Espoir

Ici, imaginez les situations les plus originales possibles ! Nouvelles attaques, nouveaux personnages, nouvelles stratégies... Soyez inventif !

Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 19 Nov 2013, 19:01

Re: Espoir

Aelita était encore morose. Après s'être rendu compte de la disparition d'Ulrich et Yumi, elle avait pleuré pendant trois jours, malgré les tentatives de consolation de Jérémy.

Puis, l'organisation avait décidé de partir à la conquête d'autres villes. Suivis maintenant par 5 centaines de rebelles, ils ne songeaient pas encore au pire...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Le jeune garçon, hébété comme d'habitude, était sorti de transe pendant 10 minutes.

C'étaient 10 minutes risquées, pensait le Maître, car l'EM était exempt de contrôle, mais il fallait que cet être suprême mange et boive pour se maintenir en vie. Et il fallait le maintenir en vie.
Pour le Maître, on ne trouvait un garçon pareil que tous les cent ans, voire les mille ans. Il possédait exactement la bonne combinaison de gènes pour héberger XANA. Il avait tellement été englouti par le virus qu'il ne prenait même plus la peine de cligner des yeux.

Ses traits japonais étaient tirés. Le Maître prononça quelques mots et il retourna s'asseoir au centre de la pièce, tel un robot. La sonde se mit en marche et recommença à pomper l'énergie de XANA. Le garçon ferma les yeux et sombra à nouveau dans un coma artificiel.

Le Maître s'inquiétait. Depuis 5 ans, ils utilisaient ce corps sans âme maintenant pour tenir XANA sous contrôle, mais son ADN commençait à se dégrader.
En effet, Carthage 2.0, bien que sa source ne vieillisse pas en apparence, épuisait 10 fois plus vite les télomères qu'une vie normale. Il était étonnant que ce garçon ait tenu juqu'ici, mais 5 ans sous contrôle donnaient 50 ans normaux. Le garçon avait donc environ 65 ans, et, couplée aux conditions corporelles qu'imposait XANA, cette 66è année pourrait être la dernière.

Un de ses officiers débarqua dans la salle.

Officier : Regardez, Ô Maître.

Il s'exécuta et vit une combinaison ADN compatible. Il explosa.

M : Qui possède cela ?!?

Officier : Alexandre Kerne, tué près de...

M : Peu importe !! Réanimez-le en utilisant XANA-F ! Nous le remplacerons dès qu'il sera habitué !

Officier : XANA-F manque d'énergie.

M : Transmettez lui-en !! De n'importe quel prisonnier ! Il faut à tout prix qu'il soit réanimé !

Officier : Bien !

Il partit. Le Maître était libéré de sa première inquiétude. La seconde, c'était que lui-même devait donner son énergie, non pas à XANA-F ou XANA, mais à Carthage 2.0. Et lui aussi allait mourir. Il lui fallait donc désigner un successeur.
Il se pencha à sa fenêtre et ferma les yeux. Il sentit sa présence. Loin, mais elle se rapprochait. Elle arriverait à temps, le Maître en était convaincu. Sa fille, la seule compatible à coup sûr à Carthage 2.0. Elle serait contre lui, mais il devait absolument la convaincre. Il ne restait que 7 ans. L'EM devait tenir d'ici là. C'était la seule façon d'empêcher la perte du monde...

Après cela, il se pencha sur le problème des rebelles.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Les rebelles arrivèrent dans une ville déserte. Ils visitèrent tout, mais ne trouvèrent rien. Il semblait que les habitants étaient partis avec toutes les ressources. Mais eux possédaient des ressources. Ils dormirent donc dans la ville en organisant des tours de garde.

Simplement, l'EM avait déjà prévu de les contrer. Quand son espion fut de garde, il reprit son contrôle. Le symbole s'affichant dans ses yeux, il étouffa son compagnon de garde, puis se dirigea vers les 4x4 des rebelles. Il allait avoir du travail : il devait piéger 50 4x4 en 10 minutes. 5 par minute. 1 toutes les douze secondes. Il commença sans plus attendre.


Le lendemain, une déflagration réveilla tous les rebelles. Ils se précipitèrent dehors pour voir Chris, Jean-Pierre et Jim constater qu'ils étaient perdus.

Les 50 4x4 qui leur permettaient de voyager et où se trouvaient tous leurs vivres avaient été détruits intégralement. Ils étaient perdus. Ils étaient perdus...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Ulrich et Yumi tombaient depuis des secondes qui leur semblaient une éternité. La chaleur de plus en plus forte les fit perdre connaissance. Quelques secondes plus tard se dessina en contrebas une lumière rouge.


Dans la cité souterraine :

Soldat : Deux individus ont été détectés !

??? : Combien de temps ?

Soldat : Plus que 38 secondes.

??? : Hmm...

L'inconnu se déplaça vers un écran de contrôle et vit passer très brièvement, mais assez pour les reconnaître, les deux suicidaires.

??? : Quoi ?! Déclenchez le système !!

Soldat : Comment ?!

??? : Faites ce que je dis ! Ils n'ont plus beaucoup de temps !

Soldat : Mais...

Poussant le soldat ahuri, l'inconnu se précipita sur un interrupteur. Il pria pour qu'il ne soit pas trop tard.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


8 secondes...

Au dessous, une passerelle s'avança dans le vide.

7 secondes...

La passerelle s'arrêta au-dessus de la lave rougeoyante.

6 secondes...

La capsule qui se trouvait au bout commença à s'ouvrir.

5 secondes...

La capsule s'ouvrit entièrement.

4 secondes...

Les sécurités se mirent en place.

3 secondes...

Un chuintement se fit entendre.

2 secondes...

Un liquide bleu foncé commença à remplir la capsule.

1 seconde...

Le liquide emplit entièrement la capsule.

0 seconde...

Ulrich et Yumi plongèrent, inconscients, dans le liquide cryogénique.

La capsule se referma et la passerelle se retira. L'inconnu, penché sur le pupitre, soupira de soulagement.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 21 Nov 2013, 14:46

Re: Espoir

Attends... quoi ?!

