La virtualisation

Donnez ici vos hypothèses sur les questions sans réponses de Code Lyoko.

Avatar de l’utilisateur

Lyokomodératrice

Messages: 3488

Inscription: 10 Fév 2005, 22:27

Localisation: Paris

Message 04 Jan 2006, 12:09

La virtualisation

mega hors sujet dans le sujet pour les texte de korki... mais qui peut être expliquer par le fait qu'il n'y avait pas(plus :roll: ) de sujet a hypothese sur la virtualisation :

Olivier a écrit:Sinon, il semble croire que la fission transforme les particules intégralement en énergie, ce qui est faux ; il se forme tout un tas de nouvelles particules, toute la masse ne disparaît pas.

Et surtout, son raisonnement n'explique pas pourquoi il y a besoin de faire disparaître et réapparaître le corps... Puisque, d'après ce qu'il écrit, le processus de virtualisation est intégralement réalisé avant la destruction du corps.

Pete a écrit:Dans un épisode, Jérémie parle de "particules virtuelles" (ne me demandez pas ce que c'est j'en sais rien). On est donc censé comprendre que les scanners convertissent les particules de matières non pas en énergie, mais en particules virtuelles, qui sont ensuite transférés sur Lyoko ; Lyoko qui n'est donc pas un simple logiciel mais un "vrai" espace virtuel.

Gavroche a écrit:
Pete :arrow: Je crois que c'est dans l'épisode où XANA décide de surcharger un pilône pour faire exploser une usine à côté. Il demande au physicien en faisant clairement la distinction entre les deux s'il est possible actuellement de transformer des particules réelles en particules virtuelles.
(Le gars lui répond que c'est de la pure fiction et la classe se fout de sa gueule.)

C'est vrai que ça fait réfléhir, on dirait que Lyoko est un monde parallèle virtuel (comme l'a dit Nicoluve sur le site, ça n'a pas de sens littéralement, mais) càd un monde parallèle géré par le super calculateur, une dimension informatique qui n'existerait que quand il est sur "On".
Les LyokoNautes sont donc détruits sur Terre par défusion atomique là, comme Korki le dit, puis transportés sur Lyoko qui disparaît quand on éteint le supercalculateur. Ils en sont ensuite dévirtualisés, détruits sur Lyoko, et ramenés sur Terre par fusion atomique.
Lyoko étant donc une dimension parallèle virtuelle, les particules réelles sont changées au cours du Transfert...

De la pure SF, qu'il disait l'autre, hein ?

L'anonyme a écrit:ce n'est pas que ca n'a aucun sens littéralement, c'est que ca n'a aucun sens du tout: si c'est parrallèle, c'est que c'est réel, sinon, ca appartient à notre dimension, mais c'est virtuel, donc pas réel; et si c'est réel, pourquoi est ce que ca disparaitrait si on éteint la lumière? Admettons que les scanners soient une porte vers cette dimension, la porte n'est que bloquée. Or on a vu lyoko se désagréger: donc, c'est bien géré par le supercalculateur, donc, forcément simulé. Donc pas réel, donc pas parrallèle, mais seulement virtuel.

De plus, pour ce qui est de la virtualisation et de la matérialisation, il y a certaines choses qui sont un peu fumeuses: pour n'en citer qu'un, je dirais que dans ce cas, il est très dangereux d'être tué sur lyoko: la matérialisation complète et soudaine peut dans ce cas paraître hasardeuse: un faible pourcentage de succès

Squirel a écrit:J'ai lus les textes mais Lyoko est juste un environement virtuel que je classerait de évolutif à cause de ces nombreuse fonctions automatisé et protéger comme un impacte de laser d'un monstre on voix le bout de decor disparaitre sous le choc puis réaparaitre par la suite ou sinon dans canal fantome quand Aëlita détruit le monde virtuel que XANA a créer lui est juste un environement que je classerai baucoup plus manuel ce qui explique les quelques bugs à cause du peu de connaissance de XANA sur la vie sur terre bref quand le monde se fait detruire on voix Lyoko qui en prend un choc sans que quelqu'un programme les fissure sur les stalagmites.

PS : c'est quoi le qubits c'est juste les bits? Si c'est des bits c'est quoi le qu devant ?(et oui je connais seulement du kilo au thera)

loicb54 a écrit:les bits quantique si j'me trompe pas

Nicoluve a écrit:quantum bit, oui, bit quantique (bit c'est binary digit).

Un copain a fait remarquer qu'on pouvait difficilement faire pire que qubit comme nom… Faut avouer…


MacIntoc a écrit:En ce qui concerne la virtualisation, tu as dit que Jérémie parlait de particules réelles et de particules virtuelles. Etant donnée que la lecture de l'état d'une particule conduit à sa destruction, la destruction du corp est la conséquence logique de la lecture de l'état des particules réelles dont il est composé pour pouvoir les re-créer en virtuelles.

Résultat, l'étape 'Scanner' ne capturerait pas le contour du corp pour le reproduire en 3D, mais uniquement pour scanner le système nerveux complet du corp (d'ailleur, c'est bien vu ce dernier détail). L'étape 'Virtualisation' consisterait alors à lire l'état des particules entrainant la destruction du corp.

Pete a écrit:Non, l'action de mesurer une particule fait disparaître la superposition des états, au profit d’un seul.

Olivier a écrit:Je vois que Pete est un spécialiste de mécanique quantique ;)
En effet, une mesure force le système à "choisir" un état (c'est ce qu'on appelle la réduction du paquet d'ondes). Il ne le détruit bien sûr pas.

Korki. a écrit:Effectivement il y a quelques problemes concernant le processus de virtualisation :

_certain disent que la phase 'scanner' est celle où l'esprit est analysé et transferé dans la base de donnée
_d'autre pensent l'inverse en disant que que la phase ne consiste qu'a analyser simplement la structure atomique du corps

il est vrai qu'il y a de quoi s'interroger, la phase scanner indique bien la phase ou un scann va se produire, mais rien ne nous dit qu'il sagit du scanner de la structure atomique ou du systeme nerveux ... ou les deux.

la plus logique serait que la phase virtualisation ne soit que la destruction du corp; et celle du scann la où le systeme nerveux et le corp sont analysés.

je vous rappel qu'apres la phase scanner l'esprit est toujour dans le corps humain ! ( la preuve : lorsque aelita est virtualisée, elle ouvre la bouche, releve la tete et referme la bouche )
ensuite pour conclure, observer simplement la console du jeremie lors d'un scann, le corp humain est representé et le passage des camera a rayons T est affiché en temp reel, DONC la phase scann est bien celle où la structure atomique est analysée.

DONC je pense que la virtualisation d'un humain n'est que la destruction de son corps, et le scann : l'analyse du corp et du systeme nerveux.

Bonne année ! :p

MacIntoc a écrit:Olivier & Pete>Je parlais de l'état de la particule, pas de la particule elle-même...

korki>Un scan implique que la copie original n'est pas altéré. Donc il est parfaitement logique que le corp soit toujours conscient aprés le scan.

Si la phase de Virtualisation n'est que la destruction du corp, elle s'appellerait plutôt Destructuration ou Désintégration. L'appelation Virtualisation implique donc que la destruction du corp est une conséquence et non la cause de cette phase.

Et qu'elle est intéret de détruire le corp inutilement ?
C'est un gachi d'énergie non seulement lors de la phase de destruction, mais également lors de la phase de construction.
De plus, garder l'original intact sur terre pendant que la copie existe sur Lyoko diminue considérablement le risque de problème lors de la virtualisation et supprime la matèrialisation et les problèmes du à une matèrialisation anormale (genre tomber dans la mer numérique ou les inversions de personnalitées).
Donc si la destruction du corp n'était pas indispensable, elle n'aurait aucune raison d'étre.

