.
J-P : Il n'y a pas de quoi. Bonne journée.
U et A : Bonne journée, monsieur.
Ils sortent du bureau.
J-P : Même si on leur disait ça, on ne pourra jamais ressentir ce qu'ils éprouvent pour leurs défunts amis.

À suivre...

Futur Lyokophile

Messages: 96

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 24 Mai 2018, 22:56

Re: Ulrich et Aelita

Le soir venu, Ulrich et Aelita se changent sans se regarder. La jeune fille rougit d'être torse nue. Ulrich reste pourtant de dos.
U enfile sa camisole : Je suis prêt.
A : Ulrich ?
U : Oui ?
A : Regarde-moi.
Ulrich se retourne. Aelita est en soutien-gorge magenta et boxer bleu. Le samouraï rougit.
A : Je suis belle ?
U : Euh... oui. Ton ventre... est très joli.
A : Mmh... finalement... ... j'aimerais être ton amoureuse.
U : Quoi ?
A : Je... je t'aime... je t'aime vraiment...
U : Euh... je...
A : ...
U : Je t'aime aussi... j'accepte...
Aelita saute au cou d'Ulrich et éclate en sanglots. Le jeune homme sanglote aussi. Il prend doucement le visage d'Aelita et embrasse tendrement ses petites lèvres.
A : Veux-tu me flatter le ventre, s.t.p. ? J'aimerais beaucoup ça.
U : Ce sera avec joie, princesse. (L'embrasse sur la joue.)
A : Ouais. Merci.
...
Le lendemain matin, le nouveau couple n'enfile que ses jeans seulement. Aelita n'a pas de soutif. Ils se font photographier leurs ventres par Sissi qui porte son bikini et a un tatouage au ventre.
A : Sexy, ton tatouage sur le ventre.
Sissi : Je te remercie, c'est gentil que tu dises ça de moi. C'est un vrai. Le nom de William pour la vie.
U : Excellente idée.
Sissi : William a un tatouage aussi. Sur son ventre.
A : Quoi ? Les garçons n'ont pas de tatouages abdominaux.
Sissi : Au contraire. Y a plein de gars au monde qui se le font. Vous pourriez faire ça, vous deux. Vos noms sur le ventre de l'autre.
U : Elle a raison. Mon ventre serait bien avec un tatouage.
A : J'sais pas trop. C'est douloureux, un tatouage.
Sissi : Pas du tout. Ça chatouille, au contraire. Ça m'a beaucoup plu, cette sensation. Si sexy.
A : Euh...

À suivre...

Futur Lyokophile

Messages: 96

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 28 Juin 2018, 04:42

Re: Ulrich et Aelita

Bonne lecture !

