[Fan Fiction] Code Lyoko Reborn

Ici, imaginez les situations les plus originales possibles ! Nouvelles attaques, nouveaux personnages, nouvelles stratégies... Soyez inventif !

Avatar de l’utilisateur

Lyokophile à vie

Messages: 215

Inscription: 30 Avr 2013, 20:58

Message 18 Mai 2013, 00:43

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

J'ai pour l'instant lu les 4 premiers chapitres et je trouve l'histoire vraiment pas mal mis à part Anthony que j n'aime pas spécialement vu son caractère, je lirai la suite un autre jour
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 21 Mai 2013, 21:09

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Yosh! C'est moi. Désolé mais c'est pour vous dire que en ce moment j'ai quelques menu problème qui risque de retarder le prochain chapitre. Veuillez m'excuser mais chez moi, on va dire que c'est plus noir que rose en ce moment. Mais peut etre que la semaine prochaine...je pourrais. au moins, vous etes prevenu. a une prochaine fois.
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 22 Mai 2013, 11:23

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

T'en fais pas, on comprend. ;)
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 23 Mai 2013, 20:54

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Yosh! C'est toon. Alors tout d'abord, je m'excuse pour mon precedent message, j'étais un peu deprime. Faut avouer que j'ai eu une bip de journée de bip...Je ne pense pas avoir besoin de vous traduire sans les bip. voila trois exemple de ma journée: j'avais un rendez-vous super important, mais il se trouvait dans un coin que personne dans ma famille connaissait donc je suis arrivé en retard et il l'ont reporte, ensuite un de mes chats a ramené le cadavre d'un oiseau :puke:
ensuite une arnaque bref j'ai fini par craqué et j'ai posté un message, j'avais besoin d'en parlé. Donc mes excuses pour mon message bidon.

Suite à une mission dans un nouveau territoire, un bug dans la rematerialisation se produit...ensuite arrive des situation cocasse

CHAPITRE 17: Bouleversement hormonale.

Nos héros ont découvert un supercalculateur possédant 4 territoires et une jeune fille mystérieuse du nom d'Angela, mais trop de secrets les entourent.

Le supercalculateur découvert étant toujours empli de mystère, les lyoko-guerriers décident d'y retourner enquêter, même si ils ont la certitude qu'en fait, c'est là que XANA a décidé de résider désormais. Une fois sorti de la mer numérique, comme ils s'y attendaient un peu, ils n'étaient pas sur un territoire déjà visité.
AELITA: Jérémy, il va falloir trouver une méthode pour être sur du territoire que l'on va visiter.
ANTHONY: On est mort et on est aux portes du Jugement dernier ou, on est sur un territoire super glauque?
ODD: C'est vrai que c'est pas encourageant ici...Si on l'appelait Halloween, ce territoire?
WILLIAM: Moi, j'aurais aimais visiter le territoire que vous avez vu la dernière fois.
ANTHONY: Ah ouais! L'espèce de Big Ben vu de l'intérieur?
ULRICH: Là, c'est plutôt l'Enfer.
En effet le territoire était composé d'un sol stérile de toute vie et quelques carcasses inconnues ici et là. Le ciel était sombre et un épais brouillard recouvrait le territoire.
ODD: Même un cimetière de nuit file moins les chocottes.
AELITA: Préparez vous à débarquer.
ANTHONY: Moi aussi?
YUMI: Me dit pas que t'as peur?
ANTHONY: Non mais chaque fois qu'il y un piège sur ces territoires, c'est pour les fesses à qui, rappelle moi?
ULRICH: T'inquiète, on garde un oeil sur tes miches.
ANTHONY: Je préférerais que ce soit une fille qui me les regarde.
AELITA: Débarquement.
Le groupe se retrouve à l'extérieur visitant les lieux morbides. Anthony voit un squelette semblable à un dinosaure et ne peut s'empêcher de regarder de plus près.
ANTHONY: Eh regardez! Sympa on dirait presque qu'il est vivant.
RODRIGUE(voyant la mâchoire bouger): Attention!
Rodrigue fonce et pousse Anthony avant qu'il ne se fasse écraser mais il ne peut se sauver et est dévirtualisé.
ULRICH: Bon, finalement tu vas rester ici et surveiller le Skid.
ANTHONY: Vous croyez quand même pas que j'ai la poisse à ce point?
Anthony a alors le malheur de percuter une côte faisant s'écrouler ainsi tout le squelette.
ANTHONY: Autant que vous alliez dans une ville rempli de zombies.

Anthony trouve le temps long. Ses amis sont partis visiter le territoire et lui doit surveiller leur moyen de transport. La voix de Jérémy paniqué rompt son attente.
JEREMY: Anthony, remonte dans le Skid.
ANTHONY: Quoi? Et les autres?
JEREMY: Plus important, si tu ne ramènes pas le Skid, il restera ici, et j'ai pas encore fini le pilotage automatique.
ANTHONY: J'ai jamais piloté le navire d'Odin, moi.
JEREMY: Contente toi de m'écouter.
Anthony, bien que suspicieux, obéit. Ses débuts sont difficile mais il prend rapidement les commandes en main. Pendant son voyage de retour, Jérémy lui fournit une explication.
JEREMY: Je suppose que je te dois une explication?
ANTHONY: Non? Comment as tu deviné?
JEREMY: Le brouillard de ce territoire est particulier, il est en quelque sorte empoisonné: vous perdez des points de vie sans arrêt.
ANTHONY: Compris. Et je parie que les autres se sont trop éloignés donc le temps qu'il reviennent, game over.
JEREMY: Ils sont aussi attaqués par des monstres qui les empêchent de revenir. De plus, tu perds tes points de vie malgré que tu es quitté le...
ANTHONY: Donc je serais dévirtualisé dans le cinquième territoire.
JEREMY: C'est ça qui me plait chez toi: tu comprends vite.
ANTHONY: C'est sur qu'à part moi et Aelita, faut que j' explique longtemps pour qu'ils comprennent vite.
JEREMY(constatant les dégâts): La vitesse à laquelle ils perdent des point de vie.
ANTHONY:Dire que je croyais manquer quelque chose.
JEREMY: D'après eux, un paysage de mort et des squelette flottant dans les airs.
ANTHONY: Pourquoi je pense à mon petit frère d'un coup?

Sur le territoire de mort, les lyoko-guerriers apprennent qu'Anthony est parti avec le Skid.
ODD: Si c'est le cas, autant se laisser dévirtualiser.
YUMI: T'as pas tort.
ULRICH: A trois, je dévirtualise Aelita. Elle s'occupe de Yumi, Yumi de Odd, Odd de William et...(il reçoit un tir le dévirtualisant)YUMI: Je crois avoir compris l'idée...
Et elle se laisse tirer dessus. Les trois derniers, eux s'entretuent.

Au labo, les héros sont réunis sauf Anthony qui tente de garer le Skid. Une fois réussi, il sort et attend son destin.
ODD: Le Volcan est truffé de lave mortelle, l'Horloge de piège et l'Au-delà de brouillard toxique.
ANTHONY: Je dois considérer que j'ai de la chance ou pas, vu la situation?(il se voit disparaître) Attendez, j'arrive.
Malheureusement, à peine a t-il perdu ses points de vie qu'un message d'alerte apparaît.
JEREMY: Oh c'est pas vrai?
WILLIAM: C'est quoi, le problème?
JEREMY: Le brouillard a provoqué un bug dans la rematérialisation.
YUMI: Mais nous, on est là.
JEREMY: Pas à cause de la brume, vous avez perdu vos points de vie à cause des monstres ou de vous êtes entretués.
RODRIGUE: Rassure moi, tu peux sauver Anthony.
Jérémy ne répond pas mais après quelques rapides manipulations, pousse un soupir de soulagement.
JEREMY: C'est bon, problemo resoluto comme dirait Anthony.
AELITA: Il faudra bricoler un antivirus pour ce territoire.
ODD: En tout cas le prochain, on le visite sans Anthony: ça nous évitera des problèmes.
ULRICH: On sait maintenant qu'il y a aussi des tours là bas mais les monstres ne m'ont pas parus en forme.
WILLIAM: Si eux aussi sont affectés par la brume, on sera sur un pied d'égalité.
YUMI: Franchement, j'avoue que ça m'étonne, que XANA n'est pas prévu de contre pour le brouillard.
Les portes de l'ascenseur s'ouvrent mais au lieux de révéler Anthony,comme tout le monde l'attend, c'est une totale inconnue.
?????: Eh le geek! Y aurait pas un problème avec les scanners? Je me sens lourd et je crois être enroué.
ODD: Waouh! C'est! ZE! nana! Quelqu'un la connait cette bombe?
RODRIGUE: Je l'ai vu en premier! Je l'ai vu en premier!
YUMI: Qu'est ce qu'elle fiche ici celle-là?
La jeune fille en question se retourne comme si elle n'avait pas compris.
?????: Vous parlez de qui là?
JEREMY: Euh...comment t'as découvert l'usine? Et les scanners?
ODD: Ça te dirait de sortir avec moi?
?????: Odd, quitte à aller à un rendez-vous, je préfèrerais y aller avec la nippone ou le bonbon et pas un mec, O.K.?
AELITA: Anthony?
?????: Sans blague? À qui crois- tu parler?
ODD: Ah quelle horreur! J'ai dragué Anthony!
ANTHONY: Bon, vous me faites quoi?
WILLIAM: Avec tact...tu ne...ressemble pas à notre pote...
ANTHONY: Qu'est ce que tu veux, je ressemble pas à votre pote?
AELITA(réfléchissant un instant): Fait ça.(elle croise les bras)
ANTHONY: Qu'est ce que tu me fais? C'est quoi ce truc? Un de tes tes jeux?
Anthony se rend compte que quelque chose le gêne, il baisse les yeux et, choqué, tâtonne légèrement sa poitrine, avant de placer ses mains entre ses jambes.
ANTHONY: J'ai...j'ai plus rien...
Et il s'évanouit.

Anthony finit par se réveiller, encore un peu choqué.
ANTHONY: Je viens de faire un rêve, vous devinerez jamais.
YUMI: Genre, t'es changé en fille?
ANTHONY: C'est pas un rêve, c'est ça?
Il se regarde brièvement, effectivement, il n'est plus un garçon, ce qui le dérange énormément.
RODRIGUE: Toi qui te demandais ce que ça faisait d'être une fille, ton voeu est exaucé.(léger rictus et regard noir d'Anthony)
JEREMY: Je vais chercher quelque chose...
ANTHONY(énervé): Ouais bah dépêche-toi! J'ai pas envie de rester comme ça.
AELITA(marmonnant suffisamment fort pour qu'il entende): Surtout qu'il est mignonne comme ça.(léger rire)
ANTHONY: Je voudrais t'y voir, toi.
ULRICH: Tu devrais peut être rentrer chez toi en attendant que Jérémy trouve un remède.
ANTHONY: Allo? Y a quelqu'un au bout du fil? Rentrer chez moi? Comme ça?
WILLIAM: Ouais, mais comment expliquer son absence à ses parents?
ANTHONY: No problèmo.(Il prends son téléphone, commence à composer un numéro avant de le ranger) Tu peux configurer ton modificateur de voix.
ODD: Pourquoi? Tu veux imiter qui?
ANTHONY: J'ai plus la même voix, andouille.
Jérémy comprend qu'Anthony veut appeler mais pour ça, il avait besoin de sa voix, donc il programme son gadget et donne son micro.
ANTHONY: Allo? Oui, bonjour Maman. J'ai un pote qui m'a proposé de dormir chez lui ce week-end. Oui...Non ne t'inquiète pas. Bye.
YUMI: C'était...
ANTHONY: Bernadette Lioté. Je l'appelle Maman. C'est super sexy comme nom.
ULRICH: Tu mens même à ta Maman?
ANTHONY: Tu dis la vérité à la tienne?
RODRIGUE: C'est rare que tu lui caches des choses.
JEREMY: Bon, le problème est réglé. Maintenant, j'ai du boulot.
AELITA: Je vais t'aider, ça ira plus vite...
ANTHONY: Et en vrai?
AELITA: J'ai le droit de mentir? Sinon ça donne: «vu ton état, tu vas être pénible et je doute que Jérémy puisse te supporter seul».
ANTHONY: Si j'étais pas en...enfin, dans cet état, je te féliciterai pour la vanne. Mais je sais pas pourquoi, je sens comme une pointe de jalousie.
ODD: Faut avouer que comme ça, t'as un corps de rêve.(regard noir d'Anthony)
ULRICH: C'est vrai: t'as autant la forme que les formes.(regard noir)
YUMI: Le pire, c'est qu'on t'envierait vraiment.
ANTHONY: C'est fini, oui? C'est lourd ces trucs.
WILLIAM: C'est assez drôle que tu sois sexy alors que t'es un mec à l'origine.
ANTHONY: Arrêtez. C'est pas drôle. Et Rodrigue, arrête ces regards, c'est embarrassant. Oh non! Je commence à penser comme une fille.
JEREMY: Si ça peut te rassurer, c'est réversible et je ne suis pas pressé par le temps.
ANTHONY: Pas pressé! Pas pressé! C'est vite dit.
JEREMY: Si tu veux redevenir comme avant, ne me dérange pas et tais toi.
ANTHONY:Très bien, t'as le droit de vouloir bosser en silence, je me fais tout petit, je la boucle, non mais vraiment tu vois je me tais, je ferme...
ODD, ULRICH, WILLIAM, AELITA, YUMI, JEREMY: Tu fais exprès ou c'est plus fort que toi?

Jérémy et Aelita bossent sur le moyen de soigner Anthony, qui est assise dans un coin, tout honteux. Odd, Ulrich et William sont partis s'occuper de leurs affaires afin laisser Jérémy travailler. Rodrigue est parti sans préciser mais d'après Anthony il est allé «dragué les minettes». Yumi est rentrée chez elle chercher un truc. Alors qu'Aelita et Jérémy cherchent une solution, Anthony s'ennuie. Il jette un rapide coup d'oeil dans son T-shirt et devient rouge comme une tomate.
ANTHONY: Aelita, faut que tu m'expliques comment tu supportes ces trucs aux quotidiens. Sérieux, j'en ai mal au dos.
AELITA: J'ai peut être une idée.
ANTHONY: Pourquoi j'ai un mauvais pressentiment?
JEREMY: On a l'occasion de te narguer, autant en profiter.
ANTHONY: Je crains le pire si j'ai envie d'aller au toilettes.
L'ascenseur s'ouvre alors et révèle Yumi avec une pile de fringues.
ANTHONY: O.K....Le feeling...je le sens très mal, d'un coup. Je sens que je vais le regretter si je pose la question mais pourquoi ces fringues?
YUMI: On sait pas combien de temps il faudra à Jérémy pour régler ton problème, donc en attendant, on s'est dit que il te faudrait d'autres vêtements.
Anthony a la trouille de comprendre ses intentions et qui est ce «on». Il tourne alors la tête vers Aelita.
ANTHONY: T'as prévue avec Yumi de me faire porter des fringues de filles?
AELITA: Vu que t'en ai une, ça ne devrait pas te gêner.
ANTHONY: Donc tu profites que je sois une fille pour te venger.
YUMI: On a aucune rancoeur contre toi. Au fait, tu voudrais pas essayer(en montrant un soutif)ça?
ANTHONY(se relevant): Jamais de la vie! Jérémy aide moi!
Le blondinet ne répond pas: si il ouvre la bouche, il va exploser de rire.
YUMI: T'es sur que tu veux pas...
ANTHONY: Je ne t'entend pas...lalalala...
Anthony fonce dans l'ascenseur, appuie frénétiquement sur le bouton tout en chantonnant pour ne pas les écouter. Une fois parti, les deux filles s'esclaffent, tandis que Jérémy se retient comme il peut.
AELITA: Je crois qu'on a été un peu trop loin.
YUMI: Mais c'était super drôle. Dommage qu'il soit parti...elle...enfin...
JEREMY: Vous croyez qu'il risque rien dehors?

Anthony court pour échapper à ses deux tortionnaires. Leur petite blague ne lui a pas du tout plu. Il sait qu'il est pénible certes, mais pas à ce point quand même. Il sort enfin de ses songes et remarque qu'il a couru loin.
ANTHONY(essoufflé): Avec toutes ces courses, c'est pas bon pour mon asthme. J'aurai jamais du signer pour protéger le...
Anthony tombe sur une surprise au coin d'une ruelle: Sissi et Angela. Il tente de fuir discrètement mais il ne peut faire un pas qu'il est repéré.
SISSI: Excuse moi, on se connait?
ANTHONY: Ça m'étonnerait: je ne suis pas ici depuis longtemps... et pas pour longtemps.
ANGELA: Moi, je suis sur de te connaître mais j'arrive pas à mettre le doigt dessus.
ANTHONY: Puisque je vous dit que non.
SISSI: Si tu le dit...ça te plairait d'aller essayer des vêtements avec nous?
ANTHONY: Désolé, j'ai un truc à faire.
Et il se sauve. Il vient d'échapper à Yumi et Aelita pour tomber sur Sissi et Angela. Il pensait avoir touché le fond, mais il se trompe.

Dans la forêt, Anthony est épuisé: il est tombé sur presque tous les mecs du bahut et tous ont essayé de le draguer. Ses premières heures en fille et il en peut déjà plus. Alors qu'il tente de reprendre son souffle, il est surpris par Angela: la jeune fille est persuadée de la connaître et tient à savoir qui elle est.
ANGELA: Je peux au moins connaître ton nom.
ANTHONY: Dis moi, ta copine sait que tu m'as suivi?
ANGELA: Je lui ai dit que j'avais un expo.
ANTHONY: Mentir à sa meilleure amie...
ANGELA: Tu me rappelles vaguement un guignol que je connais.
ANTHONY: Quel guignol?
ANGELA: Celui d'une bande que je connais, je crois d'ailleurs que c'est lui le plus vieux.
ANTHONY(vexé et pensant): Moi, je me demande si c'est pas Aelita qui est à considérer comme la plus vieille parce que même si elle a arrêté de vieillir pendant dix ans...quand j'y pense, ça voudrait dire que Jérémy craque pour une plus vieille...
ODD: Ah! Anthony? Qu'est ce que tu fais là?
ANGELA: Anthony? Le garçon un peu grincheux à l'humour un peu lourd?
ANTHONY: Merci Odd.
ANGELA: T'as un problème hormonale ou quoi?
ANTHONY: Tu dis ça comme si c'était courant?
ANGELA: Disons que chez moi, c'est pas loin.
ANTHONY: Et franchement, d'où tu viens? Et pas de bobard.
ODD: Elle nous l'a déjà dit: elle vient d'un univers virtuel imitant le notre à la perfection.
ANTHONY: Moi, je la crois pas.
ODD: Tu serais pas un peu parano?
ANTHONY: Seulement si je voyais et que je le crois possédé par une entité autre que XANA.
À ce moment, Ulrich arrive avec un air peu commode. Odd, en le voyant ne se doute de rien, contrairement à Anthony qui voit le problème immédiatement. Angela, n'étant pas une de leurs amie, ne connait pas leurs habitudes, donc ne devine rien.
ODD: Bah qu'est ce qui t'arrive, Ulrich?
ANTHONY: Odd, je le trouve bizarre.
ODD: C'est toi le plus bizarre parmi nous.
ANTHONY: Pas bizarre dans ce sens, mais dans le sens pas comme d'hab', en plus il a un drôle de symbole dans les yeux et des éclair aux mains...des éclairs aux mains?
Anthony et Odd ont tout juste le temps de réagir et de s'écarter pour éviter les éclairs. Odd se rétablit rapidement mais Anthony se rétame par terre à cause de...son état. Angela n'a pas besoin de bouger pour l'éviter mais XANA estson ennemi donc elle attaque Ulrich. Elle attrape Ulrich et le tient bien mais quand elle voit ses yeux, la jeune fille le relâche, abasourdie. Le samouraï possédé l'écarte doucement d'un revers de la main comme si ils étaient amis et veut s'attaquer aux deux lyoko-guerriers mais ils en ont profité pour filer.