Korki. a écrit:
Et qu'elle est intéret de détruire le corp inutilement ?
C'est un gachi d'énergie non seulement lors de la phase de destruction, mais également lors de la phase de construction.
De plus, garder l'original intact sur terre pendant que la copie existe sur Lyoko diminue considérablement le risque de problème lors de la virtualisation et supprime la matèrialisation et les problèmes du à une matèrialisation anormale (genre tomber dans la mer numérique ou les inversions de personnalitées).
Donc si la destruction du corp n'était pas indispensable, elle n'aurait aucune raison d'étre.
MacIntoc


J'ai une reponse courte et simple :)

-Le labo est équipé de 3 scanners or le supercalculateur est suffisament puissant pour stimuler l'activité de plus de 3 cerveaux humains.
Il serait idiot de garder un lyoko-guerrier sur Terre betement.

-Si le corp n'était pas detruits ( donc resterait dans les scanners ), on pourrais virtualiser que 3 personnes, pas plus.
Ensuite je pense que le fait de virtualiser une personne produit de l'energie pouvant etre ré-utilisé pour rematerialiser le corps, le tout sans gaspiller l'energie de la pille nucleaire. ( sinon il faudrait changer la pile apres chaque transfert )

-Toujours si le corps n'est pas detruits, il y aura alor un esprit sur Lyoko, et un sur Terre. Mais que faire de l'esprit sur Lyoko ?
Il est impossible de le transferer dans le cerveau puisqu'il y en a deja un.
Si on le fesait, il y aurait un conflit entre la memoire des evenements passés sur Lyoko et ceux sur Terre.
Et je ne parle pas des consequences lors du voyage temporel ...

Pete a écrit:
Korki. a écrit:Ensuite je pense que le fait de virtualiser une personne produit de l'energie pouvant etre ré-utilisé pour rematerialiser le corps, le tout sans gaspiller l'energie de la pille nucleaire. ( sinon il faudrait changer la pile apres chaque transfert )


Oui, la destruction d'un corps d'une cinquantaine de kilos produit l'énergie dégagée par 50 000 bombes d'Hiroshima envion (si j'ai bien compté). Efficace pour éliminer XANA mais facheux pour les franciliens... :?

-Toujours si le corps n'est pas detruits, il y aura alor un esprit sur Lyoko, et un sur Terre. Mais que faire de l'esprit sur Lyoko ?


Pourquoi ? Le corps peut être maintenu en vie sans esprit à l'intérieur...(mais ce n'est pas le cas puisqu'il n'y a plus de corps de les scanners)

Mais que les corps ne soient plus dans les scanners ne signifie pas qu'ils sont détruits. Si l'on en croit ce que dit Jérémie il existe des "particules virtuelles". Donc la virtualisation consisterait à faire passer la matière de l'état réel à l'état virtuel, et la matérialisation à faire passer la matière de l'état virtuel à l'état réel.

Nicoluve a écrit:
Pete a écrit:Oui, la destruction d'un corps d'une cinquantaine de kilos produit l'énergie dégagée par 50 000 bombes d'Hiroshima envion (si j'ai bien compté). Efficace pour éliminer XANA mais facheux pour les franciliens... :?


Effectivement, peut-être se contente-t-on de réorganiser les atomes d'oxygène, d'hydrogène et de carbone présents dans l'atmosphère, ce qui coûte moins cher en énergie pour fabriquer un kankrelat (dans tous les cas, quel gâchi des scanners si performants pour créer un kankrelat minable).

Si l'on en croit ce que dit Jérémie il existe des "particules virtuelles". Donc la virtualisation consisterait à faire passer la matière de l'état réel à l'état virtuel, et la matérialisation à faire passer la matière de l'état virtuel à l'état réel.


Honnêtement je tiens "particules virtuelles" pour un pur buzzword. Tout comme défragmenter une matrice inertielle ne veut pas dire grand chose (calculer la matrice inertielle d'Aëlita, je veux bien faire, si on admet qu'Aëlita est un cylindre parfait).

Korki. a écrit:
Honnêtement je tiens "particules virtuelles" pour un pur buzzword. Tout comme défragmenter une matrice inertielle ne veut pas dire grand chose (calculer la matrice inertielle d'Aëlita, je veux bien faire, si on admet qu'Aëlita est un cylindre parfait).


Sur ce point je suis entierement d'accord, un pixel est bien une particule virtuelle non ? un objet en 3D virtuel est bien consitué de particules virtuelles, de pixels !
Maintenant il est impossible de 'transformer' une particule reelle en particule virtuelle ! On ne peut que creer une copie numerique :
-Lorsque vous scanner une feuille avec votre scanner, elle n'est pas transformée, elle est juste lu et c'est la meme chose avec les scannographe du labo, ils 'lisent' le corp humain.

Pete a écrit:Vous avez tous les deux raisons au sujet des particules virtuelles. On est dans la physique-fiction, probablement dans le buzzword, mais ce concept permet d'expliquer pourquoi le corps disparait du scanner sans pour autant être détruit. Il ne fait que "changer d'etat". Lyoko aussi ne serait pas qu'un simple programme informatique mais un espace virtuel "tangible" (une dimension parallèle artificielle ?).

MacIntoc a écrit:Korky>S'il n'y a pas de destruction du corp, inutil que le corp reste dans le scanner. La personne entre, se fait scanner et ressort aussitot.
Effectivement, elle ne garde pas les souvenirs de son avatard sur Lyoko. Mais est-ce vraiment un problème ? Les souvenirs de l'avatard sur Lyoko valent-ils vraiment le coup de désintégrer le corp ? N'est-il pas préférable de permettre à une personne scannée d'agir simultanément sur Lyoko et sur Terre ? De plus, la conservation du corp lui permettrait d'accéder à une certaine forme d'immortalité.

Coté énergétique :
Combien d'énergie faut-il pour désintégrer un corp ? Combien le corp dégage-t-il d'énergie en se désintégrant ? Combien d'énergie faut-il pour matèrialiser un corp ? L'énergie dégagé par un corp désintégré compense-t-il résonnablement la dépense d'énergie nécessaire à la désintégration et à la matèrialisation de ce même corp ?

A la différence qu'un scanner reproduit l'état de la feuille à un instant T, alors que les scanners du calculateur reproduisent non seulement l'état, mais également les capacitées, l'identitée et l'histoire du corp scanné.

Pete>Ce qui revient à dire que le corp réel est détruit au profit d'un corp virtuel :)

Nicoluve a écrit:Note pour ce qui est de la disparition des corps: il n'y a que trois humains vraiment envoyés sur Lyoko en fait, puisque pour Aëlita le corps biologique n'est pas l'original mais la copie de la version numérique.

A la différence qu'un scanner reproduit l'état de la feuille à un instant T, alors que les scanners du calculateur reproduisent non seulement l'état, mais également les capacitées, l'identitée et l'histoire du corp scanné.


Pas sûr. Il y a probablement un bon nombre de données sur l'état des particules de la personne qu'on peut oublier. Ce qui permettrait même aux scanners de guérir l'utilisateur, éventuellement.

Si on convertit brutalement la matière en énergie à chaque fois, l'énergie se calcule tout simplement par E=m*c^2, la masse indiquée par la balance de la salle de bain suffisant à un calcul aproximatif.

Reste à évaluer les pertes d'énergie à chaque fois… en supposant Frantz vraiment génial elles sont négligeables.