Le nouveau couple se pointe au salon de tatouage identifié par Sissi. L'endroit en question appartient à la mère d'Odd. Cette dernière l'a ouvert à la mémoire de sa défunte progéniture.
A : C'est ça, le salon ?
U : T'as vu le nom ? « Odd le magnifique ».
Aelita sourit et suit son amoureux à l'intérieur. Marguerite, la mère d'Odd, est habillée en bikini et short et lit un livre.
U : Bonsoir ?
Marguerite : Oh, bonsoir... Mais... vous êtes les amis d'Odd ?
A : Oui. Lui, c'est Ulrich Stern. Moi, Aelita Stones.
Marguerite : Enchantée de vous revoir. Désolée pour la façon dont je suis vêtue.
U : Non, c'est correct. Exhiber le ventre est fréquent pour nous deux. On vient justement pour les faire tatouer.
Marguerite : Oh, vous voulez des tatouages abdominaux ?
A : Absolument. William et Sissi en ont, on en veut aussi. S.v.p. ?
Marguerite : Il me faut toutefois une autorisation parentale écrite, sinon vous devrez payer le double du prix normal.
U : Hein ?? Mais ils n'ont pas parlé de ça !
Marguerite ricane : Je plaisantais, jeune homme ! Ce salon est annexé au collège Kadic. Mr Delmas m'a autorisé à l'ouvrir en tant qu'hommage posthume. Du coup, les tatouages offerts ici sont les moins coûteux qui soit.
A : Et... ?
Marguerite : Ça sert à promouvoir la liberté d'expression des jeunes adolescents de votre âge. Pourquoi pensez-vous que je suis vêtue de manière sexy ? Pour montrer mon ventre ! J'autorise même qu'on le touche.
U : Euh... peut-on avoir un tatouage au ventre, chacun ? S.v.p. ?
Marguerite : Bien sûr. Relevez ou enlevez vos t-shirts, le coût maximal sur le ventre est de 10 euros.
A relève son t-shirt : C'est un très bon prix !
Marguerite : Évidemment ! Les adolescents de 14 ans n'ont pas les moyens pour payer au prix général, soit 75 euros.
U pose ses mains sur sa poitrine pour tenir son t-shirt : Wô.
Marguerite : Mais ce sont les tatouages abdominaux, justement, que tous les kadiciens précédents ont eu.
A pose le bout relevé du t-shirt sur ses seins : Y a eu d'autres élèves qui sont venus ? À part William et Sissi ?
Marguerite : Une douzaine, environ. Y avait Nicolas Poliakoff, Heidi Klinger, Mathias Burel, etc. Bon ! Si vous voulez, j'offre aussi des piercings ombilicaux.
U : À bon prix ?
Marguerite : 5 euros, le piercing. 7 euros 50 pour 2.
A : Wow ! Vous n'êtes vraiment pas une escroc, madame !
Marguerite : Moi et mon époux sommes artistes. Ça rapporte assez pour nous, je ne volerais pas l'argent des adolescents. Même si nous serions pauvres.
Le jeune couple sourit.
U : J'suis d'accord pour me faire percer le nombril. Aelita ?
A : Moi aussi, j'suis d'accord.
Marguerite : Alors, c'est parti. Tatouage en premier, piercing en second.
U et A : Vu.
Marguerite : Mais d'abord, faut que vous me disiez à quoi vous voulez que ça ressemble. Dessiner, quoi.
U et A : Vu.
Leurs ventres désinfectés*, Ulrich et Aelita indiquent à la jeune désenfantée ce qu'elle doit dessiner. Le samouraï obtient « Aelita » sous le nombril et un gigantesque « 愛 » sur le reste de son abdomen, délimité aux côtes et le nombril. La princesse obtient « Ulrich » sous le nombril et l'oeil de XANA sur le reste de son ventre, aux limites. Ulrich obtient le départ et s'allonge. Replaçant sur ses pectoraux, le jeune homme voit son ventre être désinfecté de nouveau. Marguerite débute le tatouage alors qu'une autre femme, en soutien-gorge et short aussi, arrive pour s'occuper d'Aelita. Il s'agit de Lilian, la mère d'Ulrich.
U : Maman ? Que fais-tu ici ?
Lilian : Ulrich ? Quel belle surprise ! Je travaille ici, en fait. Mais te voir est si bon ! Et tu fais tatouer ton beau ventre ?
U : Oui, effectivement. Mais je ne savais pas que tu étais artiste esthétique.
Lilian : On dit tatoueuse-pierceuse. Marguerite m'a engagé hier, je ne voulais pas rester seule chez nous pendant que ton père travaille.
U : Papa est devenu plus sympa depuis que Yumi, Odd et Jérémie sont décédés. Mais il n'aime pas Aelita.
Lilian : Moi, j'aime bien Aelita. J'vois pas du tout pourquol ton père la déteste. Elle est plutôt gentille.
A : J'suis ici, Mme Stern.
Lilian : Salut, Aelita. Désolée si mon époux ne t'apprécie pas, contrairement à moi.
A : Il changera sûrement, j'espère.
Lilian : Mouais. En tout cas, allonge-toi. J'vais te faire ton tatouage.
