Message 05 Aoû 2018, 05:00

Télétoon Avatar

Ulrich Stern, marine en orthèses, venait de se faire décryoginiser après un voyage spatial de plus de 6 ans. Les responsables l’avaient embauché pour remplacer son défunt frère jumeau Damien, en raison de leur même génotype. Le vaisseau dans lequel il prit place était désormais en orbite autour de Pandora, le satellite de Polyphème, planète du système solaire Alpha Centauri A, étoile principale du système Alpha Centauri, situé à 4,4 années-lumière du Système solaire. Les passagers, majoritairement militaires, furent déplacés sur une nacelle les envoyant sur Pandora. Elle décolla évidemment et fit son atterrissage moins de dix minutes plus tard. Un supérieur prit la parole.
« Tout le monde doit porter son masque en tout temps lorsqu’il est à l’extérieur, dit-il avant de continuer, l’atmosphère de Pandora est constituée d’ammoniac, de cyanure d’hydrogène et de dioxyde de carbone. Si vous respirez cet air, vous perdez connaissance en 20 secondes et vous mourrez en 4 minutes. Alors, gardez vos masques en tout temps. »
La porte de l’avion s’ouvrit et tout le monde descendit. Ulrich traîna de la patte en raison de ses orthèses. Il croisa un camion gigantesque dont les pneus étaient attaqués par des flèches. Quelques minutes plus tard, tous étaient réunis à la cantine pour le discours du colonel Hugo, chef de la sécurité militaire.
« Vous n’êtes plus au Québec, commença Hugo de son accent québécois, vous êtes sur Pandora. Cette planète-là est peuplée par des bonshommes bleus qu’on appelle des « Na’vis ». Leurs os et abdos sont naturellement renforcés de fibres de carbone. Ils aiment tremper leurs flèches dans du neurotoxique puissant en tabarnak. »
Et il continua avec les règlements. Après ceci, Ulrich rencontra Odd Della Robbia, une jeune trans (Née fille) spécialiste de la langue Na’vi qui avait côtoyé Damien durant la formation. Ils allèrent ensuite rencontrer Jérémie Belpois, responsable de la création des avatars, dont leur ADN est à la fois humain et Na’vi, qui leur montra leurs propres avatars. Par la suite, Ulrich débuta un journal vidéo, stipulant d’un ton ironique qu’il est là pour la science.
...
Aélita Schaeffer vit son caisson s'ouvrir. Elle retira donc ses électrodes abdominales, remit son piercing ombilical, noua son t-shirt et fuma une cigarette. Jérémie arriva et présenta Ulrich et Odd à la jeune responsable scientifique.
« Puisse la toute mère honorer notre rencontre, dit Odd en Na’vi.
-Pas mal, mais un peu trop cérémonieux à mon point de vue, répondit Aélita en Na’vi.
-Aélita, commença Jérémie en français, voici Ulrich. C’est le frère de Damien.
-Bonjour, dit Ulrich.
-Je sais qui vous êtes, répondit Aélita en français, mais je le déplore. C’est Damien que je veux voir.
-Il est mort, précisa Ulrich.
-Avez-vous une expérience scientifique ?
-J’ai déjà disséqué une grenouille. »
La jeune fille sortit énervée de la salle pour s’adresser à Geoffroy Lamèche, chef du programme civil. Elle l’appelait toutefois Corey Riffin en raison de son origine française.
« Corey, commença Aélita, je ne veux pas d’un analphabète en orthèses. Je veux un scientifique.
-Moi, je trouve qu’on a eu de la chance, dit Geoffroy de son accent aussi québécois qu’Hugo.
-Ah bon ? Comment ça ?
-On est chanceux que monsieur Damien ait un jumeau au même ADN. Mais mon plus gros problème, c’est les nazis.
-Na’vi.
-En tout cas. On a fait des écoles pour eux autres. On a proposé des routes pis des médicaments, mais depuis notre arrivée, notre relation avec eux est décrissante en tabarnak !
-C’est sûr avec ces mitraillettes qu’on pointe sur eux.