Sauf que matérialiser les krabes viderait plus d'une pile à uranium. Se contenter de réorganiser les atomes ambiants des éléments de base serait moins coûteux.

Pete a écrit:
MacIntoc a écrit:Pete>Ce qui revient à dire que le corp réel est détruit au profit d'un corp virtuel :)


nan. Quand tu fais bouillir de l'eau, tu ne détruit pas des molécules d'eau et tu ne créer pas des molécules de vapeur. L'eau passe de l'état liquide à l'état gazeux. Dans CL, ça marche pareil quand on passe de l'état réel à l'état virtuel, et vice-versa.

Nicoluve a écrit:il n'y a que trois humains vraiment envoyés sur Lyoko en fait, puisque pour Aëlita le corps biologique n'est pas l'original mais la copie de la version numérique.


Qu'en sais-tu :?:

dark101 a écrit:Une question ... Si le "scanne"r est l'ananlyse de la structure neuronale et physique du lyokoguerrier ,alors le transfert c'est quoi (c'est avant le scanner) ? je pense que le transfert scanne l'analyse de la structure neuronale et physique ,puis le "scanner" recree ce code en intelligence artificielle avec la gestion du cerveau et du corps du lyokoguerrier ,puis la virtualisation fait apparaitre le lyokoguerrier sur lyoko et detruit son corps

loicb54 a écrit:bah je pense que c'est comme un scanner de feuille quoi :

tu lance le scan puis bah sa scan ^^ puis c'est "transferer" vers le logiciel qui a demandé de scanner ^^

Pete a écrit:
dark101 a écrit:Une question ... Si le "scanne"r est l'ananlyse de la structure neuronale et physique du lyokoguerrier ,alors le transfert c'est quoi (c'est avant le scanner) ?


Quand Jérémie dit "transfert intel", c'est l'opération générale, dont il cite les deux étapes en suivant : le scan et la virtualisation.

Gavroche a écrit:C'est vrai que ç'aurait été plus logique de dire "Transfert" après "Scanner", à mon goût.
On identifie d'abord l'intéressé, puis on le fait passer d'un état à l'autre (réel :arrow: virtuel), et ensuite la "Virtualisation". Quoique "Virtualisation" peut remplir ce rôle dans ce cas.
Ce qui veut dire que "Transfert" ne sert à rien :| ...

Edit : Ah ouais, pas bête Pete. Ca expliquerait pourquoi il choisit la carte correspondante en même temps.

Korki. a écrit:Vous savez, jeremie dois avoir pas mal de boulot devant son écran
aprés qu'il est dis Transfert intel, il dois surement faire beaucoup de choses et si ca se trouve, le scanner est presurisé, mécaniquement il dois se passer des choses que l'on ne vois pas ...
Il est vrai qu'a premiere vue la phase transfert ne sert a rien mais ne parlons pas trop vite ... :)

MacIntoc a écrit:Nicoluve>Dans le cas de Lyoko, même si ces infos ne sont pas utilisées, elles sont quand même présente puisque XANA les utilises sur son monde dans l'épisode 'Canal Fantôme'.

L'opération de conversion consomme combien ?
Et la convertion de l'énergie en matière ?

Pete>Dans ton exemple, il s'agit simplement d'un effet de dilatation du à la chaleur (et accessoirement à la pression), rien de plus. C'est pas vraiment comparable.
Sinon, je suis d'accord avec ton point de vue sur l'étape 'Transfer'.

Squirel a écrit:toute c'est expliquations peuvent varier on a jamais su réellement comment sont fait les corps virtuel si c'est jérémie qui les a fait, si c'est le subconscient du lyokoguerrier ou autre chose. Admétons que c'est Jérémie qui est créer les corps virtuels (sans l'ames du lyokoguerrier bien sur) donc le role des scanner serait uniquement de virtualisé l'ame du lyokoguerrier :
-transfer : commencement de la procédure de virtualisation et identifiquation du lyokoguerrier pour savoir dans quel corps virtuel mettre
-Scanner : scanner de l'ame du lyokoguerrier, de ces geste et mouvement
-Virtualisation : destruction du corp et mise en service du corps virtuel et de l'ame du lyokoguerrier sur lyoko

c'est l'hypotese la plus logique si jérémie créer les corps et de tout se que j'ai lu et compris

Squirel a écrit:toute c'est expliquations peuvent varier on a jamais su réellement comment sont fait les corps virtuel si c'est jérémie qui les a fait, si c'est le subconscient du lyokoguerrier ou autre chose. Admétons que c'est Jérémie qui est créer les corps virtuels (sans l'ames du lyokoguerrier bien sur) donc le role des scanner serait uniquement de virtualisé l'ame du lyokoguerrier :
-transfer : commencement de la procédure de virtualisation et identifiquation du lyokoguerrier pour savoir dans quel corps virtuel mettre
-Scanner : scanner de l'ame du lyokoguerrier, de ces geste et mouvement
-Virtualisation : destruction du corp et mise en service du corps virtuel et de l'ame du lyokoguerrier sur lyoko

c'est l'hypotese la plus logique si jérémie créer les corps et de tout se que j'ai lu et compris

MacIntoc a écrit:Squirel>D'aprés le texte de Korki, la 2è étape inclu également l'apparence (d'ou ce débat^^).

Pete>Justement, j'ai cru comprendre qu'on essayé de limité le coté fantaisiste^^

Nicoluve a écrit:La pure conversion d'énergie en matière, suffit de prendre E=mc**2 (plus qu'à se demander la masse d'un krabe). Pour manipuler les atomes présents et réorganiser les liaisons, c'est bien plus compliqué, faudrait calculer liaison par liaison.

Pour Pete, j'avais demandé à Mme S. pourquoi la dévirtualisation brutale resterait mortelle pour Aëlita alors qu'elle est maintenant envoyée sur Lyoko à partir du corps biologique. Elle m'a répondu qu'Aëlita est l'inverse de Yumi, ulrich et Odd.

On félicite le copieur pour sa grande compréhension du sujet. Sachant qu'il faut 100 qubits pour simuler un cerveau humain, il a évalué que XANA a besoin de 500 qubits (100 pour chacun des lyokonautes, 100 pour XANA, Lyoko et les monstres, je présume). Il a pas bien saisi le principe des qubits…

J'aime bien aussi les histoires d'internet: "Pour se choper un virus, faut avoir internet". Comme si XANA pouvait être un virus circulant sur le web!

L'anonyme a écrit:Oui, en effet, Xana sur internet, en tant que virus qui circule... pas terrible

Squirel a écrit:Il confond le supercalculateur et le systeme. personne ne connait la puissance du supercalculateur ou celle de XANA. XANA est obligatoirement moins de 100 qubits puisqu'il commet des erreur dans canal fantome mais maintenant qu'il peut posseder un humain ca laisse supposer qu'il est atteind les 100 qubits puisque il peut faire vivre quelqu'un de posseder sans que quelqu'un sens rende compte alors que sans les 100 qubits admirez le clone de Yumi controlé par XANA qui n'avait comme unique objectif de ramener toute la bande a l'usine pour les detruires sur lyoko en supprimant toute resistances ce n'etait qu'un programme indirectement controler je pense.
Je sais pas si moi aussi j'ai saisi le principe du qubits mais je crois que les qubits varie en fonction de se qui se passe dans le supercalculateur par lyokoguerrier virtualisé 100 quibits sont rajouté. C'est ca ???