A : Sans problème.
La jeune fille s'allonge et laisse la jeune femme désinfecter son ventre pour de bon et entamer le tatouage. De son côté, Margie agaçe un peu Ulrich en lui grattant les côtes.
U : Ha ha ha ! Arrêtes, j't'en prie ! Ha ha !
Marguerite : Désolée, mais t'es vraiment sexy pour ton jeune âge, Ulrich.
U : Merci. Mais le mot « sexy » sonne un peu adulte.
Lilian : Dans ton cas, le mot se dit bien. C'est vrai que tu es sexy.
U : Mouais. T'as bien raison, m'man.
A : Et moi ?
Lilian : Toi aussi, t'es trop sexy. (Lui chatouille le ventre.)
A : Ha ha ! Non, ha ha ha ! S.t.p., arrête ! Ha ha ha !
Lilian : OK, j'arrête de chatouiller ton ventre des plus magnifiques.
A : Merci beaucoup. Au fait, combien reste-t-il pour nos tatouages ?
Marguerite : Un tatouage prend beaucoup de temps à réaliser. Vous allez vous endormir avant la fin.
Lilian : Il est seulement 16 heures.
Marguerite : Une séance complète dure 8 à 10 heures. En plus, la taille de chaque tatouage varie. Les leurs sont très différents. Ils veulent des gros sur leurs abdomens supérieurs.
Lilian : Et on est quel jour ?
Marguerite : Samedi.
Lilian : Fiou. Ils ne seront pas en retard pour l'école dans ce cas, il n'y en aura pas.
Marguerite amusée : Ha ha ha ! Bon, allez. J'dois tatouer ton fils.
Lilian : Moi, j'ai pas commencé avec Aelita.
5 heures plus tard...
Ulrich et Aelita dorment profondément chacun, leurs tatouages en pleine création. Marguerite caresse la hanche du samouraï.
Marguerite : Ils veulent un piercing au nombril, aussi.
Lilian : Ulrich et Aelita ?
Marguerite : Oui.
Lilian : Mais les garçons n'ont pas de piercing au nombril, d'habitude.
Marguerite : En fait, y a Nicolas Poliakoff et Mathias Burel qui ont leurs nombrils percés et ils sont hétéros. Je le sais, ils sortaient avec une fille lors de leurs venues, chacun.
Lilian : Oh. Alors, mon fils sera à l'aise, je suppose.
Marguerite : Tout à fait.
2 heures plus tard...
Le jeune couple se réveille et leurs tatouages sont complétés.
Marguerite : Oh, tu t'es réveillé.
U : Ouais. Wow ! Mon ventre est superbe ! Aelita ?
A : Moi aussi ! Je me sens plus énergique !
U : Moi, je me sens fier d'être tatoué au ventre ! J'adore avoir le ventre tatoué ! C'est très agréable pour moi !
A : Je garde cette encre sous ma peau abdominale pour le reste de ma vie !
Lilian : Calmez-vous, les jeunes. Je respecte votre joie d'avoir été tatoué à l'abdomen. Cependant, Margie dit que vous avez demandé un piercing ombilical à chacun.
U : C'est exact.
Lilian : On vous offre donc deux piercings par nombril pour 12 euros.
A : Deux piercings ?!? C'est pas trop risqué ??
Marguerite : Si vous déinfectez régulièrement, non. Mais pas de panique, l'infirmière est notre amie d'enfance. Jérémie était même son fils.
U : Quoi ?!? Ça alors, c'est dingue !
A : Mais faut avouer qu'elle ressemble beaucoup à Jérémie. Ils sont blonds.
Lilian : Elle a un fétichisme pour le ventre et le nombril depuis l'enfance. En conséquence, sa meilleure branche médicale est la gastro-entérologie.
Marguerite : Pour revenir au sujet, elle viendra sûrement vous voir les matins et nettoyera vos nombrils chacun. Mais elle sait garder un secret comme des objets de valeur, soyez sans craintes pour votre vie privée.
U et A : Pas de problème.
Lilian : Bon. Si on vous percait le nombril, qu'on en finisse ?
U et A : Avec grand plaisir !
Les deux femmes désinfectent leurs nombrils et marquent les points de piercage. Ulrich est douloureusement surpris par la pointe de métal qui traverse le pli ombilical. Aelita est plus sensible et pousse un cri de douleur. Lilian l'enlace pour s'excuser et justifier qu'il s'agit de la procédure. Finalement, les deux piercings par personne auront eu leurs prix : une larme d'Ulrich, plusieurs larmes d'Aelita. Tandis que Marguerite enlace et berçe la jeune fille aux cheveux roses dans ses bras, Lilian vient prendre la larme de son fils et la dépose dans son nombril. Elle retire son gant pour disperser la goutte et toucher le nombril de son fils avec son propre doigt. Étrangement, Ulrich se sent ému d'exhiber son ventre à sa mère. Il prend la main de cette dernière, l'ouvre et la dépose sur son ventre. Il pose ensuite sa tête sur la bras de sa mère.