Ulrich et Yumi vont finir en mister and miss's Freez ? :shock:
Et la fameux maître... Bon, c'est qu'une théorie, hein... mais ce ne serait pas Franz Hopper ?
Et le petit garçon qui se fait mettre en coma, c'est quand même assez dur, non ? Il peut pas profiter de la vie (si tant est qu'il y a une vie intéressante avec cet EM ^^)

Bon chapitre. J'attend la suite. ;)
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 21 Nov 2013, 18:06

Re: Espoir

explications : non ne t'inquiète pas le système est fait exprès : en fait vu que la chaleur à laquelle on est exposé en tombant dans le "puits" est énorme, ils doivent être refroidit pour ne pas mourir, mais après ils sont réanimés. Et le maître n'est pas F.H puisque Anthéa a dit que c'était son mari qui dirigeait la communauté sous terre.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 23 Nov 2013, 16:03

Re: Espoir

Voilà quatre pages, je vous préviens c'est un peu plus macabre mais bon...

Aussitôt la déflagration terminée, l'armée arriva des quatre coins de la ville. Ils avaient été piégés comme des débutants.
Un tir explosa entre les héros et les trois dirigeants. Odd retomba sur un débris et se brisa les côtes en hurlant. William se releva pour l'aider mais un second tir projeta un autre bloc de béton sur lui et l'assoma. Jérémy suivit Aeita qui courait en direction d'un bâtiment.

Elle monta les escaliers en courant, mais Jérémy, derrière elle, fut surpris par une roquette qui traversa une fenêtre. Jérémy dégringola les deux étages qu'il venait de monter en sautant pour éviter l'explosion. Celle-ci détruisit la structure du bâtiment et sépara l'escalier en deux, empêchant Jérémy de rejoindre Aelita.

Elle continua de monter vers le seul espoir qui leur restait. Elle arriva au quatrième étage et entra dans sa chambre. Elle se saisit de sa machine et la manipula fébrilement, concentrée malgré les fracas au dehors. Elle commença par désactiver les systèmes des machines de guerre, mais alors qu'elle se trouvait de côté par rapport à la fenêtre, une pluie de balles lui transperça les deux mains, la faisant lâcher sa machine. En essayant de la récupérer, une autre balle l'atteignit à la jambe et elle tomba à genoux en criant. Soudain, la bâtiment s'effondra suite à la roquette et Aelita bascula dans un trou béant.
Elle retomba sur la seconde moitié de l'étage, alors que sa machine était de l'autre côté du gouffre. Puis, programmée, elle finit par s'activer.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Jérémy sortit en hâte du bâtiment mais l'hélicoptère qui avait tiré sur Aelita, désactivé, le frappa et l'immobilisa en tombant sur lui.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Aelita soupira de soulagement en voyant la diode s'allumer. Cependant, désactivant comme avant les bombardiers, celui qui se trouvait au-dessus de la ville tomba.
Le toit explosa dans un fracas assourdissant. L'aile du bombardier coupa littéralement le bâtiment en deux et rasa sa base. Aelita tomba avec les restes de l'immeuble. La dernière vision qu'elle eut fut celle de Chris s'écroulant. Puis, plus rien. Le noir...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Jim regarda un instant les quatre adolescents, puis, se rappela...

Il revit leur connaissance, leur secret, leur bout de combat contre XANA, leur stage commando, et tout, tout ce qu'ils avaient fait. Pourquoi avait-il oublié ? La xanatification !! Il maudit ce XANA ! Lui qui était à l'origine de tout cela ! Lui dont les agents portaient le symbole.
Il se souvint de tout. Puis il perdit tout. Une balle le transperça en plein coeur. Il lâcha un mot qu'une seule personne entendit : Chris. Chris, qu'il savait maintenant son neveu. Il lui accorda son dernier sourire. Puis, le noir. Plus rien...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Chris se paralysa en entendant le dernier mot de son oncle. Toute sa vie avant sa xanatification défila devant ses yeux. Puis il se souvint d'Aelita. Il sortit de sa torpeur à cause des explosions et eut simplement le temps de voir la jeune fille tomber. Il ressentit ensuite une douleur énorme au ventre.
Il s'écroula dans une mare de sang, mais trouva la force d'inscrire sur son bras le dernier mot de Jim. Son dernier acte. Tout ce que les deux Morales auraient pu apporter à ce monde : XANA, et son sigle, tracés dans son sang. Puis, sa douleur disparut. Ses souvenirs disparurent. Sa raison disparut. Sa vie disparut...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Yumi se réveilla en sursaut en entendant la voix d'Ulrich. Le voyant, elle lui sauta au cou, ce qui le fit sourire (non, non, il est presque adulte, il ne rougit plus ^^). Puis, la porte de la salle s'ouvrit pour laisser apparaître un personnage habillé tout en blanc.
Leurs tempes se contractèrent tant que leurs veines se dessinaient clairement sur tout leur visage, ainsi que leurs yeux. Ils souffrirent plus que toutes les autres fois, tant qu'ils n'étaient même plus capables de bouger.
Puis, quand ils n'eurent plus mal, ils ne parvinrent pas à réfléchir à cause des milliards de souvenirs qui leurs revenaient. Leurs familles. Leurs amis. XANA. La destruction du Supercalculateur, dont l'explosion causa leurs troubles de mémoire. Et la mise en place de l'EM.

L'inconnu resta immobile jusqu'à ce qu'ils prononcent en même temps le nom de leur ennemi. Il les aida à se relever.

U : Franz Hopper.

W.S : De mon vrai nom Waldo Schaeffer.

Y : Vous... vous êtes matérialisé ? Vous n'avez pas été tué par XANA ?

W.S : Oh, ce n'est pas XANA qui a détruit le Supercalculateur...

U : Mais.. qui ? Pourquoi ?

Y : Comment savait-il qu'il se trouvait dans cette usine ?

W.S : Venez. J'ai plusieurs choses à vous dire...