-Venez-vous-en. »
Ils entrèrent dans le bureau de Geoffroy. Ce dernier montra à Aélita un morceau d’unobtanium, la « seule raison de leur présence sur Pandora ». Il expliqua que cet élément supraconducteur résoudra la crise énergique sur Terre. Cependant, Aélita semble se foutre que l’unobtanium fournira l’énergie de la Terre.
...
Le lendemain, Ulrich et Odd testèrent leurs avatars respectifs. Aélita, s'étant calmée, vint s'occuper d'Ulrich.
A : Ulrich.
U : Oui ?
A : J'm'excuse pour hier. C'était seulement un imprévu pour moi.
U : Je te pardonne, Aélita.
A franche mais contente : J'aime que tu me tutoyes.
Ils s'enlacent. Entre-temps, Odd s'allonge et relève son t-shirt pour recevoir les électrodes.
J : Wow ! Odd, ton ventre est magnifique !
O : Merci, Einstein.
En effet, son ventre est poilu au nombril, moelleux aux abdos, courbé aux reins et tatoué au pelvis.
J : Aélita. Faut que tu vois le ventre d'Odd.
A : Après la sortie.
Aélita relève le t-shirt d'Ulrich, allongé. Son ventre est plus musclé et n'a aucune pilosité.
A : Ton ventre est très beau, Ulrich.
U : Merci, Aélita.
Il s'allonge. Aélita applique de l'huile sur son ventre et y pose les électrodes.
A : Après notre première sortie, on se fait tous percer le nombril. Même les garçons. Mais tous les avatars sont des Kadiciens.
U : Chouette ! Ma mère avait le nombril percé.
A sourit : La mienne aussi.
Odd se fait également lubrifier le ventre et poser les électrodes sur les abdos.
A : Ulrich. Il ne faut pas que tu penses à quoi que ce soit.
U : OK.
Aélita ferme le caisson et se dirige vers le sien.
A : Jérémie. Odd est branchée ?
J : Oui, elle dort.
A : Viens t'occuper de mon ventre. Je vais rejoindre leurs nombrils.
...
Le transfert est réussi. Ulrich se réveille dans son avatar. Lui et Odd portent chacun un crop top blanc et une jupe verte, leur permettant de voir leur ventre. Ce sont 2 femmes, Marceline Adabeer et Bonnibel Bubblegum, qui s'occupent d'eux. Marceline mesure le tour de taille d'Odd tandis que Bonnibel prépare une échographie abdominale pou Ulrich. Ce dernier découvrit avec joie qu’il pouvait désormais marcher correctement. Il pose ses pieds sur le sol.
Bonnie : Oh, attendez. Je dois examiner votre ventre, Ulrich.
Il rencontra également Aélita dans son avatar. Elle était étonnamment séduisante, car elle avait le nombril à l’air, exhibant aussi un grain de beauté sur l’hypogastre et les motifs de son épiderme de Na’vi embellissant son ventre.
...
Aélita examine le ventre na'vi d'Ulrich aux ultrasons. Les abdos de son avatar sont plus fermes que les siens.
A : Nos abdos contiennent de l'iode et de la fibre de carbone. Cela empêche de nous faire éventrer.
U : Cool ! Sinon, comment tu trouves mon ventre ?
A : Il est magnifique. Ton nombril demeure creux. Voudras-tu me masser le ventre ?
U : Je peux ?
A : Sûr ! Avec nos tailles gigantesques et notre ADN semi-humain, notre système digestif est perturbé et cela nous provoque de l'inconfort abdominal à tous les jours.
U : Oh. Alors, j'accepte.
...
Aélita est en soutien-gorge et boxer pour son massage abdominal. Ulrich applique l'huile sur les abdos de la jeune fille et les masse tendrement. Son nombril plaît à Ulrich.
...
Les trois jeunes sortent de leurs caissons et se complimentent leurs nombrils. Ulrich rencontre Hugo en vitesse, qui lui demande d'infiltrer un clan Na'vi en retour d'une chirurgie qui réparera les jambes du samouraï.
