Le videur de vies 1ère et 2ème partie et la 3ème et la fin

Ici, imaginez les situations les plus originales possibles ! Nouvelles attaques, nouveaux personnages, nouvelles stratégies... Soyez inventif !

Avatar de l’utilisateur

Neutraliseur de Tarentules

Messages: 1196

Inscription: 06 Aoû 2004, 07:34

Localisation: sur une petite île au milieu de l'océan

Message 25 Aoû 2004, 22:08

Le videur de vies 1ère et 2ème partie et la 3ème et la fin

Lisez le fanfic de Willy: la menace avant de lire celui-ci, c'est un conseil.


Le soleil se couchait sur le collège kadic, les enfants se préparaient pour la fète de fin d'année qui allait avoir lieu à 22 heures.
-Alors Ulrich? T'es prèts? demanda Odd alors qu'ils se préparaient dans leur chambre.
-Ben, tu crois que je suis bien comme-ça? Ce soir, c'est le moment idéal pour faire ma déclaration à Yumi (Ulrich ne cachait désormait plus ses sentiments pour Yumi).
Il avait mis un costume marron avec une cravate noire.
-Ouais, tu es parfait, dit Jeremie qui venait d'entrer.
-Merci. Dit Ulrich.
-On y va? demanda Jeremie. Je suis venu vous chercher.
Les trois garçons décendirent dansla salle des fètes. Le coeur d'Ulrich fit un bond: Yumi était là, elle portait les même vètements que dans l'épisode "teddygodzilla", elle s'avança vers Ulrich.
-Tu es sacrément bien sapé, dit Yumi, tu es beau.
-T...toi aussi, répondit Ulrich
-Ils sont pas doués, hein? demanda Odd dans l'oreille de Jeremie.
-Non, répondit Jeremie.
-Et...et si on allait de...dehors, pour... pour... béguaya Ulrich.
-O...okay, répondit Yumi.
Il sortirent, main dans la main.
-Si tu permets, je vais au petit coins, Hé!Hé!Hé! dit Ulrich.
-Vas-y, je t'attends à l'entrée, dit Yumi.
Lorsque Ulrich sortit des cabinets, Un hurlement retentit.
-Yumi, cria Ulrich.
Il fonça à l'entrée du collège. Il vit, une forme noire s'engloutir dans les bois. Au sol, la chaussure noire de Yumi trainait par terre. Ulrich fonça retrouver Jeremie et Odd.
-Y'a un problème, venez tout de suite, ça urge.
Ils suivirent Ulrich sans poser de questions, ce n'était pas vraiment le moment. Il comprirent en voyant la chaussure.
-Y'a surement du XANA là-dessous.
-Impossible, nous avons tué XANA.
-Alors, on va au labo?
-Attendez, je devais chanter "danse avec les relou", je ne viens pas.
-Si, répliqua Jeremie, je ne tiens pas à ce que quelqu'un sucombe à ta voix!!!
-Ca veut dire quoi? demanda Odd.
-Rien, laisses-tomber!
Il allèrent au labo.
-Un gros problème: il y a en tous dix tours activées sur Lyoko en ce moment!
-Quoi? Dix tours?
-Non, onze, douze, treize... XANA en active à vue d'oeil.
-Il faut appeler Aelita.
-Oui, il faudra désactiver toutes les tours, on a une chance: XANA ne peut pas activer la même tours avant une semaine, on est tranquille.
-Il faudra beaucoup de temps pour toutes les désactiver.
-Il y a en tout cents tours sur Lyoko, XANA en a activé cinquante-huit.
-Pourquoi tant de tours en un coup?
-Le projet de XANA doit ètre diabolique, il a besoin de nous retarder si il veut que ça marche.
-Il retient Yumi, je vais la chercher.
-Elle est peut-être sur Lyoko, Ulrich, dit Odd.
-Non, sinon, je l'aurais déja détéctée, Ulrich, vas la chercher, Odd, j'appelle Aelita, prépare-toi au grand saut.
-Okay, dit Odd.
Ulrich s'en alla chercher sa bien-aimée. Dans le sous-bois, il remarqua que des petits cailloux menait quelque part. Il les suivit et atteinds une petite cabane. Il regarda par la fenètre, Yumi était attachée à un table rectangulaire. Une sorte de lance-rayon la pointait. Un jeune garçon portant des vieux vètements qu'Ulrich n'aurait jamais pu oublier riait au éclat et s'apprétait a activer le rayon: Martin Rater, la forme humaine de XANA, se tenait là, sa vengeance en main.