ANTHONY: Odd, attend quelques secondes...J'arrête pas de courir partout depuis tout à l'heure... En plus, maintenant, j'ai deux arguments qui me gênent pour courir.
ODD: Ça a pas l'air sympa d'être une fille, à t'entendre.
ANTHONY: Seul point positif, j'ai maintenant deux amis qui donnent envie aux autres d'être gentil avec moi.
ODD: A mon avis, c'est plutôt ton joli minois de....(voyant le regard noir d'Anthony)Désolé. Je préviens les autres.
ANTHONY: Bonne idée. Au fait, j'avais raison: Angela nous a bien menti. Ulrich l'a fait gentiment s'écarter.
ODD: Moi, ce que je comprends pas, c'est que XANA est choisi de faire un clone polymorphe d'Ulrich.
ANTHONY: Contente toi de les prévenir.

Au labo, Jérémy est déjà au courant de l'attaque et a envoyé Aelita et Yumi sur Lyoko. Il a aussi déjà prévenu William et Rodrigue et tenté depuis un moment de contacté Ulrich mais celui ci ne répond pas. Il est alors contacté par Odd.
JEREMY: Odd, il y a une attaque.
ODD: Sans blague? Et si je te disais qu'il s'agit d'un clone polymorphe avec l'apparence d'Ulrich?
JEREMY: Compris. Aelita et Yumi sont déjà sur Lyoko et j'ai prévenu William et Rodrigue, par contre je n'arrive pas à joindre Ulrich.
ODD: Pourquoi Ulrich répondrait pas?
ANTHONY: Allo? C'est lui qui nous attaque. Il est possédé par XANA.
ODD: Je te rappelle qu'il peut pas nous contrôler.
JEREMY: Qui est avec toi?
ODD: Anthony. Il ou elle est avec moi.
ANTHONY: J'ai entendu tu sais. Et ça me fait pas rire.
JEREMY: Je l'avais pas reconnu avec sa voix de fille.(rire discret) Revenez ici vite.
ODD: On fait au mieux Einstein.

Angela est complétement perdue: elle doute de la véracité sur la méchanceté des lyoko-guerriers mais elle vient de découvrir qu'un résistant de la liberté se trouve ici et qu'il en a après eux... Il y a une anguille sous roche.

William et Rodrigue sont arrivés à l'usine et virtualisés sur Lyoko, Territoire Montagne. William grimpe dans l'Overbike et Rodrigue dans l'Overwheel,et tous deux foncent à la tour. Plus loin, Yumi se bat contre quelque chose de nouveau: ces monstres ont une apparence humanoïde, des sortes d'humains habillés en noir et sans visage. Quand ils voient Yumi et Aelita, leur réaction est elle aussi surprenant: elles prennent leur apparence en une version plus sombre. Elles combattent exactement comme les originaux et ont exactement les mêmes pouvoirs. Elles sont littéralement de force égale. La seule différence c'est le nombre: trois Yumi sombres et trois Aelita sombres contre les vraies Yumi et Aelita. Les véritables lyoko-guerrières tentent d'esquiver les attaques multiples des clones mais leurs supériorité numérique pose un énorme problème. Yumi réussit à survivre jusqu'à l'arrivé des deux garçons mais reçoit malheureusement un éventail qui la dévirtualise au moment au moment où William réussit à éliminer une fausse Aelita restée au sol. Même si William ne s'attendait pas à voir des copies, les différences physiques sont reconnaissables.
WILLIAM: C'est nouveau, ça. Des clones.
AELITA: Fait attention! Tout à l'heure, ils n'avaient pas cette apparence. Ils peuvent changer d'apparence.
RODRIGUE: Alors, on s'en débarrasse avant.
Rodrigue fonce comme d'habitude sur ses ennemis et telle une boule de bowling, fonce sur les copies de la japonaise et les envoie valser. Les deux copies restantes d'Aelita esquivent les ondes tranchantes et les champs de force de l'originale, mais une fausse Yumi a réussi à survivre à l'attaque de Rodrigue. Le bourrin s'attend à la voir prendre son apparence mais elle tente plutôt de le combattre.

Anthony sort de l'ascenseur, essoufflé. Le voyant seul, Jérémy est un peu étonné.
JEREMY: Où est Odd?
ANTHONY: Il occupe notre copain et m'a demandé de foncer, ça n'a pas été facile parce que courir avec ces trucs...Et toi? Bonne nouvelle?
JEREMY: Pas vraiment: on a droit à du nouveau, des sortes de clones de Yumi et Aelita et William, Rodrigue et Aelita sont loin de la tour. Et Ulrich reste injoignable....
ANTHONY: Et moi, je sens le pâté?
JEREMY: Oui, j'ai trouvé le moyen de te rendre ton état normal et pour ça, je dois t'envoyer sur Lyoko.
ANTHONY: Alors, qu'est ce qu'on attends?

Odd tente d'occuper le clone tant bien que mal, évitant ses éclairs et ses poings électriques.
ODD: Tu connais pas d'autres coups que tonnerre et poing-éclair comme par exemple trempette. Sinon moi, je connais bâton acier.
Odd frappe son ennemi d'une barre de fer mais il devient intangible et Odd frappe dans le vide mais alors qu'il retente de le frapper, un détail le déconcentre.
ODD: Eh! Mais c'est pas le...
Odd n'a pas le temps de finir sa phrase qu'il se fait attraper et électrocuter avant d'être balancé. Odd est à deux doigts de s'évanouir...
ODD: Belle cage-éclair...(il s'évanouit)
ULRICH-XANA: Tu joues trop aux jeux videos.

Anthony atterrit dans le territoire pas loin de la zone de combat, et surtout très content d'avoir retrouvé sa virilité.
ANTHONY: Ah! Ça fait un bien fou! J'aurai pas supporté de devoir...euh...enfin... Bon peu importe, je vais aller les aider.
JEREMY: Non! Surtout pas!
ANTHONY: Oh non! Me dit pas qu'il y a un problème.
JEREMY: Si il y en a un. Si tu perds le moindre point de vie, je pourrais pas te ramener et je dois débuguer le système.
ANTHONY: Je t'ai demandé de ne pas le dire.
JEREMY: Désolé. Quand je pense qu'Aelita n'est pas loin de la tour.
ANTHONY: Quelle distance?

Pendant ce temps, dans l'ascenseur se trouve Ulrich qui est en train de descendre, avec un regard de tueur...

Sur Lyoko, Rodrigue fonce sur la fausse Yumi mais son agilité lui permet d'esquiver les charges mortelles tandis que William et Aelita essayent de toucher les deux démones. Anthony finit par arriver en se balançant et réussit à transpercer une fausse Aelita. À peine, il atterrit au sol qu'Anthony dévoile ce qu'il veut faire.
ANTHONY: J'ai un plan pour la tour.
WILLIAM: Sérieux? Enfin une bonne nouvelle.
Anthony envoie sa toile en direction d'Aelita...la véritable Aelita.
AELITA: Eh! Moi, je suis la vraie! Ça se voit quand même!
ANTHONY: C'est le but.
Et le garçon se mit à tournoyer en tenant ses fils avec ses bras griffus, entrainant ainsi Aelita avant de la balancer en direction de la tour.
ANTHONY: Ça, c'est fait. Et maintenant, je vais me sauver car je ne peux me permettre de perdre des points de vie.
WILLIAM: Mais t'es malade c'est quoi le plan?
ANTHONY: A l'heure qu'il est elle doit être à la tour...
Anthony esquive de justesse un éventail avant de sauter et de se balancer poursuivi par la fausse Aelita, tandis que William utilise son Supersmoke pour apparaître derrière la fausse Yumi et lui asséner un coup fatal.
WILLIAM: Une de moins. Fonce à la tour, moi, je vais aller aider Spidey.
Et le garçon se transforme en fumée noire et part à la poursuite du dernier clone qui canarde Anthony.
ANTHONY: Même une fausse a une dent contre moi. Eh! Je te signale qu'il n'y a pas de caméra, alors oubli le remake de Spider-man 3.

Aelita atterrit violemment près de la tour et fait tellement de roulé-boulé qu'elle entre dans la tour et ressort de l'autre coté et continue jusqu'à se retrouver au bord du plateau. Heureusement, elle s'arrête juste avant, mais est toutefois encore un peu sous le choc. Anthony allait lui payer ça, d'une manière où d'une autre,mais pour l'heure, la tour. Au labo, Ulrich arrive enfin. Jérémy est ravi de le voir enfin mais cette joie se transforme en peur quand il le voit avec des éclairs à la main. Il s'apprête à les lui lancer mais Yumi intervient. Aelita rentre dans la tour s'avance vers le centre avant de s'envoler. Ulrich réussit à plaquer Yumi au sol. Aelita arrive devant l'interface et pose sa main. Ulrich lève sa main pleine d'éclair prêt à frapper.
ULRICH: Je vais me faire un plaisir de t'arracher le coeur et de le dévorer en pensant à toi.
Le code Lyoko s'affiche. Contrairement à ce qui pouvait être attendu, Ulrich ne disparait pas mais s'évanouit, fait étonnant car cela voulait dire qu'ils étaient contrôlés.

Sur Lyoko, Anthony est toujours poursuivi par la fausse Aelita. Il tente de se retourner et lui balance un tas de boule de toile jusqu'à se retrouver à court et sans réussir à toucher sa cible. Il fait donc ensuite une chute certaine vers la mer numérique. William arrive par derrière et reprend brièvement sa forme humaine pour trancher la fausse Aelita avant de retourner en Supersmoke et foncer sauver Anthony. Il n'en a guère le temps car Aelita arrive et ramène le garçon sur la terre ferme.
ANTHONY: Merci Princesse. Et désolé de t'avoir balancé.
AELITA: J'accepte mais ne me refais plus ce coup.
JEREMY: Bien joué, les amis. Anthony, encore un peu de patience et...voila problème résolu, tu n'as plus qu'à être dévirtualisé...
AELITA: Je m'en occupe.
Aelita envoi un champs de force direct dans la tête d'Anthony sans plus de sommation. Jérémy ne s'y attendait pas mais maintenant il ne lui reste plus qu'à ramener ses amis.
ANTHONY(sortant du scanner): C'est une vraie garce, cette fille.

Au labo, le groupe est réuni autour d'Ulrich qui se réveille.
ULRICH(légèrement sonné): Qu'est ce qu'il s'est passé?
JEREMY: Tu étais possédé par XANA.
ULRICH(se relevant): Quoi? Tu te moques de moi?
YUMI: Malheureusement non.
AELITA: En plus, on a droit à de nouveaux monstres.
ANTHONY: Des dopplegangers.
WILLIAM: Des quoi?
ANTHONY: Un monstre mythique qui prend l'apparence de qui il veut avant de tuer.
ULRICH: Je préfère quand c'est Odd qui cherche des noms...d'ailleurs où il est?
ANTHONY: La dernière fois que je l'ai vu, il te retenait quand t'étais...Oh!
ULRICH: Me dit pas que...je l'ai...
ANTHONY: J'ai pas dit ça...et puis si tel est le cas, c'est pas ta faute...Je crois que je ferais mieux de me taire.
Alors que le groupe est inquiet, les portes de l'ascenseur s'ouvrent et révèlent...Odd, trempé jusqu'aux os.
ULRICH: Odd! Tu es vivant?
ANTHONY: Non, c'est un zombie...(regards noirs des autres)Désolé, mais j'ai besoin de décompresser.
AELITA: Qu'est ce qui t'es arrivé?
ODD: Je crois que le clone a essayé de me noyer. Et je peux remercier Angela pour le coup.
ANTHONY: Je croyais qu'elle savait pas nager?
ODD: Bah...quand je me suis réveillé, elle me tenait par le pied et elle était accrochée sous le pont de l'usine. D'ailleurs, elle se plaignait de mes odeurs.
ANTHONY: A mon avis, c'est pas tes odeurs qui l'ont fait lâcher mais plutôt ton sourire.
JEREMY: Commence pas...
ANTHONY: Ah si, c'est ça! Odd, content d'être en vie, sourit et elle qui s'y attend pas, elle fait «Mince, un sourire! Aaaaah!»....
ODD: C'est ce à quoi elle était accrochée qui a lâché...
ANTHONY: Tu viens de me pourrir ma vanne, merci.
ODD: Y a pas de quoi. Ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi elle m'a sauvé.
ULRICH: Pour l'instant, ce qui me rassure, c'est que tu sois vivant.
ODD: C'est bon, Ulrich, c'est pas comme si c'était toi.
JEREMY: Si justement, Ulrich était possédé par XANA. On à découvert ça, XANA peut nous posséder tous.
ODD: Euh...Je suis pas sur que ce soit XANA.
ANTHONY: Euh...Odd, j'étais avec toi...en version fille, certes...mais avec toi...j'ai bien vu ce qu'on te dit...
ODD: Et moi, j'ai vu ses yeux, c'était pas le symbole de XANA...ça a été court mais j'ai vu une légère différence: les traits n'étaient pas à l'extérieur mais à l'intérieur...
RODRIGUE: Je suis plus, là...ça veut dire qu'on a deux ennemis maintenant?
ANTHONY: Je parie qu'Angela connait les deux.
WILLIAM: T'as pas l'impression de faire une fixation sur elle?
Anthony ne répond pas: William qui lui dit ça alors qu'il est amoureux...certes, il avait promis de garder le secret mais là, c'était dur de répondre sans cafter.
ODD: Le pire, c'est qu'Anthony à raison: quand on est tombé dans l'eau, je l'ai ensuite aidé à sortir et elle m'a avoué qu'elle se demandait ce que le «résistant de la liberté» nous voulait.
AELITA: Le résistant de la liberté?
ODD: C'est ce qu'elle a dit. Quand je lui ai posé la question, elle m'a dit que je n'avais pas besoin de réponse et j'ai lâché l'info sur le supercalculateur qu'on a découvert avec les nouveaux territoires...
JEREMY: T'as pas fait ça?
ODD: Bah...tout ce qu'elle a dit, c'est que c'était peut-être ce supercalculateur qu'elle devait détruire en fait...Après, le génie de la bande, je vous rappelle que ce n'est pas moi.
ANTHONY: En général, je suis plutôt du genre à faire gaffe aux détails mais je commence à avoir la migraine. Donc si je suis bien:je suis un résistant de la liberté connu d'Angela qui peut nous posséder et qui veut nous tuer ;et, Angela vient d'on ne sait où, pour détruire un supercalculateur dont elle n'est même pas sur de savoir si elle doit détruire le notre ou celui qu'on a découvert et dont on ne sait rien.
JEREMY: N'oublie pas de mentionner le fait que XANA bug en ce moment.
YUMI: Ça devient plutôt compliqué...
WILLIAM: Et les nouveaux monstres? Ils sont de quel coté?
ANTHONY: Les dopplegangers?
ODD: C'est quoi, ça?
AELITA: On s'est fait attaquer par des clones polymorphes sur Lyoko, et ils m'ont copié moi et Yumi. Cela dit, ils ont l'air limité à une personne à la fois. Ils ne peuvent pas changer d'apparence une fois qu'ils copient quelqu'un.
ANTHONY: D'ailleurs les cheveux bleus, ça t'allait bien.
ODD: Ça veut dire que si j'arrive à battre un Dopple qui a l'apparence d'Ulrich, c'est que je suis plus fort que lui.
ULRICH: Non! Ça compte pas...mais c'est vrai que là, on a beaucoup de mystère....
ANTHONY: Plus on cherche de variable, plus on découvre, qu'il y en a un paquet à découvrir. C'est quand qu'on va enfin voir les fils de la marionnette?
WILLIAM: Qu'est ce que tu racontes?
ANTHONY: Je commence à en avoir marre de ces mystères...
JEREMY: Pour l'instant, on s'arrête là. Moi aussi, j'ai besoin de repos.
ANTHONY: Tu vas suivre les conseils de Coeurwhite?
JEREMY: Euh...de quoi tu parle?
WILLIAM: Comment tu peux connaître ce genre de truc? Tu ne lis pas les échos de Kadic.
ANTHONY: Ah je vous ai jamais dit? C'est moi Coeurxhite de la rubrique des coeurs.
ODD: Quoi? c'est toi qui donne des conseils amoureux?
ANTHONY: Ouaip! Aelita est au courant depuis un moment, elle m'a surpris.
AELITA: Et j'ai complètement zappé...
Yumi, Ulrich, William, Jérémy et Aelita deviennent rouge: dire qu'ils ont envoyé des messages anonymes pour obtenir des conseils et que depuis le début, c'est leur ami qui s'en occupe et il est au courant de leur vie sentimentale plus que quiconque.
ODD: C'est clair que vu que tu t'es retrouvé dans la peau d'une fille, ça va te faliciter les choses maintenant.
ANTHONY: J'aurais bien voulu t'y voir. J'aurai bien aimé tous vous y voir. Changer de...
Tous se regardent, essayant d'imaginer les autres dans le sexe opposé.
ANTHONY: L'ambiance a drôlement changé d'un coup.

Angela se pose des questions sur les raisons de sa venue ici: elle s'est portée volontaire et en théorie, une seule personne pouvait venir, donc pourquoi y a t-il un résistant de la liberté ici? Et qui est il?

À suivre....

Pour le prochain chapitre, on va dire que le problème n'est pas que je manque d'idée: J'en ai trop et j'ai du mal à choisir. Cela dit, j'ai trouvé comment continuer ma fic en utilisant d'autre truc que mon ordi...parce qu'avant pour internet, j'avais uniquement mon ordi et etant nul en informatique....j'ai encore quelques truc à comprendre mais bon je vais bien y arriver.
encore toutes mes excuse pour le message bidon de la derniere fois.
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 27 Mai 2013, 12:36

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Très bonne suite. Je suis sur que le combattant de la liberté est l'entité qui a possédé Ulrich.

Ce sera pour quand, la suite ? 8)
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 28 Mai 2013, 12:51

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

j aimerais te dire quand je posterais la suite mais chaque fois je me trompe. en moyenne j essaye de termine un chapitre par semaine....apres tout depend si j ai pas d imprevue....ou que je fasse pas de procrastignation(voila c est dit). :pale:
Sinon pas de question truc incompris etc? que ce soit dans un recent ou vieux chapitre?
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 28 Mai 2013, 13:11

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Non, pas vraiment de truc incompris, mais c'est vrai que parfois, en lisant ta fic, j'ai un peu eu l'impression que ça partait dans tous sens.^^ Mais bon, ça va.
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 03 Juin 2013, 23:02

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Yosh! J'écris pour dire que je posterais la suite mercredi et que je ferais une pause dans ma fic mais pas tout de suite(probablement aux alentour du 25e chapitre si ce n'est plus :P ), la raison de cette pause? j'ai une autre fiction que je bosse depuis plus longtemps. 10 ans que je la cogite dans ma tete mais j'ai commencé à l'écrire que lorsque j'ai appris à utilise Words sur l'ordi, autrement en même temps que j'ai commencer ma fic, et je l'ai un peu négliger ces derniers temps... Et si je trouve comment faire, je vais tenté me faire un avatar... j'ai essaye mais ça me dit qu'il y a trop de Kio? :? Je suis vraiment nul en informatique :pale:
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Lyokophile à vie

Messages: 215

Inscription: 30 Avr 2013, 20:58

Message 03 Juin 2013, 23:10

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Ok, j'attends avec impatience ton prochain chapitre !
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 04 Juin 2013, 09:26

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Ouais, moi aussi. :D
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 05 Juin 2013, 11:39

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Et voila la suite apparement tres attendu...J'avoue que ça me fait plaisir de savoir qu'on aime ma fic, je suis flatté et gené. :oops: Merci à mes lecteurs.