Pete a écrit:
MacIntoc a écrit:Pete>Justement, j'ai cru comprendre qu'on essayé de limité le coté fantaisiste^^


C'est ce que je fais :) . Ma théorie des états ontologiques est du même acabit que l'hyperespace. C'est un truc pour rendre possible ce qui ne l'est pas dans l'état actuel de la physique. Elle est moins fantaisistes que les corps qui sont détruits sans nécessité, les scanners qui encaissent chacun 4 500 000 000 000 000 000 joules à chaque virtualisation, des accus qui stockent 18 000 000 000 000 000 000 joules pendant la mission, un ordinateur qui a suffisamment de mémoire pour stocker la position des 10^28 atomes de chacun des 4 corps à l'angstrom près, etc.

Nicoluve> Je fais partie de ceux qui pensent qu'Aelita est à l'origine une fille humaine.

Nicoluve a écrit:La puissance de calcul d'un QC (ordi quantique) avec des algorithmes l'exploitant à 100% est proportionelle à 2 puissance le nombre de qubits. Pour simplifier, on multiplie par 1000 à chaque fois qu'on ajoute 10 qubits.

Donc s'il faut 100 qubits pour simuler un cerveau humain, il en faut 102 pour en simuler 4, pas 400!

Variante: énigme du nénuphar: si la taille d'un nénuphar double tous les jours, et qu'un nénuphar met 100 jours à recouvrir un lac, combien de temps mettent deux nénuphars?

Réponse: 99! (99, je m'exclame, pas factorielle(99) ) et pas 50 comme on a envie de répondre.

Olivier a écrit:
MacIntoc a écrit:Dans ton exemple, il s'agit simplement d'un effet de dilatation du à la chaleur (et accessoirement à la pression), rien de plus.


Un changement d'état, c'est beaucoup plus compliqué que ça. C'est une réorganisation moléculaire liée à des questions d'énergie.

Nicoluve a écrit:Si on convertit brutalement la matière en énergie à chaque fois, l'énergie se calcule tout simplement par E=m*c^2


C'est purement théorique. Comment fais-tu cette conversion ? Si on savait la faire, le problème des déchets radioactifs n'existerait pas.
Et puis on n'est pas à 0 K, nos atomes ont une énergie cinétique. Et je ne parle pas des énergies de liaison.

MacIntoc a écrit:j'ai cru comprendre qu'on essayait de limiter le coté fantaisiste


Alors on peut arrêter tout de suite. Si Franz Hopper existait vraiment, il recevrait des prix Nobel par dizaines :p


Note pour Squirel : Je ne lis même plus tes messages tellement c'est pénible de les lire en rouge (on peut connaître la raison de cette couleur ?).

Korki. a écrit:la solution c de tout selectionner ;) et on peut lire
lol

Olivier a écrit:
Korki. a écrit:la solution c de tout selectionner ;) et on peut lire


En fait c'est ce que je faisais et puis j'en ai eu marre ;)

Sinon, pour en revenir aux ordinateurs quantiques : ça n'a rien à voir avec un ordinateur classique. Ca ne se programme et ne s'utilise absolument pas de la même manière. On ne peut pas utiliser des algorithmes arbitraires ; ce sont des machines ultra-spécialisées. J'aime bien cette citation de Wikipedia :

"le 19 décembre 2001, IBM crée un calculateur quantique de 7 qbits et factorise le nombre 15 grâce à l'algorithme de Shor."

Grâce à la puissance démentielle des ordinateurs quantiques, l'humanité a réussi à... factoriser le nombre 15. Alleluïa. On est un peu éloigné de la simulation complète d'un corps humain en temps réel. Bon, je suis un peu mauvaise langue, mais à part casser du cryptage grâce aux algorithmes rapides de factorisation, il est fort possible qu'on ne fasse pas grand-chose d'autre avec ces machines.

Pete a écrit:Pour l'instant. Les ordinateurs classiques, à l'origine, étaient eux aussi des machines très chères, très complexes, moins performantes qu'une règle à calcul ou un boulier pour les opérations courantes, et n'étaient utilisées que pour des calculs très spécifiques. Dans les années 40, le président d'IBM avait dit "Je pense qu'il y a un marché mondial pour environ cinq ordinateurs"... :roll:

MacIntoc a écrit:Squirel>Les qubits sont l'équivalent des bits d'un processeur classique. Ils sont censés être fixe et immuable a moins de modifier l'architecture même du processeur. Donc si le calculateur est capacble de faire tourner au moins 1 cerveaux humains, son processeur dispose au minimum de 100 qubit. Mais étant donnée que XANA est capable de développer un programme reproduisant avec exactitude la réalité (cf. 'Canal Fantôme'), on peut supposer que ce nombre se rapproche plutôt de 300.
En revanche, ce qu'on peut supposer, c'est que tous les programmes ne puissent pas être autorisés/conçus pour utiliser l'intégralitée des qubit disponible (un peu comme Windows XP qui n'utilise que 32 bits des 64 bits disponible sur les Athlon 64, FX et X2 et Pentium intégrant l'EMT 64). Mais ça implique également que le processeur dispose d'un jeu d'instruction dédié à chaque nombre de qubit disponible autorisé.

Pete>La destruction des corps entrainée par la lecture de l'état des particules d'un corp n'implique pas une grande quantitée d'énergie, justifie la destruction du corp et ne nécessite pas de stocker la position de chaque atome :)

Nicoluve a écrit:Donc s'il faut 100 qubits pour simuler un cerveau humain, il en faut 102 pour en simuler 4, pas 400!

Euh... à partir du moment où le processeur est assez puissant pour simuler un cerveau, n'est-il pas également assez puissant pour en simuler 2, 3 ou 10 000 ? Le qubit influe sur la puissance de calcule, pas sur sa vitesse d'éxécution ?

Variante: énigme du nénuphar: si la taille d'un nénuphar double tous les jours, et qu'un nénuphar met 100 jours à recouvrir un lac, combien de temps mettent deux nénuphars?

Et combien de temp met un seul nénuphare pour recouvrir la moitié du lac ? ^^

Olivier a écrit:Un changement d'état, c'est beaucoup plus compliqué que ça. C'est une réorganisation moléculaire liée à des questions d'énergie.

Bah... ça reste de l'H2O :]

Alors on peut arrêter tout de suite. Si Franz Hopper existait vraiment, il recevrait des prix Nobel par dizaines

D'où le verbe limiter =)

"le 19 décembre 2001, IBM crée un calculateur quantique de 7 qbits et factorise le nombre 15 grâce à l'algorithme de Shor."

Ce qui donne 257 698 037 760! pour un processeur de 50 qubit. Ca commence à devenir tous de suite plus respectable :)

Grâce à la puissance démentielle des ordinateurs quantiques, l'humanité a réussi à... factoriser le nombre 15. Alleluïa. On est un peu éloigné de la simulation complète d'un corps humain en temps réel. Bon, je suis un peu mauvaise langue, mais à part casser du cryptage grâce aux algorithmes rapides de factorisation, il est fort possible qu'on ne fasse pas grand-chose d'autre avec ces machines.

Faire tourner des BDD non-trié :)

Olivier a écrit:
Pete a écrit:Les ordinateurs classiques, à l'origine, étaient eux aussi des machines très chères, très complexes


Non, elles n'étaient pas très complexes. C'était cher et volumineux à cause de la technologie de l'époque (il y a un monde entre la lampe et le transistor), mais sur le plan théorique il n'y avait rien de compliqué. Les ordinateurs quantiques, eux, sont par définition liés aux contraintes de la physique quantique.

Ajouter un qbit double en effet la puissance théorique ; mais la difficulté d'ajouter ce qbit est également exponentielle ! Plus tu mets de qbits, et plus c'est difficile de maintenir la cohérence quantique de l'ensemble. Et si tu perds cette cohérence, inutile de préciser que la machine ne fonctionne plus. Ceci est fondamentalement différent de l'informatique classique, dans laquelle on peut empiler les transistors quasiment à l'infini.