A SUIVRE...a
Dernière édition par Malik le 29 Aoû 2004, 10:14, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur

Exquise Marquise

Messages: 1242

Inscription: 03 Juil 2004, 14:38

Localisation: Avec cette chère Madame de Merteuil

Message 26 Aoû 2004, 18:37

ca promet j'aime beaucoup le début!!!! vive la suite!!!!!!! en plus ca parle du couple yumi et ulrich tout pour me plaire continue!!!!
Image


"Quand j'ai à me plaindre de quelqu'un, je ne persifle pas; je fais mieux, je me venge." (Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses - Lettre 159 : la marquise de Merteuil au Vicomte de Valmont)
Avatar de l’utilisateur

Neutraliseur de Tarentules

Messages: 1196

Inscription: 06 Aoû 2004, 07:34

Localisation: sur une petite île au milieu de l'océan

Message 26 Aoû 2004, 21:22

No problèmes, j'suis en pleine forme! ça va mieux qu'hier!

Voilà la deuxième partie:

Martin se tenait face à Yumi, un sourire machiavélique au lèvres.
-Tu vas mourir, chère Yumi. Dit-il

Pendant ce temps, au labo, Aelita arrivait enfin.
-Ah Aelita, t'es enfin là? Tu faisais quoi? s'énerva Odd.
-Désolé, je ne trouvait pas mes chaussures.
-Yumi est en danger, et XANA active des tours à chaques secondes, il en est à quatre-vingt-onze! Il arrive aux cents tours! Expliqua Jeremie
-Vite, il faut toutes les désactiver, Je n'ose pas imaginer ce que prépare XANA.
Odd et Aelita se rendirent au scanners.
-Virtualisation! dit Jeremie.
Les deux amis se retrouvèrent sur Lyoko, mais c'était bizzare: des pulsations venaient de tous cotés.
-Ohlala, on vas où Enstein? demanda Odd.
-Où vous voulez, Aelita connait l'emplacement de toutes les tours.
-Y en a une en face, dit Aelita.
-Okay, on y va.

Du coté d'Ulrich, ça se passait pas trop bien, Martin allait actionner la touche du laser.
-Adieu, chère Yumi, désolé de ne pas t'avoir laissé le temps de faire tes aveux à Ulrich. Attention, 3...2...1... activé!
Un hurlement retentit, ce n'étais pas Yumi, c'était Ulrich, il s'était placé devant Yumi pour la sauver. Le champ de force provoqué par la rayon, délivra Yumi des cables qui la retenaient. Elle s'enfuit à toutes jambes vers le labo, suivie de près par Martin.
Lorsqu'elle entra dans la salle du supercalculateur, elle bayonna les entrées.
-Yumi, s'exclama Jeremie, ça va? Mais, tu pleures?
-U...Ulrich, il...il est...m...m...mort!
-Quoi? s'exclama Jeremie.
Des bruits retentirent cntre la porte de la salle.
-Ca, reprit Yumi, c'est le...le resp...responsable de t...tout ç..ça, c'est M...Martin.
-Quoi? Martin Rater? la forme humaine de XANA? Impossible!
-Eh! Jeremie, dit Odd de Lyoko, on en est à onze, mais, je n'ai plus que trentes points de vies.
-Onze quoi? demanda Yumi.
-Onze tours, XANA en a activé cent!
-Cent tours?
-Ouais, faut que t'y aille Yumi.
Martin avait capitulé, il se faisait mal aux mains pour rien. Il faisait les cent pas autour de la porte à réfléchir à un moyen de rentrer, puis, il eu une idée, il cria: MEGA-TANK! Un méga-tank apparu.
-Défonces-moi cette porte un bonne fois pour toutes, dit Martin à sa puissante créature. Le monstre roulait vers la porte et se fracassait contre, il perdait dix points de vies à chaque fois.
-Je ne peut pas y aller, dit Yumi.
-Il y a un passage secret ici qui mène à la salle des scanners, dit Jeremie tout bas de façon à ce que Martin n'entende pas.
Yumi se rendit dans la salle des scanners quand Odd sortit d'un scanner.
-Yumi! T'es vivante, cool, Aelita va avoir des renforts.
-Bayonne la porte de cette salle et prends ce passage, dit Yumi en désignant la trappe.
Pendant ce temps, Martin avait fini par détruire la porte, Jeremie poussa un cri.
-Jeremie? demanda Yumi sur Lyoko, ça va?
Personne ne répondit, Jeremie n'était plus sur son siège.
A SUIVRE...
Avatar de l’utilisateur