Les sentiments de William empirent et quelqu'un va faire accuser les héros
CHAPITRE 18: Les mystères de la subtilité.

Les lyoko-guerriers ont un nouvel ennemi et il semble qu'il ne soit pas inconnu d'Angela, de plus, il peut posséder les héros alors que XANA ne le peut pas. Celui ci est d'ailleurs étrangement absent...

Jérémy et Aelita sont au labo. Ils recherchent un moyen de localiser et détruire XANA, comment Ulrich a pu se retrouver possédé? par qui? qui est Angela?Comment se débarrasser du brouillard enveloppant le Territoire Au-delà? et un moyen de savoir sur quel territoire ils vont se retrouver dans le supercalculateur?... bref, ils ont du boulot. Heureusement, Rodrigue se montre utile en programmant différentes améliorations, même si c'est Anthony qui a les idées d'améliorations. D'ailleurs, Anthony, accompagné de William, arrive et sort de l'ascenseur.
WILLIAM: Alors, ça avance?
JEREMY: Tu veux la bonne ou la mauvaise nouvelle?
ANTHONY: Je parie qu'il n'y pas de bonnes.
AELITA: On ne peut rien te cacher.(remarquant qu'il tient une pomme) Je croyais que tu n'aimais pas ça?
ANTHONY: Quoi? Oh! Ça? C'est pas pour moi.
Aelita cherche à s'éloigner du garçon car elle craint qu'il ne veuille se venger...
JEREMY: T'as peur de qu'il se venge?
ANTHONY: Ce serait complétement puéril et immature...Mais j'avoue que cette pomme m'a rappelé un jeu.........................Vous me demandez pas quel jeu?
WILLIAM: On s'attend à quelque chose d'idiot et que tu le dises quand même.
ANTHONY: Tu commences à me connaître. Le jeu, au début, je voulais l'appeler Cowabunga mais finalement je l'ai appelé Buyakasha.
Aelita se retourne et regarde l'écran comme si elle avait vu quelque chose mais en fait elle veut juste ne plus l'écouter. Elle sait qu'il voulait juste plaisanter.
WILLIAM: Allez, je me lance: pourquoi?
Anthony se contente de balancer la pomme en plein sur la tête d'Aelita. La jeune fille l'a sentie très clairement et n'est guère plus surprise que ça. Anthony lève alors les bras en l'air.
ANTHONY: BUYAKASHA!
JEREMY: Je croyais que ce serait puéril et immature?
ANTHONY: J'ai jamais dit que j'étais ni l'un, ni l'autre.
AELITA: Pourquoi t'es là, William? Lui, c'est clair maintenant...
WILLIAM: Je voulais savoir si ça avance, c'est tout.
ANTHONY: En fait, à l'origine, j'apportais ça(il montre une clé USB)de la part de Rodrigue....en fait, je me suis proposé...
AELITA: T'as proposé à Rodrigue de nous l'amener et t'en as profité pour peaufiner ta revanche.
ANTHONY: On ne peut rien te cacher.
JEREMY: Et il y a quoi dessus?
ANTHONY: De nouvelles armes et un satellite protecteur pour le drakkar du Père de Thor.
AELITA: Tu peux pas l'appeler le Skid?
ANTHONY: Si ça me faisait pas penser à Odin à chaque fois...et le mini satellite, je l'ai appelé Cousson.
WILLIAM: Pourquoi Cousson?
ANTHONY: Je mangeais du couscous quand l'idée m'est venu.
JEREMY: Je crois que je préfère les idées de nom d'Odd.
ANTHONY: Bon, j'ai fait ce que j'avais à faire, j'me tire. Tu me suis Will?
William se contente de hocher la tête et de le suivre. Jérémy profite qu'Anthony as le dos tourné pour ramasser la pomme et venge sa dulcinée en balançant le fruit sur le garçon.
JEREMY: BUYAKASHA!

Les deux garçons sortent de l'ascenseur. William avance mais Anthony lui saisit le bras afin de le stopper.
ANTHONY: T'espères surtout que Jérémy trouve un truc pour nous immunisés face à la possession, avoue-le.
WILLIAM:.......
ANTHONY: J'ai deviné: tu as peur d'être le prochain et que...ça recommence comme dans la saison quatre.(regard incompris de William)Disons que j'ai découpé cette petite aventure tellement elle m'a fait penser à une série quand vous me l'avez raconté. Quoiqu'il en soit, sache que si ils te rejettent à cause de ça, moi je serai là pour te soutenir. Rodrigue aussi, cela va de soi.
WILLIAM: Merci.
ANTHONY: Je t'en prie...Bon, moi, j'ai du boulot. Je dois trouver une nouvelle farce pour le bonbon.
WILLIAM(retrouvant le sourire): Je vais finir par croire que t'y prends du plaisir.
ANTHONY: Je sais pas, mais j'ai pris cette habitude à force de faire semblant d'être méchant et je crois que c'est...
A ce moment, un appareil étrange tombe sur la tête d'Anthony.
ANTHONY: Les potes, c'est pas(il ne voit personne)...drôle?
WILLIAM(ramassant l'objet): C'est quoi ce truc?
ANTHONY: On dirait une Game Boy...Elle vient d'où d'ailleurs?
À ce moment, une immense malle tombe à coté d'eux. Les deux garçons sont surpris tout en restant extrêmement calme.
ANTHONY: Tu crois que c'est quoi?
WILLIAM: Tu vas pas l'ouvrir?
ANTHONY: Si ça se trouve, c'est un trésor.
WILLIAM: C'est peut-être une bombe aussi.
ANTHONY: Tu trouves que ça y ressemble?
WILLIAM: Tu t'attends à une boule noire avec une mèche et écrit bombe dessus? Je m'y connais, j'ai un oncle qui travaille dans la démolition...
ANTHONY: Alors c'est toi qui ouvre...(regard noir de William)Just kidding...on l'ouvre tout les deux.
Ils l'ouvrent, peu rassurés, et découvrent à l'intérieur...une tonne d'armes et de munitions.
ANTHONY: O.K....C'était une usine de flingues durant la seconde guerre, cette usine ou quoi?
WILLIAM(regardant en l'air): D'où est ce qu'elle peut venir?
ANTHONY: Bah d'une cachette secrète en hauteur...(il lève la tête) Ah bah non, c'est impossible. J'y pense...j'ai eu de la chance que ce soit cette console qui me soit tombé dessus.
WILLIAM: Qu'est ce qu'on fait de ces trucs?
ANTHONY: J'ai une idée...pas forcément une bonne idée mais une idée quand même...

Angela est dans la bibliothèque en train de bouquiner. Toutes ces histoires palpitantes: Molière, J.K. Rolling, etc...Elle n'a jamais vu d'histoires aussi géniales chez elle: tout a été détruit par XANA, il y a des siècles. Il ne restait que des cendres...Elle finit par sortir de son petit nuage quand elle comprend que pour protéger ces oeuvres, elle devait accomplir sa mission, mais pour cela elle devait se renseigner sur ce qu'il s'est passé durant l'Ultime Guerre...mais comment trouver des infos sur quelque chose qui n'est pas arrivé ici...Le combattant de la liberté doit savoir quelque chose...Elle doit trouver un moyen de le contacter...Mais comment?

WILLIAM: Non mais fais attention!
ANTHONY:Désolé...
WILLIAM: Finalement, c'était une mauvaise idée.
ULRICH: Qu'est ce qui est une mauvaise idée?
WILLIAM: Tiens? Ulrich...
ULRICH: C'est quoi cette malle?
ANTHONY: On sait pas: c'est tombé à coté de nous sans qu'on sache d'où ça vient...
WILLIAM: Et il a eu l'idée de génie de la planquer à l'Ermitage, mais il a tellement de yaourt dans les bras qu'il arrête pas de le faire tomber et ça nous prend une plombe...
ANTHONY: Excuse moi d'être une mauviette...
ULRICH: Et il y a quoi, dedans?
WILLIAM: On comptait vous le dire après l'avoir planqué...
ANTHONY: Ah bon?(regard noir de William)Je plaisante...
WILLIAM: Il y a des tonnes d'armes...
ULRICH: Quoi?
William se contente d'ouvrir la malle. En voyant le contenu, Ulrich ne peut contenir sa surprise.
ULRICH: Qui voudrait déclarer une guerre?
WILLIAM: Nous aussi, on se le demande...
ANTHONY: C'est peut être des jouets...
ULRICH: Très amusant...
ANTHONY(prenant un tout petit flingue): Et ça? Ça ressemble plus à un jouet qu'autre chose...
Ulrich reconnait le flingue en le voyant: c'était le même que durant l'affaire du V-bracelet.
ULRICH: Joue pas avec ça...
ANTHONY: Depuis quand t'as peur d'un jouet?(il se retourne et pointe le flingue dans le vide)Haut les mains!
Ulrich n'a guère le temps de le prévenir qu'Anthony presse la détente et il se retrouve propulsé en arrière.
WILLIAM: Wow! Le gun!
ULRICH: J'ai vu le même, il y a un moment...J'ai réagi pareil...
ANTHONY(se relevant): Je crois qu'il y a un film avec ce gag...
ULRICH: Finalement, c'est pas une mauvaise idée de planquer cette malle, mais pas à l'Ermitage...
WILLIAM: Tu m'expliques?
ULRICH: Je crois que c'est pour Angela et elle risque de s'en servir contre nous...
WILLIAM: Peut-être que non...
ULRICH: Quand elle est apparue, il y avait des flingues dans le même genre...
ANTHONY: Elle a sauvé Odd, on peut peut-être lui laisser le bénéfice du doute...
ULRICH: Vous avez fondé un club?
ANTHONY: Je dis ça, je dis rien...mais c'est dans l'optique que quelqu'un veuille se servir de ça que je voulais les planquer...mais l'Ermitage est étroitement lié à l'usine donc si on planque ça la-bas...
ULRICH: T'as tout compris. On ne peut pas cacher cette malle là-bas. Mais je sais où on pourrait...

Le reste de la journée se passe sans plus d'accroc...mais durant la nuit, un problème survient: Jim est réveillé par un bruit et voit un élève fuir. Évidemment, le pion court pour arrêter le jeune délinquant et le suit jusque dans la cour...il voit alors six garçons et deux filles en train de taguer les murs...avant de fuir à la vue du prof de sport.

Le lendemain, un attroupement a lieu devant la zone de vandalisme. Tout le monde se demande ce que signifie ce symbole et ce message parlant de liberté...
YUMI: Je me demande ce que ça signifie...
ANTHONY: Je connais pas beaucoup de gars qui voit pas l'école comme une taule...(regard noir de Yumi)Je dis pas ça parce que j'en suis...
JIM(arrivant): Bonne nouvelle les mômes, on a trouvé les responsables, ils ont laissé les bombes de peinture dans leurs casiers et dans leurs chambres...Ulrich Stern, Odd Della Robbia, Aelita Stones, Jérémy Belpois, William Dunbar, Yumi Ishiyama et Rouet Rodrigue...Cela dit, ça ne fait que sept et je me souviens très clairement qu'il y en avait huit, donc le petit dernier ne doit pas se croire à l'abri...
ODD: Monsieur, on y est pour rien...
JIM: Silence! Vous me ferez des heures de colle tout le week-end!
ANTHONY(s'éloignant discrètement et murmurant): C'est dans ces cas là, que je suis content de n'avoir ni casier, ni lit ici, même si ça me démolit le dos...(après s'être placé loin des regards, il fouille son sac et voit des bombes de peinture)On voulait faire accuser les lyoko-guerriers...mais pourquoi?

À la bibliothèque, les collés se demandent comment ses bombes ont pu se retrouver dans leurs affaires, et aussi pourquoi Anthony est le seul rescapé mais étant donné la situation, il ne peuvent guère discuter. Sans que personne ne s'y attende, un violent bruit se fit entendre à la fenêtre. Le pion, suspicieux, jette un oeil, ouvre la fenêtre et reçoit sur le front...une fiente d'oiseau. Ses détenus tentent de refréner leur rire.
JIM: Argh! Quelle horreur! Saleté de bestiole! Bougez pas de là, le temps que je me débarrasse de ça.
Une fois le surveillant parti, ils entendent quelqu'un les appeler.
ANTHONY: Joli coup, n'est ce pas?
ODD: Ah te voilà! Tu m'apprendre le coup de la crotte d'oiseau?
ANTHONY: Un peu de yaourt à boire et une paille...je les ai piqué au réfectoire.
AELITA: Pourquoi t'es pas avec nous?
ANTHONY: J'ai pas de casier et je suis externe donc il reste mon sac mais quand on vous a accusé, je me suis douté de quelque chose, donc j'ai vérifier en cachette et me suis débarrassé des preuves...
JEREMY: Je parie que t'enquêtes depuis tout à l'heure...
ANTHONY: Ouais! Mais je voudrais savoir: vos chambre, vous les fermez à clé le soir?
ODD: Moi et Ulrich, oui à cause de Kiwi...
ANTHONY: Je comprends mieux pourquoi seule la porte de votre chambre est rayée...Par contre, il connaissait les combinaison de vos casiers. Ils sont intacts aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur...
YUMI: D'où tu connais nos combinaisons?
ANTHONY: J'ai une mémoire pratiquement eidétique, comme Jérémy et Aelita...du moins je suppose vu leur cervelle....
WILLIAM: T'as une idée de qui veut nous faire accuse?
ANTHONY: J'y cherche encore...
Tout d'un coup, la bibliothèque se met sens dessus dessous. Anthony, en entendant le bruit, veut s'éclipser mais sans qu'il ne puisse réagir, quelqu'un l'attrape et le balance par la fenêtre. Jim revient avec Mr Delmas et voit les dégâts qu'il pense causé par les lyoko-guerriers et Anthony qui est avec eux...
RODRIGUE: On vous jure qu'on y est pour rien...
MR DELMAS: Vu la situation, je pense que je peux annuler vos heures de colle.
ANTHONY: Oh tant mieux!
ODD: Je serais toi, je crierais pas victoire...
MR DELMAS: Vous êtes renvoyés.
ANTHONY: C'est encore mieux......Oh ça craint!

Les lyoko-guerriers sont choqués d'être tenu pour responsable de ces vandalisme...
ODD: C'est injuste...on y est pour rien...
ANTHONY: Toutes les preuves sont contre nous...
ODD: C'est ça: trouve leur des excuses.
ANTHONY: XANA a bien prévu son coup...
ULRICH: Qu'est ce qui te fait croire ça?
ANTHONY: C'est le plan parfait plutôt que de nous éliminer, il cherche à nous éloigner de l'appareil, c'est subtil...
JEREMY: Trop subtil...je doute que ce soit XANA...
ANTHONY: Le résistant de la liberté? Vu qu'il a tenté de tuer Odd, je doute qu'il tente de faire en finesse...
YUMI: Pourquoi pas?
ANTHONY: Un être humain peut être sympa au début et devenir méchant mais ça marche pas dans le sens inverse...
JEREMY: Je vais faire un tour à l'usine, histoire de vérifier.
WILLIAM: Maintenant?
ANTHONY: Je t'accompagne: je préfère affronter XANA que mon beau-père...moi qui suis une colombe, si il apprend que je suis viré, et telle que je le connais, il va me tuer, me ressusciter, me cloner et tuer tous mes clones.
ODD: Je crois que je risque la même chose...
ULRICH: Et puis on en profitera pour lancer le retour vers le passé...
YUMI: Je suis d'accord. Ça nous permettra de réparer les dégâts et de nous innocenter...En générale, je ne suis pas pour lancer le retour vers le passé pour mon profit personnel mais là...

Au labo, les héros découvrent la tour: un programme empêche de la localiser mais il est assez basique donc Jérémy n'a aucun mal à le contourner. Tous se préparent à plonger quand ils entendent un clappement de main...
?????: Mon maitre semble avoir ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers...
ODD: Tu tombes bien, j'ai une revanche à prendre.(il se retourne et voit son sosie)Tu lis dans mes pensées?
SPECTRE: Mon maitre pensait pouvoir se débarrasser de vous de manière non violente mais ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers sont d'un caractère têtu
ODD: Non violente? T'as essayer de me tuer?
SPECTRE: Ce qui s'est passé ce jour où il a pris pour la première fois le lyoko-guerrier appelé Ulrich fut contrôlé par mon maitre est un accident: l'entité informatique nommé XANA a tenté de reprendre le contrôle du système appelé tour...
ODD: T'es forcé de parler comme ça?
SPECTRE: Cette façon de parler que le garçon nommé Odd appelle ça est une conséquence de...
AELITA: Franchement, entendre Odd parler comme ça, c'est bizarre...
SPECTRE: Le but principale de l'opération est d'éloigner ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers afin d'éviter que ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers ne posent pas de futurs problèmes.
ULRICH: Si t'espère nous faire abandonner, tu te trompes.
SPECTRE: Le seul moyen d'empêcher ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers de poser des problèmes et d'empêcher ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers d'être ce que l'on nomme des lyoko-guerriers et le seul moyen d'empêcher ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers de devenir ce que l'on nomme des lyoko-guerriers est de tuer ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers.
ANTHONY: S'il te plait, arrête les menaces, si c'est sensé nous faire peur, c'est raté: tu dis n'importe quoi, ça casse l'effet.
Le spectre fonce sur Anthony et saisi le garçon à la gorge et l'étrangle. Les autres lyoko-guerriers tentent de le faire lâcher mais d'autre clone, chacun à l'effigie des lyoko-guerriers se montrent. Les héros comprennent immédiatement la situation quand le clone polymorphe d'Odd se retrouve propulsé sur les autres clones. Angela est arrivée et a sauvé Anthony.
ANGELA: Moi qui croyais être la seule ici...
SPECTRE DE JEREMY: L'humutée du nom d'Angela...
ANGELA: Stop! Y en a pas un qui cause normalement?
SPECTRE D'ULRICH: Moi, je suis le seul.
ANGELA: Alors c'est toi, qui va répondre à mes questions: qui est le résistant et pourquoi veut-il tuer les lyoko-guerriers? Je commence à croire que c'est inutile...
SPECTRE D'ULRICH(avec une voix différente): Oh Angela...Ta gentillesse et ta volonté ont toujours été tes points forts et ce que j'aime chez toi. Il est clair que mon nouvel intellect t'empêche de me reconnaître, mais j'ai les moyens de régler les problèmes si eux disparaissent...
ANGELA: Laisse les en dehors de ça.
Les clones n'écoutent pas et s'attaquent aux lyoko-guerriers mais ceux ci ont profité de l'occasion pour filer dans l'ascenseur.