...
Peu après, Ulrich rentre pour voir ses amis. Il poursuit les présentations avec Sam, une jeune pilote bisexuelle africaine de 13 ans qui aime Odd.
U : Qu'est-ce qui te plaît chez elle ?
S : Elle est belle en garçon. Son ventre est super sexy.
U : C'est vrai qu'Odd est une belle fille. Elle et moi, on se fait percer le nombril, ce soir.
S : Oui, je sais. C'est moi qui perce le nombril d'Odd.
U : Ah bon ? Aélita s'occupera donc de mon nombril.
S : Exact. Au fait, avez-vous vu son nombril ?
U : Celui d'Aélita ?
S : Oui.
U : Bien sûr. Il est sublime. Y a un grain de beauté juste en dessous.
S : Vous êtes chanceux. En fait, j'voudrais te montrer mon propre ventre.
U : Vraiment ?
S : Oui. J'aime beaucoup l'exhiber.
U : Et bien, vas-y.
S : Yes ! Merci.
Elle relève agréablement son t-shirt. Ulrich voit son ventre brun très sexy. Évidemment, son nombril est percé.
U : Wow ! Sexy !
S : Tu peux toucher.
U : OK.
Il pose doucement ses mains sur les abdos de la jeune fille. Il caresse son nombril avec le pouce.
U : Ton nombril est éblouissant.
S : Merci.
...
Odd et Aélita discutent. Ils sont couchés sur le dos, ventre nu.
O : Sam est vraiment belle. J'crois que j'l'aime.
A sourit : Elle ressent pareil pout toi, ma belle.
O : Vraiment ??
A : Oui. Elle raffole de ton ventre.
O : Yes !!
Ulrich et Sam arrivent. Odd se lève et embrasse Sam sur les lèvres. Les deux beautés collent leurs abdos ensemble.
...
Aélita nettoie le nombril d'Ulrich avec amour. Odd vient de se faire percer le nombril et dort avec Sam.
A : Ils sont trop mignons. J'aime qu'ils s'aiment.
U : Moi aussi. Ils aiment le ventre de l'autre. Sam a très envie voir le ventre na'vi d'Odd.
A : Odd veut lui montrer aussi.
La jeune rose est si heureuse d'entretenir le plus beau nombril qu'elle ait vu. Elle se réjouit qu'Ulrich souhaite un piercing ombilical plus que tout.
...
Ulrich admire son nombril percé. Il remercie Aélita par un baiser sur les lèvres. La jeune rose est émue du baiser. Ulrich la rassure en respectant que Jérémie soit déjà son amant et qu'il trouvera une autre fille.

Le lendemain, Sam emmène le trio en forêt. Ils portent tous un débardeur ventral pour exhiber leurs abdos bleus. Le vent vient refroidir leurs ventres. Aélita en est amusée et laisse même Ulrich lui flatter le ventre.
...
Sam se pose et laisse ses amis débarquer. Après une longue marche durant laquelle Aélita caresse souvent le nombril d'Odd qui en est amusée, ils s'arrêtent à l'école abandonné. Odd trouve un ruban à mesurer et l'utilise sur le ventre d'Aélita à sa demande.
O : 21 pouces. (Retire le ruban et flatte les abdos d'A) Tu es très belle, Aélita.
A : Merci, Odd. Toi aussi.
Ulrich voit le tableau criblé de balles et s'en crispe les abdos.
U : Que s'est-il passé, ici ??
A voit le tableau : Euh... J't'en parlerais une autre fois. On a des choses à faire.
U : D'accord.
Il relâche ses abdos et se masse le ventre.
...
Odd et Aélita plantent une seringue dans un racine d'arbre, ce dont j'en n'ai rien à foutre, tandis qu'Ulrich se balade vers des fleurs en trompettes. Ils les touchent mais elles rentrent dans le sol. Un rhinocéros de Pandora l'aperçoit et le menace. Ulrich se défend en le visant. Aélita intervient.