En raison des émotions envahissantes en soirée, Lilian et Marguerite font dormir Ulrich et Aelita dans une pièce spéciale prévue pour ce genre de situation. Leurs t-shirts retirés, les deux amoureux reçoivent tous deux un massage abdominal pour s'endormir aimés. Ulrich affiche en effet un sourire pour la durée du massage. 5 minutes après, les deux mères souhaitent de beaux rêves aux jeunes beautés et referment la porte. Le jeune couple se met alors à s'embrasser fougueusement en larmes, tant ils s'aimaient et avaient mal au ventre.
A chuchote : Retire-moi mon soutien-gorge, Ulrich.
Le samouraï s'exécute avec douceur. Le soutif enlevé, Ulrich caresse le dos dénudé et soyeux d'Aelita et colle son torse contre celui de sa bien-aimée.
A : Je t'aime, mon coeur.
U : Moi aussi, ma belle.
Ils s'embrassent langoureusement.

Le lendemain matin, Ulrich se réveille et voit Aelita torse nue à ses côtés. La jeune fille est si belle. Il l'embrasse alors sur les lèvres doucement, ce qui la réveille agréablement.
A : J'aimerais me réveiller ainsi à tous les matins de ma vie.
U : Je te le promets.
Lilian : Aelita, ta poitrine est trop sexy.
U et A sursautent : AAAAAAAAH !!!
U : Bordel, m'man ! Un, cognes avant d'entrer ! Deux, est-ce que tu t'es entendue ?? T'as dit qu'Aelita avait des seins magnifiques et c'est déplacé ! Elle a 13 ans, merde !
Lilian : Ben, pourquoi a-t-elle la poitrine dénudée ?
Aelita gémit alors qu'elle se couvre les seins tout en laissant son nombril à la vue d'Ulrich et Lilian.
Lilian : T'inquiète, j'en ferais pas un drame. Tu seras surpris, mais je soutiens que tout adolescent, surtout de Kadic, mérite les mêmes droits que les adultes.
U : Depuis quand soutiens-tu cette... cause ?
Lilian : Depuis que tes amis sont décédés.
U : Mmh...
Lilian : Enfin, bref. Marguerite m'emmène à la piscine aujourd'hui. On doit surveiller les nombreux Kadiciens présents. Voulez-vous venir ?
U et A : D'accord.
Lilian : Chouette. En plus, Akiko et Yolande seront présentes et elles portent des bikinis splendides.
U : Akiko ?
Lilian : La mère de Yumi. Yolande me l'a présenté durant l'été, elles sont amies depuis 10 ans.
U : Wow !
A : Euh, Lilian.
Lilian : Oui, Aelita ?
A : Pourrait-on passer à Kadic ? Mon nouveau bikini est resté là-bas.
Lilian : Pas de problème, c'est sur notre chemin et on a tout le temps qu'il faut.
A : Merci.