Ils le suivirent à travers les couloirs et passerelles vitrées, en découvrant le monde souterrain. Un monde fait de hauts bâtiments soutenant le "plafond", de passerelles et d'ascenceurs. Un monde où se trouver dehors provoquerait une mort par asphyxie ou par surplus de pression atmosphérique. Un monde inconnu.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Deux corps furent amenés dans la salle. Le premier, mort, celui d'Alexandre Kerne. Le second, celui de son ancienne amante, Laura Gauthier.

Le premier fut placé dans un casier pour le conserver. Le second, plongé dans un coma artificiel, fut placé dans un scanner vitré.
L'appareil commença à transvaser son énergie dans une réplique de XANA censée habituer un corps à héberger XANA ensuite, nommé XANA-F.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Un amas de pierre trembla. William rassembla toute sa force et fit éclater le débris qui le bloquait.
"Qu'est-ce c'est que cette force ? D'où je tiens ça ?" se demanda-t-il.

Il se leva et marcha au milieu du champ de bataille. La plupart des corps n'étaient même plus reconnaissables. Il s'approcha de celui d'Odd et le souleva. Ne connaissant pas de méthode douce, il la gifla jusqu'à ce qu'il ouvre les yeux.

O : Qu'est-ce que...

W : Tu vas bien ?

Il se leva et fit une grimace de douleur à cause de ses côtes. Il parvint tout de même à marcher en s'appuyant sur William. Ils arrivèrent près de Jim et vérifièrent à contrecoeur qu'il était mort. Ils firent de même pour Chris. Ne pouvant leur offrir une sépulture, ils se contentèrent de cacher leurs corps du mieux qu'ils pouvaient. Soudain, Odd aperçut, sur le bras de Chris, la marque de sang. Il le montra fébrilement du doigt puis s'écroula. William voulut l'aider, mais se prit la tête en tombant lui aussi.

Sauf que, pendant qu'Odd essayait de crier, lui se releva avec le symbole maléfique dans les yeux. Il se dirigea vers une carcasse d'hélicoptère.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Ils entrèrent dans un bureau sobre, mais contenant tout de même un ordinateur. Ulrich et Yumi s'émerveillèrent à sa vue, par réflexe après avoir vécu six ans en enfer.

W.S : Commençons à partir du commencement.

Ulrich et Yumi s'assirent.

W.S : Je dois en premier lieu vous parler du projet Carthage. C'était, comme vous l'aviez sûrement trouvé, un projet destiné à entravé les communications des gouvernements ennemis. Je faisait partie de ce projet, jusqu'à ce que j'apprenne son véritable but, non pas défensif mais offensif.

Il leur laissa le temps de se remémorer.

W.S : Je quittai donc ce projet et emmenai ma femme, qui a décidé il n'y a pas longtemps de vivre plus haut, spécialement pour vous attendre, et ma fille, dont je pensais qu'elle viendrait avec vous. Mais peu importe. Donc, voulant ensuite contrer Carthage, je créai Lyoko, une barrière virtuelle empêchant Carthage d'agir. Malheureusement, et comme vous le savez, j'ai été contraint de me réfugier dedans et XANA devint fou. Mais la suite, vous la connaissez. Là n'est pas la question.

Il les laissa comprendre l'ampleur de ses informations.

W.S : Il y a 6 ans, Carthage fut reprit en utilisant des fonds illégaux, l'Etat ayant arrêter de le financer après son échec. C'est ainsi que naquit Carthage 1.1. Et comme il était capable de passer la barrière de Lyoko, XANA le repéra et le considéra comme dangereux. Il l'attaqua donc virtuellement. Une erreur de la part de XANA ; extraordinaire. Toujours est-il que les ingénieurs purent grâce à cela repérer le Supercalculateur. Et ils créèrent Carthage 1.2. Cette version, encore plus puissante, fut créée exempte de défense virtuelle pour attirer XANA. Une fois attaqué, il aspira l'énergie du Supercalculateur. Voici l'histoire du projet Carthage initial.

Il s'arrêta pour les fixer.

W.S : Après avoir aspiré XANA, il devint grâce à son énergie Carthage 2.0. Il fit exploser le Supercalculateur en le faisant surchauffer, en ayant au préalable activé une tour pour vous amener. Vous savez ce qui se passa ensuite : l'explosion vous fit oublier votre passé, et le secret de XANA disparut donc dans l'ombre... Car les ingénieurs qui l'avaient créé furent assassinés.

W.S : Assassinés par moi.

Ils ouvrirent de grands yeux.

W.S : J'avais décidé de mettre un terme final à Carthage, mais, en piratant son Supercalculateur, il me posséda et me força à tuer tous les ingénieurs. Mais ma femme réussit à temps, car je l'avais libérée de sa prison, ses ravisseurs étant les agents de Carthage à l'époque, à détruire le Supercalculateur. Mais alors que nous fuyions, je crus voir dans le ciel un hélicoptère. Puis l'explosion me le cacha.

W.S : Venons-en à aujourd'hui. Aujourd'hui, je pense que l'hélicoptère était le moyen de fuite du dernier ingénieur, que Carthage 2.0 n'avait pas eu le temps de tuer. Cet ingénieur, fou d'avoir perdu l'oeuvre de sa vie, a du conserver le programme de Carthage 2.0. Et en quelques mois, il récréa Carthage 2.0. Ce n'est pas XANA qui contrôle l'EM. C'est Carthage 2.0.

Y : Mais, cet ingénieur, qui était-il ?

Waldo laissa s'écouler un long silence.

W.S : ... Non. Vous n'êtes pas prêts à entendre une telle révélation. Vous le découvrirez en temps et en heure.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 25 Nov 2013, 11:03

Re: Espoir

XANA's heir a écrit:...je vous préviens c'est un peu plus macabre mais bon...