Autre différence fondamentale : comme je l'ai dit, on ne peut pas utiliser des algorithmes arbitraires sur un ordinateur quantique. Il faut trouver un algorithme tel que la lecture du résultat soit déterministe. Un système quantique étant, d'une manière générale, dans une superposition d'états, cela signifie que lors de la lecture du résultat d'un calcul quelconque, on va trouver un résultat aléatoire. Ce n'est pas vraiment ce qu'on cherche... Il faut
Pete a écrit:
MacIntoc a écrit:Pete>La destruction des corps entrainée par la lecture de l'état des particules d'un corp n'implique pas une grande quantitée d'énergie, justifie la destruction du corp et ne nécessite pas de stocker la position de chaque atome :)


- La lecture de l'état des particules n'entraine pas leur destruction, cf. posts précédents. ( http://yumi2004.celeonet.fr/forum/viewt ... c&start=15 )

- Quand on parle de destruction des corps, c'est leur conversion en énergie (car il ne reste rien dans les scanners), donc en théorie E=M.c², d'où environ les chiffres que j'ai donné
- Pour reconstituer le corps lors de la rematérialisation (si on admet qu'il ait été converti en énergie), on est bien obligé de connaitre toutes les infos (position, énergie, etc) de tous les composants des atomes. Comme il faut à peut près 1ko pour stocker toutes les infos concernant 1 atome et qu'il y a environ 10^28 atomes dans le corps humain, et qu'il y a 4 corps à virtualiser, la mémoire nécessaire dépasse tout simplement l'entendement.

Olivier> Je comprends mieux. ça limite effectivement les champs d'application... Quid d'un ordinateur "mixte" ?

donc trouver des algorithmes très particuliers. Non seulement c'est difficile, mais il n'est pas garanti que tout problème admette un tel algorithme.

MacIntoc a écrit:
Non seulement c'est difficile, mais il n'est pas garanti que tout problème admette un tel algorithme.

Pas tout a fait. Seul les algorithmes pour un problème général (comme un moteur 3D) ne garantie pas une preuve.
Et puis bon, ce n'est pas si difficile. C'est un peu le même principe de l'égnime de l'ange qui répond toujours par la vérité et du demon qui répond toujours par le mensonge.

MacIntoc a écrit:
Non seulement c'est difficile, mais il n'est pas garanti que tout problème admette un tel algorithme.

Pas tout a fait. Seul les algorithmes pour un problème général (comme un moteur 3D) ne garantie pas une preuve.
Et puis bon, ce n'est pas si difficile. C'est un peu le même principe de l'égnime de l'ange qui répond toujours par la vérité et du demon qui répond toujours par le mensonge.

Olivier a écrit:
MacIntoc a écrit:Seul les algorithmes pour un problème général (comme un moteur 3D) ne garantie pas une preuve.


Je ne comprends pas ta phrase ?

MacIntoc a écrit:Et puis bon, ce n'est pas si difficile.


Ca c'est toi qui le dis ! Peter Shor est docteur en mathématiques appliquées du MIT. S'il faut ce niveau pour arriver à factoriser un nombre, je te laisse deviner pour écrire un programme complet de simulation virtuelle...

MacIntoc a écrit:Pete>J'ai vu. Mais tu n'as pas vu que j'ai ensuite précisé que je faisait allusion à l'état de ces particules et pas aux particules elles-même.

Olivier>Créer un algorithme qui factorise le nombre 15 est forcément possible. Créer un algorithme qui factorise un nombre quelquonque n'est pas forcément possible.
Si on reprend mon exemple du moteur 3D :
Faire un moteur 3D qui gère un cube est forcément possible. Faire un moteur 3D qui gère un objet 3D n'est pas forcément possible.

En ce qui concerne la difficulté, c'est généralement des diplomés qui découvrent les algorithmes, même les plus simples. Regarde l'algo Quick Sort, il est pas compliqué. C'est pourtants une équipe d'ingé de chez borland qui la mis au point.

Olivier a écrit:
MacIntoc a écrit:c'est généralement des diplomés qui découvrent les algorithmes


Ben oui, ce n'est pas un hasard...

MacIntoc a écrit:même les plus simples


A posteriori les choses paraissent souvent simples.

Mais dis-moi si ceci te semble aussi trivial :

http://en.wikipedia.org/wiki/Shor%27s_algorithm#Quantum_part:_Period-finding_subroutine:

Pete a écrit:
MacIntoc a écrit:Pete>J'ai vu. Mais tu n'as pas vu que j'ai ensuite précisé que je faisait allusion à l'état de ces particules et pas aux particules elles-même.


Si, mais tu as dit à nouveau que le corps était détruit par l'observation de l'état des particules dans le post que j'ai commenté. D'où ma seconde correction.

Nicoluve a écrit:
Olivier a écrit:C'est purement théorique. Comment fais-tu cette conversion ? Si on savait la faire, le problème des déchets radioactifs n'existerait pas.
Et puis on n'est pas à 0 K, nos atomes ont une énergie cinétique. Et je ne parle pas des énergies de liaison.


Fais quelques calculs avec la vitesse des particules de gaz à notre température… ça doit pas être bien plus pour les solides. Pour les énergies de liaison (qui d'ailleurs sont en revanche en notre faveur), celle de l'atome d'hydrogène est de l'ordre de la dizaine d'eV. Centaine de MeV pour l'énergie de masse!

E=mc**2 est donc une aproximation suffisante. Mais comment faire la conversion? Le seul cas où on sait faire, c'est lors de la rencontre matière-antimatière. C'est également comme ça qu'on fabrique les antiparticules. Je me demande même s'il n'y a pas des principes théoriques qui interdisent de créer une particule ex nihilo juste avec de l'énergie sans créer l'antiparticule aussi.

Le rendement est désastreux, oui. Il faudrait que Frantz ait trouvé un moyen de convertir directement l'énergie en matière, déjà.

Moi-même , je pense qu'il est bien trop coûteux de créer/détruire la matière. Séparer seulement les atomes est bien moins coûteux… à peine moins compliqué.


Pour Peter Shor, son algo permet de factoriser n'importe quel nombre premier… à condition d'avoir un QC avec suffisament de qubits. L'algo est assez monstreux, c'est sûr. Il faut lire la fonction d'onde de chaque qubits (quand ils sont arrivés à l'état final, non superposé) et faire une transformée de Fourier sur les valeurs!

Ce qui veut dire qu'un QC a besoin d'un ordi classique qui détermine les résultats obtenus par le QC.

Mais en informatique classique, la factorisation des nombres premiers est un exo d'initiation à la programmation. La 3D, c'est l'affaire des pros. Peter Shor avance à pas de géant, mais Frantz Hopper est dans une autre galaxie!

Pete a écrit:
Nicoluve a écrit:Je me demande même s'il n'y a pas des principes théoriques qui interdisent de créer une particule ex nihilo juste avec de l'énergie sans créer l'antiparticule aussi.


Absolument. Pour toute création de matière, on obtient M/2 de matière et M/2 d'antimatière. C'est une loi incontournable.

Nicoluve a écrit:Moi-même , je pense qu'il est bien trop coûteux de créer/détruire la matière. Séparer seulement les atomes est bien moins coûteux… à peine moins compliqué.


A quoi sert de décomposer le corps en éléments pour le recomposer ensuite ?
En plus, ça pose le même problème de stokage des infos de chaque atome de chaque corps.

