Millenium

Pour les fanfics inclassables.

Qui sera la fiancée de Odd?

Vous pouvez sélectionner 1 option

2
50%
0
Aucun vote
1
25%
1
25%
 
Nombre total de votes : 4
 

Tueur de Blocks

Messages: 447

Inscription: 23 Aoû 2008, 08:18

Message 26 Nov 2008, 00:57

Millenium

Chapitre I: Il était une fois

Les contes de fées révèlent aux enfants que les dragons existent, les enfants le savent déjà. Les contes de fées révèlent aux enfants qu'on peut tuer ces dragons.
G.K. Chesterton


Ulrich marchait le long de la galerie de marbre du palais royal. Dans son main gantée de fer, il tenait une missive de la plus haute importance qu'il lui fallait remettre sans délai à la princesse Aelita. Cette dernière se tenait en haut des marches de l'escalier d'apparat. Resplendissante dans sa longue robe d'un rose vif brodé de vert elle regardait le chevalier brun s'avancer vers elle. Le jeune homme s'arrêta aux pieds de la jeune fille et mit un genou à terre en signe de respect:

"- Noble Aelita, déclara lentement le chevalier, Princesse souveraine de Lyoko, j'apporte en cette heure une désolante nouvelle. L'ignoble Xana, le Tyran de Carthage a pris possession d'une des tours de votre Royaume et son lieutenant, le félon William occupe en ce moment même les contrées enneigées du nord avec sa répugnante armée."

La jeune souveraine tourna tristement son visage délicat afin de dissimuler son émotion.
-Hélas, je crains que nos troupes ne tiennent pas un jour de plus..."

-COUPEZ! Odd bondit hors de son fauteuil. Non, Aelita! ce n'est pas dans le script, ça. Tu es censée dire "Jamais je ne cèderai aux menaces de ce traître. " La réplique que tu viens de me sortir c'est Ulrich qui est censé la dire. L'adolescent avait copié à merveille le style du metteur en scène hollywoodien des années 50; chaise pliante, béret noir, lunette noir et le mégaphone (cassé) de G.I Jim. Aelita croisa les bras sur sa robe rose, elle avait deux mots à dire au scénariste-metteur en scène de cette parodie de conte de fée médiéval qui ressemblait un peu trop à Lyoko à son goût.

- Mais enfin rétorqua Aelita, à quoi ça me servirai de dire ce genre de chose, je suis assiégée je discute stratégie pas convictions morales, je ne sais pas à quoi est censée penser ta princesse en sortant ce genre de phrase à la noix mais elle devrait revoir l'ordre de ses priorités.

-Ben ne te gène pas, je te ferai remarquer au passage que c'est moi qui ai écrit ce texte à la noix comme tu l'appelle, repondit Odd d'un ton vif, et ça n'a pas été une mince affaire figure toi. Mais enfin, qu'est ce que tu lui reproche à cette scène?

-Oh, trois fois rien, fit remarquer la jeune fille d'un ton sarcastique, mis a part que ta princesse de conte de fée se comporte en stupide demoiselle en détresse à sauver sans délai. Je te signale qu'il y a plus interessant comme rôle. Je suis censée être reine et je ne prend pas la moindre décision, je ne mène pas une guerre, je prends la pose! Je suis désolée Odd, mais si tu tiens vraiment à faire ton film, sois tu change le script, sois tu demande à Sissi de prendre ma place. Prendre la pose elle saura très bien faire, d'autant plus qu'elle ne sais strictement rien faire d'autre. "

Sur ce Aelita redescendit l'escalier d'un pas vif et sortit. Exaspéré Odd s'assit sur l'escalier "royal", retira son béret basque et remit un peu d'ordre dans ses cheveux plats. Il avait renoncé au gel waterproof en adoptant son look rétro, son béret ne tenant pas sur sa coiffure futuriste. Ulrich prit place à côté de lui et commença à retirer les morceaux rutilants de son armure de toc tout en cherchant la phrase qui remonterait le moral de son ami. Mais vu la tête de l'ami en question, ça n'était pas gagné:
-"Elle n'a pas lu le script ou quoi, le scénario se séroule à l'époque médiévale, la seule chose que l'on demandait aux femmes à cette époque c'était de filer la laine ou à la rigueur de jouer de la harpe, pas de gouverner...ce n'est pas moi qui accorde un rôle de potiche à la princesse c'est...c'est...c'est l'Histoire. Le jeune garçon s'arrêta pour reprendre son souffle.
-Attends que je sois sûr de comprendre, si tenir le rôle de la demoiselle en détresse ça ne plait pas à Aelita, tu n'as qu'a transposer ton histoire dans le futur, genre Star Wars par exemple. Son compagnon lui jeta un regard noir.
-C'est ça, et pourquoi pas faire le film sur lyoko et le monter ap...Attends, reprit Odd en se fendant d'un large sourire, je crois que je viens d'avoir une idée. Brusquement Ulrich regretta d'être né.
-Non, Odd, oublie ça, c'est...c'est une mauvaise idée". La situation devenait catastrophique: quoi de pire que de tourner un film sur lyoko, autant passer un flash spécial au journal de 20h. Malheureusement, Odd était aussi têtu que mauvais scénariste: avec un peu de chance il pourrait passer les six prochains mois à négocier avec Jérémie pour le tournage de son film. Et les reproches les plus acides tomberaient sur l'abruti qui aurait été fourrer une idée pareille dans le crâne de Odd. "En l'occurence, moi" songea Ulrich, il aurait vraiment du bol si les lyokoguerriers acceptent de lui adresser ne serait-ce qu'une fois la parole au cours du trimestre à venir.
-"Non, bien au contraire, Ulrich tu es un génie: comment n'y ai-je pas pensé plus tôt? Allons-y! dit le garçon en bondissant littéralement sur ses pieds.
-Euh....Aller où précisément? demanda Ulrich.
-Mais à l'usine quelle question? rétorqua Odd en le tirant par la manche. Ulrich se leva et le suivit. Il essaya de raisonner le jeune homme de toutes les manières, mais rien à faire. En arrivant à l'usine, ils retrouvèrent le reste de l'équipe: Jérémie et Aelita travaillait sur le énième programme sous l'oeil mi-attentif mi-dépassé de Yumi. A leur arrivée, Jérémie tourna vers eux son visage juvénile déformé par l'inquiétude.