A peine. :mrgreen:

Bref, il y a quand même beaucoup d'éléments nouveaux qui arrivent. Notamment GI-Jim qui se découvre un neveu juste avant de calancher.
Au fait, pourquoi est-ce qu'il faut que William se fasse Xanatifier ? :cry:

Je me demande qui est ce fameux scientifique du projet qui a fui et qui contrôle Carthage 2.0 ? (ne nous sors un Tyron du chapeau, hein ! :evil: )
Et qu'est-ce que Franz Hopper peut bien cacher ?

J'attend la suite. :D
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 25 Nov 2013, 21:26

Re: Espoir

alors de un pour William je l'expliquerais plus tard et y aura pas que lui :twisted:

de deux pas de Tyron je déteste CLE la fin est juste minable :evil: bon d'accord mon frère a mis Laura mais je l'ai jartée assez vite comme vous l'aurez remarqué :twisted: et il avait mis Tyron mais j'ai remplacé c'est sadique :twisted: :twisted:

et Franz Hopper ne cache rien à part le nom du scientifique :?: :|
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Futur Lyokophile

Messages: 106

Inscription: 07 Oct 2013, 19:52

Message 01 Déc 2013, 19:53

Re: Espoir

Je tenais à te dire que j'adore ta fic, c'est assez original et vraiment bien trouvé comme reprise... L'histoire avec l'EM, Franz Hopper etc est vraiment très bien... Franchement chapeau, c'est vraiment très bon... Continue ! :thumbleft:
Aujourd'hui, c'est couscous-boulettes !!! Odd Della Robbia

Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant ! Harvey Dent alias Double Face

Ça sert à rien, mais j'ai trouvé ça joli ! Mozinor

Freeze, t'es givré ! Batman

Vous savez ce qui as tué les dinosaures ? L'âge glaciaire !! Mr Freeze

Je suis le maitre du monde !!! Moi et NON ça ne provient PAS de ce film dont je ne noterais pas le nom !
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 02 Déc 2013, 09:19

Re: Espoir

merci ça fait plaisir... mais pour la suite, désolé, je ne l'ai presque pas écrite et je pense faire une pause :? . Problèmes sentimentaux, tout ça... :roll:
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 02 Déc 2013, 11:07

Re: Espoir

XANA's heir a écrit:Problèmes sentimentaux, tout ça... :roll:

Ah, bienvenue au club.
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 08 Déc 2013, 17:54

Re: Espoir

Bon, j'ai essayé d'écrire un peu mais je manque vraiment de temps en ce moment, donc je ne pourrais pas plus :? :


William s'approcha de l'hélicoptère et le lança sans effort plus loin. Il saisit Jérémy à la gorge, mais ses jambes plièrent peu à peu. Odd reprit ses esprits et l'envoya valser. Il réveilla Jérémy, qui s'assit avec une grimace. Odd baissa les yeux puis chuchota un mot. XANA.
Jérémy tomba comme lui dans une sorte de transe, souffrant silencieusement, et, ses souvenirs étant revenus, il se leva.

O : Tu t'en souviens ?

Jérémy acquiesça en silence. William se releva en se tenant la tête. Aussitôt, Odd se jeta sur lui, mais vit que William ne ripostait pas.

W : Hé, qu'est-ce que tu fais ?!

O : Tu... n'es pas contrôlé ?

W : Non...

O : Tes souvenirs sont revenus ?

W : ... Oui. Et pas seulement les meilleurs.

Ils esquissèrent un sourire devant cette tentative d'humour. Puis William se leva aussi et regarda autour. Ils étaient les seuls survivants. La bataille avait été un fiasco complet. Du moins, c'est ce qu'ils croyaient...

W : XANA m'a contrôlé ?

J : Oui, et il peut sûrement recommencer.

Un malaise s'installa au vu de la distance que gardaient Odd et Jérémy. William jugea inutile de défendre sa cause.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Le petit garçon avait fini de manger. Le Maître lui ordonna d'aller donner son énergie à Carthage 2.0. Il retourna donc à sa place et "s'endormit".

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Un coup de vent semblable à une onde de choc se fit sentir. Odd et Jérémy s'interrogèrent du regard quand une seconde onde plus puissante les projeta. Elle émanait de William.
Les deux autres virent le symbole se "rallumer" dans ses yeux et s'affolèrent.

O : XANA !!

Il roula sur le côté. Le béton éclata là où il se trouvait juste avant. Il tenta de faire trébucher William mais son pied le heurta sans qu'il vacille. William attrapa sa jambe et l'envoya valdinguer. Il s'approcha de Jérémy.

Odd tomba sur un débris et le fit basculer. La machine d'Aelita fut réactivée par le choc.

William se prépara à frapper mais il s'écroula sur Jérémy. Celui-ci soupira de soulagement.

Odd se releva. Un soldat de l'EM le fixait. Il le mit en joue.

Jérémy repoussa William tant bien que mal et s'empara d'une arme à terre.

Le soldat arma.

Jérémy fit feu.

Le soldat fit feu. Trop tard. Une fraction de seconde avant que la balle de Jérémy ne l'envoie à terre, sa balle sortit du canon.
Odd saisit la machine et la mit devant lui, elle encaissa l'impact et s'écrasa. Seulement, le choc broya la cage thoracique de Odd. La machine explosa et électrocuta le garde et Odd.

Un autre soldat s'approcha de Jérémy et tira, mais William s'éveilla et fit trébucher Jérémy. La balle lui arracha une mèche de cheveux. William se jeta sur le soldat. En se battant, l'arme s'activa entre eux. William s'écroula avec un trou au milieu du ventre, et emporta le soldat avec lui qui essayait de se dégager. Il sentit ses forces l'abandonner mais une sensation étrange le prit au contact du soldat ; un éclat de lumière aveugla Jérémy. Le soldat avait disparu et William ne saignait pas. Sa blessure s'était volatilisée...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


U : Comment ?!

W.S : Vous avez très bien entendu.

Y : Mais... nous sommes venu pour obtenir de l'aide...

W.S : Il n'y en a aucun.

U : Pourtant, vous fomentiez une révolte avant.

W.S : Avant.

Y : Pourquoi plus maintenant ?

W.S : Nous avons nos raisons.