Neutraliseur de Tarentules

Messages: 1196

Inscription: 06 Aoû 2004, 07:34

Localisation: sur une petite île au milieu de l'océan

Message 27 Aoû 2004, 21:27

Voici la suite:

Le siège de Jeremie était désormais vide, et Martin s'en allait avec sa victime dans les bras, il allait comettre un deuxième meurtre en moins de deux heures. Lorsqu'il arriva dans sa cabane, il prit le soin d'attacher Jeremie sur la même table qui était sensée servir au meurtre de Yumi. Il envoya le corps inerte d'Ulrich dans l'autre bout de la cabane et s'adressa à Jeremie.
-Je vais augmenter la puissance du tir, il vaut mieux pour les fortes têtes.
Et il éclata de rire.
-Martin, réfléchit à tes actes, si tu me supprime, plus jamais les scanners et le supercalculateur ne pourront être activés, seul moi connait le mot de passe pour pénétrer dans les fichiers de l'ordinateur.
-Et seul moi suis assez compétent pour pirater ton ordinateur, répondit Martin, je peut trouver ton mot de passe comme je veux, du moment qu'il est inséré dans le disque.

Pendant ce temps, sur Lyoko, Yumi et Aelita en était déja à trentes tours désactivées, et Yumi n'avait plus que cinquante points de vies. Un méga-tank était à leur trousses. Yumi se retourna et vue le méga-tank charger son tir. Elle lança son éventail et tua le méga-tank au moment où celui-ci tirait, elle ne reçu que l'onde de choc, il lui restait trente PV.
-Aelita, si je me fait dévirtualiser, je compte sur toi pour désactiver les autres tours.
Elle fit "non" de la tête.
-Non, Yumi, si tu es dévirtualisée, je désactiverais la tours la plus proche, puis, je rentrerais, je laisserais les blocks me dévirtualiser.
-Aelita, dit Yumi, ici, tu es en sécuritée, Martin ne peut pas t'enlever, ni te tuer, reste ici si je suis dévitualisée.
-Bon, d'accord.

Pendant ce temps, Martin laissait Jeremie souffrire, attaché par des càbles trop serrés.
-Tu es sùr de vouloirs me détruire? Martin? Demanda Jeremie.
-Bien sùr, cher Jeremie, je ne reviendrais pas sur ma décision, pourquoi? Tu espérait que je ferais une fleur à celui qui as réussi à ouvrir les programmes du supercalculateur?
Jeremie regarda le corps sans vie d'Ulrich et se dit: "on va bientôt se retrouver, Ulrich."
Martin s'approcha du laser, mais, il ne répondait plus, il avait beau actionner le levier de mise en marche, l'écran avait toujours écris en gros "Eteinds".
-Que se passe-t-il? Se demanda Martin. Ca marche pas?

Pendant ce temps, sur Lyoko, Yumi et Aelita était maintenant à quarantes tours. Plus que vingt points pour Yumi, et soixante pour Aelita.
-Bon, Aelita, on est bien partis, je vais essayer d'atteindre les cinquantes tours avec toi, mais après, je pense que n'aurais plus de points de vies. Tu devras sans doutes faire le reste toute seule.
-Mais, Yumi, ma seule attaque me coute cinquante de mes points.
-N'attaque pas tes adversaires, contentes-toi de fuir.

Pendant ce temps, sur Terre, Martin cherchait la source du problème.
-Dis moi, Martin, pourquoi avoir activé cents tours pour seulement une petite machine?
-Ma machine à besoin de dix tours activées pour fonctionner, j'ai activé cent tours, car, je savais que vous vous meleriez à ça.
Puis, il regarda la prise du laser et constata qu'elle était débranchée.
-Oups, je suis bête, j'ai débranché la prise en sortant.
Il rebrancha la machine et actionna le levier, la machine était en marche.

Sur Lyoko, l'état était critique, cinquante-cinq tours, mais plus de Yumi pour aider Aelita qui fuyait désormait les monstres de XANA qui étaient de plus en plus nombreux. Vingt kankrelats, quinze blocks et trentes frolions poursuivaient la pauvre Aelita. Il lui restait quarante points.