30 minutes plus tard, le jeune couple arrive à destination. Aelita avait un bikini bleu roi pour honorer Jérémie. Ulrich portait un short de bain noir pour honorer Yumi. Marguerite et Lilian abordaient chacune un bikini bleu pâle et vert à motifs militaires respectivement. William et Sissi, en short de bain noir-rouge et bikini rose-jaune respectivement, approchent et critiquent positivement les deux amoureux pour leurs ventres et leurs maillots.
W : Ulrich, ton ventre est super chic !
Sissi : Pareil pour toi, Aelita ! Et pour ton maillot !
U : Moi, en tout cas, ma mère hésitait entre ce short et un slip de bain de la même couleur. Comme Mathias, quoi.
W mort de rire : Sauf que Mathias a un slip bleu et son ventre est tout mou.
Ulrich et Aelita pouffent de rire.
U : Toi aussi, ton ventre est mou.
William regarde alors son ventre puis fait une moue (Tou toum hicsh (Tambour tambour symbale de jeu de mots)).
W : Au moins, j'ai une masse musculaire identique à la tienne.
Sissi : Il voulait juste te taquiner. On voit tes abdos, au moins.
W sourit : C'est vrai. Merci, ma belle. Toi aussi, tu as des abdos.
Sissi se caresse le ventre : Merci, mon amour.
A : Tiens, Yolande et Akiko arriv... WOW !!!
U : Quoi ?
A : Ta mère avait raison ! Yolande est super sexy en bikini !
U : Et Akiko aussi ! Wow, wow, wow !
W : Au fait, qui ont fait vos tatouages abdominaux ?
U : Ma mère et celle d'Odd.
W : Ta mère t'a tatoué ton ventre ? Elle est cool d'avoir fait ça pour son fils !
A : Non, sa mère a fait mon tatouage. Ulrich a été tatoué par la mère d'Odd.
W : Oh, c'est dommage. De ta mère, ça l'aurait rendu hyper cool.
U : Elle est déjà cool. Regarde son bikini militaire.
Sissi : C'est vrai qu'elle a un bikini sexy comme son ventre. On voit de qui tu retiens tes abdos.
U : Je m'attendais à ce que tu les flattes.
Sissi : Moi ?
U : J'suis amoureux d'Aelita, maintenant.
W : Tu peux toucher, Sissi.
Sissi : D'accord.
Elle fait glisser ses doigts sur les abdos du samouraï.
U : Tu peux poser ta main au complet, tu sais ?
Sissi : Ah bon ? D'accord, alors.
Elle caresse son jeune ventre par amitié.
Sissi : Wow ! On dirait le ventre de William mais en plus musclé. Oups...
William en est vexé et s'éloigne en versant une larme.
Sissi le rejoint : Attends, William. J'voulais pas te vexer...
W : Pourquoi l'as-tu dit, alors ? Sniff...
Le couple de pot-de-colles éloigné, Ulrich se pose des questions.
U : Il pleure ?
A : Bof, laissons-le. C'est ses émotions.
U : Mouais.
Yolande arrive : Bonjour, Ulrich. Bonjour, Aelita.
U et A : Bonjour, Yolande.
Yolande : Lilian m'a demandé de vous nettoyer le nombril à l'alcool. Mais vu que vous vous baignerez dans une piscine au chlore, je me contenterais de vos creux avec un cure-oreille.
U et A : Sans problème.
Yolande pose un genou à terre, trempe le cure-oreille dans l'alcool et nettoye le nombril d'Aelita en lui caressant la hanche. Une fois le nombril désinfecté, la jeune femme fait un pet de bouche sur son ventre en même temps de lui chatouiller le tablier.
A : HA HA HA ! Ça chatouille trop !
Yolande : T'es trop belle du ventre, j'pouvais pas résister. (Embrasse son ventre.)
A : Wô !
Ulrich se fait nettoyer le nombril et caresser le grand droit droitier. Yolande lui gratte ensuite les abdos en embrassant chatouilleusement son ventre.
U : Ha ha ! Ça chatouille, ça aussi.
Yolande tapote leurs ventres : Allez, baignez-vous et pas le droit de vous ennuyer.
U et A : Vu !
Ils sautent ensemble dans l'eau puis resortent leurs têtes en s'embrassant sur les lèvres. Les autres Kadiciens présents, pas encore informés de leur relation amoureuse, sont tous surpris. Milly et Tamiya, toutes deux en bikinis, prennent une photo du baiser.
Milly : Ce sera un scoop, c'est sûr !
A a entendu : Quoi ?!? Milly !
U : Oh, laisses-la. Un, on est beaux. Deux, on est ensemble et tout le monde le saura.
A : Mmh... Le saura... D'un côté, c'est un peu gênant. Mais d'un autre, on aura la paix si on veut.
W : Ou des moqueries.
U et A : Mmh...
Sissi : Par exemple, « ils sont amoureux na na nère » !
Akiko : Oh, enfin. Personne ne lancera un truc comme ça.
U et A : Bonjour, Akiko.
Akiko : Bonjour, Ulrich et Aelita.
A : Vous êtes belle dans votre maillot. Sans vous gêner.
Akiko : Non, ça va. Merci du compliment. Mon fils a dit la même chose.
U : C'est surtout ton ventre qui est splendide, Akiko. Pas de vergetures.
Akiko : Merci beaucoup, Ulrich. Je vous laisse, les beautés. (Rejoint Yolande.)
A : Tu l'as tutoyes ?
U : Ben, ouais. Durant l'été, j'allais souvent chez eux puisque Yumi et moi avions commencé à sortir ensemble.
A : Vous vous êtes avouer vos sentiments ?
U : Oui. Notre relation a duré 4 semaines. Ensuite, elle a été... été... et bien... mmh... mmh... sniff... (Pleure.)
A triste pour U : Tout va bien, mon amour. Ça a été aussi dur pour moi avec Jérémie. Maintenant, je suis ta nouvelle Yumi, tu es mon nouveau Jérémie, si on peut dire.
U sourit : Bien dit, ma belle rose.
A ricane : Hé hé.
Ulrich lui prend les hanches et colle leurs nombrils ensemble. Ils s'embrassent ensuite sur la bouche.