U : Suffit !! Vous saviez très bien qu'il était impossible de vivre indéfiniment sous terre !! nous voulons aider nos amis et je suis sûr qu'il y a un moyen pour remonter !!

Furieux, il marqua un temps.

U : ... A moins que le grand Waldo Schaeffer n'ait pas tout prévu... C'est vrai, vous n'aviez rien prévu pour XANA non plus !

Y : Ulrich, arrête !

W.S : Effectivement. Il y a un moyen...

U : Alors ?

W.S : Un ascenseur. Sous le contrôle de Carthage 2.0. Il n'y a pas d'entreprise plus risquée qu'essayer d'en reprendre le contrôle.

U : Si. Rester ici jusqu'à mourir de soif et de faim, ce serait plus risqué.

Y : Parfaitement d'accord.

W.S : Vous êtes têtus, hein ? Vous voulez passer votre vie à sauver le monde ?

Y : Au cas où vos ne l'auriez pas remarqué, depuis le début, on fait ça pour votre fille et vous !

Sur ces mots, Ulrich et Yumi partirent en direction du dernier accès à l'air libre.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant

Lyokofan

Messages: 47

Inscription: 03 Oct 2013, 12:24

Localisation: quelque part sur la terre

Message 17 Déc 2013, 18:55

Re: Espoir

je viens d'aller sur code lyoko.fr ta fic a été plagié avec une autre et locké : :shock: :shock:
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 17 Déc 2013, 22:59

Re: Espoir

Message inutile supprimé :sm27:
Dernière édition par XANA's heir le 25 Jan 2014, 17:02, édité 1 fois.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 25 Jan 2014, 17:00

Re: Espoir

Oui, je sais que tout ce qui vous empêche de me trucider c'est de ne pas avoir de flingue (et la loi éventuellement :? ) mais après problèmes persos, problèmes d'inspiration, problèmes scolaires et problèmes de connexion, c'est le BORDEL !!! Mais même si j'ai du mal à imaginer la suite, je continue tant bien que mal... donc voilà, avec presque deux mois de retard, la suite et mes excuses les moins pointues :sm27: :

Plusieurs hélicoptères réapparurent dans le ciel. Jérémy était stupéfié mais s'enfuit sans poser de questions à William, qui le suivit.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Odd se réveilla durement... dans un tank. Il aperçut Aelita en ouvrant les yeux. Le trajet fut aussi douloureux que le dernier. Ils remercièrent leur état de fatigue qui leur permit de s'évanouir plus vite...

Le tank se rangea aux côtés de dizaines d'autres. Des soldats les transportèrent dans une cellule, avec plusieurs autres prisonniers de tous âges. Ils ne leur portèrent pas une once d'attention. Sans parler, ils s'assirent et patientèrent en réfléchissant au moyen de sortir. Le silence était seulement troublé par les cris d'une petite fille qui se tenait la mâchoire. Un viel homme lui demana d'approcher. Elle semblait lui faire confiance et le laissa arracher une dent malgré sa douleur. Odd releva la tête.

O : Donnez...

Homme : Pardon ?

Sa voix était faible.

O : Donnez-la moi, s'il-vous-plaît.

L'homme recula.

O : Je peux nous faire sortir d'ici.

L'homme se résigna. Odd saisit la dent avec précaution et s'escrima à crocheter la serrure en louant le ciel de lui avoir donné une canine assez longue. Pendant plusieurs heures, malgré les réprimandes d'Aelita, il réessaya sans autre interruption que les rondes des gardes.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Depuis des heures, William et Jérémy marchaient sans trouver âme qui vive. Ils arrivèrent enfin vers un bâtiment... équipé de tourelles. Jérémy proposa de contourner la base militaire, mais le sigle bien connu apparut dans les pupilles de William. Il assoma Jérémy sans lui laisser le temps de réagir et l'emmena droit vers la base.
Les gardes le laissèrent passer avec le respect qu'on témoigne à un supérieur, mais Carthage 2.0 perdit son emprise. Il s'efforça de ne rien laisser paraître et continua à parcourir les couloirs. Un soldat lui indiqua une cellule et il remercia le Maître de ne pas donner trop d'intelligence à ses esclaves. Il déposa Jérémy dans la cellule puis se vit remettre un passe. Il explora le bâtiment sans comprendre ce qu'il devait faire, mais repéra la salle de contrôle de la base. Il retourna vers la cellule, cette fois escorté par deux soldats. En passant, il adressa un bref clin d'oeil à Jérémy qui s'était réveillé et reçut en retour l'incompréhension.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Ulrich et Yumi arrivèrent devant l'ascenseur colossal. Waldo mit un peu de temps à pirater le système mais il finit par s'activer.

Ils montèrent sur la machine et un jet à surpression les projeta vers le haut sans qu'ils ne ressentent la moindre vibration. Cependant, ils n'eurent pas le temps de s'émerveiller de ce miracle high-tech que l'ascension stoppa. La porte s'ouvrit sur cinq soldats incrédules. Ils plongèrent pour éviter la déflagration électrique. Ulrich s'élança immédiatement et mit un soldat KO puis s'en servit comme bouclier.
Yumi initia une méthode originale en utilisant sa flèche comme arme de contact. Mais après qu'Ulrich ait balancé le premier sur un second, le cinquième alarma le reste de la base et mit Yumi en joue. Ils se regardèrent. Soudain, la porte de l'ascenseur s'ouvrit et Waldo en sortant, tira une balle électronique sur le garde.

U, Y : V...

W.S : Pas le temps, vite !!

Ils s'élancèrent dans les longs corridors en misant sur l'effet de surprise. Mais à un croisement, ils furent pris en tenaille, dans l'incapacité de tirer sans qu'un autre riposte. Une figure bien connue se tenait devant eux.
Mais le soldat fronça les sourcils, et Yumi et Ulrich comprirent. Ils firent volte-face et éliminèrent les trois gardes dans leur dos. William assoma les deux derniers.

U, Y : Pour...