Nicoluve a écrit:Oui, au lieu d'effacer les corps, on peut se contenter de les compacter… par contre, les scanners savent manifestement créer un krabe ou un kankrelat ou une Aëlita à partir des atomes de l'atmosphère. Oh, peut-être ont-ils une réserve de certaines matière en plus (fer…).

Mais il n'est pas nécessaire de reconstituer les humains exactement, juste un truc en matériaus biologiques correspondant à peu près à l'ADN de l'humain scanné.Pourquoi mémoriser l'ADN de Yumi si on la reconstitue quark par quark?
Korki. a écrit:Oui j'y ai deja pensé, peu etre que les corps ne sont pas detruits, ils peuvent etre desintégré, la matiere reudite en poussiere pourrais ensuite etre 'compacté en un bloc capable d'etre stocké.
lors de la materialisation, la matiere bloc serait utilisé pour recrer le corp atomique ...

Bon mais sa complique encore pour les problemes d'energie requise lors de la materialisation ... :cry: .
mais bon c'est plutot marrant de penser qu'on pourrais etre compacté dans un cube de 10cm² ;)

Pete a écrit:
Korki. a écrit:la matiere reudite en poussiere pourrais ensuite etre 'compacté en un bloc capable d'etre stocké.


Pourquoi ne pas garder le corps intact ?

Squirel a écrit:Korki. dit : mais bon c'est plutot marrant de penser qu'on pourrais etre compacté dans un cube de 10cm²

Théoriquement on peut compacter la terre dans un ballon de football alors juste un corp serait baucoup plus minuscule

Pete : Pourquoi ne pas garder le corps intact ?

Il peut y avoir plusieur corps dans le scanner le nombre de virtualisation serai limité à trois (Aëlita serai obligatoirement virtualisé et l'un des troix lyokoguerriers sera obligé de rester sur terre)

Pete a écrit:
Squirel a écrit:Pete : Pourquoi ne pas garder le corps intact ?

Il peut y avoir plusieur corps dans le scanner le nombre de virtualisation serai limité à trois (Aëlita serai obligatoirement virtualisé et l'un des troix lyokoguerriers sera obligé de rester sur terre)


Certes, on constate que le corps n'est pas gardé dans le scanner dans les épisodes. Mais ma question n'était pas "est ce que" mais "pourquoi". Quel peut bien être l'utilité de mouliner le corps comme ça ?
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 04 Jan 2006, 22:22

Ah oui, ca, c'est un gros HS.

Pete> en effet, ca éviterait certains désagréments

Futur Lyokofan

Messages: 16

Inscription: 28 Déc 2005, 22:48

Message 05 Jan 2006, 18:47

Simplement parce que le corp une fois compacté prend moins de place :D
ce qu'il faut c'est que les scanners soit vide, tout les moyens sont bons
qui sait, il y a peut etre un reservoir a matiere ? on peu s'attendre a n'importe quoi ...
Avatar de l’utilisateur

Maître des énigmes

Messages: 2574

Inscription: 25 Sep 2005, 19:34

Localisation: France

Message 05 Jan 2006, 18:59

Korki. a écrit:Simplement parce que le corp une fois compacté prend moins de place :D


La salle des scanners est à ce point petite ? En outre, La machine à compactage prend nécessairement de la place.

ce qu'il faut c'est que les scanners soit vide, tout les moyens sont bons
qui sait, il y a peut etre un reservoir a matiere ? on peu s'attendre a n'importe quoi ...


Si les concepteurs avaient besoin de plus de 3 scanners, pourquoi ne pas en construire un ou plusieurs en plus plutôt que de mettre au point des machines à destructurer/restructurer ??

Pourquoi faire compliquer alors qu'on peut faire simple ?
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 05 Jan 2006, 22:04

Ca, ce n'est pas dit. Peut être n'en avaient ils pas besoin de plus, ils voulaient peut être juste faire disparaitre les corps... pour se cacher sur lyoko.
Ce n'est pas dit clairement dans les spoilers, mais ils ne disent rien qui le contredirait
Avatar de l’utilisateur

Lyokomodératrice

Messages: 3488

Inscription: 10 Fév 2005, 22:27

Localisation: Paris

Message 06 Jan 2006, 11:17

deplacé :
Akimichi Choji a écrit:j'est lu la theorie sur le site et je crois avoir une theorie interessente pour expliquer certain points "flou" en particulier sur la disparition des corp...

tout d'abord le scanner ne prend pas que la "forme" des personne a l'interieure mais la structure atomique de ceux si et la stock en memoire ( ca on es d'accord lol ) ...le "flash" blanc ne serai pas une fission au sens propre du terme : cela a etes dit les scanneurs ne resisterais pas. je pence qu'il s'agirai plutot d'une atomisation : les atomes ou groupe d'atome sont ensuite sortie par les cablage en subissant une pression par le bas (les cheveux qui s'envole a chaque fois) ...et tout en sortant il son analyser pour etre virtuelement reconstiuer en BITS numerique sur lyoko (ce qui expliquerai que nos heros s'essoufle : les organe serait virtuelemen la mais non visible car composer de charge electrique) en plus la pression ce fesant part le bas la tete serai analiser en 1er ce qui explique que le perso apparaissent de haut en bas....les atomes sont ensuite stoker puis lors de la rematerialisation son reassemble selon le modele donner par le codex genetique (1 codex serai en gros une etiquette pour savoir qu'elle plan utiliser) mais cela demande une forte energie d'assembler des aome selon un modele precis : des residu de cette energie , encore presen dans le corp , serai a l'origine du malaise de la rematerialisation..enfin c'es qu'une theorie ^^' a vous de juger si elle serai incorporable dans le processus ^^' (veiller excuser mon clavier qui a cerain touche res tres dur tel que le T par exemple )

Playermaniac.net a écrit:Tu oublie une chôse! Le super calculateur est un ordinateur QUANTIQUE! Donc ce ne sont pas des bits (1 ou 0), Mais des Quantabits (1, 0, Les deux en même temps! C'est à dire "Neutre")! :)

bienvenu aki (:
Avatar de l’utilisateur

Tueur de Krabes

Messages: 782

Inscription: 18 Mai 2004, 16:02

Localisation: Je rêve avec Aëlita!…

Message 06 Jan 2006, 12:08

J'ai une idée qui pourrait peut-être s'expliquer… Et si les Analyseurs (Restons Français non mais!) Avaient la capacité de réduire la taille, donc l'échelle de la matière traité, de l'échelle d'origine à celle d'un simple atôme (quantique?) voire même plus petit pour ensuite permettre son transport dans les câbles?!
(Style "Chérie j'ai rétrécis les gosses!" :lol: )
«Ulrich: Encore un seul proverbe bidon, et t'est mort pigée!?»
«Odd: J´en ai un! "Ulrich qui perds la tête, aurais mieux fais de rester sous sa couête!!!»
---
Jim Moralès: Jérémie! Reviens ici tout de suite!…
…Laissez moi faire, je m'en occupe!… bOOOm!!! (Dans le tronc d'ârbre!)
---
Image
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 06 Jan 2006, 22:13

Dans les cables ? Les conserver dans les cables?
C'est pas la solution la plus simple, ni la moins risquée.

Message 12 Jan 2006, 00:15

Tu oublie une chôse! Le super calculateur est un ordinateur QUANTIQUE! Donc ce ne sont pas des bits (1 ou 0), Mais des Quantabits (1, 0, Les deux en même temps! C'est à dire "Neutre")!


oui mais l'un empeche pas l'autre..d'ailleur le bit quantique facilite meme la theorie du faite qu'il n'apparaissent meme pas en temps que champ electrique car neutre..donc les organe sont bien "present" mais electriquemen invisible ^^ .. j'crois qu'il faudrai prendre cete theorie en compte car ca affine encore le systeme e explique certain poins comme l'effet souffle dans les scanners :)

Démolisseur de Mégatanks

Messages: 1598

Inscription: 01 Mai 2004, 10:33

Localisation: 9-4 en force!