Dans le hall, les lyoko-guerriers réfléchissent à un plan.
JEREMY: Comment faire pour retourner au labo sans tomber sur les clones?
ANTHONY: C'est pas la question que je me pose: d'où Angela connait ce soit disant résistant?
SPECTRE: Ceux que l'on nomme les lyoko-guerriers doivent être éliminés de cet endroit et de tous les autres endroits.
JEREMY: Il aurait pu les programmer mieux que ça...
ANTHONY: C'est vrai que vu ce qu'ils peuvent faire, c'est terrifiant mais comme ils disent n'importe quoi...
Le clone envoi un éclair et les lyoko-guerriers se mettent à l'abri.
YUMI: Alors c'est quoi le plan?
ANTHONY: Le geek sait faire fonctionner la bécane, le bonbon aussi et Rodrigue en ait surement capable aussi...
ODD: Une fois, Jérémy nous a fait un cours d'informatique donc on sait se virtualiser tout seul.
ANTHONY: Donc on se sépare, chacun retourne au labo comme il peut, se virtualise sur Lyoko, fait le ménage et attend la princesse.
AELITA: Bon plan.
ANTHONY: Sauf moi, je dois faire équipe avec quelqu'un.
ULRICH: Pourquoi tu dois...
ANTHONY: Je sais pas faire fonctionner le machin...
Le clone démolit leur cachette et s'apprête à les frapper mais les lyoko-guerriers se séparent laissant le clone qui doit choisir une proie.

William se retrouve seul ne sachant pas quoi faire: si il arrive seul au labo, il ne pourra pas se transférer seul sur Lyoko. À un détour, William regarde discrètement pour voir si il n'y a personne quand une main se plaque sur sa bouche.
ANTHONY: Calme toi, j'en ai un au fesses.
WILLIAM(retirant la main d'Anthony): T'es obligé de faire des coups pareil?
ANTHONY: T'es sur que je suis le vrai?
WILLIAM: Y as que toi qui fasse des coups comme ça...(voyant Anthony regarder aux alentours)Qu'est ce qu'il y a?
ANTHONY: Trapped!

Angela se réveille dans le labo: l'un des clones lui demande de l'excuser avant de l'assomer. Va savoir combien de temps elle est restée évanouie, elle devait arrêter ce type. Alors qu'elle se lève péniblement, les portes de l'ascenseur s'ouvrent et révèlent Anthony et William.
WILLIAM: Génial ton plan! G-E-N-I-A-L!
ANTHONY: Que veux tu? Je suis un fin stratège.(voyant Angela) Oh mince! Je l'avais oublié, elle.
ANGELA: Où sont...
ANTHONY:...les clones? J'ai échafaudé un plan ou deux qui devrait les occuper...Oh non! Me dis pas qu'on est les seuls à avoir échappés aux clones?
ANGELA: J'ai été assommée et je viens de me réveiller...
ANTHONY: Comment on va faire pour aller sur Lyoko, nous?
WILLIAM: J'allais te poser la question...C'est toi qui trouve les bonnes idées...
ANGELA: Moi, je...
ANTHONY: Oh toi, miss Irtimed, occupe toi de tes fesses. Reste en dehors de ça.
WILLIAM: Lui parle pas comme ça...
ANTHONY: Sois pas aveuglé par tes sentiments...
ANGELA: Je voulais vous proposez de m'occuper de la virtualisation mais puisque vous refusez...
William comprend qu'elle entend les aider mais elle souhaiterait des excuses de la part d'Anthony mais le garçon la regarde avec un air incompris. William lui lance alors un regard noir.
ANTHONY(voyant le regard de William): Quoi? Tu t'attends quand même pas à du léchage de bottes?
WILLIAM: Même si c'était pas pour remercier son service, tu devrais t'excuser.
ANGELA: Je perds mon temps, je vous transferts et je vous laisse vous débrouiller...
ANTHONY: Bon, je m'excuse de t'avoir envoyer balader, mais il faudrait que tu nous dise la vérité...
WILLIAM: Je t'ai dit...
ANTHONY: Arrête la sentimentalité...
Les deux garçons se mettent à se disputer sur Angela comme si elle n'était pas là, ce qui énerve la jeune fille au plus haut point. Elle dévoile alors ses ailes de démon et ses griffes et menace les deux garçons.
ANGELA: Vous voulez aider vos amis ou vous disputer sur moi?
ANTHONY: Surtout ne fais pas de fausse manoeuvre...Morrigan.

Sur Lyoko, Territoire Désert, Angela programme l'Overbike que William pilote avec Anthony derrière lui. Bien qu'il se doute qu'Angela les entend, le copilote profite de la route dire ce qu'il pense. La tour se trouve entourée de falaises.
ANTHONY: Une chose que j'envie chez toi, c'est que tu ne désespères jamais, mais là, j'ai peur que ça se termine mal...
WILLIAM: Je sais qu'Angela est une fille bien: elle veut juste aider ses amis...
ANTHONY:...qui sont où, d'ailleurs? Je suis sur qu'elle ment sur certains détails...J'ignore quoi et quelque chose me dit qu'elle a beaucoup souffert...
WILLIAM: XANA s'en ai pris à ses proches, forcément elle a souffert.
ANTHONY: Depuis quand XANA s'est attaquée à ses proches? Elle a l'air d'avoir vécu toute sa vie avec une épée de Damoclés de la part de XANA.
WILLIAM: Tu vas me souler encore longtemps avec cette histoire?
ANTHONY: Si je découvre qu'elle est digne de confiance, je fermerais les yeux. Je t'aiderais même à sortir avec cette succube si tu veux.
Une onde de choc frappe le véhicule faisant tomber les deux lyoko-guerriers. En se relevant, ils se retrouvent face à des versions sombres d'eux même.
ANTHONY: Génial...des Dopples...
WILLIAM: Un chacun. Il nous croit aussi faiblard.
ANTHONY: Tu crois qu'ils ont notre cervelle aussi?
WILLIAM: Pourquoi cette question?
Anthony se contente de tirer deux toiles sur les parois de la falaise et de tirer avec sa seconde paire de bras faisant s'écrouler la falaise sur les deux Dopples.
WILLIAM: Préviens quand tu fais des coups comme ça...(Anthony ne répond) J'aime pas quand tu réponds pas.
ANTHONY: Chelou...
WILLIAM: Quoi?
ANTHONY: Comment c'était trop facile, c'est zarb.
ANGELA: T'es obligé d'avoir raison? Je vois une armée de points sur les écrans se dirigeant vers vous...
ANTHONY: C'est le mot «armée» qui me dérange le plus, je te cache pas...
WILLIAM: Je carbure à l'espoir mais je crois qu'on en a peu, là...
ANGELA: L'un de vous deux ne peut pas la désactiver?
ANTHONY: Non. Seul Aelita en est capable.
WILLIAM: C'est pas avec nos capacités qu'on va vaincre une armée.
ANTHONY: Quand t'étais au service de XANA, je suppose que t'avais la tienne.
WILLIAM: J'ai gardé le Supersmoke, la capacité de faire apparaître mon épée et les ondes de choc comme souvenir de la période XANA mais pas la loyauté de ces monstres.
ANGELA: Et tu pouvais désactiver les tours?
WILLIAM: Je crois...Ou tout du moins, les activer?
ANGELA: Et tu peux toujours?
WILLIAM: Bah...
ANTHONY: Vu la situation, on a rien à perdre...
WILLIAM: Je vais essayer, mais je garantis rien...
William entre dans la tour, sans être sur de ce qu'il fait.

Aelita a réussi à échapper aux clones mais quelle n'est pas sa surprise quand elle voit Angela aux commandes.
AELITA: Que fait tu ici?
ANGELA: Je viens d'aider deux de tes potes à aller sur Lyoko...
AELITA: Qui ça?
ANGELA: Anthony et le garçon à grosse épée...
AELITA: William?
ANGELA: Il paraît que toi seule peut désactiver les tours...comment tu fais?
AELITA: C'est mon père qui a programmé ça...
ANGELA: Je te demande des détails...
AELITA: C'est instinctif, si tu veux savoir...
ANGELA: Instinctif? Vous entendez ça? C'est instinctif...
AELITA: A qui tu parle?
ANGELA: Le garçon...William...essaye de désactiver la tour...
AELITA: Je te demande pardon?
William est dans la tour...Instinctif...William se concentre...il veut monter...Anthony est devant la tour assis en tailleur, attendant le coup de grâce...William se trouve devant l'interface....il tente de poser sa main...Anthony reçoit un violent coup de griffes...La tour est désactivé...

Les lyoko-guerriers sont réunis au labo, réfléchissant sur le cas d'Angela, qui est parti en prétextant qu'elle s'en fichait.
ANTHONY: Je suis sur qu'elle a menti quelque part, même si elle a un bon fond...
WILLIAM: Tu lâches pas l'affaire?
ODD: Sérieux? William a désactivé la tour?
ANTHONY: Angela a émis cette théorie...Bon, on la met dans quel camp?
WILLIAM: Du notre, elle nous a aidé...
ANTHONY: Will, réfléchit un peu...
ULRICH: Il a raison, tu la protèges beaucoup, je trouve...
AELITA: C'est vrai que là, tes sentiments t'aveuglent...
ANTHONY: Exactement...Attends...quoi?
AELITA: Je suis au courant que toi, Odd et Rodrigue ont juré de garder le secret sur les sentiments amoureux de William envers cette fille...
YUMI: William est amoureux de cette fille!...Pourquoi est ce que j'ai rien remarqué alors qu'il était moins collant?
JEREMY: Aelita, pourquoi tu n'as rien dit?
ANTHONY: Et pourquoi tu nous a suivi?
AELITA: J'avais pas confiance en toi et quand je t'ai vu jurer de garder ce secret, je savais plus si je devais en parler...et si tu étais vraiment le sale type que je croyais...
ANTHONY: Faut avouer que je te mène la vie dure avec mes blagues...Je m'excuse...
ULRICH: Ça veut dire que tu vas arrêter de lui faire des blagues?
ANTHONY: Non, les blagues c'est devenu mon gagne-pain...
WILLIAM: On peut revenir sur Angela.
ANTHONY: Qui ça? Oh oui! La succube-vampire...
JEREMY: Pour l'instant, c'est dur de savoir dans quel camp elle est...
WILLIAM: Elle a sauvé Odd et nous a aidé face à ce soit disant résistant...
ANTHONY: Résistant à quoi, d'ailleurs? De la liberté, d'accord, mais qui l'empêche d'être libre?
ODD: Le symbole ressemble à celui de XANA mais inversé...
ULRICH: Ce serait contre XANA?
WILLIAM: On parlait d'Angela...
ANTHONY: Je te le répéte: on a pas toutes les variables, donc on ne peut pas résoudre l'équation...Et ton vote, vis-à-vis d'Angela, vaut mieux pas le prendre en compte...
AELITA: Euh...minute. Qui parle de voter?
ANTHONY: C'est pas ce qu'on comptait faire à propos d'Angela?
WILLIAM: Et pourquoi mon vote ne compterait pas?
ODD: Oups! Ça va dégénérer cette histoire...
ANTHONY:......J'me tire.
WILLIAM: Minute! J'ai pas fini...
ANTHONY: Will, j'ai pas envi de me brouiller donc pour moi, c'est fini...
WILLIAM: Plutôt que de me parler maintenant, tu préfères te sauver. C'est de la lâcheté.
ANTHONY: Moi, je dirais de la raison. Rodrigue, tu me suis?
RODRIGUE: J'arrive.
WILLIAM: Tu demandes à ton chien de te suivre avant qu'il nous rejoigne?
YUMI: William, arrête! Là, tu es le seul à voir Angela comme une sainte, alors que je te rappelle que la première que tu l'as vu, elle t'as braqué une arme dessus. Je savais que l'amour pouvait te rendre fou mais aveugle comme ça, je pensais que finalement tu serais un atout contre XANA...Je me suis trompée.
ANTHONY: Je vote Angela du coté des gentils...
ULRICH: C'est quoi, ce changement soudain?
ANTHONY: Je suis d'accord sur le fait que ses hormones l'aveuglent mais là, je trouve la nippone un peu dur...
JEREMY: Alors tu es de quel coté?
ANTHONY: Levez la main ceux qui pensent Angela du coté de XANA...
ODD: Je suis pas sur...
ANTHONY: Ceux qui pensent qu'Angela n'est pas du coté de XANA.
William leve la main, Anthony en fait de même, ainsi qu'Aelita...Odd refuse de lever la main, même si il a juré le secret sur les sentiments de William et le fait qu'Angela l'ait sauvé, il ne la pense pas du coté de XANA mais ne pense pas non plus qu'il faut l'inclure dans la bande. Si la majorité ne la pense pas du coté de XANA, il faut l'inclure pense t-il, donc il vote contre...Jérémy préfère ne pas se prononcer, Yumi a déjà choisi et Ulrich même s'il n'a jamais apprécier William vote pour car il malgré son amour pour la japonaise, il la trouve dure. Rodrigue, à la surprise de tous, ne suit pas Anthony: il sait qu'Anthony veut empêcher William de faire une bêtise et c'est pour ça qu'il a changé de position, mais il est considére comme le chienchien d'Anthony et veut prouver que son avis compte...Anthony lui pardonnera de toutes façons...
AELITA: Match nul...
WILLIAM: Tu parles, Anthony n'est qu'un faux-cul.
Et il partit, en colère. Yumi réalise soudain qu'elle a été dure...Pourquoi a t-elle réagi comme ça? Comme si elle était jalouse que William ne s'intéresse à elle...Et pourquoi Ulrich n'a pas choisi son camp? Jérémy, quant à lui, craint que la bande recommence à se chamailler, alors qu'il lance le retour vers le passé...

Angela se demande qui est ce mystérieux résistant de la liberté? Il prétend la connaître, mais d'où? Et que sait t-il des lyoko-guerriers?

À suivre...

J'espere que ce chapitre vous plaira, je crains l'avoir un peu baclé pour respecter le temps qu'il me faut d'habitude :pale: ...le prochain chapitre devrait arriver dans 10 jours à peu pres, et je vous ferai découvrir un nouveau territoire. je vous laisse imaginer... :scratch:
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 05 Juin 2013, 14:01

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

J'adore. Mais attention, j'ai relevé plusieurs fautes d'orthographe. ;)

Mais bon...

Enfin bref, je me demande si le mystérieux résistant de la liberté ne serait pas un membre de la famille d'Angela. (je sais même pas pourquoi j'imagine ça^^)

A quand la suite ?

PS : Waw, ton avatar est carrément génial. :thumbleft:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 09 Juin 2013, 00:03

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Yosh! j'écris pour signaler que le prochain chapitre sera assez long, il arrivera comme prevu, mais je crois qu'il y aura beaucoup de caractere, donc je ne ferais pas(peu) de commentaire juste le chapitre. au cas où, je commente maintenant...

Alors le resistant de la liberté et Angela, on découvrira leur monde dans le chapitre 21. Mais la vérité sur le lien entre Angela et le resistant est profonde mais pas familiale...
Quand à la capacité d'interaction de William avec les tours, elle sera limité(je precise car sinon on va me haïr si Aelita n'est plus la seul à désactiver les tour lol)
Je ferais aussi une petite réference à quelqu'un(d'un coté, je fais souvent de reference) mais de ma part, ce sera plus une forme de respect...Je suis pas du genre à feliciter directement (ou alors c'est rare), alors je le fais de manière indirecte...
Si je peux (et surtout si je trouve comment mettre mes dessins sur l'ordi), je ferais des petites "affiches" avec les personnages que j'ai creer...comme Anthony, Rodrigue et Angela...Je suis doué en dessin(un copain à moi m'a une fois emprunté un dessin, il s'est tapé un 20 avec MON dessin :evil: ) mais j'ai pas exercé depuis un moment...donc je crois pas adapter la fic en BD...

PS: Merci pour le commentaire sur mon avatar, j'ai hesiter entre Shuma Gorath et Doomsday mais Shuma Gorath est mon préfèré donc je l'ai choisi...mais je vais peut etre mettre Doomsday dans ma signature...

A la semaine prochaine.
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 09 Juin 2013, 12:56

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Ok.

toon a écrit:Alors le resistant de la liberté et Angela, on découvrira leur monde dans le chapitre 21.

Cooool. :D

toon a écrit:Mais la vérité sur le lien entre Angela et le resistant est profonde mais pas familiale...

Aaaah, je viens d'avoir une intuition. Le résistant ne serait pas le fameux James censé être mort au cours d'une baignade ?! :shock:

toon a écrit:Quand à la capacité d'interaction de William avec les tours, elle sera limité(je precise car sinon on va me haïr si Aelita n'est plus la seul à désactiver les tour lol)

Haha. Je pense que c'est surtout ceux qui détestent CLE qui vont pousser une gueulante. :lol:

toon a écrit:Si je peux (et surtout si je trouve comment mettre mes dessins sur l'ordi), je ferais des petites "affiches" avec les personnages que j'ai creer...comme Anthony, Rodrigue et Angela...Je suis doué en dessin(un copain à moi m'a une fois emprunté un dessin, il s'est tapé un 20 avec MON dessin :evil: ) mais j'ai pas exercé depuis un moment...donc je crois pas adapter la fic en BD...

Une fic illustrée ? Pourquoi pas. :) En plus, j'avoue que je me suis souvent demandé à quoi ressemblaient Anthony et Angela. :roll:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 11 Juin 2013, 19:17

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Nouveau territoire de dingue, folie assurée

CHAPITRE 19: C'est magique, la physique.

Bagarre au sein de la bande des lyoko-guerriers: William est fou amoureux d'Angela et il est aveuglé. Yumi a soudain montré une forme de jalousie, vis-à-vis d'Angela, pourtant elle ne ressent rien pour William. Et Ulrich n'a pas cherché à la soutenir.

Anthony s'inquiète énormément pour William: si il est vrai que l'amour peut le rendre fou, il risque de compromettre la lutte contre XANA, mais il est le seul de la bande à lui pardonner d'avoir rallumé le supercalculateur. Rodrigue va voir Anthony pour lui expliquer pourquoi il a voté contre...
ANTHONY: Pas la peine de t'excuser...Je sais bien que tu n'aimes pas qu'on dise tu es mon chien donc tu n'es pas entré en accord avec moi pour prouver que tu sais faire des choix.
RODRIGUE: Je me doutais que tu comprendrais.....William est fou amoureux d'Angela, pourquoi il va pas la voir?Je l'ai souvent vu l'observer de loin... Il est pas si timide?
ANTHONY: Et apparemment, pas idiot non plus. Même si il a des sentiments pour elle, il sait qu'elle cache quelque chose et, déjà qu'il a perdu avec Yumi, il a pas encore envie de se manger une autre claque...Surtout qu'il s'est retrouvé sous le contrôle, il veut pas se faire embobiner... Faut croire que les paroles de la nippone l'ont fait réfléchir...
RODRIGUE: Dis moi, il n'aurait pas demandé à Coeurxhite des conseils?
ANTHONY: Mes lecteurs peuvent garder l'anonymat mais j'ai un léger flair pour deviner les surnoms, surtout des surnoms comme le XANA-guerrier...
RODRIGUE: Vu comme ça...
?????: Excusez nous...
Les deux garçons se retournent et voit Milly et Tamiya qui veulent les interviewer.
MILLY: Alors comme ça, c'est toi qui t'occupe de la Rubrique des coeurs? Je crois qu'on va garder ça secret, sinon on perdrait beaucoup de lecteur...
ANTHONY: Je déteste que l'on m'espionne...
TAMIYA: En fait, suite à cette histoire avec ton ancien école, tout le monde est au courant pour le bizutage et en fait, on espérait un reportage sur Anthony, le garçon emplit de mystères.
ANTHONY: Je vais être très méchant: la réponse est non.
Et il part, laissant les deux reporters en herbes dépitées. Rodrigue voit Anthony s'éloigner mais c'est qu'il aimerait en parler.
RODRIGUE: Dites les petites, ça vous dirait des infos croustillantes?