W : Après, les explications ! Il faut libérer Jérémy et on sortira d'ici après !

Ils acquiescèrent. Arrivés devant la cellule, William libéra Jérémy avec le passe et ils sortirent du bâtiment. Malheureusement, Carthage 2.0 reprit son contrôle.

W : Arrêtez-vous !

Ils stoppèrent leur course, surpris, et se retournèrent vers William, possédé. Aussitôt, les tourelles tirèrent sur eux. Les balles électriques les assomèrent.Waldo disparut dans un amas de pixels, l'appareil holographique, désactivé par les tourelles, tomba à terre et William reçut une balle électrique dans le dos. Le véritable Waldo surgit de la base avec trois soldats et ils emportèrent les anciens Lyokoguerriers pendant que Waldo couvrait leur fuite.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


La serrure émit un déclic. Odd soupira de soulagement et se massa les mains. Les prisonniers se levèrent mais Odd leur fit signe d'être discrets. Un garde passa devant la cellule. Odd ouvrit alors la porte.

A : On a quatre minutes !

Ils coururent comme des dératés sans savoir où et finirent par trouver une salle remplie d'armes, tanks et... soldats.

O : On est bloqués.

Une alarme stridente retentit alors et les gardes se précipitèrent hors de la salle.

A : Ils devraient réviser leur système.

À peine eut-il dit cela qu'une porte se ferma derrière eux.

O : Ah, bah euh... y a pas de serrure cette fois...

A : Courez !!

Ils obéirent en prenant les armes au passage. Ils firent irruption dans ce qui semblait être une salle de commandes. Les gardes ne réagirent pas assez vite et furent neutralisés. Seulement une décharge électrique avait touché le pupitre de commande. Immédiatement, une multitude de voyants s'alluma et la pièce fut parcourue d'un tremblement.

O : Qu'est-ce qui se passe ?!

Aelita inspecta les chiffres qui s'affichaient à l'écran.

A : Altitude, pression de... Odd, c'est un avion !!

O : Quoi ?! Mais on va...

Sa phrase fut couverte par une explosion qui fit tanguer l'avion, tous furent projetés contre le pupitre. Odd s'écrasa sur une manette. L'avion avança et défonça le mur du hangar.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Ulrich se réveilla au milieu de... rien, à côté de Yumi et de William, toujours endormi. Ils se regardèrent sans comprendre.

Y : Au fait, on a toujours pas reparlé de notre shinjû.

U : Shinjû ?

Y : Suicide amoureux.

Elle insista sur le deuxième mot.

U : Ah, tu parles de ça...

Y : Il a quand même fallu qu'on perde la mémoire et qu'on retombe amoureux pour se le dire.

Elle lui arracha un sourire. Un soldat s'approcha.

Soldat : On a pris le contrôle de la base. Il faut se préparer à la contre-attaque.

Ils se levèrent et suivirent le soldat.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 27 Jan 2014, 11:13

Re: Espoir

Aaaah. (enfin^^) une suite. :)

On peut dire que tu ne mache pas l'action, il y en a quasiment tout le temps.
Pour ce qui est de William, il y aurait pas moyen qu'il arrête de se faire contrôler (quand bien même c'est pas sa faute) ?
Ils sont mignons, Ulrich et Yumi, à la fin.

Bonne suite. :thumbleft:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 28 Jan 2014, 00:21

Re: Espoir

t'inquiètes pas maintenant il y aura au moins pendant trois semaines (après j'ai la certif' d'allemand et je sais pas si ce coup d'inspi continuera) une suite par week-end comme l'année dernière :thumbleft:
et pour William non dsl mais justement c'est de ça qu'ils vont se servir, d'ailleurs ça leur a déjà rendu service :)


Bonne nouvelle j'ai passé ma physique à imaginer la suite et j'ai plein d'idées, donc en fait je m'arrêterais sûrement pas après seulement trois :thumbleft:
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 02 Fév 2014, 13:16

Re: Espoir

Une équipe de soldats déboula dans la salle.

Soldat : Le bombardier G-HEN a décollé sans autorisation ! Les caméras ont pris un groupe de rebelles dont certains prisonniers du poste Sud-Ouest éliminant par surprise tous les gardes à bord. Ils ont pris le contrôle du bombardier !

Maître (dans ses pensées) : ... ? Eh bien, actionnez la commande électronique...

Soldat : Elle est inopérante.

Maître : Comment ?! Une seule personne est capable de rompre les sécurités de cet avion ! Et elle est piégée 1800 mètres sous terre !

Soldat : ... Pas sa fille...

Il lui montra la vidéo. Le Maître reconnut immédiatment Aelita Schaeffer aux commandes.

Maître : Peu importe. Neutralisez-le ! Sa perte compte peu si nous pouvons éliminer ces deux gêneurs. Faites décoller tous les chasseurs de...

Soldat : La base Sud-Est a été prise par Waldo Schaeffer et ses hommes !

Le Maître faillit s'arracher les cheveux. Il venait de perdre l'intégralité de sa force aérienne en l'espace de quatre minutes. Enfin, la force aérienne française tout du moins...

Maître (désignant deux soldats) : Vous ! Faites intervenir les bases aériennes les plus proches. L'aviation de Berlin et Londres doit avoir le bombardier en visuel dans une heure au plus ! Quant à la base Sud-Est...

Il regarda les caméras.

Maître (stupéfait) : Ils ont survécu ?!... Tant mieux ! Je n'en attendais pas moins d'elle, seulement, Waldo Schaeffer est avec eux. Alors comme ça, ils ont atteint la cité souterraine... c'est d'autant mieux. Provoquez l'auto-destruction de la base avec un compte à rebours de 10 minutes et condamnez les issues !

Soldat (étonné) : Pourquoi utiliser un compte à rebours ?