A : Ulrich, ne tire pas ! J'veux pas qu'tu meurs !
U : Et bien, ce truc, oui !
A : Ulrich. Attends.
Le rhino fonce, mais aperçoit le tigre au rugissement d'un T-Rex.
U : Et lui ?
A : Enfuis-toi !!!
Ulrich fonce dans la forêt. Au bout d'une scène identique à celle du film original, Ulrich plonge dans une chute d'eau. Le tigre fiche le camp et laisse Ulrich en paix. Ce dernier se fait refroidir les abdos par l'eau, mais cela l'aide à sa détente.
...
Ulrich a perdu Odd et Aélita et doit passer la nuit en forêt. Il taille un bâton pour le rendre pointu et avance dans la forêt. Durant sa marche, une jeune femme na'vi, Yumi, l'observe. Elle est torse nu, sa poitrine cachée par des accessoires capillaires, et porte un boxer en peau d'animal. Elle sort un arc et vise Ulrich pour le tuer. Alors qu'elle rentre le ventre et contracte ses abdos, une fleur d'Ewya se pose sur l'arc, interdisant Yumi de tuer Ulrich. Elle range ses armes et s'en va.
...
Ulrich découpe la moitié de son débardeur, exhibant son abdomen entier, pour faire allumer son bâton. Cependant, plusieurs bébés tigres le cernent. Il le découvre en allumant son bâton. Il se bat brièvement, se faisant légèrement griffer au-dessus du nombril, lorsque Yumi arrive et tue les tigres. Elle achève un tigre agonisant par le rite Na'vi. Elle remarque encore sa légère adiposité ombilicale, mais elle aime avoir un nombril moelleux.
U : Wow ! Merci.
Yumi conclut le rite puis empoigne le nombril d'Ulrich.
U : Aïe ! Hé !
Y place son couteau sur le foie d'U : Ne dis pas merci pour m'avoir fait tuer ses pauvres créatures ! C'est triste et c'est tout !
U : OK, désolé...
Yumi range son couteau et replace ses mains. Elle place sa main droite sur la hanche d'Ulrich et lui tape les abdos avec l'index gauche.
Y tient la taille d'U : Tout ça, c'est ta faute. J'étais pas censé les tuer, ça ne servait à rien.
U : Quoi ?? Mais j'ai été attaqué...
Y lui serre le rein : TA FAUTE !
U : D'accord, j'ai compris. Je suis désolé.
Yumi libère son ventre et l'enlace pour s'être excusé.
Y laisse U lui flatter le ventre : Tu te demandes sûrement pourquoi je t'ai sauvé si j'aime tant ces créatures.
U ne voulant aucun mal à Y : Ouais. Peux-tu m'expliquer, stp ?
Y recule légèrement : Tu es courageux et t'as peur de rien, mais tu es tout de même plutôt stupide et ignorant comme un enfant. (Ricane) Désolée, mais c'est ce que j'ai vu.
U : Ah bon ? Si je suis idiot à tes yeux, tu pourrais m'apprendre.
Y d'un air désolée : Écoute. Ceux de ton peuple n'apprennent pas, car ils ne voient pas.
U se relève avec Y : Alors, apprends-moi à voir.
Y pouffe de rire : Ha ha ha ! Idiot ! On n'apprend pas à voir ! On voit dès notre naissance à moins de naître aveugle ! (Cesse de rire) Oh, c'était pas une blague approprié. Stevie Wonder est devenu aveugle par oxygénation après sa naissance.
U : Et ?
Y : Je n'sais plus trop. (Caresse son nombril.) Malgré ton ventre sexy, t'es comme un enfant.
U : Amène-moi avec toi. Stp.
Y triste : Désolée, mais tu ne devrais pas être là. Tu dois repartir.
U : Non, je suis seul. J't'en prie.
Yumi l'enlace en versant quelques larmes.
Y : Écoute. Je sais que tu voulais pas attirer ces tigres et que tu comprends bien, mais j'peux pas t'emmener avec moi. Je m'excuse. Repars maintenant.