William est à la bibliothèque, en train d'observer Angela. Cette fille lui plait mais même si il est persuadé de l'innocence de cette fille, il ne peut ignorer les mises en garde de ses amis.
SISSI: T'as le béguin pour elle?
WILLIAM: Tu m'espionnes?
SISSI: Je te pensais plus...entreprenant.
WILLIAM: Je fais ce que je veux, ça te dérange?
SISSI: Je pourrais t'arranger un rendez-vous avec elle...si tu penses pouvoir convaincre Ulrich de sortir avec moi: t'es souvent avec sa bande, en ce moment...
WILLIAM: J'ai pas besoin d'aide...
SISSI: Tu sais qu'elle aime lire et le ciné?
WILLIAM:....t'as autre chose à m'apprendre?
SISSI: Oui...mais ce ne sera pas gratuit...

Ulrich cherche à éviter Yumi, il pense qu'elle lui en veut de ne pas l'avoir soutenue. Une chose qu'il ne comprend pas, c'est qu'elle avait l'air jalouse...Elle n'a quand même des sentiments pour William, pas après ce qu'elle lui a dit quand ils ont été attaqué en rêve...Même si ils n'en ont pas reparlé
YUMI: Ulrich!
Ulrich reconnait la voix de Yumi, il veux faire la sourde oreille mais là, il est coincé.
ULRICH: Salut Yumi. Ça va?
YUMI: Pourquoi t'essayes de m'esquiver depuis quelques temps?
ULRICH: Je vois pas...
YUMI: Tu me prends pour une idiote?
ULRICH: J'avais justement peur que tu réagisses comme ça, parce que je ne t'avais pas soutenu face à William...
YUMI: Parce que maintenant tu es son meilleur pote? T'as oublié ce qu'il s'est passé avec XANA...
ULRICH: Non, je n'ai pas oublié...
YUMI: Je parie que tu es ravi qu'il soit amoureux de cette fille...
ULRICH: Je peux savoir ce que tu insinues?
RODRIGUE: Salut vous deux! L'un de vous a vu Anthony?
YUMI & ULRICH: Non, maintenant casse-toi!
RODRIGUE: O.K....J'ai peut-être pas le talent d'Anthony mais je sens l'embrouille donc vous devriez lui demander conseil...
ULRICH & YUMI: On a pas besoin de conseil d'un clébard et de son maitre!
Le jeune «couple» se sépare laissant Rodrigue seul et inquiet: même si il n'aime pas qu'on dise qu'il n'est que le chienchien d'Anthony, il ne veut pas d'une dispute entre ses amis...

Aelita est dans sa chambre, ne sachant plus si elle doit parler de ce qu'elle a vu. Anthony entre dans la chambre.
ANTHONY: Aelita, ça va pas?
AELITA: Si, mais...j'ai l'impression d'avoir fait une erreur...
ANTHONY: On en aurait parler de toute façon...Peut-être pas tout de suite... Ou au pire, ils l'auraient découvert tôt ou tard...
AELITA: Sauf que tout le monde se dispute....
ANTHONY: Stop! Je t'arrête tout de suite et je t'explique: Jérémy, tu le connais mieux que moi, donc tu dois savoir qu'il doit pas t'en vouloir; Odd, il est pas rancunier; Ulrich, il est ronchon mais je sais que vous avez déjà eu des disputes plus terribles que ça; Yumi joue souvent les nii-san protectrices, c'est souvent la plus mature; le seul problème, c'est William mais j'en fait mon affaire et je vais tenté de le raisonner.
AELITA: Faut vraiment te connaître pour t'apprécier...
Anthony s'apprête à rétorquer quand il sent quelque chose dans sa poche, il fouille et sort un drôle d'appareil.
ANTHONY: Oh, la Game Boy zarb! Je l'avais zappé.
AELITA: Je peux voir ça?
ANTHONY(lui balançant l'appareil): Si tu veux: j'arrive pas à la faire fonctionner...ce doit être pour ça que je l'ai oublié...
AELITA: Et tu l'as trouvé où?
Jérémy entre alors dans la chambre, interrompant leur conversation.
ANTHONY: T'es venu remonter le moral de ta princesse? Je te souhaites bonne chance.
Et il sort et referme la porte derrière lui. Jérémy, rouge comme une tomate, s'assoit à coté d'Aelita, voulant effectivement lui remonter le moral, mais la phrase d'Anthony l'a bloqué...Anthony ouvre alors la porte.
ANTHONY: Euh...je voulais te demander: des fois, tu craquerais pas pour les vieilles? Parce que quand j'y pense, Aelita est la plus vieille, même si elle a passé dix ans sous forme de programme...
JEREMY: Mais tu la fermes jamais?
ANTHONY: Un mardi sur deux...

Rodrigue cherche Anthony car il doit lui dire quelque chose et il pense le trouver à l'usine. Arrivé dans l'ascenseur, il appuie sur le bouton et au moment où les portes se referment, Anthony se glisse à l'intérieur.
RODRIGUE: Le problème, c'est qu'on est tellement pote que l'on connait toutes les cachettes de l'autre donc on peut pas s'isoler.
ANTHONY: Pique pas mes vannes, j'y bosse toute la nuit.
RODRIGUE: Je te cherchais: je m'inquiète pour les autres...
ANTHONY: Rrrrroh....tu vas pas t'y mettre aussi?
RODRIGUE: Aussi? Aelita, je suppose?
ANTHONY: Ouais, et je pense que vous vous inquiétez pour rien...
RODRIGUE: Faut que tu m'expliques comment tu peux t'occuper d'une rubrique amoureuse alors que t'es si peu sentimentale?
ANTHONY: Franchement, je m'inquiète pas. Je pense qu'ils en ont vu d'autres...mais bon, pour que ça m'inquiète, il faudrait un autre scénario...par exemple, admettons...que Yumi soit lassée d'attendre qu'Ulrich lui déclare sa flamme au point qu'elle décide de sortir avec William...là, je commencerais à m'inquiéter, mais j'en doute un peu...Mais bon admettons... que Jérémy devienne encore plus geek au point de délaisser Aelita, celle ci pourrait vouloir aimer un autre...Sauf que Jérémy, même si il écoute plus sa tête que son coeur, il ne ferait pas cette erreur...Mais bon mais admettons....et qu'en plus, au moment où Ulrich se décide enfin à déclarer enfin sa flamme, Yumi lui déclare que ses sentiments ont évolué vers William...franchement j'y crois pas, j'y crois pas....honnêtement, j'y crois pas...Bon, elle brise le coeur d'Ulrich...il pourrait tomber amoureux d'Aelita...
RODRIGUE: Odd aussi, je parie? T'as lu ça quelque part ou quoi? Ça ferait une bonne histoire, d'accord, mais franchement...
ANTHONY: T'es gentil, mais j'aime pas qu'on me coupe...
Les deux garçons ne remarquent pas que l'ascenseur est arrivé à destination jusqu'à ce qu'ils entendent un bruit informatique. Rodrigue va donc vérifier quel programme tourne, Anthony ayant du mal à comprendre la machine.
ANTHONY: Ah que! qu'est ce qu'il se passe?
RODRIGUE: Apparemment, Jérémy a voulu programmer un moyen d'être sur du territoire sur lequel on va atterrir, et maintenant c'est réglé...
ANTHONY: On va visiter un nouveau territoire?
RODRIGUE: J'appelle les autres pour les prévenir...
ANTHONY: Je vais plutôt les chercher: si j'ai bien compris, Ulrich et Yumi sont en froid, Will, inutile de t'expliquer...

Anthony réussit à convaincre Yumi et Ulrich mais William est têtu.
ANTHONY: Will, s'il-te-plait, moi je suis un boulet sur ces territoires...et puis, si on réfléchit bien: les nouveaux territoires appartiennent certainement au résistant et il connait Angela, on trouvera peut-être des preuves de l'innocence de cette fille...
WILLIAM: Elle est innocente.
ANTHONY: Dis ça aux autres: sans preuves, t'auras jamais d'excuses.
WILLIAM: T'as intérêt à avoir raison.
ANTHONY: T'inquiètes...Il va me tuer.
Alors qu'ils avancent, Anthony s'arrête.
WILLIAM: Qu'est ce qu'il y a?
ANTHONY: Je crois qu'on est suivi...par des gamines.
MILLY: Comment t'as deviné?
ANTHONY: Un vrai reporter sait se montrer discret et c'est pas votre cas...votre principale qualité dans ce domaine, c'est votre détermination et je me doutais que vous essayeriez de m'espionner...depuis ce matin, je suis aux aguets.
WILLIAM: Je te laisse à ton fan club, Sherlock.
MILLY: Donc tu vas accepter...
ANTHONY(regardant l'objectif de la caméra): Mince! Je vois les gens chez eux...Y a un mec à poil...Range moi ça. Oh! Oh! Attends, je vois le président...
TAMIYA: Imbécile!
Les deux jeunes filles, vexées, s'en vont, permettant aux deux garçons de partir discrètement.

Le parcours du labo jusqu'aux Skid est très silencieux. Une fois dans la Mer numérique, l'ambiance se met à changer.
JEREMY: Des monstres en approche.
ANTHONY: C'est le moment d'essayer le Cousson...et pour moi et Rodrigue de tester un combat en eaux troubles.
ODD: C'est quoi, le Cousson?
JEREMY: Un satellite protecteur pour le Skid.
ODD: Et qui a eu l'idée de ce nom débile pour le Skidélite?
ANTHONY: Débile le Cousson? Comparé au Skidélite c'est.....t'as raison c'est naze.
AELITA: C'est quoi, ça?
Un vaisseau ressemblant aux Skid se place devant celui des héros. Les Navskids du vaisseau ennemi se détache et commence à foncer sur celui des héros quand des sortes d'espadons foncent sur les vaisseaux noires suivis de Mantas, de Rorkals, de Rekins et d'un Kalmar. Les lyoko-guerriers sont évidemment surpris mais les monstres finissent ensuite par s'attaquer aux Skid, en plus du vaisseau ennemi.
AELITA: Je crois que vous allez devoir vaincre tout le monde. Séparation.
Les Navskids se séparent et le combat titanesque commence: Ulrich, Yumi et William se contentent de tirer sur les ennemis tentant de s'entretuer mais Odd joue les casse-cou avec Anthony, qui a une montée d'adrénaline. Ils foncent l'un sur l'autre avant de changer de direction au dernier moment, permettant à leur poursuivant de se percuter violemment. Rodrigue fonce sur ses ennemis en jouant les kamikazes ne changeant pas de direction mais frôlant suffisamment ses ennemis pour les déboussolés. Le satellite se place entre les tirs ennemi et le Skid pour absorber les tirs et les renvoyer. Le seul ennemi qu'ils ne peuvent éliminer estle Kalmar: après avoir détruit le Skid maléfique, il part. Le combat terminé, William, Ulrich, Rodrigue et Yumi retournent tranquillement aux Skid mais Anthony et Odd se font un pari idiot.
ODD: C'est impossible.
ANTHONY: Tu paries? Vois le créneau de génie.(il fonce vers le Skid à toute vitesse, fait tournoyer son Navskid tout en se dirigeant vers le Skid)BUYAKASHA!
AELITA: Fais pas l'andouille!
RODRIGUE: Ça fait longtemps que je l'avais pas vu avec une montée d'adrénaline.
Anthony réussit sa cascade avec brio même si les autres ne sont guère ravis. Le problème, c'est qu'Odd se met en tête d'exécuter la même cascade. Aelita prend peur et esquive le Navskid d'Odd.
ODD: Pourquoi t'as bougé? J'allais faire mieux que lui...
AELITA(à Odd): Reviens gentiment au Skid et sans faire de cascade.(à Anthony) Et toi, la prochaine fois, je te laisse sombrer dans la Mer numérique, pigé?
ANTHONY: Désolé....comment ça s'appelle ces espèces d'espadons?
ODD: Des Spadons.
ULRICH, YUMI & WILLIAM: La ferme!

Les lyoko-guerriers arrivent enfin au nouveau territoire: le ciel est noir et le territoire contient...une seule ile avec trois portes...
ANTHONY: Je m'attendais à quelque chose de plus...
ODD: ...impressionnant?
ULRICH: Plutôt que d'admirer le paysage, cherche comment ouvrir ces portes.
ANTHONY: T'as pas vu les boutons sur les portes? Ça doit les ouvrir...
AELITA: Tu parles, il y aurait un panneau avec écrit piège, ce serait pareil.
ODD: Vu le peu qu'il y a ici,on a rien à perdre.(il appuie sur un bouton)
ULRICH: Crétin!
Aucune réaction ne se produit. Déçu, Odd inspecte la porte pour trouver quelque chose mais ne voit rien. Il se retourne pour parler à ses amis et fait donc dos à la porte mais il ne peut même dire un mot que la porte s'ouvre et frappe Odd.
ANTHONY: Pour une fois que c'est pas moi...
AELITA: C'était pas un piège...(elle jette un coup d'oeil dans la porte)Il y a une tour.
ANTHONY(jetant un oeil): Je suis sauvé!.......Y en peut-être aussi derrière les autres porte. Qu'est ce qu'en t'en dit, le geek? Jérém'?
ODD: T'as un problème avec les i dans les noms, en ce moment?
AELITA: Jérémy, qu'est ce qui se passe?
YUMI: Peut-être qu'Angela est train de l'attaquer...
WILLIAM: Ou peut-être qu'il y a un bug.
AELITA: Je vais aller à la tour, je trouverais peut-être pourquoi il ne répond pas.
ANTHONY: Vu que William peut agir avec les tours, deux ça serait pas plus efficace...
WILLIAM: Faux-cul.
Anthony se contente d'appuyer sur les deux boutons restants mais au lieu d'ouvrir les deux portes restantes, cela ferme la porte ouverte. Anthony et Aelita tentent d'ouvrir la porte qui vient de se fermer tandis que les autres s'occupent des autres portes.
AELITA: Le pire boulet de l'univers. Comment peut tu être intelligent en étant aussi débile?
ANTHONY: Je suis un paradoxe vivant...et je te rappelle que j'ai essayé...
AELITA: C'est ta faute si on est bloqué maintenant.
ANTHONY: Et si on est coupé de Jérémy aussi?
Aelita s'apprête à rétorquer quand le sol sous ses pieds et ceux d'Anthony se met à bouger et à s'abaisser...
ANTHONY: Je crois que c'est le moment de dire ah.
AELITA: Pourquoi faudrait dire...(le sol se soulève brusquement propulsant Anthony et Aelita dans les airs)AAAAAAAAaaaaaaaaaah!
Le reste du groupe ne peut qu'admirer le triste spectacle. Le sol s'ouvre ensuite sous les pieds d'Ulrich, Yumi et William, les faisant chuter. Odd et Rodrigue sont les derniers et s'attendent à n'importe quel piège..sauf à ce que le sol se mette violemment à pivoter.

Anthony et Aelita sont propulsés jusqu'à ce qu'ils percutent une paroi. Anthony réussit à s'accrocher à la paroi et attraper Aelita.
ANTHONY: Je suis fort, là...
AELITA: Quoi?
ANTHONY: Bah...j'ai tenté d'améliorer les choses et j'ai tout envenimé...Je suis maudit.
AELITA: Faut juste te connaître...t'as un plan.
ANTHONY: J'y cherche...mais aide moi aussi...pourquoi il y a un escalier sur cette paroi?
AELITA: T'es sur que cette paroi est à la vertical?
La phrase d'Aelita choque Anthony: a-t-il perdu tout bon sens suite à cette projection? Quand Aelita se met à marcher à l'horizontale sur le mur, la réponse est évidente.
AELITA: Je vais à l'escalier, tu me suis?

Yumi, Ulrich et William atterrissent sur ce qui semblent être une pièce close couverte de dessins géométriques et aucune issue...pas même le plafond.
WILLIAM: Et voilà, d'abord on me dit de ne pas aimer et maintenant je suis prisonnier...
YUMI: Tu crois que le monde tourne autour de toi? Je te signale que nous aussi on est prisonnier.
ULRICH: Et il faut que ce soit nous trois...
YUMI: Pourquoi? Tu voulais plus nous voir?
ULRICH: Non, c'est pas ça...
WILLIAM: Allez-y! Faites comme si j'étais pas là.
ULRICH: Tu nous lâches le XANA-guerrier?
WILLIAM: Ne m'appelle pas comme ça!
William essaye de frapper Ulrich avec son épée mais il esquive et l'épée se retrouve coincée dans le mur. Ulrich lance un de ses sabres sur William qui l'évite et l'arme passe à coté de Yumi qui entre alors dans la bataille. Elle lance ses éventails que les deux garçons réussissent à esquiver en sautant sur le coté.
YUMI: Franchement, vous commencez à m'énerver.
ULRICH: Eh! Regardez-ça...
WILLIAM: Et pourquoi on t'écouterais?
ULRICH: C'est endroit est un trompe-l'oeil...
La japonaise et le guerrier regardent ce qu'Ulrich veut leur montrer. Ils découvrent que l'épée est encastrée dans une sorte de mur invisible.
WILLIAM: Qu'est ce que...?
ULRICH: Tout les murs sont en trompe-l'oeil: on a l'impression d'être dans une pièce close mais en réalité, il y a un chemin vers la sortie...
YUMI: Alors autant la chercher tout de suite: on ne sait pas pourquoi Jérémy ne répond pas et si la dévirtualisation est sans danger ici.
WILLIAM(après avoir récupéré son épée): Bon j'y vais...
YUMI: Et la galanterie? C'est les dames d'abord...
ULRICH: Surtout les têtes de mules...
Yumi, vexée, avance quand même en tête mais se mange un mur très rapidement. Les deux garçons doivent retenir leur rire.
YUMI: Je sens que ça va pas être évident...
WILLIAM: C'est comme le manoir des miroirs dans les fêtes foraines.

Odd et Rodrigue ne savent plus dans quel sens ils sont mais vu qu'ils ne tombent pas vers le haut, ils doivent êtres dans le bon sens. Alors que leurs estomacs tentent de se remettre, ils entendent une voix rassurante.
JEREMY: Est ce que quelqu'un m'entend?
ODD: Jérémy?
JEREMY: Ouf...enfin une réponse...Qu'est ce qu'il s'est passé? À peine, vous êtes arrivés dans ce territoire que j'ai perdu tout contact...
ODD: On a pas vraiment compris ce qu'il s'est passé, mais moi et Rodrigue, on s'est retrouvé séparé des autres...
JEREMY: Et ils sont où?
RODRIGUE: On comptait sur toi pour nous le dire...T'es pas sensé avoir une carte?
JEREMY: J'ai rien sur ce territoire: pas de carte, pas de radar, rien.
ODD: Jérémy, j'espère que tu tenais pas trop à ton titre d'Einstein parce que là, tu risques de le perdre.
JEREMY: Essayer de visiter le terrain pendant que je règle le problème et profitez en pour m'expliquer ce qu'il s'est passé.