Maintenant, sur Terre, Martin lança cette phrase à Jeremie:
-Tu ne fais déja plus partie de ce monde.
Il actionna le laser. Au moment où le rayon allait toucher Jeremie, il se dissipa.
-Qu'est-ce qui? Demanda Martin.
Il se retourna et sursauta, il vit Ulrich, debout, tenant fermemant la prise du rayon, A ses cotés, se trouvait Yumi.
-Je...je ne te laisserais pas tu...tuer m...mes amis.

A SUIVRE...
Avatar de l’utilisateur

Neutraliseur de Tarentules

Messages: 1196

Inscription: 06 Aoû 2004, 07:34

Localisation: sur une petite île au milieu de l'océan

Message 29 Aoû 2004, 10:14

Chose promise, chose dùe: voila la fin.

Ulrich s'était mis debout, il regardait Martin avec un air de défi, il tenait fermement, dans sa main, la prise du videur de vie.
-Je...je ne te laisserais pas tu...tuer m...mes amis.
-Comment est-ce possible? Mon videur aurait dùt te tuer, que c'est il passé?
-J'ai simplement découvert la faiblesse de ta machine, répondit Yumi.
-Ma machine n'a pas de faiblesses, je vide le corps de ma victime de toutes vies, ça n'as pas de faille, un plan comme ça! S'écria Martin, atterré.
-Si, où va toutes les vies que tu as pris? Demanda Yumi.
-Dans le réservoir sensé contenir les vies, pourquoi?
-Si tu vides, le réservoir, tu rends la vie à ta victime. Il y aurait eu plusieurs vies dans ton réservoir, ça aurait put être dramatique, la vie de l'un aurait put s'insérer dans le corps de l'autre.
-RRAAAAAAAAAHHHHHHHHH! Ce n'est pas possible, il changea soudain de comportement, je m'en fiche, à vrai dire, ne suis-je pas XANA? Le plus intelligent des programmes informatique? Je peut faire ce que je veut.
Ses yeux devinrent rouge flamboyant, il fixa Ulrich dans les yeux.
-Tu es bien gentil Ulrich, remets-moi cette prise dans l'emplacement où elle va.
Ulrich se retourna, comme envouté, il se baissa et s'appréta à mettre la prise quand il reçu un coup dans le cràne. Yumi lui avait donnait un fort coup de pied, il était assomé.
-Relèves-toi, Ulrich, et tue moi cette fille.
Ulrich se releva et attrapa yumi à la gorge.
-U...Ulrich, a...arrète, c'est m...moi, Yu...mi, dit-elle, haletante.
Ulrich semblait pris d'une folie furieuse, il tenait fermement Yumi et serait de plus en plus fort. Yumi ne pùt se résigner à se laisser faire, elle mis un coup de genou dans le ventre d'Ulrich qui relàcha aussitôt Yumi.
-Ex...excuse moi, dit Yumi.
-Ce n'est pas le moment de reprendre ton souffle, Ulrich, je t'ai donné l'ordre de la tuer, tues-là.
Ulrich re-sauta sur Yumi, la tenant toujours fermement.
-Ah!ah!ah! Pauvre petite, il ne doit rien avoir de pire que de se faire tuer par celui qu'on aime.
-Yumi, ce n'est pas Ulrich que tu dois affronter, c'est Martin, c'est lui qui à tout fait, il contrôle Ulrich, c'est lui que tu dois déconcentrer, si tu le déconcentre, il ne pourra plus contrôler Ulrich, dit Jeremie.
Yumi se souvint des paroles de Martin, "il n'y a rien de pire que de se faire tuer par celui qu'on aime", elle n'aimait pas Martin, mais lui non plus, et il n'y à rien de plus perturbant que de se dire que quelqu'un t'aime, elle eu un éclair dans sa tête. Elle se dégagea des mains d'Ulrich et s'écria:
-Martin, je t'aime!!!!!!!!!!!!!!!
-QUOI? s'écria ce dernier.
Ulrich, qui s'apprétait à revenir sur Yumi, s'écroula à terre.
-NOOOOOOOOOOOOON! Mon contrôle n'a plus d'effet et (il sortit un petit engin de sa poche) IL NE RESTE QUE QUINZE TOURS ACTIVEES!!!
Yumi sauta sur Martin, elle ne pouvait plus se retenir, il fallut qu'il fuie.
-Yumi, arrète, tu ne dois pas faire ça, tu ne veut pas avoir un meurtre sur le dos, tout de même? s'écria Jeremie.