Cependant, plusieurs fleurs d'Ewya apparaissent et entourent Ulrich. Dans un premier lieu, le jeune homme tape du doigt les fleurs qui lui son étrangères.
Y inquiète pour U et Ewya : Non ! Ne les tapes pas ! Reste détendu, tu ne risques rien.
Ulrich s'immobilise alors et voit surtout les fleurs occupant son ventre.
U : C'est quoi, ces trucs ?
Y : Des graines de l'arbre sacré. Des esprits très purs.
Toutes les graines sont placés autour d'Ulrich puis repartent. Yumi comprend qu'Ewya voit en Ulrich un homme d'espoir pour leur monde.
Y heureuse : C'est un signe. Je vais pouvoir t'emmener avec moi.
U rigole : Oula, tu sembles m'aimer. Je me trompe ?
Y : Et bien, non. Je t'apprécie beaucoup, en effet. Tu t'excuses honnêtement et tu comprends clairement. J'voulais pas que tu ailles à endurer une nuit complète en forêt. Viens, suis-moi.
U : D'accord.
Ulrich admire rapidement la flore lumineuse nocturne de Pandora.
U : Au fait, quel est ton nom ?
Y : Oh, j'm'appelle...
Ulrich reçoit une corde à pierres en plein ventre et tombe sur le gazon plus bas. Yumi est apeurée et fonce le sauver, sachant qui a fait ça. Ulrich se masse les abdos alors que des na'vis nomades arrivent en cheval et menacent avec leurs arcs. Le jeune homme jette son couteau par terre lorsque Yumi arrive.
Y en na'vi : DU CALME, MON PEUPLE ! DU CALME !
William, leur chef, descend de son cheval. Il porte un boxer de peau comme les autres cavaliers.
Y en na'vi : William ! Qu'est-ce que tu fous, bordel ?
W en na'vi : C'est un marcheur de rêve ! Ces démons sont interdits dans notre territoire !
Y en na'vi : Il y a eu un signe d'Ewya ! Je l'ai vu moi-même !
Plusieurs graines d'Ewya réapparaissent et tournent autour d'Ulrich afin de prouver les dires de Yumi. Les cavaliers baissent tous leurs arcs et William se calme.
Y en na'vi : On doit consulter la Tsahik.
W en na'vi : On le conduit chez nous.
Ulrich est embarqué par Mathias, un na'vi secondaire qui est plus sympathique que les autres cavaliers. La troupe rentre à l'arbre-maison, domicile du clan Omaticaya. Les cavaliers escortent Ulrich vers James, le père de William (Auteur : Parce que le père de Yumi est trop obèse pour jouer un Na'vi !). L'un d'entre eux, Emmanuel, tient la natte d'Ulrich avec un couteau, mais Mathias le sermonne de ranger son couteau. James, vêtu d'un boxer et un mini-haut en plumes, observe Ulrich.
James en na'vi : Yumi ! Pourquoi as-tu conduit ce marcheur de rêve à l'arbre-maison ? Tu sais qu'ils ne sont pas admis ici !
Y en na'vi : J'allais l'abandonner à son sort, mais il y eut un signe d'Ewya. Il est notre espoir de liberté.
James en na'vi : Tu es sûre ?
Les cavaliers le confirment.
James en na'vi : D'accord. Reste plus qu'à laisser Félicia l'examiner.
Y en na'vi : Merci, James.
U : Il a dit quoi ?
Y : On ne te tuera pas. Je te présente James, notre chef.
U : Ah bon ? (Tend sa main à James) Enchanté, monsieur.
James s'apprête à lui serrer la main avec le sourire, mais plusieurs Omaticayas autour crient sur Ulrich. Félicia, le tsahik, arrive et les ordonne de le laisser tranquille. Elle est vêtue d'une jupe rouge et jaune et sa poitrine est cachée par des accessoires capillaires.
Félicia en na'vi : Tout le monde quitte la pièce. James, Yumi, cavaliers. Restez, je vous prie.