Maître : Si on ne peut pas soustraire les quatre rebelles à Waldo Schaeffer, il faut les confiner dans la cité souterraine jusqu'à ce que nous soyons en mesure de les séparer. En aucun cas, ni Odd, ni Ulrich, ni Jérémy, ni Aelita, ni Yumi ne doivent mourir, c'est pourquoi vous devez leur laisser le temps de comprendre et de s'enfuir en utilisant l'ascenceur. Vous annulerez ensuite l'auto-destruction, inutile de perdre la base. Et pour William, c'est notre allié...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


O : Aelita ! Ce truc est gigantesque ! Il doit mesurer au moins 300 mètres de long et de large !

A : N'exagère pas, Odd !

O : Si j'exagère, c'est seulement un tout petit peu...

A (jetant un coup d'oeil par le hublot) : ... Je retire ce que j'ai dit...

O : Tu crois arriver à conduire ce machin ?

A : Il le faudra bien. De toute manière, si on s'écrase, ça fera un joli feu d'artifice.

O (regardant dans la partie basse de l'avion) : Un feu tout court, oui ! Il doit y avoir...

A : 244 bombes.

Odd écarquilla les yeux.

O : Je suis pas croyant, mais si Dieu pouvait nous filer un coup de main, là, tout de suite, ce serait pas de refus...

A : Je ne t'ai jamais vu aussi confiant...

Il ne répondit pas.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Une alarme retentit à peine furent-ils rentrés dans la base. Les portes blindées tombèrent toutes et une lumière rouge emplit la base.

Y : Qu'est-ce qui se passe ?!

U : Je...

Waldo surgit de la salle de contrôle.

W.S : L'auto-destruction est programmée pour s'enclencher dans 10 minutes !!

W : Mais les portes sont condamnées !

J : Il reste l'ascenceur.

Ils coururent jusqu'à l'ascenceur. Jérémy réfléchit à toute vitesse une fois devant.

J : Pourquoi nous laisser 10 minutes ?

Y : Hein ?!

J : Pourquoi est-ce qu'ils ne nous tuent pas tout simplement ?

W.S : Ils n'ont sûrement pas envie de détruire leur base.

J : Alors je reste !

W.S : C'est de la folie !

W : Il a raison ! Il faut les prendre par surprise. Si on arrive a les espionner alors qu'ils nous croient sous terre, on aura de meilleures chances. Avez-vous encore des appareils holographiques ?

Waldo comprit et projeta les clones de Jérémy et William.

W.S : Bonne chance.

W : Idem.

Jérémy et William trouvèrent un angle mort des caméras et s'y cachèrent. L'ascenceur descendit, l'alarme stoppa et des soldats investirent la base. De leur poste, ils purent les voir poser des pains de plastic près de l'ascenceur.

W (chuchotant) : On fera mieux de détaler, j'ai pas envie de me prendre un morceau de l'ascenceur.

Ils sortirent de la base en échappant tant bien que mal aux regards des soldats.

J (essouflé) : Et maintenant ? On est deux contre quelques milliers de soldats.

W : On pourrait commencer par faire sauter la base. Tu sais toujours fabriquer tes bombes ?

J : C'est reparti comme en 40 ! On devrait trouver des matériaux dans la ville la plus proche.

W : Pas de temps à perdre !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Y : Et alors ?

W.S : Je prévois toujours une solution de secours, contrairement à ce que semble penser Ulrich. Le gouffre que vous avez emprunté peut être parcouru en sens inverse.

U : Comment ?

W.S : En utilisant les poussées de magma du puits.

Y : Je crains le pire...

W.S : La prochaine aura lieu dans moins de deux jours, il faut rassembler de l'équipement. Venez !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


A : C'est bon, je crois que j'ai compris comment le diriger.

O : Tant mieux... parce que maintenant, va falloir apprendre à tirer !

A : Hein ?!

Ils furent violemment secoués. Une sirène stridente emplit l'avion.

O : Tiens, c'est bizarre... Je ne pensais pas du tout qu'ils nous en voudrait d'avoir emprunté leur bombardier...

A : C'est pas le moment pour l'humour désespéré ! Aide-moi ! Je crois qu'il y a des avions de combat dans la soute !

O : Euh... tu veux dire, la soute avec les bombes ?

A : Et ben voilà ! Ça te fera une bonne raison d'apprendre à conduire sans faute.

O (soupirant) : C'est reparti comme en 40 !
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 03 Fév 2014, 11:16

Re: Espoir

XANA's heir a écrit:W.S : Je prévois toujours une solution de secours, contrairement à ce que semble penser Ulrich. Le gouffre que vous avez emprunté peut être parcouru en sens inverse.

U : Comment ?

W.S : En utilisant les poussées de magma du puits.

Y : Je crains le pire...

W.S : La prochaine aura lieu dans moins de deux jours, il faut rassembler de l'équipement. Venez !

Source q'inspiration => Artémis Fowl.

A part ça, c'était un bon chapitre. :)
J'espère juste que Odd va pas faire n'importe quoi pendant qu'il défendra le bombardier.^^
Et pour Aelita, c'est marrant, mais je me rend compte que c'est souvent elle qui pilote. Je ne parle pas de ta fic en particulier, hein, mais de la plupart des fanfics et même pour la série (cf : le Skid), c'est elle le pilote.
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 03 Fév 2014, 19:53

Re: Espoir

Entre Odd et Aelita, le choix est vite fait :D
Et si tu regardes ma signature, tu verras que cette fic est un mélange d'éléments de scénarios des livres qui y sont (y a pas que ça, hein :sm27: )
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Massacreur de Rampants

Messages: 1325

Inscription: 15 Fév 2013, 13:11

Localisation: A Lyon, devant mon supercalculateur dans les sous-sols de mon ancien lycée.

Message 04 Fév 2014, 12:56

Re: Espoir

Il y a un élément de ta fic qui s'est inspiré de Phaenomen ? :scratch:
Anciennement Jules123.
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 04 Fév 2014, 19:51

Re: Espoir

non, c'est parce qu'il y a des ressemblances avec les autres livres, mais peut-être, je ne sais plus si je m'en suis inspiré... quoique pour le côté macabre, ça vient peut-être de ça :sm6:
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Avatar de l’utilisateur

Jeune Lyokophile

Messages: 163

Inscription: 17 Avr 2013, 20:51

Localisation: Dans la Lune...