-Il est allé sur Lyoko, il faut aider Aelita, dit Yumi.
-Libère-moi, au fait, où est Odd?
-Il est resté au labo? demanda Yumi.
-Je crois...
-Vite, réveillons Ulrich et partons au labo.
Aussitôt dit, aussitôt fait, il se retrouvèrent au labo et Yumi et Ulrich s'en allèrent au scanners.
-Virtualisation, dit Jeremie.
Quelques secondes, plus tard, ils étaient sur Lyoko.
-Okay, Aelita est dans votre territoire, attenton, Martin aussi, il reste douze tours activées, donc, plus que trois pour mettre fin au projet de XANA.
Ils retrouvèrent Aelita très vite, la malheureuse n'avait plus que dix points de vies et était poursuivie par trente frolions, vingts kankrelats et dix krabes.
-Aelita, cria Ulrich, on est là.
Aelita continua son chemin et Ulrich s'occupa des monstres.
-Triplicata.
les deux clones d'Ulrich détruirent deux krabes avant d'être à leur tours détruits. Il tua dix kankrelas en six coups d'épées.
-Okay, Ulrich, il ne leur restes que dix tours, essaie de tenir tout ce temps, lance des duplications. Dit la voix de Jeremie.
-Okay, triplicata.
Il tua encore dix kankrelats et trois krabes. Il restait trente frolions et cinq krabes.
-YEEEEEEEEEEEEESSSSSSSSS!!!! Cria la voix de Jeremie, plus que neuf tours, le projet de XANA tombe à l'eau.
Ulrich tua le reste de monstres, mais il avait souffert: il lui restait trente pv. Soudain un silhouette apparu entre les rochers (ils étaient dans le territoire des montagnes, c'était Martin.
-Je vais te tuer, c'est décidé, je n'ai pas besoin de ma stupide machine, dit Martin.
Ses yeux, rouges flamboyant ressemblaient au yeux du diable.
-Tu parles pour moi? je vais nous débarrasser de toi, comme je l'ai déja fait.
-MEGA... commença Martin.
Trop tard, Ulrich avait déja sauté sur lui, l'épée pret à s'enfoncer dans le front de Martin.
-Quel est ton dernier mot? demanda Ulrich.
-Ce sera, DEGAGE!!
Aussiôt, Ulrich fut projeté au sol, il lui restait dix points.
-YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA! Cria Ulrich, IMPA...
trop tard, Ulrich fut arreté, le souffle coupé, Martin lui avait donné un coup de baton dans le ventre, Ulrich se dévirtualisa.
-Attention, Aelita, Yumi, Martin se dirige vers vous. Heureusement, il ne vous reste qu'une tour à désactiver.
-Oui, et en plus, elle est en vue. Dit Aelita.
-Bravo, Aelita, tu as tenue jusque là.
-Tiens, tiens, on dirait que c'est pas votre jour de chance, dit une voix.
Martin venait d'arriver vers Yumi et Aelita.
-FROLION: 5, s'écria Martin.
Cinq petits frolions apparurent, ils furent détruits aussitôt par Yumi.
-Aelita, désactives la tour.
Aelita s'en alla dans la tour.
Yumi sauta sur Martin.
Aelita arriva sur la plate-forme supérieur.
Yumi sortit son éventail.
Aelita s'identifia.
Yumi leva son éventail.
Aelita tappa le mot "code".
Yumi cria "Impact".
Aelita tappa le mot "Lyoko".
Yumi tua Martin.
Martin disparu.
Jeremie tappa sur entrée et dit "retour vers le passé".
Ils se retrouvèrent au moment où Ulrich invitait Yumi.
-Et si on allait dehors? demanda Ulrich.
-Ou...oui. Répondit Yumi.
Ils sortirent tous les deux de la salle des fètes.
-Si ça te gène pas, je vais au petit coin.
-Non, pas du tout, je vais y aller aussi, d'ailleurs.
Une fois tout deux dehors, Ulrich dit:
-Dit, Yumi, c'était vrai quand t'as dit à Martin que tu l'aimais?
-Non, pas du tout, c'est toi que j...
-C'est moi QUOI?
-Que j'aime. Dit précipitament Yumi.
Ulrich et Yumi se rapprochèrent, ils avaient maintenant leur lèvres qu'à quelques centimètres de distance, et finalement, ils s'embrassèrent.