Y à U : Elle, c'est Félicia. Elle est notre Tsahik, celle qui représente la volonté d'Ewya.
U : Ewya ? C'est qui ça ?
Y : Tes amis te le diront.
Félicia à U : Quel est ton nom ?
U : Ulrich Stern.
Félicia lui masse les épaules : Allonge-toi, jeune homme.
U : OK.
Il se couche sur le dos. Félicia nettoie sa blessure abdominale, goûte son sang et écoute son ventre.
Félicia ayant les mains sur les abdos d'U : Pourquoi es-tu venu vers nous, Ulrich ?
U : Pour apprendre.
Félicia enfonce son index dans le nombril d'U : On a voulu apprendre à ton peuple. Cependant, il est dur de remplir une coupe pleine.
U : Ma coupe est vide. Aélita vous le confirmera.
Félicia : Alors, qui es-tu ?
U : J'étais un marine. Un guerrier du clan des Crânes Rasés.
W en na'vi : Un guerrier ? J'pourrais broyer ses abdos sans problème.
James en na'vi, bloquant W en posant sa main sur son ventre : Non, mon fils. Ce Ulrich est le premier guerrier marcheur de rêve que nous rencontrons depuis leurs arrivés. On doit en apprendre plus à son sujet.
William boude, mais son père dit vrai.
Félicia en na'vi, à Y : Yumi. Je te charge d'initier Ulrich à notre culture. Notre marche, notre langue, notre vision.
Y en na'vi : Pourquoi moi ? Ce sera trop dur de me rappeler de tout.
Félicia en na'vi, massant les abdos et les hanches de Y : Ne te sous-estimes pas, Yumi. Tu es très intelligente, tu y arriveras.
Yumi gémit de doute.
Félicia à U qui est toujours allongé : C'est décidé. Yumi t'enseignera notre culture. (Pose sa main sur les abdos d'U) Apprends du mieux que tu peux, Ulrich. Ainsi, nous saurons si nous pouvons te guérir... deu ta foulie.
U : Euh... quoi ?
Félicia rigole : J'plaisante. C'est la réplique originale de CCH Pounder. Je ne te trouve pas fou du tout. En tout cas, apprends bien. Avec Yumi, tu seras capable.
U confiant : D'accord.
...
Yumi aide Ulrich à s'habiller en na'vi. Finalement, le jeune homme ne fait que conserver son boxer normal, approuvé par James et Félicia. Ces derniers l'invitent à dîner avec eux, Yumi, William et les apprentis.
U à Y : Alors... Félicia dit que tu te nommes Yumi. C'est exact ?
Y : Ouaip. Yumi Ishiyama.

Les Omaticaya au sommeil, Ulrich sort de son caisson.
A : Ulrich ? Ça va ?
U : Euh... Aélita ?
A : Tu vas bien ! Oh, j'étais si inquiète, Ulrich !
U : Je vais bien, Aélita. Ne t'en fais pas.
A : Et l'avatar ?
U : Intact. Mais devines où je me suis endormi.
...
Le lendemain matin...
A : Les Omaticayas t'ont recueilli, c'est incroyable !
...
Hugo rigole : Le clan des Crânes rasés ?
U : J'suis quasiment un des leurs. Ils s'intéressent à moi.
Geoffroy s'en câlisse : OK. C'est ben beau, tout çô, lô, mais on veut plutôt savoir ce que ces singes bleus à la bedaine sexy veulent. Y ont refusé tout ce qu'on leur a proposé, incluant routes et médicaments. Parce que... (Configure la carte 3D) leur arbre est planté comme par hasard sur le plus gros gisement d'unobtanium de toute la planète. Check ça !
U : Qui va les convaincre ?
Hugo : Devine.
U : Si ils refusent ?
Hugo : Ça m'étonnerait qu'ils disent non.
Geoffroy : OK. Tuer des indigènes est mal vu. Mais nos actionnaires craignent plus les dettes qu'une mauvaise publicité. Trouvez une carotte qui va les motiver à déménager.