Message 09 Fév 2014, 13:39

Re: Espoir

désolé c'est un peu plus court mais je suis submergé de travail ces temps-ci (juste 3 exposés à préparer en une semaine... :shock: ) mais bon, ça reste une suite digne de ce nom ;)

Une trentaine de soldats accompagnait Waldo, Ulrich et Yumi. Une plaque surgit de la roche en contrebas. Aussitôt, le sol trembla à cause de la pression qui s'accumulait en dessous.

W.S : Vite !! Nous avons peu de temps !

Ils prirent place sur l'engin alors que la caverne devenait complètement instable. Ils attendirent un moment.

Y : C'est sans danger ?

W.S : Si rien n'a changé en 5 ans, oui.

U : Comment ça ?

W.S : Si la moindre petite roche de métal assez solide pour supporter la force de l'ascenseur à été décalée par la chaleur et la pression depuis la dernière fois, il enrayera l'ascenseur et nous mourrons. Sans souffrir, si cela peut atténuer vos craintes...

Ils le regardèrent sidérés.

W.S : Hé bien ?

Soldat : Elle est coincée, le mécanisme ne fonctionne pas !

W.S : Pardon ?!

Soldat : Elle est bloquée par les roches ! Et la pression continue d'augmenter... si on continue comme ça, l'ascenceur va exploser !

Il resta pensif tandis que les soldats s'affolaient.

U : Ne restez pas planté là !

W.S : Il n'y a rien à faire...

Y : Quoi ?!

W.S : Soit nous sautons, soit...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Le Maître s'assit devant le poste de contrôle.

Maître (radio) : Allô ? Vous me recevez ?

Soldat (radio) : Cinq sur cinq. Le bombardier est en visuel.

Maître : Capturez les passagers.

Soldat : À vos...

La communication coupa. Le Maître songea un instant à les faire disparaître... Non, stupide ! Comment la convaincre sans eux ?!... Il appuya sur un interrupteur.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


O : Yiiiiiiihaaaaa !!! Un de moins !

A : Odd, c'est la réalité, on n'est pas sur Lyoko !

O : ... Hé, ça marche plus ! Rien ne marche, j'ai perdu le contrôle !

A : Odd, non !

Son avion s'éloigna, encadré par quatre autres. Il saisit un pistolet électrique et le pointa sur les avions ennemis sans réfléchir. Le tir toucha le cockpit et toutes les commandes s'éteignirent. Odd hurla mais personne ne put l'entendre. Son avion, exempt de contrôle, tomba suivi par les quatre soldats.
Aelita s'écroula sur les commandes. Grave erreur, le Maître put reprendre le contrôle du bombardier.
«Allez ! Si Odd meurt, et que tu es capturée, qui vaincra l'EM ?!?», fit une voix dans sa tête.
Mais il y avait trop d'ennemis prêts à accoster le bombardier. Elle se tourna vers les anciens prisonniers. Un plan suicidaire... tant qu'à mourir, autant bien le faire et se donner les plus infimes chances de survivre !

A : Aidez-moi !

Elle descendit à l'étage inférieur et chargea non sans difficulté les bombes dans la salle de commandes. Ils l'aidèrent à les transférer. Ensuite, ils se postèrent dans la soute et, après avoir posé un détonateur près des vingt bombes en place dans la salle de commandes, fermèrent la trappe de la soute – mesurant cinquante mètres de long – et montèrent dans les avions de combat.
«Faites que ça marche ! Faites aussi que la porte soit blindée, tant qu'on y est !»
Le bombardier fut légèrement secoué par les soldats qui se posaient dessus. Dès qu'ils entendirent leurs pas résonner plus haut, Aelita activa le détonateur.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


W.S : ... la pression dégagera la plaque.

U : Et si on saute ?

W.S : Ce sera l'un ou l'autre...

L'ascenseur se dégagea d'un coup, plaquant tout le monde au sol. Lorsqu'il sortit du périmètre du puits, la pression fit éclater le plafond et ils furent projetés en l'air pour retomber durement quelques secondes plus tard.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Les quatre soldats se posèrent. Ils se mirent à courir dès leur sortie des avions et trouvèrent celui d'Odd. Ils récupérèrent son corps aussi vite que possible puis sprintèrent jusqu'à leurs avions. À peine eurent-ils décollé que l'avion d'Odd explosa dans un formidable jet de flammes.

Juste au-dessus d'eux, une seconde explosion beaucoup plus puissante retentit. La soute du bombardier se sépara du reste de l'avion à cause du choc, et tous les soldats qui s'y trouvaient sautèrent avec. Les soldats démarrèrent précipitamment... mais pas assez. Trois des quatre avions furent réduis en miettes. Le dernier parvint à s'envoler et fuit vers la capitale.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Juste après l'explosion, les avions de combat décollèrent de la soute. Ils furent violemment secoués par l'onde de choc mais s'envolèrent quand même alors que la soute se fracassait et que le bombardier disparaissait.
Seulement, le Maître reprit le contrôle de tous les avions, mis à part celui d'Aelita qu'elle avait piraté. Ils se dirigèrent tous dans une autre direction. Aelita fit le bilan de sa situation. Seule, dans un avion de combat menaçant à tout instant d'être contrôlé par l'EM, prête à assaillir une capitale remplie de soldats et de tanks avec un pistolet à étincelles, capitale qui devait grouiller de caméras de surveillance et de tourelles, sans Odd. Seule. L'adrénaline s'étant dissipée, les larmes coulèrent à flots de ses yeux quand elle réalisa celui qu'elle venait de perdre... et que n'importe lequel de ses amis pouvait subir le même sort.
Inspirations que vous pourriez aimer :
-Phaenomen d'Erik L'Homme
-Artemis Fowl d'Eoin Colfer
-CHERUB de Robert Muchamore
-Gone de Michael Grant
Précédente

Retourner vers Le top du top en matière d'action

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com