FIN
Je ne vais pas plus loin dans la relation Yumi/Ulrich, j'en ai déja fait assez, non?

Superstar

Messages: 3549

Inscription: 24 Avr 2004, 21:12

Localisation: Chez les flics ^^

Message 15 Sep 2004, 16:30

j'aime beaucoup ton histoire: bonne idée et cette fois ci je trouve qu'elle est assez longue
très bien :P
Avatar de l’utilisateur

Neutraliseur de Tarentules

Messages: 1196

Inscription: 06 Aoû 2004, 07:34

Localisation: sur une petite île au milieu de l'océan

Message 03 Nov 2004, 18:36

je viens de m'en apercevoir, quelqu'un à dit que ma fanfics était parfaite?
Je l'avait dit, rien n'est parfait.
J'ADMIRE TA MODESTIE, MALIK!!! (Je m'admire tout seul, lol).

Saint spectre de lumière

Messages: 289

Inscription: 16 Avr 2004, 16:28

Message 07 Fév 2005, 17:14

Lecture(s):2 / Musique(s): Dernier mouvement de "Das Lied von Der Erde" (Gustav Mahler)
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Petite fic amusante, impatience flagrante

Je ne pensais pas devoir faire une critique aussi délicate ; je suis partagée entre une bonne impression et une sensation de vide. Je suis désolée de ne pas être aussi enthousiaste que les autres :cry: .
Le ton est léger et l’histoire me plait et se lit bien mais, comme tu l’as d’ailleurs toi même précisé, elle s’inscrit dans la continuité d’autres histoires, ce qui la rend très difficilement compréhensible. Peut-être aurais-tu dû prendre le temps de lui donner plus d’autonomie. Je n’ai personnellement pas lu les fictions auxquelles se référait celle-ci et tout m’a semblé aller un peu trop vite. On découvre le personnage Martin Rater (très amusant comme nom), Aelita est matérialisée, c’est la fête ; tout nous est parachuté de but en blanc. Tu sais, J.K.Rowling, bien que sa série soit mondialement connue, prend le temps de replanter le décor de son univers à chaque nouveau tome. Fondamentalement tes idées ne sont pas mauvaises, mais l’histoire n’a pas le temps de s’installer, dès le départ on court après Yumi, on découvre Martin, les tours sont activées, ulrich meurt, il revit…Et tout ça en très peu de temps. Le lecteur est une créature assez apathique et si tu ne lui donnes pas le temps de ressentir ce que tu as voulu qu’il ressente lorsque tu as écrit l’histoire, il n’accroche pas facilement, aussi bonne que soit l’idée. Tu écris apparemment sur un coup de tête, tes ‘impulsions’ d’écrivain prennent le dessus et tu ne t’attardes pas assez sur « l’effet ». Entre ce que tu penses, ce que tu écris, ce que nous lisons et ce que nous ressentons, il y a un univers ! Penses plus aux lecteurs quand tu écris. Je pense que tu peux vraiment écrire de bonnes histoires car ton style est clair, sans réelles erreurs syntaxiques ou d’attention et tu as des idées. Sans doute devrais-tu les laisser mûrir avant de les coucher sur le clavier.
J’ai aussi remarqué que tu affectionnais particulièrement les dialogues ; c’est une bonne chose parce qu’ils facilitent en général la lecture et marque une pose salutaire dans la narration. Le problème, c’est que c’est bien cette narration qui donne le rythme, les sensations, la tension du texte ; décris plus longuement les scènes, décris les sentiments, attarde toi sur l’impression général du moment. Par exemple la ‘mort’ d’Ulrich n’est pas assez dramatique, et n’affecte pas beaucoup le lecteur alors même qu’il est attaché au personnage.
Honnêtement, je ne vois pas, au vu de ce fanfiction, ce qui t’empêcherai d’écrire de superbes histoires, à part le courage et la patience…

Et ton travail sur les fictions collectives tend à le démontrer…
The worst in a ghost is never to be seen.

Retourner vers Le top du top en matière d'action

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware.
Traduction par phpBB-fr.com