Hugo : 3 semaines et on décâlisse leur « mégatronc » d'arbre.
U : On perd du temps, alors.
Geoffroy : Hostie qu'y m'plaît, lui !
...
A : On les repasse en revue.
Ulrich visionne une tablette holographique.
U : James.
A : Le chef du clan. Et le chef spirituel. Tu sais que son ventre est très soyeux ?
U : Ouais. Il m'a demandé de flatter son nombril. C'est super.
A : Elle, c'est ... ?
U : Félicia. Daragon lady.
A : La Tsahik. Elle est très sympa.
U : C'est vrai.
A : Lui ?
U : William.
A : Le futur chef du clan. Il a des abdos à la fois très plats et très soyeux.
U : Avec un nombril comme le sien, ça se voit.
A : Elle ?
U : Yumi. Elle m'aime beaucoup.
A : La future Tsahik. Elle t'aime bien, c'est vrai, mais elle doit s'accoupler avec William.
U : Oh. Et qui est Ewya ?
O : Ewya ?? C'est leur divinité, la flore toute incarnée par elle.
U : J'm'en fous. C'est Gaïa de Pandora, j'ai saisi.
O : Trop simple.
A : Odd, c'est pas un drame. (À U) Fais pas trop d'bêtises. Amuse-toi avec Yumi et comparez vos nombrils.
U sourit : Petite coquine.
A ricane : Hé hé ! (Visionne la tablette) Yumi était ma meilleure amie. Elle et sa mère Akiko excellaient à l'école.
U : Yumi a une mère ?
A : Elle a été assassinée.
...
Yumi explique à Ulrich comment faire du cheval. Il attache sa natte à celle du cheval qui s'agite brièvement puis s'immobilise.
Y : C'est tsaheylu, faire le lien. Tu peux lui donner des ordres dans la tête. Pour commencer, dis-lui où aller.
U au cheval : Tout droit.
Le cheval avance, mais Ulrich tombe au sol. Son ventre est couvert de boue. Yumi pouffe de rire alors que William arrive.
W à U : Tu devras partir.
U : Non, j'vous manquerais. J'savais que tu parlais notre langue.
W en na'vi, à Y : Franchement. Un rocher voit mieux que lui.
Yumi tape la fesse du cheval qui part avec William.
Y à U, se grattant l'aorte : Encore.
U : Et mon ventre ?
Y : Laisse-moi faire.
Elle prend de l'eau et en verse sur les abdos d'Ulrich. La boue s'en va rapidement.
Y lui caresse les abdos : Ton ventre est plus mou. C'est mignon.
U sourit : Merci.
Yumi embrasse le jeune homme sur la joue.
...
U à Hugo : Pour détruire ça, faudra du solide. Y a une spirale au centre.
Hugo : Faudrait des détails sur chaque colonne.
Jérémie espionne la conversation.
...
Ulrich rejoint Odd et Aélita qui s'apprêtent à partir.
U : On fait quoi ?
A : On prend le large. J'veux pas qu'Hugo et Corey se mêlent de notre travail. Odd, tu vas être contente. On s'installe dans les montagnes flottantes.
O : Hein ?? Pour de vrai ??
A : Ouaip !
O : YES !!!!!!!!
Sam la calme en lui flattant les abdos.
...
Ulrich et les filles sont tous ventre nu. Les avatars d'Odd et Aélita sont à l'arrière avec Ulrich, Odd et Aélita. Les deux derniers caressent les abdos de leurs avatars.
A : T'as raison, Ulrich. Mon nombril est sexy.
O : Mon avatar a un ventre hyper réussi ! Ce nombril est splendide ! Quels beaux abdos !
S : On arrive !
Tous voient les montagnes flottantes.
...
Ulrich et les filles arrivent. Le jeune homme aperçoit une photo d'Aélita et Yumi à l'école. Il s'allonge ensuite dans son caisson pour qu'Aélita examine son ventre aux ultrasons.
A : Comment est le ventre de ton avatar ?
U : J'ai subi une griffure au-dessus du nombril, mais on m'a soigné.