Message 04 Avr 2019, 03:58

Odd et Sam

L'été suivant la fin de Lyoko, Odd quitte Kadic pour le Québec. Ses parents sont devenus tatoueurs et ont trouvé un poste dans un salon à Montréal. Ses soeurs vivent alors chez leurs oncles et tantes, mais Odd doit venir. Le jeune vantard fait ses adieux à ses amis.
U : Bonne chance, Odd.
Y : On ne t'oubliera jamais.
A : Tu vas nous manquer.
J : On espère que tu seras heureux.
O : Oui, moi aussi. Sniff... Mais je vous aime tous.
Ils s'enlaçent en sanglotant d'amitié.

Odd, toujours triste, se repose dans l'avion, blottit sur sa mère Marguerite qui lui masse la hanche.
Marguerite : Je m'excuse, mon pauvre chérie. (Embrasse son front.) On fera tout pour te consoler.
Odd verse une larme et se colle encore plus sur sa mère.

Les Della Robbia emménagent dans le Village Olympique. Odd défait ses boîtes rapidement pour se reposer le plus vite possible.
...
Odd dort profondément en caleçon. Marguerite ouvre légèrement la porte, son fils a laissé son torse en dehors de la couverte, incluant le nombril. La jeune mère fixe l'ombilic d'Odd pendant 30 secondes puis referme la porte. Elle retourne voir Robert dans leur chambre. Les jeunes parents s'entraînent pour leur nouveau travail commun.
Marguerite : J'espère qu'il ira mieux, demain. Ça me fend le coeur de l'avoir séparé de ses amis.
Robert : T'en fais pas, ma puce. Il reverra ses amis, j'en suis sûr.
Marguerite consolée : Ce serait cool.
Robert sourit : Mmh... Changons-nous les idées. On fera des tatouages et des piercings dès demain. On s'entraîne en faisant un piercing à l'autre.
Marguerite : Ouaip. Le même endroit pour chacun, ça te va ?
Robert : Mmh... ça dépend. Où voudrais-tu avoir un piercing ?
Marguerite : Et bien, nos oreilles sont déjà percées et tout ce qui est visage me paraît gothique.
Robert : Alors, que resterai-t-il d'approprié pour de jeunes parents, selon toi ?
Marguerite : Je dirais... le nombril.
Robert : Le nombril ?
Marguerite : Mouais... Je sais que c'est plutôt les filles qui se font percer le nombril, mais certains garçons le font et quelques uns sont hétéro. Cependant, plusieurs personnes trouvent que c'est gay de percer le nombril d'un homme, mais c'est faux. Ça peut être un moyen pour séduire la fille qu'on aime, mais c'est rare.
Robert : Marguerite. Les garçons se font tatouer le ventre et ce n'est pas gay. Je suis d'accord pour le nombril.
Marguerite : Oh chouette !

À suivre...