Message 12 Jan 2006, 22:04

Bon, là je dois casser player… D'abord le 0 ou le 1 est associé à la fonction d'onde de la particule, psi (fonction à valeur vectorielle: laissez tomber). Cela ne veut surement pas dire "électriquement neutre": la charge est constante quelle que soit la valeur de psi!

Ensuite, on dit pas quantabits mais qubits (oui, c'est moche). Et je ne vois vraiment pas pourquoi ton raisonnement sur les états de la particule utilisée comme qubit réfute quoi que ce soit à ce que propose Akimichi. La question est de convertir les corps en données.

Image On avait déjà évoqué l'idée de réduire l'échelle. Mais dans ta proposition, tu n'es vraiment pas clair: tu veux réduire un corps à l'échelle atomique, ou le réduire à un atome? Dans le premier cas pourquoi tu parles d'atome quantique? Dans le 2e cas je vois difficilement comment un atome pourrait contenir toutes les infos sur un humain.

Soit dit en passant, un atome est TOUJOURS quantique: la physique quantique, c'est celle qui étudie les phénomènes à cette échelle!
Pur francilien à… 94,230%!

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Il n'y a pas la mort, il y a la dévirtualisation

Regardez mes fics!
Avatar de l’utilisateur

Grand Maître de l'esquive au sabre

Messages: 3428

Inscription: 10 Mar 2005, 20:21

Localisation: DTC !!!!!!

Message 29 Avr 2006, 20:22

Nicoluve a écrit:Bon, là je dois casser player… D'abord le 0 ou le 1 est associé à la fonction d'onde de la particule, psi (fonction à valeur vectorielle: laissez tomber). Cela ne veut surement pas dire "électriquement neutre": la charge est constante quelle que soit la valeur de psi!

Et, si j'ai bien compris, c'est également informatiquement faux. Un qbit superposé (à la fois 0 et 1, donc) sert au contraire à éxécuter simultanément tous les cas possible d'un calcul. Donc la superposition est loin d'être une valeur neutre.
Les Mac ne sont pas pourris. Du moins pas plus que les PC sous Win.
Premier "Atomiseur de Kolosse" du forum :twisted:
Premier "Désactiveur de Tour" du forum :twisted:
Merci Loïc et Squirel :thumbleft:
Avatar de l’utilisateur

Tueur de Krabes

Messages: 782

Inscription: 18 Mai 2004, 16:02

Localisation: Je rêve avec Aëlita!…

Message 03 Mai 2006, 02:12

Nicoluve a écrit:La notation est quelque chose comme |0>, |1>, 1/racine(2)*(|0>+|1>). Le rêve, c'est de mettre tous les parcules en état superposé, et que chaque combinaison d'état fasse une étape du calcul, et on peut ensuite lire le résultat du calcul global sur la fonction d'onde résultante, après mesure (n'oublions pas que plus rien n'est superposé après mesure).

J'avais du mal à croire que c'était possible, mais si Feynmann lui-même est optimiste…

Je suis cassé!
Je n'arrive pas à comprendre la logique de ton calcul de la notation, vu que personnellement je n'ai pas pu suivre une scolarité normale… Je ne suis jamais entrée dans une quelconque université! (Je n'ai ni C.A.P. ni BAC…) Je veut dire par là que je ne suis qu'un simple civil lambda qui utilise son pouvoir de logique intellectuel pour arriver à trouver une solution qui part d'un état imaginaire à un état réel et vice-versa! (Ou de réel à réel, ou de imaginaire à imaginaire! Sa ne vous rappelle pas quelque chôse...? Le Bit Quantique! 1, 0, ou les deux en même temps!) :lol: Un peut comme ce que fait un scanner de Code Lyoko…
Je n'arrive donc pas à comprendre ton calcul vu que je ne connais pas les significations logiques des signes qui sont avant et après le ou les chifres et qui donnent une signification à ce chiffre…
Mais si par contre tu peut me décrire cela avec des mots via des (j'invente un mot!? -->) synonymies et et des représentations visuelles imaginaires (Visualo-imageables)… Ce cerait plus agréable pour comprendre!
Donc, merci si tu le peut!
«Ulrich: Encore un seul proverbe bidon, et t'est mort pigée!?»
«Odd: J´en ai un! "Ulrich qui perds la tête, aurais mieux fais de rester sous sa couête!!!»
---
Jim Moralès: Jérémie! Reviens ici tout de suite!…
…Laissez moi faire, je m'en occupe!… bOOOm!!! (Dans le tronc d'ârbre!)
---
Image
Avatar de l’utilisateur

Grand Maître de l'esquive au sabre

Messages: 3428

Inscription: 10 Mar 2005, 20:21

Localisation: DTC !!!!!!

Message 03 Mai 2006, 11:21

Ben... c'est simple, puisque les qbit valent à la fois 1 et à la fois 0, toute opérations se faira à la fois sur leur valeur 1 et leur valeur 0. Si tu as 2 qbits a et b, et que tu les additione, le résultat serat également une superposition d'état :
0+0=00
0+1=01
1+0=01
1+1=10
Le soucis, c'est qu'a la lecture, tu n'auras qu'un seul de ces résultats. Heureusement, il existe une opération (le CNOT pour Controlled-NOT) qui permet de récupérer les valeurs voulus.

Par rapport à la programmation classique, ça se repprocherait de l'utilisation de tableau à la place de variables.
Prenons le code suivant :
if( all([-5,0,5]) * any([3,6,9]) > 0 ) print('1°)positif')
if( any([-5,0,5]) * all([3,6,9]) > 0 ) print('2°)positif')

Ce qui se situe entre crochet est une variable quantique dont on a fixé la valeur et en état de superposition (-5, 0 et 5 pour la première, 3, 6 et 9 pour la seconde). Celà ressemble beaucoup à un tableau en programmation classique.
La fonction all est un fonction qui permet de sélectionner l'intégralité du contenu du tableau/qVar. La fonction any permet de sélectionner seulement certains éléments. Ca correspond plus ou moins à un type de qVar.

On commence par calculer all([-5,0,5])*any([3,6,9]).
Le résultat donne ce tableau/qVar all([-15, -30, -45, 0, 0, 0, 15, 30, 45]). Pourquoi all() et pas any() ? Tous simplement pasque c'est le premier opérande qui définie le type final de la qVar.

On obtient alors le résultat suivant :
if(all([-15, -30, -45, 0, 0, 0, 15, 30, 45])>0) print('1°)positif')
autrement dit, si toutes les valeur sont supèrieur à 0, afficher '1°)positif'. Hors, toutes les valeurs ne sont pas positives. Donc rien ne serat affiché.

On enchaine avec any([-5,0,5])*all([3,6,9]). Any() étant cette fois-ci le première opérande, nous auront le tableau/qVar suivant :
any([-15, -30, -45, 0, 0, 0, 15, 30, 45]).
Ce qui nous donne alors :
if(any([-15, -30, -45, 0, 0, 0, 15, 30, 45])>0) print('2°)positif')
autrement dit, si une des valeurs et supèrieur à 0, afficher '2°)positif'. Etant donnée que 15, 30 et 45 sont positif, '2°)positif' sera affiché.