ANTHONY: Il est long cet escalier...
AELITA: À croire qu'il est sans fin...
ANTHONY: Ou que c'est un escalator dans l'autre sens. Regarde le chemin qu'on a parcouru...
Aelita regarde vers le bas et, effectivement, ils n'avaient parcouru que dix marches...
AELITA: Je vais voir ce qu'il y a là haut en volant...
Aelita active ses ailes mais à peine s'envole-t-elle qu'elle semble perdre contrôle sur sa trajectoire. Anthony voyant Aelita voler dans tous les sens tire une toile attrapant la jeune fille et la tirant vers lui. Une fois Aelita pieds à terre, ils redescendent les escaliers en moins de temps qu'ils en ont mis pour gravir dix marches.
ANTHONY: Qu'est ce qu'il s'est passé?
AELITA: J'en sais rien...c'était comme si la terre et le ciel n'étaient pas parallèle...
ANTHONY: Tu vas devoir éviter de voler...et je propose d'aller par là, plutôt que l'escalier car apparemment, la route est à sens unique.
AELITA: Oui.............Merci.
ANTHONY: J'avais besoin d'une raison pour aider une amie?
AELITA: Dommage que tu ne fasses pas plus souvent preuve de gentillesse parce que...
JEREMY: Aelita, tu es là?

Yumi, Ulrich et William ont réussi à sortir du labyrinthe en trompe-l'oeil...pour tomber sur un autre labyrinthe plus classique.
WILLIAM: J'ai jamais aimé les labyrinthes...
ULRICH: Moi, non plus...
YUMI: On est d'accord sur un point. Mais on a pas le choix...
Le trio entre dans le labyrinthe et tente de trouver le chemin. Au bout d'un moment le petit groupe ne sait plus où aller.
WILLIAM: on va où?
ULRICH: À gauche...peut-être à droite...Demi-tour?
YUMI: Attendez une seconde...Ce symbole, on est passé devant tout à l'heure...
ULRICH: Donc finalement on tourne en rond...
WILLIAM: Dernière fois que je laisse Yumi nous guider...
YUMI: C'est moi qui nous ait fait sortir du trompe-l'oeil...
ULRICH: Après avoir été la première à t'être mangé un mur...
WILLIAM: Y avait pas plus de chemins prés de ce symbole?
YUMI: Ça change quoi?
William regardant un mur, semble suspicieux, mais les deux autres ne paraissent pas convaincus.
ULRICH: Oh! C'est qu'un stupide mur!
WILLIAM: Et si il était faux?
YUMI: Tu joues les intellos alors que tu restes un débutant...
WILLIAM(donnant un coup de poing rageur sur le mur): Vous allez arrêter de me voir comme le méchant de service? Je pense avoir fait mes preuves...
Le mur derrière William s'ouvre alors, révélant un passage , le mur est mobile.
ULRICH: Les labyrinthes, j'aime déjà pas, si en plus il est piégé...
YUMI: Il manquerait plus que des murs qu'on peut traverser...
WILLIAM: Comme celui là?

ANTHONY: Trouver les autres, trouver les autres...ça se voit que c'est pas lui qui cherche...
AELITA: T'aimes te plaindre, hein?
ANTHONY: Dernière fois que je signe un contrat pour sauver le monde...quand je pense qu'on peut pas se permettre une dévirtualisation à cause d'une histoire de programme et d'un stupide vaisseau...
?????: Stupide? Je le trouve cool...
AELITA: Odd? C'est toi?
ANTHONY: Je crois que ça vient d'en bas...
RODRIGUE: Je crois plutôt que c'est vous qui êtes en bas...
AELITA: Non, c'est vous qui l'êtes...
ANTHONY(regardant en bas): Y pas de physique ici...
Rodrigue cherche Anthony du regard mais finit par trébucher sur un rocher et tombe au sol qui cède sous son poids et entraine Odd dans sa chute mais il réussit à attraper une corniche et Odd, les pieds de Rodrigue. Alors que les deux garçons veulent remonter, ils finissent par voir Anthony et Aelita face à eux, la tête à l'envers...
RODRIGUE: Depuis quand vous pouvez vous accrochez aux plafonds?
ANTHONY: De notre point de vue, c'est vous qui l'êtes...
Rodrigue et Odd tombent d'un coup sur le sol d'Aelita et Anthony. Rodrigue s'attend à ce que le sol se dérobe sous ses pieds mais rien ne se produit.
ODD: C'est quoi cette blague?
ANTHONY: Compliqué...
AELITA: Ce territoire n'a aucune logique: on marche peut-être à la vertical en ce moment.
ANTHONY: C'est magique...

ULRICH: C'est pas vrai, c'est une mauvaise blague?
YUMI: Je sens que je vais...
WILLIAM(énervé):...péter un câble.
YUMI: C'est ça...J'en ai vraiment ma claque des labyrinthes.
WILLIAM: Et comment on passe celui là? On marche à la verticale?
JEREMY: Yumi? Ulrich? William? Je vous ai enfin retrouvé...
YUMI: Oh merci! Jérémy guide nous à travers ce labyrinthe.
JEREMY: Il y a des labyrinthes? Je vais pas pouvoir vous aider, je n'ai pas de carte sur ce territoire, j'ai eu du mal à vous repérer...
WILLIAM: C'est pas vrai...dévirtualise nous pitié...
JEREMY: Je peux pas: le programme de rematérialisation n'est pas le même, comme la première fois dans le cinquième territoire.
ULRICH: On va devoir escalader à l'aveuglette?
JEREMY: Peut-être...Les autres ont eu l'occasion de marcher à l'horizontale...
William tente alors de poser son pieds sur le mur et se met à marcher au mur...Les deux autres le suivent et tous les trois tentent de trouver la sortie...Arriver au bout, ils retrouvent enfin le reste de l'équipe...et Odd dans une télé...
ULRICH: Quelqu'un peut nous expliquer?
AELITA(traficotant la télé): Vous êtes là? Territoire de fou, n'est ce pas?
YUMI: Que fait Odd dans cette...euh...
RODRIGUE: On est tombé vers le coté et Odd est tombé dessus et est passé dans la TV...Et Aelita essaye de l'en sortir...
ODD: Et dites à Anthony de jouer avec le son...T'as entendu? Arrête de jouer avec le son, c'est pas drôle. Si je sors d'ici
ANTHONY(mort de rire): C'est trop marrant...
La TV se met à buger et le corps de se retrouve tout en haut et la tête en bas de l'écran.
ODD: Qu'est ce que t'as fait?
ANTHONY: Rien cette fois...
AELITA: Désolé, je répare ça.
Aelita reconfigure l'appareil et Odd à l'intérieur se retrouve le corps et la tête séparés..
ODD: Eh! Arrête ça!
ANTHONY(mort de rire): C'est le meilleur gag de l'année...
Anthony se marre tellement qu'il donne un coup de pieds dans la machine, l'éteignant, et celle ci se détruit toute seul, libérant Odd.
ODD: C'est bon? Tu t'es bien marré?
ANTHONY: Excuse moi...Pfouuu...Je pourrais avoir mal au ventre...
AELITA: Bon, faut retourner au...
Le sol s'ouvre alors sous leur pieds...

Ils tombent dans un lieu blanc avec des points noirs au sol et aux plafond...
ULRICH: Oh non! Encore des trompe-l'oeil...
ANTHONY: C'est juste des dessins...
Anthony marche sur un point noir qui s'avère être un gouffre. Rodrigue saute dans le trou qui est devenu un sol et Anthony ressort plus grand d'un gouffre du plafond.
AELITA: Je sens que je vais devenir folle...
Le territoire est vraiment imprévisible: des trous devenant des gouffres ou pas, des dessins de portes devenant de vraies portes, des portes s'ouvrant à la case départ...Les lyoko-guerriers deviennent fou...Rodrigue à bout de nerf fonce sur tout les mur qu'il voit jusqu'à ce qu'Anthony tente de l'arrêter...
ANTHONY: Du calme, Rodrigue...
RODRIGUE: On sortira jamais d'ici...on va devenir fou...
AELITA: Rodrigue, tu es un génie...Regarde!
Dans le trou béant que Rodrigue a fait il voit enfin la tour...Aelita fonce à l'intérieur, télécharge des données et découvre qu'elle peut directement ramener ses amis aux Skid...

Enfin ils sont de retour sur Terre, le territoire était vraiment dingue...
ODD: Comme nom je propose...
ANTHONY: Odd, vu la folie de ce territoire, on peut l'appeler Magie, Ténèbres, Zarbi, Jules...C'est le chaos totale, ce truc...
ODD: C'est pas mal, Chaos...
ULRICH: Au fait, je suis désolé pour mon comportement...Je me suis comporté comme un imbécile...
YUMI: Non, c'est moi qui devrait m'excuser...J'ai été dur...
WILLIAM: Moi, j'ai pas réfléchi à ce que je faisait...
ANTHONY: Mais t'es toujours amoureux d'Angela...
YUMI: William est obstiné, t'es pas au courant...mais je me demande pourquoi ça m'a énervé...
ANTHONY: Connais tu la fable de la grenouille et du scorpion? Une grenouille aide un scorpion a traversé la rivière, lequel la remercie en la piquant... «Pourquoi fais tu cela?»demande la grenouille, ce à quoi le scorpion répond «C'est ma nature»...N'importe quel être humain ressent de la jalousie quand un intéressé nous délaisse pour un ou une autre...même quand on ne ressent rien pour lui ou elle...C'est la nature humaine.
YUMI: Je suis pas comme ça...n'est ce pas?
ANTHONY: Pas à l'origine, mais c'est une réaction naturelle...
RODRIGUE: Et proposer une interview pour aider son meilleur ami?
ANTHONY: Me dit pas que t'as dit aux gamines comment me forcer à accepter?
Rodrigue se contente de se sauver poursuivi par Anthony très en colère...
ODD: Et sinon, on a trouvé des choses intéressantes?
JEREMY: On attend ce soir et on le saura...
WILLIAM: Je suis pas pressé d'y retourner...
Sur ce, les lyoko-guerriers rentrent se remettre de leurs émotions, sauf Rodrigue poursuivi par Anthony. Le second finit par attraper le premier au labo mais une image sur l'écran leur fit oublier leur différents...
ANTHONY: C'est qui cette femme? On dirait Aelita avec quelques années de plus...
RODRIGUE: Tu peux me lâcher?
ANTHONY: Quoi? Ah oui, c'est vrai...(il le lâche)
RODRIGUE: Tu connais sa famille?
ANTHONY: Elle est pas du genre à en parler, même à Jérémy...Je sais que son vieux a été enlevé par XANA mais...T'imagine la surprise qu'on lui ferait si on retrouve sa mère?
RODRIGUE: Elle voudrait sortir avec moi?
ANTHONY: Oublies: tu l'intéresses pas...
RODRIGUE: Et elle, elle t'intéresse...
ANTHONY: Ça va pas la tête? Bon, télécharge ça...On en parlera aux autres plus tard et on va chercher à la retrouver...
RODRIGUE: Et par «on» tu veux dire moi?
ANTHONY: Désolé mais faut absolument faire ça pour elle...
RODRIGUE: Compris...au fait pour te dire la vérité, j'ai dit aux gamines que je te ferais croire que je leur ai dit comment te forcer...
ANTHONY: C'est bon, je le ferais cet interview...
RODRIGUE: Je préfère quand tu redeviens l'ancien Anthony....
Rodrigue s'exécute et commence à télécharger les données. Anthony est inquiet: et si Rodrigue avait raison? A t-il des sentiment pour Aelita?
ANTHONY(pensant): Comme si c'était pas assez compliqué?

À suivre...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 24 Juin 2013, 11:29

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Désolé de te répondre si tardivement. :oops:

Très bon chapitre. :)

Je dois dire que le nouveau territoire est assez marrant. Les LG ne peuvent pas faire un pas sans que tout leur paraisse dans le mauvais sens. :twisted:

...William...là, je commencerais à m'inquiéter, mais j'en doute un peu...Mais bon admettons... que Jérémy devienne encore plus geek au point de délaisser Aelita, celle ci pourrait vouloir aimer un autre...Sauf que Jérémy, même si il écoute plus sa tête que son coeur, il ne ferait pas cette erreur...Mais bon mais admettons....et qu'en plus, au moment où Ulrich se décide enfin à déclarer enfin sa flamme, Yumi lui déclare que ses sentiments ont évolué vers William...franchement j'y crois pas, j'y crois pas....honnêtement, j'y crois pas...Bon, elle brise le coeur d'Ulrich...il pourrait tomber amoureux d'Aelita...
RODRIGUE: Odd aussi, je parie? T'as lu ça quelque part ou quoi? Ça ferait une bonne histoire, d'accord, mais franchement...

Tu ne parlerais pas d'une certaine fic écrite par un certain Brounaus ? :roll: :)

ANTHONY: Odd, vu la folie de ce territoire, on peut l'appeler Magie, Ténèbres, Zarbi, Jules...

:sm6:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 25 Juin 2013, 20:53

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Je t'en veux pas de répondre tardivement, tout le monde peut etre occupé, sans compter le paquet de fanfic sympa ici, c'est difficile de toute les lire...et en plus c'est la période des brevet et bac, paix à leurs ames...

Le prochain chapitre sera le dernier ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................Le dernier de la saison 2 pardon! la saison 3 sera le chapitre 21, il y aura moins de scene sur Lyoko mais elle sera plus......."dark", plus "evil"....ex: quelqu'un perdra un bras, définitivement(pas de retour vers le passé pour le retrouver), un lyoko guerrier aura des menottes durant toutes la saison 3(à un ou au deux poignet) bref de nombreuses choses arriveront, y compris un mort....

avoir des commentaire me motive et me permet d'écrire plus vite...au mieux le chapitre 20 arrivera vendredi au pire....mercredi prochain....Bye les potes!
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 26 Juin 2013, 11:34

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Un MORT ???!!! :shock:
Pitié, ne nous fais pas mourir un des LG. :pale:

En tout cas; ça promet d'être interressant. De l'action, j'adore. :D
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 27 Juin 2013, 10:03

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Attends un peu...d'abord je poste le chap 20 (avec un peu de chance demain) et apres la saison 3...Je crois que je devrais modifier le titre de ma fic car ça ne concernait que la premiere saison...j'espere que le prochain chap plaira...J'aurai bien aimer voir vos tete quand vous avez lu que ce serait le dernier chapitre :twisted:
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 27 Juin 2013, 13:01

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Et bieeen... Regarde mon avatar, c'est la tête que j'ai fait quand j'ai hurlé "QUOIIII ???" :mrgreen:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 28 Juin 2013, 18:40

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Yosh! Je corrige le chapitre et je le poste aujourd'hui... Soyez patient...

Ce chapitre a été galere: j'ai eu quelques embrouilles pour l'écrire...j'ai meme réussi à me perdre dans ma propre histoire....
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Lyokophile à vie

Messages: 215

Inscription: 30 Avr 2013, 20:58

Message 28 Juin 2013, 18:43

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Te perdre dans ta propre histoire :shock:

T'inquiète, ça m'est arriver à moi aussi ;)

Je l'attends de pied ferme ton prochain chapitre :D
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 28 Juin 2013, 21:06

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Dans ce chapitre, Yumi va avoir un problèmes, le secret sera découvert, bref trop de chose a énumererCHAPITRE 20: Embrouille et problème.

Récemment, les lyoko-guerriers ont découvert, un nouvel ennemi lié à Angela, et que, William peut désactiver les tours.. Anthony et Rodrigue ont découvert une photo de la mère d'Aelita.

Anthony est dans la grotte où lui, Ulrich et William ont caché la malle. Le garçon est curieux de savoir comment fonctionnent les armes à l'intérieur. Il l'ouvre et commence à observer: ces armes ont pratiquement l'air d'être de la très haute technologie, en avance d'au moins deux ou trois siècles. Il y a aussi des bracelets high-tech...Anthony connait deux personnes qui pourrait décortiquer ces bracelets...

Ulrich est sur les nerfs: qui est l'idiot qui a inventé la trigonométrie? Odd est parti s'amuser, sans s'inquiéter de la note misérable qu'il risque d'avoir au contrôle. La porte derrière lui s'ouvre...
ULRICH: Tu te décides enfin à réviser?
ANTHONY: Je te rappelle qu'on est pas dans la même classe...et puis, de toute façon, j'ai jamais ouvert mes cahiers, vu que j'écoute les profs...
ULRICH: T'es venu te vanter?
ANTHONY: En fait, je cherchais le geek ou le bonbon, tu les aurais pas vu?
ULRICH: Tu vois là, j'essaye de réviser, j'ai un contrôle demain...
ANTHONY: O.K. C'est bon...c'est quoi?
ULRICH: La trigonométrie. Pourquoi? Tu peux m'aider?
ANTHONY: Vu que tu le demandes...
Anthony pose le bracelet sur le bureau et aide Ulrich à réviser...

Aelita entre dans la chambre de Jérémy, où le blondinet à lunettes travaille...bien qu'il semble manquer des données.
JEREMY: Aelita? Ça va?
AELITA: Oui...j'avais besoin de quelques outils...
JEREMY: Pour quoi faire?
AELITA(montrant la console): Anthony a trouvé ça et j'essaye de le réparer...
JEREMY: Et il t'a dit c'est quoi?
AELITA: Même lui ne sait pas ce que c'est....D'ailleurs quand je lui ai demandé où il l'a trouvé, j'ai pas eu de réponses...
JEREMY: C'est peut-être une autre de ses blagues...
AELITA: Non, je l'ai déjà démonté et remonté...ça me fait penser à quelque chose que je connais mais j'arrive pas savoir quoi...
JEREMY: Attends, je vais t'aider...
AELITA: Non...Continues ton programme, moi, je sais déjà ce que contient cet appareil...
JEREMY: Ce programme peut attendre...

Rodrigue est dans le parc sur l'ordinateur portable d'Anthony, en train de télécharger un jeu. Odd promène son chien quand il voit Rodrigue...
ODD: Salut Rodrigue! Ça va?
RODRIGUE: Yes!
ODD: Qu'est ce qui t'arrive?
RODRIGUE: Regarde ce que j'ai réussi à télécharger...
ODD: T'es sur que c'est bien comme jeu?
RODRIGUE: Anthony est un fin connaisseur...J'aurais du lui demander c'est quoi le but du jeu, je ferais bien une partie...
ODD: Tu lui a pas demandé?
RODRIGUE: J'ai confiance en lui...dans ce domaine..;pour les devoirs, je dois planqué tout ce qui est console sinon il voit une manette il oublie tout de suite...
ANTHONY: Oh! Un jeu...
RODRIGUE: T'es là? On joue?
ANTHONY: Au bahut? Ce serait...lance le...Non! Je dois trouver un cerveau...(il part)
ODD: Un cerveau? Il parle de....
RODRIGUE: Trois...Deux...Un...
ANTHONY(revenant): Démarre Slender.

Ulrich suit le conseil d'Anthony et va acheter un cadeau pour Yumi: plus tôt, après qu'Anthony l'ait aidé à réviser, il lui a confier qu'il voulait rattraper le coup avec la jeune japonaise. Le samouraï reçoit pour conseil de lui offrir un petit cadeau... Et ce coup ci, il va s'arranger pour qu'Odd n'y touche: la dernière fois, il avait inversé celui de Yumi avec celui de Kiwi...