-"Tiens, vous tombez à pic tout les deux, j'allais vous appeler justement, il y a une activité anormale sur lyoko, il faut que vous plongiez au plus vite, Xana est en train d'activer les tours les unes après les autres!"

Odd et Ulrich furent tellement abasourdis par la nouvelle qu'ils en oublièrent pourquoi ils étaient là. Mais dès qu'ils eurent récupérés leurs fonctions motrices, ils foncèrent en direction des scanners talonnés par Yumi et Aelita. Ils entrèrent dans les scanners: "scanners Odd, Scanner Ulrich, scanner Yumi, scanner Aelita. Virtualisation!" La voix anxieuse de Jérémie resonna longtemps dans leurs oreilles, elle resonna pendant une éternité.

Lorsque Ulrich ouvrit à nouveau les yeux, il fut plus que surprit: ils n'étaient pas sur Lyoko, étrangement ils étaient dans le parc du collège Kadic. Enfin, même de cela, le jeune homme n'était pas bien sûr, il y avait des arbres mais ils n'avaient pas été coupés depuis bien longtemps, le parc aux airs si proprets s'était métamorphosé en quelque seconde en une forêt touffue et inhospitalière. Cétait ça la nouvelle attaque de Xana se demanda le garçon, transformer le parc de l'école en forêt mutante? Pendant qu'il se faisait ses reflexions, Yumi avait repris le groupe en main et se disposait visiblement à retourner à l'usine. Mais ils eurent beau chercher il ne trouvèrent aucune trace de bouche d'égout, ni de la route, ni de l'usine. Ils en conclurent alors qu'ils étaient très loin du collège Kadic. Cette forêt, quelqu'elle soit, était tout simplement immense et sauvage. "Je suggère que l'on fasse le point, dit Aelita. Nous ne savons pas où nous sommes, je n'ai pas de réseau et la nuit va tomber. Je ne sais pas où Xana nous a envoyé ni comment, mais il faut trouver un moyen de joindre Jérémie et vite." La dessus tout le monde était d'accord. Et le petit groupe partit explorer les lieux. Soudain ils entendirent un bruit étrange, un bruit qu'ils n'avaient pas eu l'occasion d'entendre depuis bien longtemps, c'était le bruit des sabots d'un cheval. Un jeune garçon a peine plus agé qu'eux tenait un cheval de trait derrière lui. Il était vêtu comme un paysan de l'époque médievale. Les quatre adolescents échangèrent un regard incrédule: Xana les avait renvoyés mille ans en arrière!
Dernière édition par Fleurdequinoxe le 05 Déc 2008, 23:52, édité 1 fois.
Arma virumque cano, Je chante les armes et les héros, (Virgile, Eneide)
Avatar de l’utilisateur

Destructeur de Gardiens

Messages: 996

Inscription: 01 Avr 2008, 00:09

Localisation: les pieds sur terre la tête dans les nuages

Message 26 Nov 2008, 01:17

tiens on dirait un passage de "odd un artiste imcompris"
est ce un clin d'oeil ?

a les voyages dans le temps l'un de mes deux themes favorie avec celui des robots.

que nous reserve la suite ? ça seul l'auteur le sais.
- C'est agréable de rêver...
- Les blessures du corp ne durent qu'une vie ,celle de l'âme sont éternelles.
- La vengeance est un plat qui se mange froid et quand on est dévoré par la haine le temps ne compte plus.
- Quand l'amour tourne à l'obsession celui-ci devient destruction.
- Née pour aimer ou programmer pour haïr ? ( code tanit chapitre 47)



en se monent ma fic : mais qui a tuer Xana
prochainement ma fic : ???
pour passer le temps regardez les vidé'odds
futur carton planetaire ma fan movie : code ryoko
http://www.dailymotion.com/video/x5mpow_baryoko01_fun

Tueur de Blocks

Messages: 447

Inscription: 23 Aoû 2008, 08:18

Message 26 Nov 2008, 02:09

C'est un clin d'oeil, et c'est aussi l'entrée en matière pour les aventures médiévales des chevaliers de Lyoko. Quand la fiction rejoint la réalité...en quelque sorte.
Arma virumque cano, Je chante les armes et les héros, (Virgile, Eneide)
Avatar de l’utilisateur

Chevaucheur de Mantas

Messages: 1642

Inscription: 03 Nov 2007, 19:00

Localisation: En train de manger des pommes

Message 26 Nov 2008, 10:16

trop génial ! à moi les histoires comme ça j'adore ! vivement la suite !
ImageImageImageImageImage

Retourner vers Divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com