C'est compréhensible ?
Les Mac ne sont pas pourris. Du moins pas plus que les PC sous Win.
Premier "Atomiseur de Kolosse" du forum :twisted:
Premier "Désactiveur de Tour" du forum :twisted:
Merci Loïc et Squirel :thumbleft:
Avatar de l’utilisateur

Tueur de Krabes

Messages: 782

Inscription: 18 Mai 2004, 16:02

Localisation: Je rêve avec Aëlita!…

Message 06 Mai 2006, 21:56

Oui, oui plus ou moins…
Et vous autres membres du forum, vous arrivez à y comprendre quelque chôse?
«Ulrich: Encore un seul proverbe bidon, et t'est mort pigée!?»
«Odd: J´en ai un! "Ulrich qui perds la tête, aurais mieux fais de rester sous sa couête!!!»
---
Jim Moralès: Jérémie! Reviens ici tout de suite!…
…Laissez moi faire, je m'en occupe!… bOOOm!!! (Dans le tronc d'ârbre!)
---
Image

Chasseur de Frolions

Messages: 350

Inscription: 05 Mar 2006, 13:31

Localisation: Loire-Atlantique

Message 21 Mai 2006, 15:45

Donc, j'ai rien piger alors, récapitulons :

Futur Lyokofan

Messages: 30

Inscription: 31 Mai 2006, 09:54

Localisation: Longjumeau

Message 03 Juin 2006, 20:49

Une ptite question sur la virtualisation (encore une fois, peut etre deja poser)

Pourquoi, une fois les heros retransferer sur terre car n'ayant plus de points de vie, ces derniers ne peuvent visiblement pu etre re-virtualiser sur Lyoko avant un retour dans le passé ???

Il suffirait a Jeremi de recrediter les points de nos jeunes heros avant de les re-virtualiser et hop, de nouveau au combat, non ?

Quelqu'un a t'il une hypothese la dessus ???
Avatar de l’utilisateur

LW-Quentin, administrateur de codelyoko.net

Messages: 4051

Inscription: 05 Avr 2004, 15:56

Message 03 Juin 2006, 21:41

Il avait été dit il me semble que la virtualisation, les combats sur Lyoko et la dévirtualisation etaient tres éprouvante pour nos héros.
Ils ne sont pas physiquement apte a refaire a nouveau une plonge donc, il faut qu'ils se repose ^^

Futur Lyokofan

Messages: 30

Inscription: 31 Mai 2006, 09:54

Localisation: Longjumeau

Message 03 Juin 2006, 22:25

cela m'emmene a me poser une autre question :p

sachant que les combats sont virtuels, comment peux il y avoir une fatigue physique ? cerebral (ou mental) ok, mais physique ... ?
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 03 Juin 2006, 22:27

Voir Matrix. C'est sans doute une réaction cérébrale.

Futur Lyokofan

Messages: 30

Inscription: 31 Mai 2006, 09:54

Localisation: Longjumeau

Message 03 Juin 2006, 22:55

ha vi, l'esprit croit qu'il est fatiguer :p

(esprit a la con :p)
Avatar de l’utilisateur

Lyokomodératrice

Messages: 3488

Inscription: 10 Fév 2005, 22:27

Localisation: Paris

Message 03 Juin 2006, 23:28

voir aussi http://www.codelyoko.net/FRA/Etats_ontologiques.htm les theories de Pete qui peuvent expliquer la fatigue :p
Avatar de l’utilisateur

Grand Maître de l'esquive au sabre

Messages: 3428

Inscription: 10 Mar 2005, 20:21

Localisation: DTC !!!!!!

Message 04 Juin 2006, 00:14

Mais appporte une 10-aines d'autres problèmes en parallèle ^^
Les Mac ne sont pas pourris. Du moins pas plus que les PC sous Win.
Premier "Atomiseur de Kolosse" du forum :twisted:
Premier "Désactiveur de Tour" du forum :twisted:
Merci Loïc et Squirel :thumbleft:

Futur Lyokofan

Messages: 30

Inscription: 31 Mai 2006, 09:54

Localisation: Longjumeau

Message 07 Juin 2006, 21:42

Bijour, Bijour, c'est encore moi :p

Je viens de penser a quelque chose.

Dans un episode de la 2eme saison (jme souviens pu du titre), la meduse s'attaque a Yumi pour lui "voler" son code ADN.

Plus d'ADN, plus de materialisation (comme dit Jeremi)

Il dit aussi que si Yumi se fait toucher, elle meure.

Maintenant, la question

Si Aelita a ete materialisée, elle a forcement un code ADN, on est ok ???

Donc, a partir de la, si Aelita se fait toucher, elle devrai, comme les autres, se refaire materialisé, non ?

Alors que la, visiblement, c'est toujours "l'ancienne regle" qui s'applique a elle, cad, tu es touché, tu meures.

Quelqu'un aurait'il une explication ???

(Oui, je sais, j'ai toujours des questions a la con :p)
Avatar de l’utilisateur

Tueur de Blocks

Messages: 402

Inscription: 17 Mai 2006, 14:33

Localisation: Chartrettes (77)

Message 07 Juin 2006, 23:02

Non non, c'est pas con du tout comme question. Le fait est que, dans la saison 2, comme on n'a plus de RVP (retour vers le passé), on fait souvent abstraction de la matérialisation des persos, et notamment d'Aélita. En fait, rien ne dit qu'elle ne subit pas dorénavant le même processus de "retour sur terre" que les autres. (On la voit jamais arriver dans un scanner, mais si elle en part, comme c'est le cas dans plusieurs épisodes, elle doit faire le même trajet en sens inverse, non ?) Donc, à priori, elle est soumise au même fonctionnement que les autres. L'ancienne règle, comme tu dis, s'applique plus au fait que, visiblement, elle est la seule à pouvoir taper le Code Lyoko d'où une nécessité de continuer à la protéger de façon accrue.

Maintenant, si on creuse un poil plus en profondeur, la virtualisation reste quand même de la SF avec tout ce qu'elle génère d'imporbabilités, surtout pour certains esprits cartésiens (et ils sont quelques-uns sur le forum) ^^
Code Lyoko, ça déchire !!!
Avatar de l’utilisateur

Supernyny

Messages: 6430

Inscription: 12 Déc 2005, 22:27

Localisation: île de France

Message 07 Juin 2006, 23:13

Ou alors, tout simplement, étant donné qu'il y a besoin d'un programme pour la matérialiser, ca signifie que sur Lyoko, son code est incomplet, une partie redisparaitrait donc à chaque virtualisation (d'où le rôle du fragment). Son statut sur Lyoko est donc le même que dans la première saison. Maintenant pour le retour vers le passé, c'est encore plus simple: tout revient à la même place qu'au moment où l'on se reprojette. Si Aelita était dans son lit à ce moment là, même si elle est sur Lyoko quand le retour est lancé, elle sera dans son lit après le retour vers le passé, ce qui laisse supposer que ledit retour vers le passé à cours sur Lyoko, ce qui est tout à fait logique visuellement parlant dans plusieurs épisodes de la saison 2. Pour ce qui est de la virtualisation, Haril, des arguments, sur ce sujet comme sur le site, plus ou moins pertinents, qui expliquent la virtualisation dont la possibilité est relative avec la technologie en présence, nous ont déjà été soumis, et n'ont pas tous encore trouvé contradiction. je t'invite pour cela à aller voir les explications de Korki sur le site, les théories de Pete en font mention, et le sujet est truffé de contradictions, de modifications, ou même d'approbations relatives ou non à ces articles. Jettes y un coup d'oeil^^
Suivante

Retourner vers Hypothèses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com