William se ballade dans le parc quand il entend des cris...Sa première pensée est que ses amis subissent une attaque mais il voit Anthony, Odd et Rodrigue devant un ordi...
WILLIAM: Qu'est ce qui se passe? XANA attaque?
ANTHONY: Non! C'est Slender! Pourquoi il apparaît comme ça, cet andouille?
ODD: Lui, et sa cravate rouge! C'est le genre de monstre à choisir sa tenue!
RODRIGUE: Elle est pas noire, sa cravate?
WILLIAM: Vous criez...pour un jeu? Je veux bien croire que le jeu soit flippant...mais là, je vous croyais attaqués!
ANTHONY: Désolé...mais ce jeu....là-bas une page...
ODD: Je la vois...je la prends...AAAAAAAAAH! Elle est rouge! Elle est rouge! Elle est rouge! Elle est rouge!
ANTHONY: (rire)...je confirme: c'était une belle cravate rouge......J'adore ce jeu tellement il est flippant....Quoique Ju-on est encore plus flippant....Au ralenti, ça doit être génial nos têtes...
RODRIGUE: Ouais...(imitant le ralenti)El...le.....est.....rou.....ge.....
ODD: On se marre bien.....Aaaaah! Mais il nous fait des blagues en plus cet abruti!
RODRIGUE: Sa mère, la chienne!
WILLIAM: Wow! Faites moi une place. Faites moi une place.
ANTHONY: D'accord....Va à gauche.....peut-être à droite....demi-tour....
RODRIGUE: Ta gueule! Ferme ta gueule! Ferme ta gueule! AAAAAAAAAAH! Punaise!
ODD: Mais moi, il m'aime pas celui-là....Je suis une fougère...................Oh non! Mais vous l'avez vu vous?
ANTHONY: Non!
ODD: Mes mains, c'est des fontaines...qui veut toucher la souris?
WILLIAM: Attends. Je veux essayez. C'est qui le record?
ANTHONY: C'est moi, cinq page. Rodrigue et Odd, trois.
RODRIGUE: Oui mais j'ai vu ses pieds: les pieds les plus effrayant de la planète.
ODD: Moi, c'est la cravate...

Yumi entre dans la chambre d'Ulrich espérant obtenir de l'aide de sa part, et qu'Odd ne soit pas là, pour un projet mais elle ne voit personne...Déçu, se sentant abandonnée par Ulrich, Yumi s'apprête à partir quand elle voit le bracelet posé sur le bureau...à coté d'un petit papier avec écrit dessus: «Pardonne moi, Yumi. J'ai été idiot.»...Les papiers se trouvant dans la poubelle portent plus ou moins les même mots... Yumi comprend aussitôt: Ulrich cherche à se faire pardonner en lui offrant cet accessoire mais il ne trouvait pas les mots, s'est énervé et est parti se changer les idées... Le bracelet est assez joli: noir avec une sirène...Plutôt son genre...

ANTHONY: Allez Will! Si tu t'en sors tu peux tout faire!
WILLIAM: La dernière page..........Wouhou! NAN!
ODD: On vient de tous les trouver, on va pas perdre maintenant?
RODRIGUE: Ah! Non! Apparemment, c'est une cinématique....
ANTHONY: Ouf! J'ai eu peur....On en parle aux autres?
ODD: Il sont pas du genre à jouer à ça...Tu ferais mieux d'oublier ce jeu...
ANTHONY: On vient d'y jouer ça va pas être facile....C'est comme si je te disais de ne pas penser à éléphant...ça quitte plus la tête pendant une bonne semaine...
ODD: Si tu le dis....Tu sais si il y une éléphant de libre....euh...je veux dire une fille?
ANTHONY: La Rubrique des coeurs est faite pour aider les coeurs brisés et pas pour les plans de dragues à deux balles...
ULRICH: Et moi, je suis dans quelle catégorie?
ANTHONY: Je croyais que mes conseils ne t'intéressaient pas?
ULRICH: Qu'est ce qui te fais croire que je t'écoute?
ANTHONY: Et sinon, t'as trouvé...Oh mince! J'ai complètement zappé!
Et il repart à la recherche de Jérémy ou d'Aelita, laissant ses compagnons.
ODD: Il a oublié un éléphant....un..........La semaine va être longue, je le sens....
YUMI: Tu t'es encore fait plaquer?
WILLIAM: Tiens? Yumi...Qu'est ce qui se passe?
YUMI: J'avais besoin d'un coup de main...Mais je me suis débrouillé seul...
ULRICH: Désolé...
YUMI: Je te pardonne vu le cadeau que tu m'as offert: il est joli le bracelet....
ULRICH: Le bracelet?
ODD: Oh....comme c'est mignon.
WILLIAM: Odd, tais toi!
RODRIGUE: Anthony s'est souvenu de quoi, d'après vous?
ODD: T'es son meilleur ami, c'est à toi de nous éléphant...de nous élé....
ULRICH & YUMI: C'est nouveau ton problème d'éléphant?

JEREMY: C'est une technologie impressionnante....
AELITA: Je suis d'accord....Anthony nous doit une explication...(Anthony entre)Quand on parle du loup...
ANTHONY: Enfin...(pensant)Mince! Aelita...
JEREMY: Tu tombes bien: on voulait te demander où t'as trouver ça?
ANTHONY: En même temps que la malle, au fait j'ai un autre truc à vous montrer...Où est ce que je l'ai mis? Mince! Je l'ai paumé! Je reviens, je vais le chercher...
AELITA: Attends! Quelle malle?(Anthony est déjà parti)Il m'énerve quand il part sans rien dire...

Anthony se met à chercher le bracelet toute la journée jusqu'à en oublier ce qu'il cherche....Sa déception disparait quand il rentre chez lui: sa cousine est là, une surprise lui faisant oublier tous ses soucis.
Aelita et Jérémy bossent durant un moment sur la console au point que Jérémy en oublie le décryptage des données trouvées sur le territoire Chaos...
Ulrich est un peu déprimé: Yumi n'a pas pris le bon cadeau même si elle était ravi... C'était plutôt dommage...
Odd et William ont demandé à Rodrigue de leur télécharger quelques jeux et passent le reste de leur journée sur les jeux...Rodrigue de même....sans se douter qu'on les observe...

Le lendemain matin, Yumi se réveille. Alors qu'elle se prépare, des démangeaisons se font sentir sur ses jambes. La japonaise se gratte quand elle sent quelque chose...quelque chose de rugueux...comme des écailles....

Anthony arrive à Kadic, tout guilleret, ce qui saute aux yeux des lyoko-guerriers...
ODD: Qu'est ce qui lui prend, aujourd'hui? Il a gagné au loto?
RODRIGUE: Salut les potes!
WILLIAM: Salut...Tu sais ce qu'il a?
RODRIGUE:? Il est content...et alors?
AELITA: Tu l'as souvent vu aussi joyeux?
RODRIGUE: Laisse moi réfléchir.........
ULRICH: Fait gaffe! Ça t'arrive pas souvent...te claques pas les ménages.
RODRIGUE: Hin! Hin! Hin! La dernière fois que je l'ai vu comme ça, c'était............Bon, on peut le zapper....
AELITA, JEREMY, ODD, WILLIAM & ULRICH: Ça veut dire quoi?
RODRIGUE: Sa cousine est là, il est content....la première fois que je l'ai vu avec, je le croyais amoureux d'elle...
JEREMY: Il est amoureux de sa cousine?
RODRIGUE: Mais non....quoique....même aujourd'hui, j'en suis pas sur....
ULRICH: C'est pas interdit?
Yumi arrive, l'air inquièt, mais cela ne saute guère aux yeux des lyoko-guerriers, excepté Ulrich, car ils n'arrivent toujours pas à croire Anthony aussi guilleret...
JEREMY: Salut Yumi!
YUMI: Dites, je crois qu'il y a....(la sonnerie retentit)
ODD: Tu nous le diras plus tard, à plus.
Et ils partent tous vers leurs classes respectives. Yumi se sent délaissé par ses amis. Elle part vers sa classes quand quelqu'un lui attrape le bras...
YUMI: Ulrich?

Durant le cours de maths, Ulrich parle aux autres de ce que Yumi lui a dit un peu plus tôt...
JEREMY: Un espion ou une attaque de XANA?
ULRICH: Oui...un mec suivait Yumi...
ODD: Tu l'as vu?
ULRICH: Non mais Yumi, oui.
AELITA: Yumi n'est du genre à paniquer pour rien mais peut être que c'est du pur hasard...
ULRICH: Un mec en costard, cravate rouge et sans visage et pouvant se téléporter?
ODD(réfrénant un rire): Ah ouais, d'accord! J'ai compris!
LE PROFESSEUR: Eh bien, dans ce cas, expliquer ce que je viens de dire...

Yumi, William, Rodrigue et Anthony sont en cours de français...mais aucun des quatre n'est attentif au cours: Rodrigue se demande qui est l'idiot qui a inventé cette matière; William s'en fiche; Anthony, n'aimant pas cette matière, somnole malgré ses résultats limites; Yumi ressent des démangeaisons dans les jambes depuis ce matin qui l'empêche de se concentrer, elle repense aussi à l'homme sans visage qu'elle a percuté...Lorsque la sonnerie retentit, c'est une délivrance pour certains, même si cela signifie piscine avec Jim...

ULRICH: Odd, t'es vraiment un crétin!
ODD: Attends, j'y ai joué toute la soirée, il m'a eu juste avant que je choppe la dernière page...Je serai capable de le reconnaître rien qu'à ces pieds.
JEREMY: Je vois difficilement Yumi jouer à ce genre de jeux.
ODD: C'est pas parce que toi, tu joues jamais à des jeux vidéos qu'on est tous comme toi...
AELITA & ULRICH: Moi non plus, ça me plait pas ce genre de jeux.
ODD: Des fois, faut me rappeler pourquoi on est éléphant...euh...amis...ça commence à m'énerver, cette histoire d'éléphant.
Le petit groupe laisse échapper un petit rire à cause de l'éléphant mais celui de Jérémy cesse tout de suite quand il croit voir une femme au long cheveux noirs disparaître...

Durant le trajet du bus, William remarque le problème de Yumi, assise à coté de lui. Anthony et Rodrigue sont juste derrière.
WILLIAM: T'as une allergie?
YUMI: J'en sais rien, c'est comme ça depuis ce matin...Pourtant j'ai rien de visible au jambes mais bizarrement elles sont toutes rugueuses.
RODRIGUE: Si je comprends bien, c'est pas la forme?
YUMI: C'est ça, au fait...Anthony est drôlement silencieux.
RODRIGUE: Normal, il pionce. Tu le mets dans un moyen de transport et boum! Sans compter que sa cousine est surement chez lui, il est content...
YUMI: Sa cousine?
RODRIGUE: J'ai pas d'autres explications à sa bonne humeur de ce matin...Eh z'avez vu?
WILLIAM: Quoi?
RODRIGUE: J'ai cru voir Slender...
YUMI: Qui ça?
WILLIAM: T'as joué combien de temps à ce jeu?
RODRIGUE:.............T'as raison.

ODD: C'est de ce jeu que je parle...
ULRICH: Et tu crois franchement que Yumi jouerais à ce genre de jeu?
ODD: William venait de trouver la dernière page quand t'es arrivé...C'était éléphant...euh...génial!
ULRICH: Pas fait attention.
AELITA: Yumi non plus, à mon avis...
ODD: Bah peut être qu'elle à légèrement vu...
JEREMY: Odd, laisse tomber.
ODD: D'accord....ou alors le jeu est maudit et ceux qui y jouent, perdent leurs amis attaqués par Slender...
JEREMY: Odd...

La piscine s'est déroulée sans accroc, même si Yumi fait des performances hors pair. Elle ne se sent même pas fatiguée mais Anthony flaire un problème...
ANTHONY: Y a un problème...
RODRIGUE: Parce qu'une fille qui aime l'eau plus que toi, c'est pas normal?
ANTHONY: Je suis peut-être nul en informatique mais je connais la physique...et il est est impossible pour un être humain de faire ce genre de prouesse avec une telle facilité...Tu vois ce que je vois?
RODRIGUE(regardant dans la direction): T'as vu quoi?
ANTHONY: Oh rien...j'ai trop joué, je crois...
Yumi sort de l'eau, elle se sent mieux, ses démangeaisons se sont arrêtées...mais seul Anthony voit un détail....
ANTHONY: Il y a vraiment un problème...Arranges- toi pour qu'on soit discrètement réunis.
RODRIGUE: Aye sir!

Odd prévient ses amis du message que Rodrigue lui a envoyé, ils arrivent à filer en douce, sans se douter qu'il sont suivi. Ceux à la piscine passent en ville, sans se douter qu'un tierce personne trouve curieux qu'un membre de sa famille se dirige vers la vieille usine...
Une fois à l'intérieur de l'ascenseur, Yumi regarde vers la sortie, comme si elle sentait quelque chose.
ANTHONY: Qu'est ce qu'y a?
YUMI: C'est bizarre...je m'attends à un truc complétement imprévisible....
ANTHONY: Euh...Tout comparer à un dessin animé, c'est mon job, pas le tien....Oh ça me fait penser...on dit nii-san pour une fille ou un garçon?(regard incompris des autres) Quoi? Je crois que j'ai dit une bêtise à quelqu'un et la nippone, c'est elle...
WILLIAM: Je crois que je vais apprendre la couture...pour le faire taire.
Au labo, tout le groupe est réuni, prêt à entendre ce qu'Anthony a à dire....
ODD: Alors,c'est quoi la blague la plus drôle de l'éléphant...de l'univers?
ANTHONY: Je suis du genre comme ça?...(tous les regards se mirent à fuir)Je déteste ce genre de silence.
ULRICH: Abrège s'il te plait...
ANTHONY: O.K....Je crois qu'on a un sushi avec la japonaise.
YUMI: Ça te tuerait de m'appeler par mon prénom?
ODD: En plus, j'ai déjà sorti cette vanne...
ULRICH: Si le problème en question c'est l'homme sans visage, on a une explication: le résistant a activé une tour.
ANTHONY: Tu parles du Slender?
ODD: Tu l'as vu?
ANTHONY: À la piscine, mais c'était cour et vu que j'ai joué au jeu, je croyais l'avoir encore en tête...
YUMI: Moi, je l'ai vu ce matin, je me suis même cognée dedans...et il m'a agrippé le bras, cet homme sans visage.
ANTHONY: Slender.
JEREMY: Je crois que c'est l'attaque, mais je ne trouve pas la tour...elle n'est ni dans la Foret, ni la Montagne, ni la Banquise, ni le Désert, ni le Cinquième territoire...
RODRIGUE: Tu veux dire qu'elle est peut-être dans le Chaos total? Je te préviens, j'y retourne pas...(regard surpris des autres)
JEREMY: J'y avais pas pensé...J'ai décrypté certaines données et ça disait que les tours étaient encore en cours de programmation. Il a peut-être fini...
ODD: Le résistant est aussi intelligent que le père d'Aelita?
ULRICH: Et comme XANA, il nous guette: il vous a vu joué et il a créé l'homme sans visage.
ANTHONY: Slender.
ULRICH: ON SAIT!
Les portes de l'ascenseur s'ouvrent alors, mais Anthony, sans regarder, fait un commentaire.
ANTHONY: Le méchant qui arrive au moment où on découvre la vérité...c'est d'un naze.
?????: Ouah! C'est quoi, cet endroit?
ANTHONY: Nadège?!
NADEGE: Eh! Cousin, c'est impressionnant...
ULRICH: Cousin? C'est ta cousine?
AELITA: Qu'est ce qu'elle fiche là?
ODD: Dommage qu'elle soit un peu plus jeune, elle est canon...

Un jeune garçon d'origine japonaise visite l'usine de fond en comble. Qu'est ce que les amis de sa soeur viennent faire dans un endroit aussi cool? Cet endroit ferait une bonne planque pour Johnny et lui...mais sa joie se change en peur quand une main squelettique se pose sur son épaule...il tourne lentement la tête et découvre un homme sans visage. Terrifié, il commence à courir mais la créature apparaît juste devant lui et le capture...

ANTHONY:...voila à peu prés toute l'histoire....
NADEGE: Et t'as rien dit?
ANTHONY: Que je risque ma vie? J'ai posé assez de problème dans l'ancien bahut.
NADEGE: Et comment vous avez pu être aussi discret?
JEREMY: Je peux te montrer...mais pas tout de suite: on a une tour à désactiver.
Alors qu'il pianote pour chercher la tour sur les nouveaux territoires, l'écran se brouille et la tête d'un homme sans visage.
AELITA: Le type sans visage.
ANTHONY: Slender.
AELITA: JE SAIS!
SLENDER: Bonjour, lyoko-guerrier. Je veux vous proposer un marché.
ANTHONY: Wow! La même voix que Jigsaw...En tout cas, là, il raconte plus n'importe quoi...
SLENDER: J'ai placé à l'intérieur de l'usine des explosifs. Ne vous inquiétez pas. Il ne sont pas amorcés. Je veux que vous les placiez sur votre supercalculateur afin que vous le détruisiez.
ODD: Pourquoi on ferait un truc pareil?
SLENDER: Je me doutais que l'un de vous dirais ça. Heureusement, j'ai un bon argument.(le visage disparaît et un garçon ligoté apparaît)
YUMI: Hiroki!
SLENDER: Faites ce que je vous dit, ou bien ce garçon le paiera de sa vie. Vous avez jusqu'à minuit.
L'écran s'éteint laissant les lyoko-guerriers dans l'impasse.
ODD: Minuit, ça fait un peu conte de fée niais.
YUMI: Odd, c'est sérieux! Mon petit frère risque d'être tué!
ULRICH: J'ai une idée: un groupe va désactiver pendant que l'autre va sauver Hiroki.
ANTHONY: Sauf qu'il doit certainement le surveiller et connait nos visages donc dès qu'il verra l'un de nous, il le tuera sans état d'âme...cela dit, il ne connait pas la soeur Ester de Rodrigue...
RODRIGUE: J'ai pas de soeur Ester mais Aurore.
ANTHONY: C'est combien ton tour de robe?
RODRIGUE: J'en sais rien, pourquoi? Ah non! Pas question!
ODD: T'as pas mieux que ça comme éléphant...comme plan?
ANTHONY(énervé): Désolé mais là, je stresse donc j'arrive pas à réfléchir. La seule idée que j'ai, c'est utiliser quelqu'un que lui ne connait pas pour le délivrer car lui, il essaye d'être discret. Or, là, je panique! C'est pas notre jour! C'est pas notre jour! C'est pas notre...
Ulrich calme Anthony en lui faisant une prise et le garçon tombe sous le pupitre de l'appareil.
ULRICH: C'est bon, t'es calmé?
NADEGE: Attendez! C'est pas idiot...Je pourrais y aller. Il a pas pu me voir vu que je n'étais pas devant l'écran.
YUMI: Ce serait sympa. Merci.
AELITA: Euh... Anthony? Tu comptes rester allongé longtemps?
ANTHONY: Tu me fais suffisamment confiance pour je te mettes dans une certaine position? Oui, tu me fais confiance.
Anthony prends Aelita par le bras et la positionne allongée là où il était.
AELITA: C'est quoi, ce truc?
ANTHONY: Justement: moi, j'y connais rien mais je vois pas l'intérêt de mettre un truc brillant à l'intérieur de ce bidule.
WILLIAM: Pourquoi? Qu'est ce qu'il y a?
AELITA(se relevant avec l'objet en question): Cet appareil n'était pas là avant...
YUMI: Et Hiroki? Vous l'oubliez?
JEREMY: Désolé Yumi. Voilà ce que je propose: la cousine d'Anthony va délivrer Hiroki, moi, je cherche la tour, un groupe se tient prés pour plonger avec Aelita pour la désactiver, un autre reste distraire le...Slender.
WILLIAM: Je vais avec Aelita: ces territoires sont vicieux, on sera pas trop de deux à pouvoir désactiver les tours.
YUMI: Moi, je vais accompagner la cousine jusqu'à l'endroit où est prisonnier Hiroki...Je peux laisser mon frère en danger.
ANTHONY: Et moi, je peux pas laisser ma cousine risquer un danger, je viens.
ULRICH: Moi, je reste pour m'occuper de la distraction.
RODRIGUE: Bon, les groupes sont fait, mais une question: vous avez une idée de l'endroit où se trouve Slender?
AELITA: J'ai reconnu l'Ermitage dans la vidéo...
ANTHONY: Compris. J'espère que vous ne tomberez pas sur le Ragnarök dans la Mer numérique.
WILLIAM: Le quoi?
ANTHONY: J'ai pensé à ce nom pour le vaisseau qui nous a attaqué la dernière fois...
YUMI: Bon, tu te magnes!