Le lendemain matin, au réfectoire, Aelita aborde un débardeur bleu roi qui montre son nombril. Elle pose son plateau à sa table lorsque Milly apparaît derrière elle, affublée d'un débardeur similaire à Aelita.
Milly : Aelita ?
A : Oui ?
Milly : J'voudrais m'excuser d'avoir pertubé votre intimité à toi et Ulrich. Tiens, j'te donne la photo. Gratuit.
A : Ça ira, Milly, j'te pardonne. Tu peux garder et publier la photo si tu veux.
Milly : Wow ! Merci, Aelita.
A : Au fait, Milly.
Milly : Oui ?
A s'agenouille devant elle : Tu trouves pas qu'on se ressemble un peu, toi et moi ?
Milly : Tu trouves ?
A la prend par les épaules : Ben, on a toutes les deux un petit visage mignon et des petites joues molles. (Pince doucement ses joues.) On jurerait que nous sommes des soeurs.
Milly ricane : Hé hé ! Tu me chatouilles les joues, Aelita.
A sourit : Désolée, mais tu es super jolie.
Milly : C'est vrai ?
A : Oui.
Elles s'enlacent.
A : Y a autre chose qui nous lie. Sissi nous a déjà harcelé, toi et moi.
Milly : C'est vrai aussi, mais elle est plus gentille depuis un bout de temps.
Sissi passe : Salut, les copines. (Caresse les cheveux d'A puis ceux de Milly.)
A et Milly : Hé hé ! Salut, Sissi !
Milly : T'as vu ? Elle est hyper sympa, maintenant !
A : Oui, je l'ai vu.
Milly : Aelita.
A : Oui ?
Milly : Je t'aime.
A : Tu m'aimes comment ?
Milly : Comme une soeur.
A : Si vite que ça ?
Milly : Ben, euh... oui...
A : Mmh... moi aussi, je t'aime comme si tu étais ma soeur. Faisons donc comme si on était soeurs, si tu veux.
Milly : D'accord.
A : Dans mes bras.
Elles s'enlacent à nouveau, Aelita embrasse Milly sur la joue qui rougit et sourit. Alors qu'elle laisse Aelita, Ulrich arrive en débardeur noir et son jean habituel.
U : Salut, ma belle.
A : Salut, mon coeur.
Ils s'embrassent.
U : Quels sont nos cours, aujourd'hui ?
A : Je crois que nous avons des maths et de l'histoire.
U : Ouf. Pas de science avec Mme Hertz.
A : Ben quoi ? T'aimes pas Mme Hertz ?
U : C'est elle qui me déteste. Plus que les autres élèves.
A : Exsagères pas.
U : Elle a osé me dire que j'avais un caractère je-m'en-foutiste !
A lui tient la main : Ulrich. Tu sais, je peux t'aider. J'suis une intello, moi.
U lui caresse le bras : Une intello sexy.
Ils s'embrassent amoureusement sur les lèvres.

À suivre...

Futur Lyokophile

Messages: 96

Inscription: 23 Mar 2018, 00:09

Message 17 Aoû 2018, 23:50

Re: Ulrich et Aelita

Finalement, Mme Hertz n'a plus aucune haine envers Ulrich en raison de la perte de ses amis et lui présente ses excuses pour son attitude. Elle donne à Aélita le devoir d'examiner le ventre d'Ulrich aux ultrasons.
...
Aélita gélifie le ventre de son amant et embrasse les lèvres de ce dernier en posant la sonde sur ses abdos. Ulrich affiche un sourire aussi longtemps qu'Aélita examine son ventre le plus amoureusement possible, soit en glissant son petit doigt sur le ventre du samouraï sans arrêt.
U : Je t'aime.
A : Moi aussi.
Un autre baiser buccal romantique. Aélita flatte les cheveux d'Ulrich.

Retourner vers Romance

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 0 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com