Hiroki est terrifié, ligoté à une chaise et les yeux bandés. Il tente de se libérer, n'ayant pas envie de revoir son kidnappeur, mais il ne réussit qu'à faire tomber la chaise qui le retient et se cogner par terre. Il passe sa main sur son front....sa main sur le front...en tombant la corde s'est coupée avec un objet tranchant...Hiroki enlève le bandeau sur ses yeux et découvre qu'il est dans une maison abandonnée et que son ravisseur n'est pas là...Le jeune garçon en profite, sort de la maison mais l'homme sans visage attend, immobile, devant la grille. Hiroki décide de faire le tour quand il voit une porte ouverte menant à un passage vers les égouts. Il fonce dans les égouts quand il percute quelqu'un. De peur, il commence à se débattre.
YUMI: Hiroki! Calme toi! C'est moi!
HIROKI: Grande soeur?
ANTHONY: On arrive après la bataille....(il téléphone à Jérémy) On a récupéré...c'est quoi son nom déjà?...le petit frère de Yumi. Envoie les autres désactiver la tour.
HIROKI: Ce type n'avait pas de visage...c'était un monstre.
YUMI: C'est bon, c'est fini.
ANTHONY: Je ne voudrais pas couper court à cette touchante réunion de famille mais quand notre copain va découvrir qu'il s'est 'échappé, ce qu'il n' a sans doute pas prévu, il va nous courser...
SLENDER(adossé contre un mur): Vous partez déjà?
HIROKI: C'est lui...
SLENDER: Je me doutais que vous tenteriez quelque chose du genre, j'avais donc prévu cette éventualité...
Il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'une femme en robe blanche et de longs cheveux noirs saute hors de l'eau et attaque l'homme.
YUMI: Profitons-en pour partir...

Dans la Mer numérique, Aelita, William, Odd et Rodrigue sont dans le Skid, en train de se débarrasser du Ragnarök: Rodrigue fonce comme un dingue sur le vaisseau ennemi qui esquive le Navskid mais n'a guère le temps d'esquiver les torpilles qui le mitraille, le réduisant à néant.
ODD: Une bonne chose de faite.
AELITA: Maintenant que le Ragnarök est hors course, il faut se dépêcher d'aller désactiver la tour.
JEREMY: Les tours: j'en ai repéré une autre mais XANA essaie d'en prendre le contrôle. Elle est dans le territoire Horloge.
WILLIAM: Je m'occupe de celle là et Aelita, celui du Volcan.
ODD: Au fait, Ragnarök, ça vous plait comme nom vous? Moi, je me serai attendu qu'il choisirait le Skidblanir à l'envers comme éléphant...euh...comme nom. Genre Rinabild...Rinaskid...enfin...
AELITA: Moi, je trouve ça approprié.

Dans les égouts, Yumi, Anthony, Hiroki et Nadège continuent de fuir mais Yumi à étrangement des difficultés pour marcher, ce qui la force à s'arrêter.
HIROKI: Yumi, ça va pas?
YUMI: Non, j'ai du mal à bouger les jambes...
ANTHONY: Retournez voir Jérémy. Je m'occupe d'elle.
NADEGE: Et te laisser seul avec ces dangers publiques? Hors de question.
ANTHONY: Sauf que moi, j'ai plus l'habitude que vous deux réunis d'affronter ses monstres et je pourrais pas me battre en vous protégeant donc faites nous confiance...
NADEGE: (soupir) Tâchez de ne pas mourir.
Et ils partent. Anthony reste avec Yumi mais quand Yumi montre ses jambes pour qu'Anthony voit le problème, celui ci est surpris: les jambes de la japonaise sont couvertes d'écailles comme un poisson.
ANTHONY: Manquerait plus que tu perdes tes cheveux...(regard noir de Yumi) Désolé mais un poisson avec des cheveux, je trouve ça bizarre.
Anthony n'a pas le temps de faire quoi que ce soit que la femme aux long cheveux apparaît, le sigle de XANA.
ANTHONY: Ah ça y est je la reconnais, c'est le fantôme de l'autre jeu là...comment elle s'appelle déjà?
YUMI: Tu crois que c'est le moment?
La créature fonce sur Anthony, le saisit à la gorge,l' électrocute, assommant ainsi le garçon. Yumi tente de le libérer mais elle est propulsée d'un revers de la main dans l'eau des égouts. La créature de XANA prend alors le garçon sur son épaule et se dirige vers l'usine.

Sur le territoire Horloge, William et Odd tentent tant bien que mal, d'atteindre la tour. Certes il n'y a aucun ennemi, mais le terrain est tellement piégé, tel que: les engrenages qui s'emboitent, les pendules, les poids qui tombent, il est difficile d'atteindre la tour. Pendant ce temps, sur le territoire Volcan, Rodrigue sert de bouclier à Aelita face aux tirs perdus: les Dopples du résistant sont face aux monstres de XANA. Le combat est telle que la présence des lyoko-guerriers n'est pas remarquée. William et Aelita réussissent finalement à entrer dans les tours. Ils finissent tous deux par poser la main sur l'interface mais si la tour dont Aelita s'est occupé est désactiver, ce qui saute aux des Dopples et des monstres qui finissent par changer de cibles, celle de William n'est pas désactivée...
WILLIAM: Pourquoi ça marche pas? Jérémy, ça marche pas.
JEREMY: Quoi? Attends deux secondes..................................Oh non!
ODD: Qu'est ce qui se passe?
JEREMY: La capacité d'interaction avec les tours est plus limités pour William: il ne peut pas désactiver celle de XANA.
ODD: On a fait ça pour rien?
JEREMY: Oui...Je préviens Aelita.(il préviens le deuxième groupe)Changement de programme, William ne peut pas désactiver la tour.
RODRIGUE: Ça veut dire que je dois ramener l'autre fille aux vaisseaux?
JEREMY: Malheureusement...Je programme l'Overwheel.
RODRIGUE: Programme le un peu plus loin: on se fait canarder ici.
JEREMY: D'accord, laisse moi...Qu'est ce que...?
RODRIGUE: Jérémy?
AELITA: Il doit y avoir un problème...
RODRIGUE: Eh bin on va faire sans bécane....Je te prends dans mes bras et je fonce le plus vite possible et dès que je suis touché...
AELITA:...je fonce sans me retourner, compris...par contre ne te fais pas d'idée.
Pendant ce temps, sur le territoire Horloge, Odd et William s'inquiète de ne pas avoir de nouvelles.
WILLIAM(sortant de la tour): Odd, dévirtualise moi.
ODD: Pourquoi?
WILLIAM: Je crois qu'il y a un problème...toi, essayes de retourner à l'endroit où ils nous ont déposé, dès qu'Aelita arrive, t'essayes de la guider jusqu'ici.
ODD: D'accord.

William sort du scanner et se retrouve face à un fantôme aux long cheveux posant le corps inconscient d'Anthony dans un scanner. Les portes se referment et Anthony se retrouve virtualiser dans le territoire Banquise. William se sauve discrètement mais se fait malheureusement repéré. Fortuitement, les portes d'un scanner s'ouvrent et Rodrigue fonce sur la créature sans se poser de questions, permettant à William de se sauver. Il réussi à rejoindre le labo où Ulrich et Jérémy gisent inconscient. William réussit à réveiller le blondinet en premier.
JEREMY: Qu'est ce qui s'est passé?
WILLIAM: Je crois que le spectre vous a assommé et qu'ensuite il a virtualisé Anthony.
JEREMY: Quoi?
Jérémy fonce sur le pupitre et commence à pianoter tandis que William tente de réveiller Ulrich.
JEREMY: Mais qu'est ce que c'est cette blague?
WILLIAM: J'allais te poser la question: en quoi il intéresse XANA?
ULRICH: Et Yumi? Et...
WILLIAM: Je les ai pas vu...
ULRICH: Je vais les chercher...
ANTHONY(se réveillant): Je crois que je vais pouvoir me faire passer pour Cloclo, maintenant...
JEREMY: Anthony sauve toi! La Méduse arrive!
ANTHONY: Quoi?
Un bruit rauque se fait entendre. Anthony regarde en direction du bruit et voit la Méduse s'avancer vers lui, accompagné de Frolions. Anthony s'apprête à fuir mais une idée germe alors dans la tête du garçon. Il place alors ses deux mains normales sur ses épaules.
ANTHONY: N'avance pas plus, la bouillasse de gelée sinon....(la Méduse continue son avancée)Un...(une griffes sort de son poignet gauche)...Deux...
Il sort sa deuxième griffe, range la première et place son poing sous son menton, la Méduse s'arrête alors.
ANTHONY: Si tu fais bien le compte, et si je t'intéresse tant, tu dois savoir que le trois sera ton échec...
La Méduse et les Frolions reculent, malheureusement XANA prévoit une contre-attaque: le fantôme sur terre oubli Rodrigue et décide de chercher la cousine du garçon.

Sur le territoire Horloge, Aelita est à deux doigts d'être écrasé par deux engrenages. Odd arrive, saute sur Aelita, l'attrape et réussit à l'envoyer en direction de la tour, en dépit de lui-même. Dans les égouts, Ulrich à réussi à retrouver Nadège et Hiroki: ils s'étaient perdus dans les égouts...Aelita entre dans la tour...Le fantôme a malheureusement réussi à les trouver...Aelita s'élève dans les airs....Ulrich s'interpose...Aelita entre le code...Le spectre fonce sur ses victimes mais Yumi sort de l'eau d'un bond mais le spectre disparaît....permettant à Yumi de se prendre le mur.
ULRICH: Yumi, ça va?
YUMI: Ouch! Ils ont désactivé la tour?
HIROKI: Qu'est ce qui est arrivé à tes jambes?

ANTHONY: Je vais pas commencer à avoir des crampes aux bras...
JEREMY: C'est bon la tour est désactivée.
Anthony en entendant ça, se transperce le crane avec une de ses propre griffes. De retour au labo, Anthony, Jérémy, William et Odd attendent qu'Aelita ramène le Skid. Les portes de l'ascenseur s'ouvrent et révèlent Nadège, Hiroki...et Yumi avec une queue de poisson à la place des jambes, dans les bras d'Ulrich. Anthony n'a même pas le temps de dire un mot.
ULRICH: Un mot et t'es mort...
Ulrich trébuche malheureusement et lui et Yumi se retrouvent dans une position...embarrassante.
ANTHONY: Vous pensez que ce serait déplacé si je me mettais à rire très fort?
ODD: Je te l'éléphant...euh...(Anthony s'esclaffe déjà) déconseille...

Aelita sort de l'ascenseur et voit Anthony, un sourire au lèvres prêt à se marrer, Ulrich et Odd, l'air en colère, Yumi assise à la place de Jérémy avec une queue de poisson à la place des jambes.
AELITA: On m'explique?(Anthony laisse échapper un rictus)
JEREMY: On se le demande mais pour l'instant, on attend les excuses d'Anthony.
AELITA: Il ne s'est pas excusé pour quoi?
ANTHONY: Je peux plus respirer...
AELITA: Euh...pourquoi?
ULRICH: Il est trop occupé à se marrer.
Anthony laisse échapper son rire pendant un bon moment. Quand il est enfin calmé, le groupe essaye de comprendre ce qu'il se passe...
JEREMY: On commence par le plus urgent: Yumi. Quelqu'un a une idée de pourquoi elle est...
ANTHONY:...devenu une sirène? Ça lui va bien, je trouve.
YUMI: T'es gentil mais j'ai pas envie de vivre sous l'eau.
HIROKI: Si j'avais su que tu sauvais le monde, je t'aurais jamais demandé de faire mes devoirs.
ANTHONY: Tu permets? On discute....Je me demandais....Euh...Où t'as trouvé ce bracelet?
YUMI: Quoi? Ça? Sur le bureau d'Ulrich...
NADEGE: Euh...je peux parler?
ANTHONY: C'est le bracelet que j'ai trouvé dans la malle et que je voulais montrer à Jérémy...
NADEGE: C'est pas vrai? Je suis invisible?
YUMI: Quelle malle?
ANTHONY: Bah, la malle qu'Ulrich, Will et moi avons planqué...
ODD: C'est quoi cette histoire?
ULRICH: Oh mince! J'ai complètement zappé!
WILLIAM: Moi aussi!
AELITA: Il serait temps de nous expliquer...
ULRICH: Oui...euh...(il voit Anthony la bouche grande ouverte)Quoi?
ANTHONY: T'avais pas mis un string à paillette quand même?
ULRICH: Quoi?
ANTHONY: T'avais pas mis un string à paillette?
ULRICH: N'importe quoi...
ANTHONY: T'avais mis un string à paillette?! C'est la tehon! Il avait mis un string à paillette! C'est quoi ton délire, mec?! T'es devenu homosexuel ou quoi? Oh! La tehon!
ULRICH: Arrête! Tu me donnes mal au crane!
ANTHONY: Bah! moi, ma cousine m'a offert une marionnette, j'en fais pas une histoire, non plus!
NADEGE: Et sinon...
ANTHONY: T'as mis un string à paillette, mec! Allo?! S'il-te-plait!?
WILLIAM: Arrêtes tes âneries! C'est toi qui a inventé ça! Quand on rentrait, il avait dit que si il oubliait d'en parler, c'est...
ANTHONY: Qu'il avait mis un string à paillette!
WILLIAM: Non! Il a pas dit ça! C'est toi qui l'as dit avant qu'il n'est le temps de finir sa phrase!
YUMI: Oh! Ça va être d'un long...

JEREMY:...Donc si je comprend bien: Anthony a voulu nous montrer ce bracelet mais il l'a oublié sur le bureau d'Ulrich et Yumi a cru que c'était un cadeau pour elle.
HIROKI: Franchement d'un point de vue cadeau, Ulrich est pas doué.
YUMI: Et toi? T'as offert combien de cadeau à Milly Solovieff?(Hiroki tourne la tête, rouge et en colère)
ANTHONY: Au moins, maintenant, je sais à quoi sert ce bracelet...Peut-être que si tu l'enlève...
AELITA: Vu que Yumi s'est lentement transformée, je pense pas que le retour à la normale sera instantané...
NADEGE: Et moi, vous comptez faire quoi?
ANTHONY: Jérémy va enclencher le retour vers le passé.
YUMI: Quoi?
ANTHONY: Ton petit frère n'a pas l'air d'un mauvais bougre, quoiqu'un peu excité de la cafetière...
HIROKI: Tu peux parler.
ANTHONY: Quand à toi, cousine, je sais que tu ne diras rien, j'ai confiance. Mais vous vous êtes assez inquiété pour moi, l'année dernière et tu n'es là que pour une semaine...Je préfèrerais que tu ne saches rien pour que tu ne t'inquiètes pas...Jérémy? On parlera du reste après...
Jérémy enclenche alors le retour vers le passé...

Plus tard dans la journée, et ce coup ci en s'assurant qu'il ne soit pas suivi, les lyoko-guerriers se réunissent. Le retour vers le passé a ramené Yumi à l'état où ses jambes l'ont démangé mais ayant enlevé le bracelet, cela ne dura guère. Au labo, le groupe recommence son débat.
JEREMY: Alors pour commencer, l'appareil qui était sous le pupitre.
YUMI: Vous avez trouvé ce que c'est?
AELITA: Oui et c'est de la haute technologie: ça nous empêche d'accéder aux données sur Angela...C'est pour ça qu'on ne trouve rien sur elle. Elle a du le mettre dès notre première rencontre.
WILLIAM: Eh mince!
JEREMY: Ce ne sont pas les seuls propriétés: ça pirate les données du supercalculateur et les envoie sur un autre ordinateur.
RODRIGUE: Ça veut dire qu'elle guette nos recherches?
ULRICH: Quelle garce!
ANTHONY: Bon, l'attaque, je pose pas la question, c'est clair que le résistant a voulu jouer avec nous mais j'aimerais savoir ce que me voulait la Méduse...
AELITA: On se le demande...Tu n'as rien d'autre à cacher, par hasard?
ANTHONY: Non. Je vous ai dit que j'ai pas parlé de la malle parce que j'étais sûr que les deux là en parleraient...
JEREMY: C'est bizarre...
ANTHONY:Et sinon, l'espèce de Game boy?
AELITA: Ce truc là? C'est réparé mais à quoi ça sert...c'est la question...
ANTHONY: Attends fais voir.
ODD: Mauvais plan: t'enchaines les boulettes. Moi, je vais le garder....
ULRICH: Je crois pas...
Le groupe se met à se brouiller pour savoir quoi faire de l'appareil, sans se douter qu'ils le programment au fur et à mesure qu'il change de main...La dispute cesse quand l'appareil se mit à bipper.
WILLIAM: Qu'est ce qui se passe?
ODD: Je crois qu'on a appuyer sur un bouton...
YUMI: Il va faire quoi cet appareil?
JEREMY: Quoique ce soit...il s'apprête à le faire...
Une explosion de lumière émane de l'appareil, engloutissant les héros. Quand elle se dissipe, les lyoko-guerriers ont tout bonnement disparus...sans laisser de trace.

Angela est dans sa chambre, devant son ordi. Les lyoko-guerriers ont trouvé son dispositif mais peu importe: elle réussira bien à le récupérer. Les données qu'ils ont récupéré sur le deuxième supercalculateur l'intéresse plus que ça...Encore un petit effort et...ça y est! Elle a fini de décrypter...mais sa surprise est plus grande quand elle découvre le contenu...Lui! Il est en vie? Qu'il est survécu la transporte de joie mais...comment peut-il être ici? Et se servir d'un ordinateur? C'était le plus déterminé de la résistance, et c'est ce qu'elle aimais chez lui, mais il faisait souvent preuve d'une grande bêtise.... Elle découvre qu'il sait à quoi est du la victoire de XANA...malheureusement, elle n'a pas tout ce qu'il faut...Juste qu'il y a un lien entre cette dénommée Anthéa et la disparition des lyoko-guerriers....

à suivre....
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 28 Juin 2013, 21:19

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Je prépare la saison 3, en attendant pour vous faire patientez je vous livre les titres(certains sont encore à sujet de réflexion) des prochains chapitres....par contre à vous de devinez ce qu'il se passera et de trouver le bon ordre....bonne chance.

Le voyage du samouraï
Journée de chien pour un intello
La prison des ténébres
La chaleur du soleil levant
Le gardien de glace
Les merveilles roses
Faut-il une raison pour aider quelqu'un?
La faim de l'oddyssé(faute d'orthographe voulu)
La larme des héros

la saison 3 sera divisé en plusieurs parties, voici la première...la seconde, je n'ai pas encore choisi les titres...
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 180

Inscription: 24 Déc 2012, 18:53

Localisation: Dans une tour, cherchant des idées pour écrire.

Message 29 Juin 2013, 15:05

Re: [Fan Fiction] Un plan desastreux...

Yosh! J'ai une bonne nouvelle: Je vais terminer le chapitre 21 plus tot que prévue...Je pensais le poster le mercredi 10, finalement ce sera plus tot..., à la prochaine.
La passion et les rêves sont comme le temps: rien ne peut les arrêter.
Code Lyoko Reborn
ImageImageImage
PrécédenteSuivante

Retourner vers Le top du top en matière d'action

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com